Forum : Infirmières puéricultrices

Nous sommes le 25 Avr 2014 04:46

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar TinkerBella » 14 Oct 2009 22:36

Bonjour,
je voulais avoir un petit renseignement...
A parti de quel âge peut-on passer une SNG par le nez chez un bébé ? je sais que c'est en rapport avec le fait qu à partir d'un certain âge il respire que par le nez et pas par la bouche...
Merci de l'info
TinkerBella
 
Messages: 3
Inscription: 28 Juil 2009 00:06

Messagepar misstiful » 15 Oct 2009 05:19

alors, déja, un bébé respire par le nez dès la naissance! et non par la bouche parce que sa langue est grosse et prend toute la place de la bouche! (voila pourquoi les DRP sont si importants pour leur libérer le nez)
concernant la sonde gastrique, nous dans le service on la met dans le nez lorsque l'enfant n'a plus besoin d'assistance respiratoire (cpap ou lunettes nasales à O2). c'est la seule condition. et le fait de passer par le nez permet une meilleure succion et aide souvent à prendre le sein par ex.
ca te va comme réponse?
Puéricultrice
Avatar de l’utilisateur
misstiful
Régulier
Régulier
 
Messages: 43
Inscription: 29 Mar 2006 16:37
Localisation: Montpellier

Messagepar puer75 » 15 Oct 2009 11:10

Tout comme misstiful ;)
Dans mon service, une fois que l'enfant est sevré de son assistance respiratoire (respirateur, CPAP, MAO), je mets la sonde gastrique dans la narine...
Le but étant de laisser la bouche "libre" et de permettre à ce bébé de développer son oralité (succion, etc...)
Infirmière puéricultrice
puer75
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 14414
Inscription: 10 Juil 2004 14:41

Messagepar TinkerBella » 17 Oct 2009 23:04

D'accord merci beaucoup de vos réponses.
TinkerBella
 
Messages: 3
Inscription: 28 Juil 2009 00:06

Messagepar adeline17 » 18 Oct 2009 20:39

Idem :clin:
Dans le cadre de la prévention des troubles de l'oralité, il est préférable de limiter au maximum les agressions de la bouche :clin: Donc sonde dans le nez dès que l'enfant respire de façon autonome.
Puéricultrice :love:
En soins intensifs de néonat, hématologie pédiatrique et pool...
Avatar de l’utilisateur
adeline17
VIP
VIP
 
Messages: 3649
Inscription: 14 Sep 2004 15:56

Messagepar cassiopé » 19 Oct 2009 18:21

Bonjour. Je suis étudiante infirmière très bientôt diplômé et je vais travailler en pédiatrie générale.
J'ai lu dans des fiches techniques qu'il fallait absolument faire une radio de contrôle après la pose d'une sonde de nutrition entérale (car si je ne m'abuse, bien souvent lorsqu'on pose une SNG chez un bébé c'est pour le gavage et non pour l'aspiration des sécrétions gastriques?)pour vérifier sa bonne position, être sur qu'on est pas dans la trachée.
Or dans le service où je vais travailler, je n'ai jamais vu une telle pratique.
Biensur, on contrôle à l'aide d'un stéthoscope et d'une seringue remplie d'air la position de la sonde après la pose et avant chaque gavage ou administration de traitement mais jamais de radio de controle... en même temps je me rappelle d'une toute petite puce qui retirait quotidiennement sa sonde!

Dans vos services est-ce que cela se fait systématiquement ?
Est-ce que cela vous parait vraiment utile,voire indispensable?

Merci d'avance pour vos réponses.
Etudiante en 2ème année à l'IFSI Croix Saint Simon, Montreuil!!
cassiopé
Régulier
Régulier
 
Messages: 36
Inscription: 06 Aoû 2006 10:45
Localisation: Paris 20è

Messagepar adeline17 » 19 Oct 2009 20:38

Je vois mal faire une radio à tous les enfants (enfin, en particulier en néonat...) dans la mesure où certains l'arrachent parfois plusieurs fois par jour... imagine les rayons qu'ils se prendraient !!!
Donc vérification avec le repère, les résidus (mais interdit en néonat au CHU où je fais mes études) et l'ait injecté dans l'estomac (mais à utiliser avec modération...)...
Ah oui et par pitié... "gavage" c'est affreux comme mot :mal: !!! Essaie de réfléchir à quoi ça renvoie(notamment les oies), et du coup à l'utilisation d'autres termes (alimentation, repas, etc.)
Puéricultrice :love:
En soins intensifs de néonat, hématologie pédiatrique et pool...
Avatar de l’utilisateur
adeline17
VIP
VIP
 
Messages: 3649
Inscription: 14 Sep 2004 15:56

Messagepar cassiopé » 20 Oct 2009 18:56

J'avoue que la première fois que j'ai entendu ce mot ça m'a choquée, j'ai eu l'impression que l'infirmière que j'avais en face de moi n'était pas très respectueuse, puis je me suis rendu compte que toutes les infirmières que j'ai rencontrées l'utilisaient , même les formatrices à l'école, du coup c'est vrai que je me permet de l'utiliser.
Mais en y réfléchissant, ce n'est pas très différent du terme "couche" qu'on nous défend d'employer pour parler des protections pour les personnes agées, c'est même pire...

