s

Forum : Aides soignants (AS)

Nous sommes le 21 Oct 2017 16:46

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Publicité

Messagepar agentKGB » 20 Juin 2017 18:37

bonjour,
merci de m' accueillir sur votre forum.
Je suis aide soignante depuis 07 ans.
Le tutorat des élèves me tient a coeur.
je me pose une question suite a un probléme avec une élève infirmière.
Son stage ce passe mal c'est une redoublante, ce qu'elle n'a pas souhaité dire aux infirmiéres mais c'est confiée a moi. Je l'ai dit a sa référente qui s'en était aperçue en regardant ses documents de toute façon.
au niveau des aides-soignantes cela ce passait assez bien avec les infirmières moins bien. Les ides essaient temps bien que mal de la maintenir a flots nombre de patients réduits explications plus posées ect. Mais celle ci ce justifie sans arret en voulant plus être "copine" que élève en racontant sa vie personnelle aux aides soignantes. pourtant celle ci n'est pas de mauvaise volontée au contraire elle n'y arrive pas je garde espoir.
puis j'ai appris que celle ci est allée ce plaindre des aides soignantes aux cadres sur des choses totalement futiles.
mes questions sont donc :
1/ quand une éléve IDE arrive dans notre service en tant que AS qu'es que je dois mieux regarder au départ pour mieux encadrer ?
2/ comment savoir ce que l'on doit encadrer en fonction de l'année 1er 2eme ou 3eme ? (c'est totalement different non ?
3/ comment se positionner en temps que AS auprés des éléves Ides ?
4/ comment faire comprendre aux élèves que je suis là pour les aider que je suis aidante même trop parfois mais que je ne souhaite pas connaitre toute leur vie et arriver a mettre une distance pro ?
5/ Es que les aides soignantes peuvent donner leurs impressions meme négativement au sujet d'une éléve ide car j'ai l'impression que c'est tabou ?
j'ai demandé une formation mais la demande répétée a du ce perdre ...
merci
KGB
- Aide-soignante diplômée d'état depuis 2009

- stage de formation : rhumatologie / SSR / HEPAD / psychiatrie / médecine interne / en fait j'ai fais beaucoup de ssr.
Avatar de l’utilisateur
agentKGB
 
Messages: 12
Enregistré le: 20 Juin 2017 17:21

Messagepar Patt » 20 Juin 2017 20:07

Bonsoir,

Je sais que tu attends des réponses d'AS mais je peux peut être te donner mon point de vue de ESI (et quasi IDE ?). Il est surement très naif et biaisé, à toi de voir si tu en tiens compte ou pas.

En effet, je pense que l'encadrement AS évolue au fil de nos années de formations.

- en première année on découvre TOUT et on fait souvent beaucoup de soins de nursing. Pour moi l'AS est déjà là pour nous apprendre les divers soins de nursing, les règles d'hygiène, de sécurité, quoi observer chez ce patient, comment évaluer son autonomie... Bref comment "observer" un patient quand on est au plus proche de lui et qui sont essentielles pour sa prise en soin. On débute et on doit aussi apprendre à se positionner et à communiquer vis à vis d'une équipe/des patients. En première année vous avez un rôle clef, après tout n'est pas forcément à apprendre aux ESI, il faut voir où ils en sont.

- en deuxième année, c'est plus difficile. Les niveaux entre ESI peuvent être très différents (parcours de stage, personnalité...). Je pense que c'est du cas par cas. Je dirais que l'important c'est d'aider à l’autonomie, au positionnement pro et à la confiance en soi. La période de totale découverte est terminée et il faut maintenant aller vers une professionnalisation.

- en troisième année: Vous pouvez nous aider au point de vue organisationnel. Vous êtes là aussi pour apporter votre expertise sur le service. Il y a des soins/manipulations avec lesquels qui nous sont encore difficiles et vous avez encore beaucoup de choses à nous apprendre. Ceci je pense que le plus important c'est d' accompagner l'ESI à travailler avec vous (ou juste de vérifier qu'il le fait s'il se débrouille bien), c'est à dire: est ce qu'il fait attention à vos soins, aux prémed avant les toilettes des AS (en s'étant concerté avec vous avant), est ce qu'il vous transmet les choses importantes, est ce qu'il recueille vos observations...

