Forum : Juridique

Nous sommes le 26 Jan 2022 14:55

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Droopy59 » 08 Avr 2013 11:02

Bonjour,
Jeune DE en vacation dans une MDR, je me pose des questions ...
Les traitements des résidents sont préparés par une pharmacienne qui vient sur place remplir les piluliers à la semaine. Ils sont distribués par l'IDE au moment des repas, mais sans vérification car pas le temps et "on paye la pharmacienne pour ça"... Les piluliers ne sont pas hermétiques. Certains médocs sont dé-blisterisés.

En cas de problème, à qui la responsabilité ??
Merci
IDE reconvertie - cuvée 2013...
Avatar de l’utilisateur
Droopy59
Accro
Accro
 
Messages: 954
Enregistré le: 24 Juin 2008 13:21

Messagepar uij_54936 » 08 Avr 2013 14:53

Droopy59 a écrit :Bonjour,
Jeune DE en vacation dans une MDR, je me pose des questions ...
Les traitements des résidents sont préparés par une pharmacienne qui vient sur place remplir les piluliers à la semaine. Ils sont distribués par l'IDE au moment des repas, mais sans vérification car pas le temps et "on paye la pharmacienne pour ça"... Les piluliers ne sont pas hermétiques. Certains médocs sont dé-blisterisés.

En cas de problème, à qui la responsabilité ??
Merci



Bonjour,

Selon les bonnes pratiques professionnelles, un traitement doit toujours être identifiés dans son emballement d'origine! Donc en aucun, il ne doit être déblisterisé.
De plus, bien que les pilluliers soit préparés par une pharmacienne , l'IDE doit elle-même vérifier les traitements qu'elles distribuent en corrélation avec une prescription médicale, datée, signée, nominative.
L'ensemble des éléments indiquées fait appel aux codes de déontologie, aux bonnes pratiques professionnelles, au décret de compétence de l'IDE de 2004, au protocole de circuit du médicament.
Vous pouvez donc appuyer vos arguments à partir de ces sources fiables.
Enfin, que penses votre cadre de santé de cette pratique de distribution des TTT?
uij_54936
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 646
Enregistré le: 18 Oct 2008 17:55

Messagepar Droopy59 » 08 Avr 2013 17:07

C'est bien ce qu'il me semblait... En cas de soucis grave, c'est pour ma pomme.
Merci pour cette confirmation.

(La cadre de santé ne doit pas en penser grand chose puisqu’elle part à la fin du mois... :roll: )
IDE reconvertie - cuvée 2013...
Avatar de l’utilisateur
Droopy59
Accro
Accro
 
Messages: 954
Enregistré le: 24 Juin 2008 13:21

Messagepar Norma Colle » 08 Avr 2013 18:29

https://www.cadredesante.com/invision/to ... -en-ehpad/


pour étoffer le sujet.......qui semble être très difficilement "solutionnable" sur le terrain
Avatar de l’utilisateur
Norma Colle
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4855
Enregistré le: 30 Nov 2004 21:32

Messagepar Droopy59 » 08 Avr 2013 19:37

Et oui. Merci pour le lien. ça montre bien que parfois les lois et la réalité ne sont pas forcément conciliables...
IDE reconvertie - cuvée 2013...
Avatar de l’utilisateur
Droopy59
Accro
Accro
 
Messages: 954
Enregistré le: 24 Juin 2008 13:21

Messagepar binoute1 » 13 Avr 2013 17:30

Droopy59 a écrit :Bonjour,
Jeune DE en vacation dans une MDR, je me pose des questions ...
Les traitements des résidents sont préparés par une pharmacienne qui vient sur place remplir les piluliers à la semaine. Ils sont distribués par l'IDE au moment des repas, mais sans vérification car pas le temps et "on paye la pharmacienne pour ça"... Les piluliers ne sont pas hermétiques. Certains médocs sont dé-blisterisés.

