Forum : Psychiatrie

Nous sommes le 29 Jan 2022 02:26

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Rodrigues de Amorim » 16 Avr 2005 10:27

Je suis en milieu de 3eme annee et j'aurai besoin
d'aide pour mon TFE: pourquoi les infirmier psy laisse fumer les patients alors que c interdit par la loi?? Merci pour vos témoignages et vos expérience ca m'aiderai bcp.
Rodrigues de Amorim
 
Messages: 2
Enregistré le: 26 Mar 2005 09:54
Localisation: Bordeaux

Messagepar boup » 16 Avr 2005 13:00

prochain stage en psy tente d'empecher les patients de fumer
je dirai durée de survie,3 heures.avant que tous les patients te sautent dessus en voulant t'etriper.
ensuite on laisse fumer les patients certe mais dans une salle fumeur en general ou dehors.a ce niveau la,ce n'est pas illégal
certe les hopitaux sont censés proner l'arret du tabac mais ce n'est pas si simple en psy.
la cigarette,au dela de la dependance,nous permet egalement parfois d'entrer en contact avec le patient.
comment?exemple:
un patient mal,à la limite de l crise.s'il fume,lui proposer de sortir 5 minues hors du service pour fumer une cigarette tranquille peut lui permettre d'une part en s'oxygenant de se calmer et d'autre part ca permet souvent di'nstaurer une discussion avec lui et de lui permettre de verbaliser son mal etre
j'ai aussi deja vu des admissions en iso tendues,quand on accepte que le patient fume une clope,le fait de fumer,de se concentrer sur autre chose en l'occurence la cigarette le detend et lui permet d'acceder au dialogue.certe ca reste un dialogue de base mais ca aide.
y a plein d'autres raisons.la de suite ce sont celles qui me viennent
Avatar de l’utilisateur
boup
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4203
Enregistré le: 08 Avr 2004 21:25
Localisation: ou que j'veux d'abord!

Messagepar tRanXeNe`EjEctaBlE » 16 Avr 2005 13:22

:shocked!:
IDE en psy à l'ombre, en conditionnelle pour un long moment...
Avatar de l’utilisateur
tRanXeNe`EjEctaBlE
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 220
Enregistré le: 28 Mar 2005 23:02
Localisation: 0n The CanAp' AgAin

Messagepar boup » 16 Avr 2005 13:24

mais bon chai po pourquoi j'ai reppondu suis une fille moi
Avatar de l’utilisateur
boup
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4203
Enregistré le: 08 Avr 2004 21:25
Localisation: ou que j'veux d'abord!

Messagepar laurent 62 » 16 Avr 2005 16:07

Comme le dit justement boup, la cigarette a une fonction sociale. C'est bien souvent un médiateur, une façon d'appaiser les tensions, parfois une monnaie d'échange. (Je te laisse fumer une clope si....)
Au delà de ttes ces raisons, la cigarette est parfois une des rares sources de plaisir du patient en souffrance. Evidemment, ce plaisir, discutable pour un non fumeur, n'existe que par la frustration rencontrée en cas de sevrage. (C'est qd même une drogue dure en vente libre )
Beaucoup de patients pour qui, faute de structures adaptées, nous ne pouvons rien proposer d'autre que d'attendre une participation à telle activitée ou atelier, n'ont rien d'autre à faire que de partager une clope avec X ou Y.
Pour aller plus loin, je dirais que pour certains, c'est le seul moyen de se risquer dehors ds la vraie vie, pour aller s'acheter ou acheter pour un autre le paquet tant convoité.
C'est sur, on est acteurs de santé et on rappelle que fumer tue. Mais quand tu réalises que les gens dits sains d'esprit continuent à fumer malgré ces avertissements, tu comprends la situation du tabagisme en psy.
PS 2 fumeurs sur une équipe de 13 IDE dans mon service. Si avec ça on donne pas l'exemple !
A+
ide en psy
Avatar de l’utilisateur
laurent 62
 