Pour ce que j'ai pu observer en tant qu'ESI :

- des points plus négatifs avec les AS (pas le cas général mais pas rare non plus): AS qui attendent que l'on fasse tous les soins de nursing de nos patients (pas possible et pas nos objectifs d'apprentissage), qui te regardent noir si tu ne réponds pas à TOUTES les sonnettes qui en gros te considèrent comme une petite main/esclave (sous petite crotte :lol:).

- des points positifs: AS aidantes qui me disent quand il y a des soin intéressants, qui donnent des infos sur le services, qui travaillent en binome avec toi et qui t'aident beaucoup à progresser, qui sont à l'écoute, qui te donnent leur expertises et des conseils, qui savent aussi te dire quand ça ne va pas, qui...

----------

Si l'ESI raconte trop sa vie, n'est pas à sa place, dit le lui gentillement. Savoir se positionner dans une équipe c'est aussi de l'apprentissage. Tu peux avoir de bonnes relations avec un ESI sans pour autant être sa copine. Chacun sa place :).

Tu es AS donc une professionnelle de terrain. Les tuteurs des ESI sont des IDE MAIS c'est l'ensemble des pros (AS, kiné, médecins...) qui ont un rôle à jouer dans leurs apprentissages. Les ESI doivent te considérer de la même façon qu'ils considèrent les IDE. Dits toi que tu formes peut être les futures IDE qui vont bosser avec toi.

Les IDE qui m'ont encadré pendant 3 ans demandaient leurs avis aux AS pour les bilans. Je ne vois pas pourquoi il serait tabou de donner ton avis.
ESI 2014-2017
IDE juillet 2017
Avatar de l’utilisateur
Patt
Accro
Accro
 
Messages: 1512
Enregistré le: 26 Déc 2013 23:09

Messagepar lafolldingue » 21 Juin 2017 00:03

Je suis complètement d'accord avec Patt...
En tant qu'AS vous jouez un rôle important dans notre formation.
Peut être se sent elle en effet en difficulté, stressée par les enjeux d'autant si elle a redoublé. Il s'agit peut-être d'un moyen pour elle d'essayer de faire face....mais dans tous les cas ce comportement n'est pas adapté. C'est important de le lui dire car elle n'aura pas toujours la chance de tomber sur quelqu'un qui aura eu la franchise de lui dire tout ça et on sait ce que ça peut donner ensuite...

Concernant l'encadrement à proprement parler, je rejoins également Patt. Ça dépend des années, du niveau, de l'expérience, etc... mais dans tous les cas il faut favoriser ce travail ensembles, c'est ce qui relèvera de notre quotidien ensuite.

Sincèrement tu as l'air bienveillante dabs ta démarche alors même si ce n'est pas évident, ce sera pour son bien....
ESI 2015-2018
Stage S1 : SSR
Stage S2 : EHPAD
Stage S3 : psychiatrie
Stage S4 : réanimation
Stage S5 : chirurgie
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
Accro
Accro
 
Messages: 1365
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar agentKGB » 25 Juin 2017 19:12

