Forum : Psychiatrie

Nous sommes le 29 Jan 2022 01:46

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Strange-days » 01 Mai 2008 09:23

Hello!!!! Bonjour!!!!

Quelqu'un a-t-il déja pensé a monter un cabinet libéral et a se spécialiser en psy ???
Pensez vous que ce soit viable???
Y a-t-il des cotations sécu qui peuvent correspondre???
Des idées ??? :idee:
Strange-days
Adepte
Adepte
 
Messages: 142
Enregistré le: 10 Déc 2007 17:15

Messagepar Norma Colle » 01 Mai 2008 10:38

Oui,il semblerait que deux IDE de mon hosto aient ce projet....mais j'ai entendu dire que pour des raisons administratives (DDASS?) ce projet était bloqué....J'essaierai de me renseigner....
Dernière édition par 1 le Norma Colle, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Norma Colle
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4855
Enregistré le: 30 Nov 2004 21:32

Messagepar Bracciano-Galley » 01 Mai 2008 11:13

Strange-days a écrit :Hello!!!! Bonjour!!!!

Quelqu'un a-t-il déja pensé a monter un cabinet libéral et a se spécialiser en psy ???
Pensez vous que ce soit viable???
Y a-t-il des cotations sécu qui peuvent correspondre???
Des idées ??? :idee:

pour les cotations sécu : nomenclature des actes infirmiers tu y constateras par toi-même que la psy y est peu présente :clin: . certes on pourrait utiliser la DSI et les seances de soins infirmiers, mais déjà que l'UNCAM a du mal à accepter le fait que les soins infirmiers ne se limitent pas à la toilette :roll: ...je pense qu'il faudra faire le forcing pour leur faire reconnaitre que les suivis psy par des IDE relève du rôle propre et peuvent entrer dans les soins infirmiers :?

en fait, tout est encore une histoire de budget et de sous :lol: . L'exercice libéral infirmier est actuellement sur la scelette... pas pour son utilité, ça c'est évident,... mais parce qu'il est très difficile à budgetiser (comme toutes les dépenses de santé libérales). D'une année sur l'autre, les dépenses montent ou descendent sans qu'on puisse vraiment le prévoir. Et dans le contexte économique actuel, ça gène beaucoup. C'est d'ailleurs pour cette raison principale que l'on cherche à limiter au max les prises en charges de personnes dépendantes par les IDEL (on préfère de loin des structures qui auront un budget au lit , avec un nombre de lits déterminés comme les SSIAD ou même les HAD :clin: ). Et pour les suivis de patients à pathologie chronique, on envisage aussi d'autres moyens de rémunérations que le paiement à l'acte (la capitalisation par exemple).
Donc proposer de nouveaux services libéraux, cela peut gêner aux entournures, dans la mesure ou il existe déjà des suivis psy à domicile, facilement budgetisables, via les CMP . Mais bon, c'est peut-être une idée à creuser si il y a vraiment un besoin :) ...
Truisme n°1 : Quand on fait à la place de l'autre, non seulement on n'est pas à sa place, mais en plus, on empêche l'autre de prendre la place qui est la sienne :)
Avatar de l’utilisateur
Bracciano-Galley
VIP
VIP
 
Messages: 3595
Enregistré le: 01 Juin 2004 21:06
Localisation: variable

Messagepar Strange-days » 01 Mai 2008 15:40

Oui, ma copine qui elle est en libéral m'a expliqué qu'avec le DSI, ca laisser la possiblité de faire reconnaitre le besoin de suivi pour un certain nombre de patients psy.
Pour ca il faut des prescriptions de DSI par des medecins (là deja c'est pas gagné) et aprés il faut faire un DSI expliquant qu'il y a des risques suicidaires par exemple (pr etre compris meme des administratifs) ce qui laisse donc la possibilité de coter des AIS (role propre).
Donc en théorie, sur le papier ca semble réalisable. Mais j'aurais aimé avoir des temoignages pour voir si d'autres l'ont fait ou si d'autres ont un projet qui va ds ce sens là!!!???!!!
Sinon je me disais qu'il fallait peut-etre contacter le medecin conseil de la sécu pour avoir son avis???
Enfin je sais qu'un projet comme ca empiete sur les plates bandes des HDJrs et des CMPs mais ne sont-ils pas amenés a disparaitre ds l'avenir avec les restrictions de fonctionnaires??? (en ts cas ds mon CHU c'est ce que l'on murmurre!!!???). Et de plus, la "clientele" CMPs HDJrs vient en général des hopitaux; ne pensez vous pas que les patients pris en charge ds les cliniques psy privées peuvent avoir besoin d'un suivi autre que celui d'un psychiatre une fois ts les 3 mois???

