Forum : Profession infirmière (IDE)

Nous sommes le 29 Jan 2022 02:58

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar choupi38 » 16 Jan 2017 21:46

Bonsoir à tous,

Je suis diplômée depuis juillet 2016 et cela fait maintenant 2 mois 1/2 que je travaille dans un FAM.
Avant j'étais en EHPAD.
Dans l'ensemble ça se passe bien surtout avec les résidents.
Je me sens de mieux en mieux et mon travail me plait.
Mais le problème est que je me rends compte que je n'arrive pas encore à tous gérer surtout au niveau administratif et je n'arrive pas encore à prendre certaines initiatives, je ne pense pas a faire certaines choses dans certaines situation, et je demande souvent l'avis de mes collègues, mais je vois bien que ça dérange.. Et parfois on m'envoie boulet..
Du coup je ne me sent pas à la hauteur, je me remets beaucoup en question, je pense tout le temps à mon travail, je n'arrive pas à lâcher prise en dehors du travail.
J'entends beaucoup de personnes dire qu'il faut un certain temps pour se sentir réellement à l'aise dans un service.
Qu'entendez vous par se sentir à l'aise ?
A votre avis il faut en moyenne combien de temps?
Dernière édition par 1 le choupi38, édité 16 fois.
IDE depuis juillet 2016
choupi38
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 159
Enregistré le: 25 Juil 2013 16:58

Messagepar Honey26 » 16 Jan 2017 22:21

Bonsoir,

Vaste sujet et tellement propre à chacun!
Il n'y a pas de délai précis pour se sentir à l'aise dans un service! Surtout quand on est jeune diplômé comme toi donc avec peu d'expérience.
C'est tout à fait normal de ne pas être aussi rapide, moins organisé, moins sûr de soi, ou avec moins d'initiatives que d'autres collègues qui ont certainement plus de bouteille que toi.
Je dis toujours que l'essentiel dans ce métier, c'est la conscience professionnelle et la rigueur, et de donner du sens à ce que l'on fait. Le reste s'acquiert avec le temps!
Quant à tes collégues c'est quand même moche de leur part de t'envoyer bouler, alors que tu cherches juste des réponses à tes interrogations....on a beau dire qu'on manque de temps, on doit toujours pouvoir trouver du temps pour aider un collègue, pour moi c'est le coeur du métier, travail d'équipe.

Malheureusement tu vas devoir faire avec ce maigre "capital sympathie" mais ça ne doit surtout pas te décourager.... c'est aussi comme ça qu'on se forge le caractère et qu'on s'affirme, et Dieu sait que tu croiseras quelques dragons dans ton parcours professionnel face à qui tu devras arriver à tenir tête.

Quand j'ai été diplômée, j'ai été accueillie par une "ancienne" qui savait me dire cash quand ça n'allait pas, mais qui a toujours répondu présente quand j'avais des interrogations. Une main de fer dans un gant de velours, j'en ai fait mon mentor.
Au fil des années, tu arrives à te positionner, ton expérience élargit ton champs de compétences, tu sais que tu as les connaissances et la pratique suffisantes pour pouvoir totalement t'épanouir dans un service, et aborder toute la gestion avec beaucoup plus de fluidité et moins de stress (ça ne veut pas dire être trop confiant...j'en ai vu plus d'un se rétamer justement car trop sûrs d'eux!).

Bref, continues à donner du sens à ce que tu fais, à t'interroger ( tes collègues sont peut être pas tous pareil?), travailles avec rigueur et tu verras, si tu aimes le service où tu bosses tu y seras de plus en plus épanoui!
Honey26
 