bonjour merci a toute les deux,
merci pour la réponse aussi bien expliqué .
pour donner la suite des événements suite à sa demande de meilleur encadrement pour les soins des base je m'en suis occupée.
En effet après avoir vu votre réponse j’étais de matin le lendemain.
Je suis allée la voir après les transmissions puisqu'elle ne le fait pas d'elle même je lui ai demandé ses patients.
Comme ils étaient valides je lui ai proposé de l'évaluer sur un soin sur un autre patient je lui ai précisé un petit soin comme un pédiluve étant donné qu'elle a aussi l'encadrement auprès de l'ide.
elle a acceptée mais a insisté pour faire une toilette entière. Je lui ai dit d'accord je suis restée avec elle 1H le temps de tout faire en technique.
puis après la matinée nous avons fait un point.
il c'est avéré qu'il y avait de petites erreurs sur la pudeur mais ça allait.
les autres erreurs étaient dans le comportement envers le patient ce que je lui ai dit. Je pensais qu'elle l'avait vu mais non, notamment : frapper a la porte s'excuser aupres de la famille et du médecin présent plutôt que d'entrer comme dans un moulin et commencer des soins devant tout le monde. (j'ai du la faire sortir puis revenir plus tard pour faire son soin)
ce qui en soit en fait est une erreur d'impolitesse plus que de soins technique.
celle ci l'a trés mal pris m'a dit que j'etais non "loyale", (cela fait tres chevalier de la table ronde) elle c'est plaint a toute l'épuipe. Cela m'a beaucoup énervée mais le dialogue etant impossible j'ai passé le relais a ma collegue tout aussi blasée.
depuis j'ai été a l'opposée de son planning elle ne répond plus quand je dis Bonjour, cela ce passe encore plus mal mais cette fois avec toutes les ides et les autres as. Elle est impolie et insolente elle a été convoquée aux cadres mais cela n'a rien changé. elle s'en ai pris a deux collegues As de façon virulente en propos. je pense moi aussi leur exposer mon point de vue.
j’espère ne pas avoir un jour cette personne comme collègue, parce qu'a trop être sur de soit c'est dangereux dans nos métiers. je ne comprend pas pourquoi l’école s'obstine je ne sais pas comment elle va faire.
- Aide-soignante diplômée d'état depuis 2009

- stage de formation : rhumatologie / SSR / HEPAD / psychiatrie / médecine interne / en fait j'ai fais beaucoup de ssr.
Avatar de l’utilisateur
agentKGB
 
Messages: 12
Enregistré le: 20 Juin 2017 17:21

Messagepar wyllette » 25 Juin 2017 20:12

Nous devons parler d esi et non pas d élève ide ou .eide
. Et Les esi ne sont pas des élèves mais des étudiants (es)
Avatar de l’utilisateur
wyllette
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 10950
Enregistré le: 10 Juin 2007 13:57
WLM: willette59
Localisation: grand nord

Messagepar Patt » 25 Juin 2017 22:18

Bonsoir,

Je voudrais revenir sur des choses qui ont retenues mon attention. Pourquoi vouloir faire une toilette en technique ? Je pense que l'important c'est de savoir faire une toilette logique. (du plus propre au plus sale MAIS aussi fonction de l'état de fatigue, de si la personne est souillée, si elle est douloureuse...) Ca me semble plus intéressant d'évaluer cette logique qu'une toilette en technique qui est loin de la réalité.

Elle est rentrée comme ça et a commencer à se préparer pour faire la toilette ou un autre soin ? (dans tous les cas c'est eu acceptable mais si c'est une toilette ça me choque d'autant plus).

Te parler de "loyauté" est aussi totalement inadéquat. De ce que tu dis elle a des soucis de positionnement et de relation à l'autre.

Tu dis "je ne comprend pas pourquoi l’école s'obstine". Je ne sais pas en quelle année est cette étudiante mais on ne vire pas une ESI comme ça. Peut être que ses autres stages ont été invalidés mais est ce que ses problèmes de comportement ont vraiment été notifiés à l’école ? D'ailleurs, votre service a t'il envisagé de contacter l'ifsi et/ou de faire un rapport circonstancié ? Sans ce type d'action, il ne peuvent pas arrêter sa formation de façon arbitraire, elle a des droits... même si ces droits ne sont pas forcément en faveur des patients.
ESI 2014-2017
IDE juillet 2017
Avatar de l’utilisateur
Patt
Accro
Accro
 
Messages: 1512
Enregistré le: 26 Déc 2013 23:09

Messagepar execho » 25 Juin 2017 22:59

une heure de toilette en technique sur un patient:vous n'avez pas un mannequin à la place,ou bien vous refilez une enveloppe à la fin du soin au patient pour le remercier?
execho
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4256
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar agentKGB » 26 Juin 2017 21:12

Patt a écrit :Bonsoir,

Je voudrais revenir sur des choses qui ont retenues mon attention. Pourquoi vouloir faire une toilette en technique ? Je pense que l'important c'est de savoir faire une toilette logique. (du plus propre au plus sale MAIS aussi fonction de l'état de fatigue, de si la personne est souillée, si elle est douloureuse...) Ca me semble plus intéressant d'évaluer cette logique qu'une toilette en technique qui est loin de la réalité.