Merci pour ta réponse en tout cas. Mais y'a t'il un protocole dans ton service qui va dans ce sens ? Pourquoi dit-on qu'il faut absolument vérifier la position avec une radio si cela n'est pas nécessaire ? Et dernière question pour quelles raisons l'aspiration de liquide gastrique est interdite dans ton CHU, quelles sont les dangers ?
Etudiante en 2ème année à l'IFSI Croix Saint Simon, Montreuil!!
cassiopé
Régulier
Régulier
 
Messages: 36
Inscription: 06 Aoû 2006 10:45
Localisation: Paris 20è

Messagepar puer75 » 21 Oct 2009 10:17

Salut Cassiopé ;)
Alors je pense que tu confonds avec les sondes lestées, qui restent en place plusieurs semaines ;) Effectivement, après la pose, ces sondes doivent nécessiter un contrôle radio ;)

Cependant, dans les services de réa néonat, réa pédiatrique, pédiatrie, on ne s'en sert pas très souvent. Elles ont des indications précises.

Donc pour ma part, quand je pose une sonde gastrique, je prends mes repères correctement, puis je vérifie en injectant un peu d'air + stéthoscope (et surtout, je réaspire l'air !!) ;)

Ensuite, à chaque alimentation, je vérifie mon repère et les résidus.

Concernant les résidus, je pense que ça dépend de chaque établissement... Chez nous, on les fait systématiquement en début d'alimentation, pour voir si l'enfant digère bien avant d'augmenter les doses..
De même, dans mon service de réa, on a assez souvent des enfants avec pathologies digestives graves donc les premiers temps de réalimentation nécessitent une surveillance stricte des résidus.

Par contre, une fois la digestion mise en route, on cesse les résidus ;) (mais souvent, ils ont déjà quitté la réa :mrgreen: )


Concernant le mot gavage, ça me choque aussi.. Donc généralement, je parle d'alimentation entérale, d'alimentation ou de lait... Tout simplement...
Après, ça m'échappe de temps en temps mais j'essaie vraiment de ne pas le dire, surtout devant les parents...

Concernant la position de la sonde gastrique, j'ai déjà vu mettre la gastrique dans une narine (alors que l'enfant était intubé par l'autre narine). Et franchement, je trouve ça plutôt bien car de cette manière, l'enfant peut déjà têter tranquillement ses mains ou sa tétine, selon son âge gestationnel... ;)

Mais sinon, pour en revenir aux radios de contrôle, je trouve ça aberrant de demander un contrôle à chaque pose de SNG... VIve les rayons reçus par les enfants...Surtout que, en néonat, certains loulous sont champions de l'arrachage de gastrique (genre tu l'as à peine posée qu'elle est déjà retirée :mrgreen: )
Infirmière puéricultrice
puer75
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 14414
Inscription: 10 Juil 2004 14:41

Messagepar adeline17 » 22 Oct 2009 19:09

cassiopé a écrit:toutes les infirmières que j'ai rencontrées l'utilisaient , même les formatrices à l'école, du coup c'est vrai que je me permet de l'utiliser.


Et alors :clin: Encore une fois, réfléchis à ce à quoi ça renvoie !! J'ai banni ce mot de mon vocabulaire depuis que je suis à l'école de puer :clin: D'ailleurs je me rends compte qu'il était peu utilisé dans le service où j'ai fait mon stage !

cassiopé a écrit:Mais en y réfléchissant, ce n'est pas très différent du terme "couche" qu'on nous défend d'employer pour parler des protections pour les personnes agées, c'est même pire...


Je vois ça différemment, dans le sens où ce mot est utilisé dans le langage commun, d'autant que c'est dans l'ordre des choses d'en porter pour un bébé, pas pour un adulte !

cassiopé a écrit:Et dernière question pour quelles raisons l'aspiration de liquide gastrique est interdite dans ton CHU, quelles sont les dangers ?