Messages: 23
Enregistré le: 27 Jan 2016 23:04

Messagepar choupi38 » 20 Jan 2017 14:43

Merci pour votre réponse qui m'aide un peu mais au font je ne vais pas bien..
Je me mets énormément la pression au travail, j'ai toujours peur qu'on me juge, qu'on ne me fasse pas confiance car j'ai fait 2-3 erreurs vraiment sans conséquences au début.
Je ne me fait pas confiance, et j'ai peur de mal faire.
Et le problème, lorsqu'on me dit: tu as oublié de faire ça ou il faut faire ça: exemple re préparer des bilans de sang que je n'ai pas réussi a piquer. D'habitude je le fait la j'ai oublié..
La c'est le drame pour moi, je suis pas bien, je me dis que j'ai encore mal fait, je suis nulle...
Je pense au travail la nuit, la journée quand je suis de repos, je suis très angoissée, je mange peu.
Je vois bien que mes collègues sont énervées contre moi.. et doutes de moi..
Voilà ça fait 2 mois 1/2 (mais j'ai travaillé de jour seulement 32 jours car je ne suis pas a temps plein) que je suis dans cet établissement, un lieu qui me plait beaucoup à la base, mais là je ne sais plus comment faire pour sortir la tête de l'eau.. Je ne suis pas du tout épanouie et cela à des conséquences sur mon entourage.
IDE depuis juillet 2016
choupi38
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 159
Enregistré le: 25 Juil 2013 16:58

Messagepar choupi38 » 21 Jan 2017 09:17

Des avis ? Des conseils ?

Merci d'avance
IDE depuis juillet 2016
choupi38
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 159
Enregistré le: 25 Juil 2013 16:58

Messagepar boby049 » 21 Jan 2017 09:25

Il faut te detendre , tu te mets trop la pression .

Des erreurs , tu en feras toujours , nul n'est parfait .

C'est deja un milieu tres critique , alors si tu tends la perche attention.

Plus tu vas aller dans le temps et plus tu seras à l'aise .

Laisse toi le temps de trouver tes marques et le rythme .


Deja quand on est à l'aise dans son travail , on met environ 6 mois pour prendre ses marques dans un nouveau service .

Alors toi qui est jeune diplomée , laisse toi le temps de prendre le rytme de ta fonction .Cela va arriver doucement mais surement .

Parle en avec l'equipe , elles/ils ont connu ça aussi .

Va faire un peu de sport ,ne reste pas omnubilé par le travail , car plus tu vas y penser plus tu vas stresser et te mettre la pression
Avatar de l’utilisateur
boby049
Forcené
Forcené
 
Messages: 287
Enregistré le: 21 Oct 2013 11:35

Messagepar choupi38 » 25 Jan 2017 11:17

Depuis que j'ai commencé a travailler, j'ai accumulé des petites erreurs (oublier de faire un truc, ne pas avoir fait correctement sur le logiciel, oubli de re programmer un soin..) ce ne son pas des erreurs sur les résidents directement, et du coup j'ai vraiment le sentiment d'être considérée comme le "boulet" de l'équipe. Les gens m'ont mi cette étiquette.. Même si je me rends compte que j'ai bien progressé malgré tout..
Ou lorsqu'il y a un truc qui ne va pas, tout de suite les gens pensent que c'est de ma faute, alors que ça arrive les jours ou je suis en repos...

Je ne sais pas comment faire pour être mieux au sein de l'équipe. J'ai envie de changer d'établissement, mais pourtant j'aime ce milieu..
Je suis perdu.
IDE depuis juillet 2016
choupi38
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 159
Enregistré le: 25 Juil 2013 16:58

Messagepar sirene » 25 Jan 2017 14:41

Bah oui, tu n'es pas parfaite. En même temps ça m'étonnerait que les autres le soient non plus, peut-être qu'ils sont plus à l'aise, font moins d'oublis, mais ils ne sont certainement pas parfaits ( flash info: personne ne l'est, donc relâche un peu la pression) :clin:

N'oublie pas que tu restes jeune diplômée, nouvelle dans l'établissement, donc c'est NORMAL que tu ne sache pas tout, que l'organisation ou l'administratif ne soit pas toujours parfaits. Si tu fait bien ton taf, que ça se passe bien avec les résidents, et que tu vois toi-même une amélioration ( rapidité, plus a l'aise en général, connaissance...), que tu ne fais pas de faute dangereuse pour le patient ( et clairement, ne pas re-préparer un bilan, ce n'est pas dangereux, au pire c'est chiant, au mieux ce n'est pas grave ), alors TOUT VA BIEN .

