Forum : Concours infirmiers

Nous sommes le 18 Déc 2014 12:29

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar nanis31400 » 31 Mai 2011 17:02

Après avoir lu vos oraux c est à mon tour!

Convoquée à 8h à la crf de Toulouse !
Après une longue attente je passe enfin :)

Sujet : en France on déplore l utilisation importante de psychotropes ; qu'en pensez vous ? - un truc dans le genre!-

Sujet nickel
Définition psychotropes
France 1er consommateur
10m de français en consomment

Causes
Divorce chômage deuil stress au travail
Médecins prescrivent trop facilement
Plus facile de prendre un médicament que de consulter
Firmes pharmaceutiques qui font des molécules plus puissantes pour pousser à la dépendance.

Conséquences
Dépendance
Si trop de consommation état agressif
Suicide

Conclusion
Il faudrait un changement d état d esprits.

Bon avant toute cette présentation :
Mon jury me dit de m assoir ; ce que je fais.
Et la coup de stress je commence par me présenter.
La formatrice me coupe -gentiment : on Va se présenter nous d abord.
Donc j ai une psy trop gentille ! Une formatrice idem ; un cadre chu un peu plus froid mais qui n a pas l air super méchant!

La psy : détressez vous !
Je commence à lire mon sujet et la la formatrice : vous voulez un verre d eau ? Respire!z! Bon je prend le verre d eau ; respire ...
Le cadre : nous avons déjeuner ce matin; et après en avoir longuement discuté on ne vous mangera pas aujourd'hui.

... rires. Cette fois ci c est parti et ça roule :)
Après mon exposé des questions sur le sujet
Vous dites que les gens préfèrent les médicament car c est remboursé mais une psychothérapie c est pas remboursée ?
Pourquoi à votre avis les gens préfèrent les psychotropes aux psychothérapie ?
Vous croyez que chaque personne a besoin de psychotropes après un deuil ?
Quel lien pouvez vous faire le lien avec le métier d infirmière ? Comment peut être son rôle pour ce sujet des psychotropes.
Là j ai dit que l infirmière avait beaucoup de relationnel entre autre et la ...
C est quoi pour vous le relationnel ?
COmment voyez vous une infirmière ?

Retour à 2-3 questions sur le sujet je me souviens plus trop mais km cadre insistait trop et je voyais pas ou il venait en venir donc j ai dit qu'à par me répéter je ne voyais rien de plus!

Enfin l entretien... enfin si on peut appeller ça comme ça !
Parcours.
Vous voulez vous spécialisée ?
J avais dit dans mon parcours que quand j étais au collège je voulais faire puericultrice -depuis 2p1 et un an ash- donc km cadre m a demandé si c était toujours d actualité.
J ai raconté que j avais vu un fœtus d une maman qui avait expulsé à 5mois et demi et que ça m avait beaucoup marque et donner envie de travailler avec jms prématurés.
Et la j aurai jamais du dire ça ; le cadre m a plus lâcher
: je vous suis pas ; d avoir vu un fœtus mort ça vous donne envie de faire puericultrice vous ? C est pas logique!

J ai essayer tant bien que mal de lui expliqué que ça m avait marque et que avait j ava des appréhensions d être confrontée à la mort d un bébé et que la ça m avait rassuré.

La formatrice a essayé de calmer le jeu :
Vous voulez vous spécialisez ou pas ?
La j ai Pu expliqué qu'à l heure d aujourd'hui je ne savais pas si je souhaitait car j avais également beaucoup apprécier le contact avec les personnes âgées et donc que j attendais do voir durant la formation mais que j étais sûre de vouloir soigner aider les gens me rendre utile.

Et c était déjà l heure ! Sentiment bizarre. PResque pas eu de questions sur les motivations !! Un gout de trop peu comme si j avais pas su donner mon envie d être infirmière!!!