C'est une puer qui me l'a dit... je vérifiais systématiquement mes sondes en aspirant et elle m'a expliqué que c'est un "excès de prudence" et que c'est très agressif... Visiblement c'est défendu par les médecins... Je n'en sais pas beaucoup plus :clin:
Puéricultrice :love:
En soins intensifs de néonat, hématologie pédiatrique et pool...
Avatar de l’utilisateur
adeline17
VIP
VIP
 
Messages: 3649
Inscription: 14 Sep 2004 15:56

Messagepar cassiopé » 22 Oct 2009 21:52

En fait je ne vois pas en quoi le fait d'aspirer les résidus gastriques pourrait être agressif dans la mesure où le liquide ne remonte que dans la sonde et non pas au contact des parois de l'oesophage par exemple...?
Etudiante en 2ème année à l'IFSI Croix Saint Simon, Montreuil!!
cassiopé
Régulier
Régulier
 
Messages: 36
Inscription: 06 Aoû 2006 10:45
Localisation: Paris 20è

Messagepar adeline17 » 23 Oct 2009 08:12

Je ne sais pas trop... la puéricultrice m'avait expliqué "c'est comme si on te vidait l'estomac 8 fois pas jour"...
J'essaierai d'en savoir plus.
Puéricultrice :love:
En soins intensifs de néonat, hématologie pédiatrique et pool...
Avatar de l’utilisateur
adeline17
VIP
VIP
 
Messages: 3649
Inscription: 14 Sep 2004 15:56

Messagepar puer75 » 23 Oct 2009 11:20

adeline17 a écrit:Je ne sais pas trop... la puéricultrice m'avait expliqué "c'est comme si on te vidait l'estomac 8 fois pas jour"...
J'essaierai d'en savoir plus.


Je suis un peu sceptique aussi... ;) Si tu en sais plus, tiens nous au courant ;)
Par contre, faire les résidus je trouve ça bien dans la mesure où tu vois si l'enfant digère...
Parce que certains ne digèrent rien de rien... Ca ne doit pas être très agréable d'avoir l'estomac plein en permanence et qu'on rajoute du lait par dessus... :?
Infirmière puéricultrice
puer75
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 14414
Inscription: 10 Juil 2004 14:41

Messagepar Lunon » 25 Oct 2009 17:27

Je travaille en néonatologie.
Quand nous recevons un enfant directement de salle de naissance, nous devons faire une radio du thorax avec SNG en place, pas pour vérifier sa position, mais pour prouver qu'on a bien vérifié qu"il n'y avait pas d'atrésie de l'œsophage avant d'alimenter l'enfant.
J'ai aussi appris que pour vérifier une SNG, il fallait écouter au stétho quand on pousse de l'air à la seringue, mais aussi quand on le retire.En effet, si la sonde n'est pas assez enfoncée et que vous poussez de l'air, vous l'entendrez toujours arriver dans l'estomac, mais si vous cherchez à le retirer , vous n'y arriverez pas ou vous n'entendrez pas le bruit à l'auscultation.Il faut donc écouter le bruit de l'air à l'aller et au retour.
Puéricultrice
Lunon
Forcené
Forcené
 
Messages: 357
Inscription: 05 Fév 2006 17:15

Messagepar Kmeleone » 03 Nov 2009 17:54

Bonjour à tous,

Je bosse aussi en néonat. et nous ne mettons quasiment jamais la SNG par la bouche. En effet, même si l'enfant est relié à un Infant Flow, un Optiflow ou à des lunettes à O2, nous passons la SNG par le nez pour que l'enfant puisse téter malgré tout (tétine, sein, biberon, seringue). Ca ne modifie en rien la SaO2. Le peu de fois où nous avons passé la SNG par la bouche, c'est lorsque l'enfant avait de gros besoin en O2 (FiO2 à 100%), plus par acquis de conscience d'ailleurs.
En ce qui concerne la radio de contrôle, nous n'en faisons jamais. Comme le dit Puer 75, les enfants se feraient "irradiés" plusieurs fois par jour !! Nous contrôlons la bonne position de la SNG par le test à la seringue lors de la pose de la SNG ou en cas de doute puis ensuite, avec le repère lors des poses des alimentations. Dans un service précédent, le chef de service nous faisait aussi contrôler le pH lors de la mise en place de la SNG pour s'assurer que nous étions bien dans l'estomac et pas dans le début du duodénum (pH acide de l'estomac).
Concernant les résidus, nous en faisons lors de la mise en place de l'alimentation puis 1 fois sur 2 lorsque l'enfant est à risque de développer une entérocolite (ballonnement, rejets, augmentation du débit, accélération du débit...) puis lorsque la tolérance digestive est bonne, nous arrêtons car nous avons remarqué que l'enfant était inconfortable lors de ce geste.
Avatar de l’utilisateur
Kmeleone
Accro
Accro
 
Messages: 1683
Inscription: 11 Jan 2004 13:49
Localisation: 06

Suivante

Retourner vers Infirmières puéricultrices