En cas de problème, à qui la responsabilité ??
Merci

si tu ne peux pas être sûre de ce que tu distribues ( car déblistérisé), alors tu peux ne pas accepter de distribuer
"Le psychiatre sait tt et ne fait rien, le chirurgien ne sait rien ms fait tt, le dermatologue ne sait rien et ne fait rien, le médecin légiste sait tout, mais un jour trop tard"
Avatar de l’utilisateur
binoute1
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 7743
Enregistré le: 02 Juil 2008 20:45
Localisation: pas là où je voudrais

Messagepar execho » 13 Avr 2013 18:57

Le traitement distribué au moment du repas doit être vérifié par l'infirmière qui doit avoir un classeur avec les ordonnances.C'est de sa responsabilité et je ne vois pas qui pourrait vous en empêcher?Revoir avec le pharmacien le problème de dé blistarisation.Le traitement doit bien être préparé par le pharmacien personnellement et non pas comme j'ai vu par un préparateur en pharmacie et en l'absence du pharmacien.
execho
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5570
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar Droopy59 » 14 Avr 2013 20:33

C'est effectivement ce que je fait. J'ai un classeur à dispo où je vérifie ce que je donne mais ça prend un temps fou.
Pour ce qui est de la préparation, c'est effectivement un pharmacien ou un préparateur en pharmacie apparemment...
IDE reconvertie - cuvée 2013...
Avatar de l’utilisateur
Droopy59
Accro
Accro
 
Messages: 954
Enregistré le: 24 Juin 2008 13:21

Messagepar execho » 14 Avr 2013 21:50

Même préparé par une infirmière et pour une semaine,le traitement doit être vérifié avant sa distribution.Le problème c'est que à force de préparer les traitements,les infirmières habituelles connaissaient parfaitement les traitements et donc leurs patients et que les erreurs leur sautaient aux yeux(au cerveau plus précisément).Par ailleurs, mais sous réserve de confirmation par les juristes du forum,j'avais comme notion que les préparateurs en pharmacie pouvaient préparer les traitements sous la surveillance effective du pharmacien.En cas d'infirmière intérimaire ou d'étudiants infirmiers ou de nouvelle infirmière embauchée,il faut vérifier chaque traitement et chaque ordonnance,c'est incontournable et moins rapide que si la vérif.est effectuée par une ancienne.Lors de mon embauche en MDR ,je finissais la distribution au dessert sous les quolibets du personnel et les appels furieux des malades.La joie!Bon courage,vous êtes dans le vrai.
execho
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5570
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar binoute1 » 18 Avr 2013 20:48

execho a écrit :Même préparé par une infirmière et pour une semaine,le traitement doit être vérifié avant sa distribution.Le problème c'est que à force de préparer les traitements,les infirmières habituelles connaissaient parfaitement les traitements et donc leurs patients et que les erreurs leur sautaient aux yeux(au cerveau plus précisément).Par ailleurs, mais sous réserve de confirmation par les juristes du forum,j'avais comme notion que les préparateurs en pharmacie pouvaient préparer les traitements sous la surveillance effective du pharmacien.En cas d'infirmière intérimaire ou d'étudiants infirmiers ou de nouvelle infirmière embauchée,il faut vérifier chaque traitement et chaque ordonnance,c'est incontournable et moins rapide que si la vérif.est effectuée par une ancienne.Lors de mon embauche en MDR ,je finissais la distribution au dessert sous les quolibets du personnel et les appels furieux des malades.La joie!Bon courage,vous êtes dans le vrai.

moi aussi, j'ai fini aussi des distrib de ttt, mais sous les ruminements de la titu !
"Le psychiatre sait tt et ne fait rien, le chirurgien ne sait rien ms fait tt, le dermatologue ne sait rien et ne fait rien, le médecin légiste sait tout, mais un jour trop tard"
Avatar de l’utilisateur
binoute1
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 7743
Enregistré le: 02 Juil 2008 20:45
Localisation: pas là où je voudrais


Retourner vers « Juridique »



Publicité