Messages: 13
Enregistré le: 12 Avr 2005 16:12

Messagepar Rodrigues de Amorim » 16 Avr 2005 18:14

Je vous remercie bcp d'avoir répondu à ma question sur la psy. Mais vous croyez pas qu'il y a un sentiment de culpabilité ou un paradoxe entre les articles qui régissent notre profession?: "faire de la prévention, de l'éducation" et "calmer la douleur des patients". Dans les services de psychiatrie ces 2 roles ne peuvent etre appliqués, du moins à propos de la cigarette.
Je ne comprends pas pourquoi le sevrage est encore + difficile chez les psychotiques, peut etre ne faut-il pas sevrer 2 dépendances en meme temps?
Rodrigues de Amorim
 
Messages: 2
Enregistré le: 26 Mar 2005 09:54
Localisation: Bordeaux

Messagepar boup » 16 Avr 2005 21:40

euh
rassures moi t'as fait au moins un stage en psy? :choque:
Avatar de l’utilisateur
boup
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4203
Enregistré le: 08 Avr 2004 21:25
Localisation: ou que j'veux d'abord!

Messagepar tRanXeNe`EjEctaBlE » 16 Avr 2005 21:46

J'ai pas osé demander...
IDE en psy à l'ombre, en conditionnelle pour un long moment...
Avatar de l’utilisateur
tRanXeNe`EjEctaBlE
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 220
Enregistré le: 28 Mar 2005 23:02
Localisation: 0n The CanAp' AgAin

Messagepar laurent 62 » 16 Avr 2005 21:50

peut etre ne faut-il pas sevrer 2 dépendances en meme temps?

La souffrance du psychotique est propre à chaque personne atteinte de cette maladie et elle ne peut absolument pas être assimilée à une dépendance.
Et puis les psychotiques c'est à peu près 50 % de notre population.
Dans les 50 autres % tu as bcp de personnes qui souffrent plus d'une misère sociale que de "belles maladies psychiatriques comme dans les livres."
C'est sûr, fumer c'est pas bien, mais angoisser et fumer c'est pire.
ide en psy
Avatar de l’utilisateur
laurent 62
 
Messages: 13
Enregistré le: 12 Avr 2005 16:12

Messagepar tRanXeNe`EjEctaBlE » 16 Avr 2005 22:33

'tainG, j'entrave keud' a ce topic moi... Entre des questions pour le moins bizarres et des réponses qui répondent pas aux questions posées... J'trouve ca énorme.


:prie:
IDE en psy à l'ombre, en conditionnelle pour un long moment...
Avatar de l’utilisateur
tRanXeNe`EjEctaBlE
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 220
Enregistré le: 28 Mar 2005 23:02
Localisation: 0n The CanAp' AgAin

Messagepar boup » 16 Avr 2005 22:38

allez acore une question
rodriguez c'est quoi pour toi une psychose?
de quoi tu parle en causant de sevrage?si ca a un lien faut m'eclaircir suis po sure enfin j'espere ne pas avoir compris
Avatar de l’utilisateur
boup
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4203
Enregistré le: 08 Avr 2004 21:25
Localisation: ou que j'veux d'abord!

Messagepar angels » 17 Avr 2005 13:41

Et bien pour donner un exemple précis et récent, cette nuit une patiente m'a mis un coup de poing en pleine face parce que je voulais pas lui donner de cigarettes.C'est nous qui gérons son tabac et pas de cigarettes la nuit pour elle, dixit le médecin du service.
Ca laisse reveur, non??????
C'est un exemple concret du manque de cigarette chez les patients hospitalisés en psy.Il faut vraiment etre sur le terrain pour pouvoir porter un jugement.
Et puis moi, je viens pas bosser pour me prendre des coups de poing, vous si???
Total, cette histoire s'est finie par du chantage, comme très souvent.Elle a eu une clope et est allée se coucher après, on ne l'a plus vue...
La suite, cette nuit....
angels
 
Messages: 24
Enregistré le: 21 Oct 2004 15:45

Messagepar mamgozh » 17 Avr 2005 17:22

boup a écrit :euh
rassures moi t'as fait au moins un stage en psy? :choque:



Je pose la même question !