Qu'en pensez vous ?
** ESI 2011-2014 à Toulouse Rangeuil **
Avatar de l’utilisateur
nanis31400
Adepte
Adepte
 
Messages: 102
Inscription: 26 Mar 2011 15:39

Messagepar Mimimoza » 31 Mai 2011 17:08

dedel1304 a écrit:

tu as rep koi a pensez-vous que la santé devient un bien de consommation comme une autre ?"



J'ai dis que pour ma part je le considérais pas comme tel mais que les médias le traiter ainsi avec les spot sur les médicaments amincissant.. multiplications des publicités.. la mode du "manger bio"
enfin j'ai aborder plusieurs idées dans cet esprit la
Mimimoza
 
Messages: 5
Inscription: 10 Mai 2011 17:01

Messagepar Krema01 » 31 Mai 2011 17:21

Bonjour à tous,
j'ai passé mon oral cet après midi, dernière de la journée a passer après plus de 2h d'attente devant un jury fatigué et qui visiblement avait envie de rentrer chez lui :s

bref en plus un sujet qui m'a peu inspiré "le bruit", j'ai fait un plan plutôt complet néanmoins mais je me suis retrouvé bien embêtée face aux questions :
"que pensez vous des ouvriers et du bruit"
donc là j'explique qu'ils ont des moyens de se prévenir du bruit avec des casques, des bouchons d'oreilles, qu'ils ont des moyens de se protéger et que tout cela est règlementé.
"oui mais est ce qu'ils utilisent les moyens mis a leurs dispositions"
moi naïvement répond que oui !
"et bien moi je ne pense pas vous ne regardez jamais les ouvriers sur les chantiers?"
euuuh vaguement -__-
bref j'ai parlé du fait qu'il y ai un syndicat a leur disposition qui devait tout faire pour qu'ils exercent dans des conditions convenables et ça a eu l'air de plaire a la psy et à l'autre monsieur (dont je ne me souviens plus de la fonction) par contre la cadre m'a gentiment fait remarquer que
"une infirmière devait être ouverte sur les autres et ne pas rester buté sur ses points de vue"
bouuuuh :pleure:

Pour le reste j'ai eu des questions bateaux :
-comment êtes vous arrivé devant nous?
-regrettez vous votre année de médecine?
la cadre ( toujours elle!) m'a dit que je donnais l'impression d'un choix imposé et j'ai répondu que au contraire j'avais eu une multitude de choix de réorientation et j'avais choisi ce qui me convenait le mieux, que j'avais beaucoup réfléchit blablabla

pis basta, le monsieur a commencé a se lever pour m'ouvrir la porte et la cadre a posé une dernière question a la va vite sur la formation auquelle j'ai rependu.

Bref bilan mitigé ... je ne sais pas ce que vous en pensez ...
Mais les conditions n'étaient pas idéales ; fin de journée, plus de 2h d'attente ( a cause de retards) et un entretient a la va-vite...
Krema01
 
Messages: 2
Inscription: 31 Mai 2011 17:10

Messagepar ALo » 31 Mai 2011 17:55

Salut tout le monde !! Voilà aujourd'hui j'ai passé mon 3iem oral à Périgueux. L'attente n'a pas été trop longue puisque j'ai pu discuter avec les 2 autres filles qui attendaient ! La formatrice m'appelle, je la suis dans une pièce sans horloge alors que j'avais oublié ma montre. Bref je me mets un peu la pression et je découvre mon sujet : "Respecter autrui, est-ce s'interdir de le juger ?"
J'ai bien aimé le coté philosophique, quand j'ai parlé du jugement dans les tribunaux, la psy a apprécié que je parle du juridique.
J'ai terminé mon exposé en parlant du jugement de l'état du patient dans le diagnostique infirmier, le jury (un cadre, une formatrice et une psy) a réellement apprécié et de là on est parti direct sur l'entretient.

