Forum : Profession infirmière (IDE)

Nous sommes le 25 Oct 2014 22:12

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar loulic » 01 Fév 2011 14:07

.
Dernière édition par loulic le 31 Déc 2013 14:11, édité 1 fois.
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4254
Inscription: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar tchetig » 01 Fév 2011 16:39

Comment ça ce ne sont pas des soins en tant que tel ? Que veux dire cette phrase .

Ce que je signifiais c'est que le boulot d'As ne se réume pas aux toilettes et repas , elles ont quand même des connaissances médicales .
tchetig
Habitué
Habitué
 
Messages: 78
Inscription: 13 Jan 2011 22:10

Messagepar loulic » 01 Fév 2011 17:29

.
Dernière édition par loulic le 31 Déc 2013 14:11, édité 1 fois.
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4254
Inscription: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar tite-infirmiere » 01 Fév 2011 18:48

c vrai mais cest quand meme les 3/4 du travail qu ils font, signé une esi.
tite-infirmiere
Adepte
Adepte
 
Messages: 124
Inscription: 17 Jan 2010 11:09

Messagepar tchetig » 01 Fév 2011 21:57

Et bien dans mon service les as ou plutôt les ap puisque je suis en pédiatrie font entièrement l'entrée , je ne parle pas des tâches du medecin qui là sont autres . Mais c'est soit l'ide soit l'ap qui le fait , il n'y a pas de division du travail c'est celui qui a le temps de le faire qui le fait .
tchetig
Habitué
Habitué
 
Messages: 78
Inscription: 13 Jan 2011 22:10

Re:

Messagepar moutarde » 02 Fév 2011 11:02

nozinan a écrit:Disons que pour simplifier : l'aide soignant c'est l'hygiène, le confort et l'hôtellerie

:clap:
Tu as tellement simplifié que tu as vidé en une phrase toute la substance du référentiel d'actes de la profession AS en même temps que le rôle propre de l'IDE sur lequel ils/elles collaborent sous responsabilité dans la limite de leur formation.
nozinan a écrit:L'infirmier : Soins : application des traitements, surveillance des effets secondaires, soins techniques (cf liste de la loi N°2004-802 du CSP) et dépistage des complications éventuelles. c'est du gros résumé...
et comme on dit : "Qui peut le plus, peut le moins " c'est pour cela qu'il arrive de voir des infirmiers faire certaines tâches dites : ingrates, alors que, objectivement ce n'est plus leur rôle. Nous sommes dans une profession qui n'arrive pas à s'émanciper...

Tu as raison, c'est du gros résumé à la fois du rôle médico-prescrit et du rôle propre donc autonome de l'IDE que soit tu ignores totalement ou bien que tu assimiles exclusivement à des soins d'hygiène voire à des tâches ingrates.
[..."Il y a pire que le bruit des bottes : le silence des pantoufles !"...]
Avatar de l’utilisateur
moutarde
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 6321
Inscription: 27 Sep 2007 21:40

Messagepar alberic » 06 Fév 2011 12:58

Toi tu juges tes consignes limpides mais tu n'es pas dans le cerveau de ton interlocuteur ! Ensuite, certains A.S. or honte de leur fonction et ne se présentent pas en tant que tels auprès des patients surtout s'ils ont une certaine ancienneté... Il faut que tt le monde se remette en cause ! Etre aide - soigant c 'est noble, même à 50 ans et ne pas être écouté en tant qu' IDE cela révèle souvent un malaise auprès de la surveillante. Là, je remarque aussi une frilosité auprès des Faisant Fonction de Cadre qui, souvent ne prennent pas position clairement....

seringuelectrique a écrit:je viens d'expérimenter le sujet in situ ... une AS ayant décidé de passer outre à mes consignes pourtant limpides ... avec pour conséquence, quand même, une mise en danger de la vie d'un patient sous CEC ...

elle (l'AS) est entrain de se bouffer les moignons en attendant la décision de la hiérarchie ...

je déplore de plus en plus les difficultés qui empêchent les IDE et les AS de travailler en bon termes et en binômes ...
Infirmier en chirurgie ambulatoire et endoscopies

" J'aime bien l'endroit où j'habite parce que c'est pas loin de chez moi "
Avatar de l’utilisateur
alberic
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 544
Inscription: 15 Avr 2005 13:00
Localisation: Marseille

Messagepar alberic » 06 Fév 2011 18:56

Alors c'est à ta surveillante de prendre ses responsabilités et de sanctionner l' A.S. incriminée.

seringuelectrique a écrit:j'ajoutes que légalement elle agit sous ma responsabilité professionnelle ... je veux bien être responsable et coupable de mes conneries, certainement pas des siennes à fortiori quand elles sont faites en toute connaissance de cause ... à effet ...
Infirmier en chirurgie ambulatoire et endoscopies

" J'aime bien l'endroit où j'habite parce que c'est pas loin de chez moi "
Avatar de l’utilisateur
alberic
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 544
Inscription: 15 Avr 2005 13:00
Localisation: Marseille

Messagepar jvc » 07 Fév 2011 15:37

En 20 ans de boulot, j'ai remarqué une grosse évolution quant aux actes effectués par les AP (travail en secteur pédiatrique préma, puis réa néonat, puis péd. générale et en ce moment chir. péd)

Il y a quelques années, ça ne choquait personne de voir une AP changer des perfs, faire des dextros, etc....

