Forum : Etudiants infirmiers (ESI)

Nous sommes le 29 Jan 2022 03:21

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Mamancha » 03 Mar 2016 13:07

N'ayant pas trouve de post en faisant la recherche, je me permets de poster :)

Actuellement AP depuis 6 ans dont 5 en milieu hospitalier, je m'interroge sur l'evolution vers le metier IDE.

Mais j'aimerais avoir quelques temoignages pour celles et ceux qui sont en formation.

Qu'est ce qui a ete decisif pour vous pour evoluer?

L'evolution de nos professions qui fait que vous vous retrouvez de plus en plus loin du patient au detriment des suppressions de poste d'ASH?

Le manque de reconnaisance de votre travail par vos collegues/ hierarchie plus qualifiees?

L'ennui ( pas assez de gestes techniques, de relationnel avec vos patients?)

Le besoin de pouvoir varier votre emploi (je pense a mes collegues AP)

L'envie d'avoir l'opportunite de quitter le milieu hospitalier pour d'autres secteurs (ssiad, liberal...et j'en passe...)

Aviez vous tout de meme l'apprehension de la responsabilite que cela nous donne en +?

Je ne m'inquiete pas pour la partie theorique de la formation, mais plus pour la gestion du stress, notamment dans les services lourds type rea, soins intensifs, des responsabilites quand on est diplomés. Je pense qu'en 3 ans on acquiert de la confiance en soi, puis on est quand meme encadrés durant les stages mais il reste une apprehension sur un milieu que je ne connais pas tres bien. Etant en maternite, je travaille avec des sage-femmes, ce qui est bien different d'un service de soins conventionnel. Malgré la patho que l'on peut croiser...

Merci d'avance a ceux qui participeront a ce post.
AP depuis 2010
En poste pole gyneco obstetrique
Mamancha
 
Messages: 3
Enregistré le: 03 Mar 2016 12:19

Messagepar Mamancha » 05 Mar 2016 10:19

Je fais remonter :) tout temoignage (meme court) est bon a prendre! :)
AP depuis 2010
En poste pole gyneco obstetrique
Mamancha
 
Messages: 3
Enregistré le: 03 Mar 2016 12:19

Messagepar Pitchix » 23 Mar 2016 21:15

Salut mamancha
Pour moi sa ete l'envie d'évoluer d'avoir de nouvelles responsabilité et de m'ouvrir à d'autres service..
Cela faisait 6 ans que j'étais AS dans une MAS avec une bonne équipe une bonne ambiance et je me suis dis que si je ne tentais pas ces concours je resterai dans la structure toute ma carrière ce que bien sûr je ne voulais pas car on rentre un peu dans la routine ( enfin pour ma part ) alors jai tenter et j'ai réussi !
Certes c'est dur je ne te le cache pas mais tellement heureuse de pouvoir avoir de nouvelles connaissances !
Bien sûr des fois sa fais peur quand on voit la responsabilité quon aura une fois diplomé mais je pense qu'on acquiera une confiance en soi au fil des 3 années !
En tout cas si cest un projet qui te tiens à coeur fonce !! ;)
As 2009/2015

#Infirmière#
Avatar de l’utilisateur
Pitchix
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 407
Enregistré le: 11 Oct 2013 13:57

Messagepar Lenalan » 25 Mar 2016 09:16

Je suis AS depuis 2004 (essentiellement en EHPAD) et en fin de 3ème année de formation infirmière (diplôme dans un peu plus de 3 mois).

J'ai décidé de devenir IDE parce que j'avais l'impression d'avoir fait le tour du métier d'AS et d'être limité dans mon champ de compétences, j'avais envie de faire d'autres soins que les soins d'hygiène et de confort (mais j'apprécie toujours d'en faire en j'en fais toujours). IDE est pour moi un métier plus "complet" qui me correspond.

Avant d'entrer en formation on est dans l'inconnu, normal de redouter le changement de statut ainsi que les nouvelles responsabilités. Il est aussi compliqué de prendre des habitudes qu'on avait pas dans notre ancienne profession (un souci? On le signalait à l'IDE. Maintenant c'est nous l'IDE et c'est à nous qu'on signale des choses, on a "glissé" d'un cran).
Mais ce n'est pas pour rien que la formation dure 3 ans pour nous aussi, les choses viennent progressivement et au bout des 3 ans on se sent quand même capable d'assumer un poste IDE même si ça fait très peur, parce qu'on a le bagage théorique et l'expérience de 60 semaines de stage infirmier (qui n'a rien à voir avec l'expérience en tant qu'AS ou AP). Bien sûr on est novice en sortant de l'IFSI, il faut encore quelques années pour être à l'aise, et on continue toujours d'apprendre, mais il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs, dites-vous que vous entrez en formation en ayant aucune expérience du métier d'IDE, comme n'importe qui, et vous en ressortirez avec le DE, et vous verrez que de l'eau aura coulé sous les ponts d'ici là.....
Infirmière DE 2016 En EHPAD