J'ai pas eu de question type du genre pourquoi je suis ici, ils sentaient que j'étais renseignée et m'ont donc posé des question autour de la bonne humeur puisque j'ai beaucoup insisté dessus. Une longue discution s'en est suivie. A la fin de l'entretient, la formatrice m'a demandé un fait d'actualité dans les 15 derniers jours en dehors du sanitaire et social, j'ai donc évoqué l'affaire DSK... Et encore un débat basé sur la loyauté envers un ami qui commet une faute.. Je me suis positionné dans le cas où j'étais l'amie de l'accusé et je leur ai dit que je soutiendrai l'accusé, que j'accepte ou pas son erreur, il est du role d'un ami d'être présent...
BREF, il ne me semble pas que je me sois totalement plantée lors de cet oral :)

Bonne soirée à tout le monde !
ESI 2011/2014 à Libourne !!
Avatar de l’utilisateur
ALo
Régulier
Régulier
 
Messages: 47
Inscription: 19 Mai 2011 12:34

Messagepar orfaya » 31 Mai 2011 17:59

Bonjour :)

Voilà j'ai passé mon oral le 24 Mai dernier au CHU de grenoble et j'aurais voulu votre avis...Je suis très déçue de ma prestation et pourtant je me dis que certaines de mes réponses étaient pas si mal que ça...enfin bref...

Mon sujet: une photo à commenter (ils aiment bien ça à grenoble) qui montraient deux alpinistes au sommet d'une montagne enneigée .

Donc j'ai fait mon plan en 3 parties sur le sujet des sports extremes avec les particularités propres aux sports de haute montagne en prenant soin comme pendant l'entretien de bien m'adresser à chacune des femmes qui composait le jury:
En intro j'ai définit ce qu'est un sport extreme puis j'ai enchainé sur mon plan.
1_ Pourquoi pratiquer un sport extreme?
2_ Quels sont les risques de la pratique d'un tel sport?
3_ Comment réduire les risques et prévenir les accidents?

Tout se passe bien j'argumente plutot bien et là dans la panique je fini par une phrase vraiment pourrie en guise de conclusion "quelque soit le sport extreme ou non, faire du sport c'est bien" Forcemment il s'en suit un gros blanc mais plus rien n'arrive à sortir...

Le jury enchaine sur l'entretien, 3 femmes qui m'ont regardé comme si j'étais une allumée du début à la fin j'ai perdu tous mes moyens...J'explique mon parcours en précisant que j'ai foiré mon oral l'année précédente...elles m'en demande la raison , j'explique que je n'était probablement pas prête mais impossible de sortir des mots comme "manque de maturité" alors que c'était exactement ce que j'aurais du dire et enchainer sur le fait que mes différentes experiences en tant qu'AMP et aide à domicile m'avait permit d'acquérir celle ci...

J'ai quand meme parlé de mon expérience d'AMP et elle m'ont demandé pourquoi pas ce métier ... j'ai répondu que ce n'était pas assez technique et pas assez orienté vers le soin pour moi (là je bloque...je sais pas si c'est ce qu ej'aurais du repondre mais au moins c'était spontané)...

J'ai egallement expliqué que que dans mes différentes expériences professionnelles j'ai eu l'occasion d'observer quotidiennement des infirmieres et que ça m'avait d'avantage donné l'envie d'exercer ce métier...mais idem impossible d'expliquer clairement pourquoi!

Et enfin je suis enceinte j'ai donc parlé de ma grossesse qu'elles n'avaient pas remarqué (j'accouche dans une semaine pourtant :o) et elle me demande comment je compte m'y prendre, j'explique donc que je ne suis pas seule et que j'ai beaucoup de soutien , que financierement j'ai déja fait mes comptes et que si mon conjoint et moi on s'en sort pas alors pas grand monde en france pourrait s'en sortir, et que j'ai de la patience et de l'energie à revendre donc reprendre mes etudes avec un enfant ne me fait pas peur...puis je sens qu'elles essayent un peu d eme coincer alors j'abrège la discussion sur le sujet en disant " De toute façon j'ai une source de motivation en plus pour suivre correctement ces etudes...je dois assurer à la fois mon propre avenir mais aussi celle de mon fils maintenant et ça je pense qu'on pourra pas me l'enlever"