Allez!!!! Des temoignages??? Des idées???
Strange-days
Adepte
Adepte
 
Messages: 142
Enregistré le: 10 Déc 2007 17:15

Messagepar alise » 01 Mai 2008 17:59

Avec des collègues on s'est déjà demandées si on ne pourrait pas ouvrir un centre de consultations en s'associant avec des psychologues, des psychothérapeutes, voire des psychiatres... Mais c'est resté à l'état de rêves, on ne sait pas par quel bout commencer un tel projet.
La différence avec un CMP c'est que ce serait privé, en tout cas dans mon idée, à but non lucratif évidemment, avec libre accès par les malades qui le désirent, ou/et leurs familles (sans devoir passer par un psy qui prescrive des consult., sans la hiérarchisation qui existe dans les CMP), qu'on l'organiserait comme on voudrait, de façon très libre, très souple. On s'est dit qu'on pourrait peut-être le faire sous forme d'association loi 1901. (Ah non... les membres d'une association doivent être bénévoles, non ? Enfin, comme tu vois, on n'est pas très renseignées !)
Dans mon esprit ce serait une structure d'accueil et de dialogues, de renseignements, de conseils, d'orientation, en tout cas pour ce qui concernerait le travail des infirmiers, avec soit orientation sur un psychologue pour avis, soit directement orientation sur un HP si problème aigü urgent, voire sur le CMP du secteur, en fonction des situations.
alise
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 400
Enregistré le: 02 Déc 2007 21:36

Messagepar Norma Colle » 01 Mai 2008 18:05

Norma Colle a écrit :Oui,il semblerait que deux IDE de mon hosto aient ce projet....mais j'ai entendu dire que pour des raisons administratives (DDASS?) ce projet était bloqué....J'essaierai de me renseigner....


Ce que j'ai entendu dire pour les deux IDE de mon hosto ,c'est que leur projet était quasi finalisé, disponibilités posées et que hop au tout dernier moment ils étaient coincés pour une dernière démarche administrative....Je vais essayer d'en savoir plus avec les cadres de mon hosto...Ce genre de projet fait vite le tour d'un hosto....."radio spécial hosto" çà marche assez bien.... :lol:
Avatar de l’utilisateur
Norma Colle
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4855
Enregistré le: 30 Nov 2004 21:32

Messagepar marie-jeanne » 01 Mai 2008 18:21

Strange-days a écrit :
Mais j'aurais aimé avoir des temoignages pour voir si d'autres l'ont fait ou si d'autres ont un projet qui va ds ce sens là!!!???!!!
Sinon je me disais qu'il fallait peut-etre contacter le medecin conseil de la sécu pour avoir son avis???

Allez!!!! Des temoignages??? Des idées???


:idee: 8) Peut être que Martin Buber peut t'aider :clin:
Voici ce qu'il dit:
"La toute première tâche de chaque homme est l'actualisation de ses possibilités uniques,sans précédent et jamais renouvelées,et non la répétition de quelque chose qu'un autre,fût-ce le plus grand de tous,aurait déja accompli..."

Allez un peu de créativité.... :P....il n'y a que cela pour faire évoluer la profession :P :clin:
le théatre c'est simple:tu t'assieds dans le noir et tu écoutes la lumière.(Bobin)
marie-jeanne
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 220
Enregistré le: 30 Mar 2004 21:31