Elle est rentrée comme ça et a commencer à se préparer pour faire la toilette ou un autre soin ? (dans tous les cas c'est eu acceptable mais si c'est une toilette ça me choque d'autant plus).

Te parler de "loyauté" est aussi totalement inadéquat. De ce que tu dis elle a des soucis de positionnement et de relation à l'autre.

Tu dis "je ne comprend pas pourquoi l’école s'obstine". Je ne sais pas en quelle année est cette étudiante mais on ne vire pas une ESI comme ça. Peut être que ses autres stages ont été invalidés mais est ce que ses problèmes de comportement ont vraiment été notifiés à l’école ? D'ailleurs, votre service a t'il envisagé de contacter l'ifsi et/ou de faire un rapport circonstancié ? Sans ce type d'action, il ne peuvent pas arrêter sa formation de façon arbitraire, elle a des droits... même si ces droits ne sont pas forcément en faveur des patients.


Je suis d'accord avec toi une toilette en technique cele ne sert pas a grand chose on lui a expliqué mais elle a insisté pour faire comme cela en "technique" j'aime pas trop ce mot d'ailleurs.
Ensuite oui elle a bien voulu comme'cé la toilette devant la famille et le mėdecin oui oui ... :roll:
Je pense que la cadre a appellee l'ecole d'apres ce que j'ai entenu je vais me renseigner. Elle a des droits oui elle est en premiere annee c'est sa seconde premiere annee et ce stage est un stage suplementaire qui ne compte pas pour sa formation. Elle a des droits d'accord mais je pense que meme si elle n'est pas de maivaise volontee elle va redoubler chaque annee si elle continue ainsi. Le mot loyautė franchement ça ma beaucoup vexée j'avais l'impression d'etre dans the voyce ... et d'accord je vais m'employee a dire etidiant au lieu d'eleve c'est vrai les etudes ont changes. Suite au prochain ėpisode merci
- Aide-soignante diplômée d'état depuis 2009

- stage de formation : rhumatologie / SSR / HEPAD / psychiatrie / médecine interne / en fait j'ai fais beaucoup de ssr.
Avatar de l’utilisateur
agentKGB
 
Messages: 12
Enregistré le: 20 Juin 2017 17:21

Messagepar Patt » 26 Juin 2017 21:18

Ah ok, je comprend mieux :choque:
ESI 2014-2017
IDE juillet 2017
Avatar de l’utilisateur
Patt
Accro
Accro
 
Messages: 1512
Enregistré le: 26 Déc 2013 23:09

Messagepar agentKGB » 27 Juin 2017 14:33

execho a écrit :une heure de toilette en technique sur un patient:vous n'avez pas un mannequin à la place,ou bien vous refilez une enveloppe à la fin du soin au patient pour le remercier?

oui tu n'as pas tord là non plus elle a mis beaucoup trop de temps vu la situation dés qu'elle a une remarque et sa difficulté je lui ai dit une toilette ce n'est pas une heure en effet j'aurai du l'interrompre ?
- Aide-soignante diplômée d'état depuis 2009

- stage de formation : rhumatologie / SSR / HEPAD / psychiatrie / médecine interne / en fait j'ai fais beaucoup de ssr.
Avatar de l’utilisateur
agentKGB
 