La toute derniere question qu'elles m'ont posé avant que je parte c'est "Vous etes la derniere à passer? (j'ai attendu 3h40 avant de passer devant le jury dans un couloir étouffant cool!)- oui- Mais pourquoi vous avez pas demander à passer avant? vous etes enceinte quand meme! - Et bien je pense que ma condition ne me donne pas de droits en plus que les autres candidats, et puis meme si j'accouche bientot je suis encore en forme !" Elles ont dus me prendre pour une inconsciente plus qu'autre chose ><

ça à l'air ptetre pas trop mal comme ça mais j'ai l'impression d'avoir beaucoup bafouiller et d'avoir donné trop peu de précisions...d'après vous ça ressemble à un foirage complet ou il y a de l'espoir?

Bonne soirée à tout le monde :)
orfaya
 
Messages: 13
Inscription: 03 Mai 2011 13:31

Messagepar melissa31470 » 31 Mai 2011 18:07

ALo a écrit:Salut tout le monde !! Voilà aujourd'hui j'ai passé mon 3iem oral à Périgueux. L'attente n'a pas été trop longue puisque j'ai pu discuter avec les 2 autres filles qui attendaient ! La formatrice m'appelle, je la suis dans une pièce sans horloge alors que j'avais oublié ma montre. Bref je me mets un peu la pression et je découvre mon sujet : "Respecter autrui, est-ce s'interdir de le juger ?"
J'ai bien aimé le coté philosophique, quand j'ai parlé du jugement dans les tribunaux, la psy a apprécié que je parle du juridique.
J'ai terminé mon exposé en parlant du jugement de l'état du patient dans le diagnostique infirmier, le jury (un cadre, une formatrice et une psy) a réellement apprécié et de là on est parti direct sur l'entretient.

J'ai pas eu de question type du genre pourquoi je suis ici, ils sentaient que j'étais renseignée et m'ont donc posé des question autour de la bonne humeur puisque j'ai beaucoup insisté dessus. Une longue discution s'en est suivie. A la fin de l'entretient, la formatrice m'a demandé un fait d'actualité dans les 15 derniers jours en dehors du sanitaire et social, j'ai donc évoqué l'affaire DSK... Et encore un débat basé sur la loyauté envers un ami qui commet une faute.. Je me suis positionné dans le cas où j'étais l'amie de l'accusé et je leur ai dit que je soutiendrai l'accusé, que j'accepte ou pas son erreur, il est du role d'un ami d'être présent...
BREF, il ne me semble pas que je me sois totalement plantée lors de cet oral :)

Bonne soirée à tout le monde !



c'est pas évident comme sujet quand même :? tu pourrais détailler un peu le plan que tu as fait stp ?
ESI 2011-2014 CRF Toulouse, c'est parti pour 3 années d'aventure !
melissa31470
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 227
Inscription: 08 Sep 2010 18:49

Messagepar Frank Kasidy » 31 Mai 2011 18:09

Re

Deuxième oral aujourd'hui : IFSI SAINT MARTIN GRENOBLE
L'oral se prépare là bas par groupe de quatre devant le jury dans la salle d'exam.
Je suis tombé avec trois filles très sympa!
Le sujet nous a un peu séché bien que complétement en lien avec le médical car on était vraiment pas inspiré : un petit texte sur les bébés médicaments et leur discussion en France.
Question bateau : Donnez votre avis et argumentez.
On a fait un plan typique : - Intro (déf d'un bébé médicament)
- Les pour
- Les contre
- Conclusion ouverte

Les questions sur le texte posées par le jury :
- Suis-je d'accord avec l'auteur (qui est clairement pour et n'est pas choqué) : J'explique que non pas vraiment et j'argumente
- D'autres pays ont tranché en défaveur de cette technique, qu'en penser? : Positions à prendre en considérations pour prendre nous même position.