Aujourd'hui, on en est à leur interdire l'administration de doliprane si l'IDE n'est pas présente.

Pour ma part, je travaille en binome de nuit avec des collégues qui ne veulent pas surpasser leurs compétences inscrites par décret, ce qui me convient parfaitement.
Au cours de mes changements de service j'ai toujours eu à me féliciter de considérer avec respect les connaissances de mes collégues AP, cela m'a beaucoups appris, cependant, en cas de remplacement par du personnel de pool, par exemple, si je sens un glissement des compétences s'installées, je recadre tout ça poliment et avec le sourire. Ca se gaterait si la personne en face de moi refuse de comprendre.

Maintenant, je ne considére aucun acte comme inférieur sous prétexte que c'est un soin d'hygiéne, d'ailleurs je fais tous avec ma collégue.

On nous rabache sans arrét les mémes rhétoriques sur les responsabilités de chacun, les risques en cas de probléme etc...c'est normal de revenir à ses fondamentaux, si certaines AP ou AS regrettent le temps où elles pouvaient dépasser leurs compétences désignées par décret, je le regrette pour elles mais dans ce cas-là, il faut songer à aller vers une formation professionnelle
jvc
Adepte
Adepte
 
Messages: 114
Inscription: 01 Fév 2011 13:51

Messagepar moutarde » 07 Fév 2011 15:53

Retour à des fondamentaux dans le respect de chacun, oui.
Après, je crois qu'il y a une grosse différence entre les différents secteurs privé/public non dans les textes mais dans les faits. Cela dit, il me semble que c'est en train un peu d'évoluer aussi. Peut-être en lien avec une prise de conscience (tardive ?) des dangers des glissements de tâche et l'involution qu'ils constituent ?
[..."Il y a pire que le bruit des bottes : le silence des pantoufles !"...]
Avatar de l’utilisateur
moutarde
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 6321
Inscription: 27 Sep 2007 21:40

Messagepar jvc » 07 Fév 2011 16:44

D'autant plus que pendant que des AP ou AS font le travail d'une IDE, et bien au niveau de la direction, on constate juste que le boulot s'effectue avec le personnel présent, alors que si chacun bossait selon ses décrets, on remarquerait mieux que le boulot a du mal à se faire !!!!!!

Attention d'ailleurs au glissement du travail IDE vers le médical, qui si il est en train d'étre sournoisement envisagé par les politiques, n'est pas encore à l'ordre du jour.
jvc
Adepte
Adepte
 
Messages: 114
Inscription: 01 Fév 2011 13:51

Messagepar moutarde » 08 Fév 2011 09:54

seringuelectrique a écrit:les autres se contentant de ne pas venir bosser le lendemain, en représailles de la situation subie la veille ...

C'est peut-être une expérimentation collective à expérimenter...
[..."Il y a pire que le bruit des bottes : le silence des pantoufles !"...]
Avatar de l’utilisateur
moutarde
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 6321
Inscription: 27 Sep 2007 21:40

Messagepar moutarde » 08 Fév 2011 11:00

Les médecins de ville ne sont pas toujours regardants... la preuve avec les CRS.
[..."Il y a pire que le bruit des bottes : le silence des pantoufles !"...]
Avatar de l’utilisateur
moutarde
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 6321
Inscription: 27 Sep 2007 21:40

Messagepar jvc » 13 Fév 2011 15:56

Désolée Tchétig, mais les AS dont tu parles dépassent complétement de leurs roles, ça ,c'est des choses qui étaient tolérées avant, mais qui disparaissent partout.
Moi aussi, j'ai bossé dans des endroits où les filles donnaient des médocs, surveillaient des diuréses etc....mais les directions mettent toutes les unes derrirére les autres un coups d'arrét à ces pratiques.

Le cadre de travail de l' AS est bien l'hygiéne, le confort, méme si je suis la premiére à reconnaitre leur importance car l'observation qu'elles ont des patients est souvent trés utile.
jvc
Adepte
Adepte
 
Messages: 114
Inscription: 01 Fév 2011 13:51

Messagepar tchetig » 13 Fév 2011 19:14

JVC tu te trompes , la formation AS a changé depuis quelques années et il est dans leur compétences aujourd'hui de prendre les constantes , surveiller les diurèses , et autres paramètres vitaux ainsi que donner les medicaments sous la responsabilité de l'IDE (c'est bien sur l'ide qui prépare les traitements et dit à l'as de le donner à tel patient ) . C'est aujourd'hui ce que les AS et les AP apprennent en formation donc aucun de dépassement de tâche .
tchetig
Habitué
Habitué
 
Messages: 78
Inscription: 13 Jan 2011 22:10

PrécédenteSuivante

Retourner vers Profession infirmière (IDE)