Aide-Soignante DE 2004 En EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 18414
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar fleur72 » 25 Mar 2016 18:10

comme les messages de Lénalan et Pitchix, l'envie d'évoluer vers de nouvelles responsabilités. La volonté de prendre en charge mon patient de A à Z, de connaître sa patho, ses traitements, d'acquérir de nouvelles connaissances, compétences.
Je suis diplômée depuis juillet 2015, en poste depuis octobre. Je commence seulement à me sentir à ma place, les responsabilités sont très importantes et on doit sans cesse réajuster notre façon de faire! Et puis il y a toutes les petites choses non vues à l'IFSI qui nous tombent dessus au fur et à mesure.
Moi j'ai gardé mon côté AP et je m'efforce de travailler en binôme avec mes collègues AS.
Quand j'ai le temps et qu'elles sont occupées, je pars faire les désinf des sortants, ce qu'elles apprécient beaucoup :clin:
Ex AP en hémato immuno pédiatrique
Nouvelle IDE depuis le 21 juillet 2015 en hemato
fleur72
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 178
Enregistré le: 08 Jan 2011 18:29

Messagepar Mamancha » 30 Mar 2016 20:50

Merci pour vos témoignages! :)

En effet, l'appréhension y est, j'ai tout de même sauté le pas en demandant la prépa pour l'an prochain et je tenterais le concours l'an prochain.

Force est de constater, notamment lors de l'entretien annuel que les choses ne vont guère s'améliorer pour les AS/AP et le manque de flexibilité pour ma part en tant qu'AP est aussi un peu embêtante, je reste cantonnée à la mater, la pédiatrie, la crèche ou la psy infantile.

Si je le réussis, je reporterais comme j'ai mon 2e qui arrive cette année. (il me semble on peut reporter 3 ans, je vais regarder si c'est encore d'actu! ;))

Dernière question, niveau difficultés pour les cours, j'ai vu qu'on est dispensés de 3UE (tout ce qui est soins quotidien d'hygiène) et que du coup le temps dégagé peut servir de remise à niveau, en avez vous bénéficier ou c'est selon les IFSI?

Et côté stages, est ce que vous arrivez à bien rester à votre place d'EIDE? (dans le sens, est ce que les équipes, si elles savent que vous êtes AP/AS de base, vous sollicite du coup pour du taff d'AS/AP plutot que des soins?)

J'ai une collègue qui me disait que les EIDE dans certains services servent à combler les manquent de personnel des arrêts maladie. Une réalité ou une exception?

Merci d'avance pour vos réponses :)
AP depuis 2010
En poste pole gyneco obstetrique
Mamancha
 
Messages: 3
Enregistré le: 03 Mar 2016 12:19

Messagepar Lenalan » 31 Mar 2016 13:19

Mamancha a écrit :Merci pour vos témoignages! :)

En effet, l'appréhension y est, j'ai tout de même sauté le pas en demandant la prépa pour l'an prochain et je tenterais le concours l'an prochain.

Force est de constater, notamment lors de l'entretien annuel que les choses ne vont guère s'améliorer pour les AS/AP et le manque de flexibilité pour ma part en tant qu'AP est aussi un peu embêtante, je reste cantonnée à la mater, la pédiatrie, la crèche ou la psy infantile.

Si je le réussis, je reporterais comme j'ai mon 2e qui arrive cette année. (il me semble on peut reporter 3 ans, je vais regarder si c'est encore d'actu! ;))

Dernière question, niveau difficultés pour les cours, j'ai vu qu'on est dispensés de 3UE (tout ce qui est soins quotidien d'hygiène) et que du coup le temps dégagé peut servir de remise à niveau, en avez vous bénéficier ou c'est selon les IFSI?

Et côté stages, est ce que vous arrivez à bien rester à votre place d'EIDE? (dans le sens, est ce que les équipes, si elles savent que vous êtes AP/AS de base, vous sollicite du coup pour du taff d'AS/AP plutot que des soins?)

J'ai une collègue qui me disait que les EIDE dans certains services servent à combler les manquent de personnel des arrêts maladie. Une réalité ou une exception?

Merci d'avance pour vos réponses :)


Non je n'ai absolument jamais été confrontée à ce problème.

La "remise à niveau" c'est selon les IFSI, les dispenses représentent vraiment un moment infime de la formation. On avait pas de mise à niveau, on devait aller à tous les cours, mais on était dispensés de se présenter à l'éval.
Infirmière DE 2016 En EHPAD

Aide-Soignante DE 2004 En EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 18414
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar fleur72 » 05 Avr 2016 15:43

Pareil que Lenalan au niveau des cours, j'ai assisté à tous les cours mais je n'ai pas passé les évals.
Pour les remplacements, j'y ai été confronté une fois. 1er stage, 1ère année en EHPAD, la cadre est venue me demander de "faire" l'AS le lendemain car il manquait du personnel. Je lui ai dis oui pour cette fois là mais que c'était la seule et unique fois où je le ferais... Cela ne s'est jamais reproduit.
Ex AP en hémato immuno pédiatrique
Nouvelle IDE depuis le 21 juillet 2015 en hemato
fleur72
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 178
Enregistré le: 08 Jan 2011 18:29


Retourner vers « Etudiants infirmiers (ESI) »



Publicité