[quote="Rodrigues de Amorim"]Je vous remercie bcp d'avoir répondu à ma question sur la psy. Mais vous croyez pas qu'il y a un sentiment de culpabilité ou un paradoxe entre les articles qui régissent notre profession?: "faire de la prévention, de l'éducation" et "calmer la douleur des patients". Dans les services de psychiatrie ces 2 roles ne peuvent etre appliqués, du moins à propos de la cigarette.
Je ne comprends pas pourquoi le sevrage est encore + difficile chez les psychotiques, peut etre ne faut-il pas sevrer 2 dépendances en meme temps?[/quote


Je bosse aux urgences psychiatriques, donc j'accueille souvent des patients qui ne sont pas bien. Ils sont souvent très angoisés. La cigarette est un moyen de détendre l'atmosphère. Un patient en crise ça se jugule. Alors me demander si je culpabilise parce que je laisse des patients fumer ?? Je rigole. Les patients sont déjà assez mal comme ça on ne va pas non plus les priver d'une source de plaisir. Dans ce cas on va aussi supprimer le café parce que ça excite.

Le manque de cigarette dans les services, c'est vrai que c'est pas facile quand ils en ont plus.. Je ne dis pas qu'il faut les encourager à fumer, mais si ça peut les aider, et moi m'éviter de devoir appeler la sécurité et de me prendre un coup en pleine gueule..

Je dis oui fumez monsieur..
"Aimer c'est trouver grace à l'autre,
sa vérité et aider cet autre à trouver la sienne, c'est créer une complicité passionnée. "
mamgozh
Habitué
Habitué
 
Messages: 97
Enregistré le: 16 Juin 2004 23:13

Messagepar boup » 17 Avr 2005 18:52

j'pense qu'on a un peu tous les meme reactions sur le tabac en psy.
j'me vois pas non plus dire non à un patient en sachant que chez lui ca va declencher une reaction violente.
y a quelques mois on a eu un patient hospitalisé je sais pu pour quoi toujours est il que l'anestesiste a rien trouvé de mieux que de vouloir arreter toute clope 1 semaine avant l'intervention.
deja,chez une personne ayant pas de troubles psy faites lui arreter la clope une semaine avant!!mais en plus un patient psy gros fumeur...meme pas en reve!resultat on a "diminué"mais impossible d'arreter.obligés de l'enfermer dans sa chambre la veille à minuit pour etre sur qu'il ne fume pas.
plus barbare je ne trouve pas.heureusement pour lui il a dormi toute la nuit.j'ose pas imaginer sinon
pour ce qui est des clopes la nuit,chez nous la salle fumeur est fermée apres minuit.les patients le savent pu de clopes apres minuit.maintenant quand y en a un qui est torp mal, ou qu'on a une admission de nuit,on va fumer une clope avec eux.si ca les apaise et nous evite de passer par un traitement souvent injectable,navrée mais j'prends la clope.
c'est moins barbare moins chiant pour tout le monde et plus agreable pour le patient.
donc loi evin ou pas,je continuerai à le faire meme.
et le jour ou y a un con qui decrete que les patients n'ont plus le doir de fumer j'y colle tous les patients fumeurs en manque dans son bureau.
Avatar de l’utilisateur
boup
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4203
Enregistré le: 08 Avr 2004 21:25
Localisation: ou que j'veux d'abord!

Messagepar cedr1c » 13 Juin 2006 20:27

je fais remonter ce sujet car il risque d'etre de plus en plus d'actualité, avec les projets d'hopitaux sans tabac

un petit peu de lecture :clin: , c'est ici (document ayant un an)
cedr1c
 


Retourner vers « Psychiatrie »



Publicité