Puis présentation que j'ai fait de la même manière qu'au premier oral de manière chronologique expliquant le cheminement qui m'a amené à présenter les concours.
Les questions en plus ont été :
- Pourquoi infirmier plutôt que psychologue? (j'ai insisté au préalable sur l'aspect relationnel du métier ce qui a du amener la question) : Par ce que soins techniques en plus du soin relationnel
- Avantages et inconvénients du métier? : Contact avec les patients, plénitude apporter par l'exercice d'une professions qu'on aime.... Inconvénients des horaires, position difficile face à la souffrance et à la mort.
- Etant plus agé (28 ans) et avec un sacré vécu vous êtes vous projeté dans la formation avec des jeunes? : Oui et pose aucun problème à mon sens je m'adapte facilement et l'important étant le corps de la formation je m'adapterai aux autres aléas.
- Vous connaissez le métier de par votre expérience en tant que patient, vous êtes vous renseigner du point de vue de l'infirmier? : Oui amie en 3ème année et autre amie déjà ne exercice depuis plusieurs année + demande d'informations sur le métier aux infirmières qui m'ont pris en charge (salariées et libérales)
- Comment j'ai envisagé la formation sur le plan financier? : Renseignements pris auprès du pole emploi, droit à l'allocation chomage auquel je vais avoir droit d'ici un mois et jusqu'à la fin de mes droits, puis prolongation avec la R2F ensuite.

Voilà je résume énormément bien sûr les réponses. Durée 28 minutes environ. Jury souriant mais je ne sais pas trop comment me positionner quant à leur avis sur mois.
A voir donc.. Prochain oral vendredi 10 à SAINT EGREVE.
La cuillère n'existe pas!
Avatar de l’utilisateur
Frank Kasidy
 
Messages: 20
Inscription: 25 Mai 2011 10:25

Messagepar ALo » 31 Mai 2011 18:17

melissa31470 a écrit:
ALo a écrit:Salut tout le monde !! Voilà aujourd'hui j'ai passé mon 3iem oral à Périgueux. L'attente n'a pas été trop longue puisque j'ai pu discuter avec les 2 autres filles qui attendaient ! La formatrice m'appelle, je la suis dans une pièce sans horloge alors que j'avais oublié ma montre. Bref je me mets un peu la pression et je découvre mon sujet : "Respecter autrui, est-ce s'interdir de le juger ?"
J'ai bien aimé le coté philosophique, quand j'ai parlé du jugement dans les tribunaux, la psy a apprécié que je parle du juridique.
J'ai terminé mon exposé en parlant du jugement de l'état du patient dans le diagnostique infirmier, le jury (un cadre, une formatrice et une psy) a réellement apprécié et de là on est parti direct sur l'entretient.

J'ai pas eu de question type du genre pourquoi je suis ici, ils sentaient que j'étais renseignée et m'ont donc posé des question autour de la bonne humeur puisque j'ai beaucoup insisté dessus. Une longue discution s'en est suivie. A la fin de l'entretient, la formatrice m'a demandé un fait d'actualité dans les 15 derniers jours en dehors du sanitaire et social, j'ai donc évoqué l'affaire DSK... Et encore un débat basé sur la loyauté envers un ami qui commet une faute.. Je me suis positionné dans le cas où j'étais l'amie de l'accusé et je leur ai dit que je soutiendrai l'accusé, que j'accepte ou pas son erreur, il est du role d'un ami d'être présent...
BREF, il ne me semble pas que je me sois totalement plantée lors de cet oral :)

Bonne soirée à tout le monde !



c'est pas évident comme sujet quand même :? tu pourrais détailler un peu le plan que tu as fait stp ?