Messagepar Bracciano-Galley » 01 Mai 2008 19:14

Strange-days a écrit :Oui, ma copine qui elle est en libéral m'a expliqué qu'avec le DSI, ca laisser la possiblité de faire reconnaitre le besoin de suivi pour un certain nombre de patients psy.
Pour ca il faut des prescriptions de DSI par des medecins (là deja c'est pas gagné) et aprés il faut faire un DSI expliquant qu'il y a des risques suicidaires par exemple (pr etre compris meme des administratifs) ce qui laisse donc la possibilité de coter des AIS (role propre).
le blème est qu'il faut aussi que la DSI persiste , d'une façon ou d'une autre :clin: :lol: .. et il est prévu dans la dernière convention qu'elle soit revue pour..... on ne sait pas quoi ! :lol:
Strange-days a écrit :Donc en théorie, sur le papier ca semble réalisable. Mais j'aurais aimé avoir des temoignages pour voir si d'autres l'ont fait ou si d'autres ont un projet qui va ds ce sens là!!!???!!!
Sinon je me disais qu'il fallait peut-etre contacter le medecin conseil de la sécu pour avoir son avis???

bon.. moi je monterais le projet autrement :clin: Un médecin secu a des objectifs economiques chiffrés (avec prime qui va avec :roll: ), donc si tu lui parles de ton projet, ça risque de ne pas coller avec ses objectifs et il risque de te dire que c'est irréalisable. En fait, le mieux serait que tu fasses une étude de faisablilité avec étude de marché, contact des toubibs (ordre, URML, assos diverses type "sos suicide", etc peuvent t'y aider :clin: ) etc.. et si ton projet apparait comme viable et présente un réel besoin, tu en parles à la SS mais avec un dossier en main, des chiffres et tout et tout :clin:
Strange-days a écrit :Enfin je sais qu'un projet comme ca empiete sur les plates bandes des HDJrs et des CMPs mais ne sont-ils pas amenés a disparaitre ds l'avenir avec les restrictions de fonctionnaires??? (en ts cas ds mon CHU c'est ce que l'on murmurre!!!???). Et de plus, la "clientele" CMPs HDJrs vient en général des hopitaux; ne pensez vous pas que les patients pris en charge ds les cliniques psy privées peuvent avoir besoin d'un suivi autre que celui d'un psychiatre une fois ts les 3 mois???
je te rassure on parle aussi dépuis pas mal de temps de supprimer les IDEL :clin: :lol:

Au fait, juste un détail, mais c'est une précision pour tous (car je pense que ça ne te concerne pas) pour pouvoir s'installer en libéral il faut être Infirmier DE :clin: les infirmiers de secteur psy ne peuvent pas le faire (cf : code de la santé publique)...
Truisme n°1 : Quand on fait à la place de l'autre, non seulement on n'est pas à sa place, mais en plus, on empêche l'autre de prendre la place qui est la sienne :)
Avatar de l’utilisateur
Bracciano-Galley
VIP
VIP
 
Messages: 3595
Enregistré le: 01 Juin 2004 21:06
Localisation: variable

Messagepar Strange-days » 02 Mai 2008 08:18

Merci pour vos contributions!!!

Je vais essayer d'etayer un peu plus mon projet (reve)!!!

En ts cas Alise, sache que le projet assoc. loi 1901 peut fonctionner car meme si c'est a but non-lucratif, ca n'empeche pas de verser des salaires.
En effet, si une assoc. a besoin d'une secretaire il faut bien qu'elle soit payée; et il en va de meme si l'assoc. emploie des infirmiers ou des psy.......etc.... Non_lucratif ca veut dire pas de bénéfices en fin d'année.

Voila sinon merci de continuer a me donner vos idées!!!!
Strange-days
Adepte
Adepte
 
Messages: 142
Enregistré le: 10 Déc 2007 17:15

Messagepar Bracciano-Galley » 02 Mai 2008 08:43

Strange-days a écrit :
En ts cas Alise, sache que le projet assoc. loi 1901 peut fonctionner car meme si c'est a but non-lucratif, ca n'empeche pas de verser des salaires.
En effet, si une assoc. a besoin d'une secretaire il faut bien qu'elle soit payée; et il en va de meme si l'assoc. emploie des infirmiers ou des psy.......etc.... Non_lucratif ca veut dire pas de bénéfices en fin d'année.