Si tu ressens une animosité ou un malaise avec les collègues plus anciens, parles-en avec eux, pose les choses à plat avant que ça te ronge.
Peut-être qu'ils n'ont pas conscience de ton mal-être. Peut-être qu'ils ont oublié qu'eux aussi ont débuté à un moment donné, et qu'on est pas aussi performant au bout de 5ans qu'à l'arrivée dans un service... :roll:
Peut-être qu'au lieu de te faire des remarques /reproches, ils vont t'aiguiller ou te renseigner un peu plus, te re-montrer des choses que tu n'as pas encore assimilé parce-qu'on ne peut simplement pas tout assimiler d'un coup...
Et surtout déconnecte lorsque tu sors du taf. Fais du sport, une promenade en plein air, vas au ciné, fais toi une demi-journée détente à la maison, ce que tu veux. Mais sors toi ton travail de la tête pour quelques heures.
Avatar de l’utilisateur
sirene
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 242
Enregistré le: 04 Mar 2013 13:36

Messagepar valy13300 » 04 Fév 2017 15:15

choupi38 a écrit :Merci pour votre réponse qui m'aide un peu mais au font je ne vais pas bien..
Je me mets énormément la pression au travail, j'ai toujours peur qu'on me juge, qu'on ne me fasse pas confiance car j'ai fait 2-3 erreurs vraiment sans conséquences au début.
Je ne me fait pas confiance, et j'ai peur de mal faire.
Et le problème, lorsqu'on me dit: tu as oublié de faire ça ou il faut faire ça: exemple re préparer des bilans de sang que je n'ai pas réussi a piquer. D'habitude je le fait la j'ai oublié..
La c'est le drame pour moi, je suis pas bien, je me dis que j'ai encore mal fait, je suis nulle...
Je pense au travail la nuit, la journée quand je suis de repos, je suis très angoissée, je mange peu.
Je vois bien que mes collègues sont énervées contre moi.. et doutes de moi..
Voilà ça fait 2 mois 1/2 (mais j'ai travaillé de jour seulement 32 jours car je ne suis pas a temps plein) que je suis dans cet établissement, un lieu qui me plait beaucoup à la base, mais là je ne sais plus comment faire pour sortir la tête de l'eau.. Je ne suis pas du tout épanouie et cela à des conséquences sur mon entourage.


Rohhhhh là là ... tout pareil diplômée depuis juillet 2016 et là quand je te lis .... je me vois.....
Je gamberge beaucoup.... je me sent pas epanouie.... me remet en question.... je casse les pomponnettes à monotre mari et mon fils .... qui me disent que je réfléchie trop et que je cherche trop à être irréprochable. ...
Et comme toi en repos j'angoisse +++

Limite quelquefois comme je connais pas toute l'organisation du service j'ai l'impression d'être encore dans le statut d'étudiante. ... et j'ai du mal à extérioriser ce qui me convient pas (comme par exemple mélanger deux psychotropes buvables dans un même récipient et l'administrer que 4 h après. ..)
Ou qu'une éleve de 2ème année sous prétexte qu'elle est là tous les jours et moi seulement à 70 % .... prenne un peu trop d'assurance et d'initiative au point que je me demande qui est la diplômée dans tout ça. ... et là tout pareil problème de positionnement de ma part .... malgré que je lui ai dit qu'elle était sous ma responsabilité. ... et qu'avant chaque administration de "si besoin " elle devait m'en avertir .... mais Nada. ... elle allait sur l'ordinateur avec son code élève ide et faisait. ....
IDE depuis le 19 juillet 2016
Avatar de l’utilisateur
valy13300
Accro
Accro
 
Messages: 864
Enregistré le: 04 Déc 2004 23:26


Retourner vers « Profession infirmière (IDE) »



Publicité