Oui effectivement c'était pas évident, surtout pour faire un plan. Donc dans mon intro j'ai défini le respect, en 1) j'ai parlé des critères de jugement : physiques, intellectuelles.., de la subjectivité, du coté négatif car on pouvait avoir une mauvaise première impression et j'ai abordé le coté juridique.
En 2) je me suis demandée "alors est-ce se l'interdire ?"
j'ai dit que non car le respect qui est une reconnaissance d'autrui comme étant son égal, comme étant un homme, passe par le jugement, et qu'on ne peut s'empêcher de juger. J'ai conclu sur ça et j'ai ouvert sur le jugement de l'IDE lors du diagnostique et que ce n'était pas un manque de respect... En gros cela donné ça !
ESI 2011/2014 à Libourne !!
Avatar de l’utilisateur
ALo
Régulier
Régulier
 
Messages: 47
Inscription: 19 Mai 2011 12:34

Messagepar melissa31470 » 31 Mai 2011 18:24

merci beaucoup ! tu t'en es bien sortie je trouve ! bon courage pour la suite
ESI 2011-2014 CRF Toulouse, c'est parti pour 3 années d'aventure !
melissa31470
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 227
Inscription: 08 Sep 2010 18:49

Messagepar mawwelle » 31 Mai 2011 18:34

Bonsoir !

Comme promis je viens raconter mon oral passé hier a Lille . J'étais convoquée a 13h30 et je suis passée a 13h30 donc pas de stress ( c'est déjà ça ^^) . Ils m'ont demandé de piocher deux sujets au sort et de choisir celui que je préferais, j'ai choisis " l'usage de pesticides inquiètent les consommateurs " ( c'est pas l'intitulé exact du sujet mais l'idée est là ;) ) . J 'ai eu un peu plus de 10 minutes pour le préparer .

Jury sympa et souriant composé d'un homme et de deux femmes . J'ai eu peu de questions sur mon sujet . Pour les motivations j'ai eu des questions plutot classiques : mon parcours, ce que je savais de la formation, pourquoi Lille...
Je ne suis restée que 20 minutes avec le jury et ça m'inquiete un peu ( peut être qu'il ne s'interressaient pas à moi )...

Donc voilà, je ne sais pas si ça va vous aider, bonne chance ! ( moi j'ai finit, il ne me reste plus qu'a attendre )
ESI à Nantes l'anéée prochaine !!!
mawwelle
Régulier
Régulier
 
Messages: 37
Inscription: 10 Mai 2011 17:29

Messagepar Cl0w11 » 31 Mai 2011 18:36

Bonsoir à tous j'ai passé mon oral de Narbonne cet après midi je viens vous faire découvrir le sujet sur lequel je suis tombée. Article issu de la revue Sciences Humaines

Sujet: L'idée de Solidarité revient en force aujourd'hui.

La « solidarité » est invoquée aujourd’hui comme une évidence. Elle donne son nom à des ministères et à des lois. Elle a acquis, jusque dans le traité européen, le statut d’un principe de droit. Partout en Europe les politiques sociales prennent le nom de politiques de solidarité. La société civile n’est pas en reste : les organisations et entreprises solidaires se multiplient. La solidarité est devenue une sorte d’auberge espagnole. Mais que veut-elle dire au juste ? S’agit-il d’un sentiment de sympathie qui nous porte à l’entraide, ou bien d’une réalité, celle de l’interdépendance entre tous les hommes, ou encore d’une valeur morale et même d’une obligation juridique ?

Qu'en pensez vous?

Assez costaud pour 10 minutes de préparation! Mais j'ai le chic pour tomber sur les sujets longs et complexes!

Je vous avoue que je pense avoir pataugé dans ce sujet mais j'ai tout de même essayé de faire une introduction, et un mini plan.

Pour la partie entretien le jury m'a posé des questions simples:
-Présentation du parcours
-Ce qui m'a plu dans mes stages
-Ce qui me plait dans la profession infirmière
-Mes qualités et MON principal défaut [têtue] à partir de là un cadre de santé m'a demandé si je pensais que mon défaut pourrait être un handicap quant à l'exercice de cette profession et l'application des règles d'un hopital?

J'ai répondu fermement que non et que j'obtempérerais en faveur de ses règles.
Je n'ai pas eu assez le temps de répondre.