Messages: 12
Enregistré le: 20 Juin 2017 17:21

Messagepar lafolldingue » 27 Juin 2017 22:34

en effet 1h c'est long... mdr mais on passe tous par là. ensuite il vaut mieux être long mais bien faire son soin surtout en première année, que de mal le faire....en l'occurrence elle a quand même raté l'essentiel.
La toilette en technique, complètement inutile.... et c'est irrespectueux pour le patient je trouve. De plus, pour une redoublante....
sincèrement, au delà du soucis de positionnement, je pense que cette ESI a un sérieux problème d'incapacité à se remettre en question, avec la palme de la mauvaise foi.... en effet l'IFSI doit être prévenue au plus vite, car clairement elle mettrait l'équipe en porte à faux, alors vaut mieux "taper avant elle"...
Pour la suite, ne t'inquiète pas, la sélection naturelle suivra son cours....
ESI 2015-2018
Stage S1 : SSR
Stage S2 : EHPAD
Stage S3 : psychiatrie
Stage S4 : réanimation
Stage S5 : chirurgie
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
Accro
Accro
 
Messages: 1365
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

  • Publicité

  • Messagepar wyllette » 28 Juin 2017 09:01

    Vraiment l abréviation eides..vous aimez !
    Avatar de l’utilisateur
    wyllette
    Star VIP
    Star VIP
     
    Messages: 10950
    Enregistré le: 10 Juin 2007 13:57
    WLM: willette59
    Localisation: grand nord

    Messagepar agentKGB » 29 Juin 2017 21:23

    bon voilà fini le stage l'encadrement lui a demandé de ne plus revenir celle ci a pourrit une de mes collegues c'est la goutte d'eau qui a fait débordé le vase, la fait qu'elle ne dise plus bonjour, aurevoir et parte a l'avance sans prévenir l'équipe ni demandé si le travail était bien fini a fini par jouer en sa défaveur j'ai fini par m'agacer je lui ai dit 'bonjour, aurevoir, et demander a l'ide avec qui tu as fait ta journée si tout est bien cadré si tu peux partir c'est le minimum, nous aussi nous avons été étudiants' ce qu'elle a fait et elle est partie.
    - Aide-soignante diplômée d'état depuis 2009

    - stage de formation : rhumatologie / SSR / HEPAD / psychiatrie / médecine interne / en fait j'ai fais beaucoup de ssr.
    Avatar de l’utilisateur
    agentKGB
     
    Messages: 12
    Enregistré le: 20 Juin 2017 17:21

    Messagepar Rehmi » 03 Juil 2017 21:24

    Je pense aux personnes qui galèrent à avoir ce concours d'entrée en école IDE et qui entendent des histoires pareils d'étudiants qui portent si peu d'importance à leur stage.

    En tout cas, en te lisant on voit que tu as vraiment été patiente avec l'étudiant ! :D
    INFIRMIER D.E Urgences - Réanimation - Soins Intensifs
    Avatar de l’utilisateur
    Rehmi
    Adepte
    Adepte
     
    Messages: 130
    Enregistré le: 09 Aoû 2015 02:17

    Messagepar blandine45 » 06 Juil 2017 10:10

    Bonjour, agentKGB,

    Je comprend tes demandes par rapport à l'encadrement d'une ESI, cela reste délicat.

    Il serait judicieux avec tes autres collègues du service, d'aller proposer au cadre, de faire une grille, un tableau avec les critères selon l'année de l'ESI.
    En fait, cela permettrai à l'ESI de se situer dans ses soins, si c'est une deuxième année, elle a appris comment encadrer : du côté des AS et du côté des IDE, c'est dans son programme. Il faut avant chaque soin définir des objectifs, les consignés sur une feuille avant de commencer.
    Cette personne que tu a encadré, en fait, c'est sentie agressée, car la formation ESI est compliquée, on a l'impression de ne pas être comprises. Même si cela rejoint les compétences AS, a un moment cela n'est plus du tout les mêmes objectifs.
    Le problème actuelle, c'est que la compétence 3, en première année une fois acquises elle devra validé et on parle plus les deux autres années.
    C'est normal que les AS soient perdues car le programme diffère complétement.
    Continue si tu me le permets a encadrer, ne soit pas déçue, beaucoup d'étudiant seront confiants et heureux de t'avoir.

    Bon courage.
    Si tu a besoin n'hésite pas.
    blandine45
     
    Messages: 14
    Enregistré le: 13 Mai 2014 15:29


    Retourner vers « Aides soignants (AS) »



    Publicité