petite précision : oui une association Loi 1901 peut avoir des salariés :clin: ..et elle peut même faire des bénéfices en fin d'année :clin: mais à la différence avec une société, ses membres ne peuvent pas se partager ces bénéfices. Ceci dit, si on monte une assos et qu'on salarie des IDE (ce qui est le montage de beaucoup de SSIAD par exemple) ce n'est plus du libéral :clin:

pour ton projet Strange Days, un site bien fait, qui donne une demarche étape par étape pour monter un projet, avec explications et outils en prime (ça peut peut-être t'aider) : APCE : espace créateur
Truisme n°1 : Quand on fait à la place de l'autre, non seulement on n'est pas à sa place, mais en plus, on empêche l'autre de prendre la place qui est la sienne :)
Avatar de l’utilisateur
Bracciano-Galley
VIP
VIP
 
Messages: 3595
Enregistré le: 01 Juin 2004 21:06
Localisation: variable

Messagepar Bracciano-Galley » 02 Mai 2008 18:32

A la demande de Strange days, je déplace ce topic sur le sous-forum "psy" afin qu'il puisse avoir les avis de nos collègues travaillant en psy :)

Flog
Truisme n°1 : Quand on fait à la place de l'autre, non seulement on n'est pas à sa place, mais en plus, on empêche l'autre de prendre la place qui est la sienne :)
Avatar de l’utilisateur
Bracciano-Galley
VIP
VIP
 
Messages: 3595
Enregistré le: 01 Juin 2004 21:06
Localisation: variable

Messagepar epuislespsyaussi » 03 Mai 2008 17:26

Ce qui est dingue dans cette histoire c'est que les ISP incontestablement mieux formés (je connais la formation psy dans les IFSI, j'y interviens) que les IDe (ou DUP pas mal d'ailleurs la symbolique) ne pourront jamais ouvrir un cabinet... parce que justement ils ne sont pas DE ce que voulaient les libérales quand elles ont saisi le conseil de l'europe pour invalider un diplome DE que peu de psy voulaient à l'époque.

Après je me demande quel travail pourrait faire un infirmier hors l'équipe, hors l'institution...
epuislespsyaussi
Régulier
Régulier
 
Messages: 33
Enregistré le: 25 Mar 2008 10:30

Messagepar Strange-days » 03 Mai 2008 20:02

Ben des entretiens, s'assurer de la prise du traitement, repérer les signes de délires, de depression, assurrer le lien avec le psychiatre et l'hopital ou la clinique si besoin, aiguiller et expliquer a la famille.........etc.......
Enfin du boulot d'infirmier psy quoi!!!
Un peu comme les VAD d'un CMP (qui se font de moins en moins et peut-etre bientot plus du tout !!!???!!!) mais en libéral quoi !!!
Strange-days
Adepte
Adepte
 
Messages: 142
Enregistré le: 10 Déc 2007 17:15

Messagepar Strange-days » 03 Mai 2008 20:09

Quand aux ISP c'est vrai que c'est domage mais ils peuvent encore faire l'equivalence DE !!!! Ce qui est parfaitement ridicule pour finir par faire de la PSY en libéral mais que voulez-vous ??? Les plus fous ne sont pas toujours là ou on les attends !!! :fou: :lol:
Strange-days
Adepte
Adepte
 
Messages: 142
Enregistré le: 10 Déc 2007 17:15

Messagepar epuislespsyaussi » 04 Mai 2008 08:56

Je ne sais où vous travailler mais pour ma part, le travail en CMP et même je dirai en dispensaire rural n'est que plus actif ces dernières années (mes collègues parisiens pensent la même chose). La fermeture des lits la création d'un réseau grace au secteur font que les consults en CMP explosent, les prises en charge sont de plus en plus différentes. Quand le cmp est vraiment repéré les généralistes adressent directement les patients au cmp je les vois mal le faire au cabinet d'IDE EN psy (et non pas d'infirmier psy j'y tiens pardonnez moi)

Pour ma part je redis que faire de la psy infirmière en libéral n'a pas de sens s'il n'y a pas une notion d'equipe pluridisciplinaire derrière, un travail de régulation et parfois de modération pour certains. Une notion institutionnelle quoi (même hors l'institution).

Et c'est vrai que je vois mal certains ISP après des années d'analyse et avoir vécu "la passe" faire un stage de soins techniques pour faire des entretiens ....
epuislespsyaussi
Régulier
Régulier
 
Messages: 33
Enregistré le: 25 Mar 2008 10:30


Retourner vers « Psychiatrie »



Publicité