-Si j'avais quelque chose à rajouter et qui ferais pencher le jury en ma faveur :
Que j'étais prête à poursuivre ces 3 années de formation et que cette décision était mûrement réfléchie.

Je ne peux pas donner mon opinion en ce qui concerne le déroulement de cet oral mais j'ai pour point de comparaison mon passage de l'an dernier (où j'avais pris 6 car je n'avais pas bien pris le temps de réfléchir à mes motivations) et je pense m'être améliorée.

En tout cas c'est fait! Et il ne me reste plus qu'à patienter!
-
ESI 2011 - 2014 à Compiègne
Aurevoir le sud , Bonjour la PICARDIE!
Avatar de l’utilisateur
Cl0w11
Habitué
Habitué
 
Messages: 79
Inscription: 02 Mar 2010 14:03

Messagepar steff33 » 31 Mai 2011 19:02

Bonsoir à tous !
je viens à mon tour vous raconter mon oral de ce matin de Charles Perrens à Bordeaux. J’ai eu 2femmes une cadre et une formatrice de l’IFSI et un psychologue

Jury assez froid dans l’ensemble :? , mais pas plus méchant que ça !!!

En culture G, j’ai eu « La recrudescence des maladies infectieuses (rougeole, varicelle, coqueluche..) Chez les jeunes adultes inquiètent les professionnels de santé. Qu'en pensez vous? »

Par super inspiré par ce sujet j’ai fait un plan basique causes conséquences moyens de lutte

Quelques questions du style :
-Pourquoi selon vous ces professionnels seraient ils inquiet ?
-Face un patient qui ne veut pas être isolé (pour ne pas transmettre la maladie) comment réagissez vous ?

Ensuite place aux motivations, ou j’ai eu pas mal de questions qui reste dans l’ensemble classiques :!:

-Parcours détaillé
-Ce que mes stages ont pu m’apporté
-mes défauts que j’ai pu constater durant ces stages
-Si la vieillesse/ la nudité… ne me dérange pas
-Inquiétude du métier
-Si je connaissais le déroulement de la formation ce qui pouvais m’intéressé et ce dont je pouvais être plus rétissante
-Sentiment face a la mort
-nombreuses grèves, manque de personnel, la montée du burn out à cause de cela le dialogue est de plus en plus inexistant avec le patient comment vivrait vous cette situation
- Comment gérez-vous un nombre important d’actes à faire sur divers patients ordonner par votre supérieur en peu de temps
-Pas peur de vous lasser du métier
-Financement
-Pourquoi IDE et pas As
_ si j’avais envisagé une autre voie

Voila le plus gros j’en ai eu d’autre, mais elles me viennent pas à l’esprit
Au suivant et dernier oral demain !!!

Si d’autres personnes ont aussi passé Perrens, j’aimerais connaitre vos impressions :)
Avatar de l’utilisateur
steff33
Régulier
Régulier
 
Messages: 33
Inscription: 22 Nov 2008 11:12

Messagepar noreve » 31 Mai 2011 19:50

Salut à tous,
pour répondre à Mawwel, moi c'est pareil ça a duré qu'un quart d'heure, ça me fait un peu peur, elles étaient très souriantes mais m'ont pas posé beaucoup de questions finalement. Un peu plus sur l'entretien mais pas sur mon sujet..
noreve
 
Messages: 1
Inscription: 08 Déc 2010 12:07

Messagepar anna1405 » 31 Mai 2011 19:52

Salut tout le monde!!!

Oral passé aujourd'hui (après midi) à Toulouse Rangueil!!
Sujet: d'abord une phrase sur la différence d'espérance de vie entre les cadres et les ouvriers. Puis la question: quels sont les facteurs socio économiques des inégalités?
Sujet abordable:
1. Les facteurs économiques
- différence de salaire
- différence de pouvoir d'achat: alimentation, vêtements, nouvelles technologies, loisirs, vacances
- Accès aux études supérieurs plus accessibles pour les cadres
2. Facteurs sociaux
- Conditions de travail difficiles pour les ouvriers
- Accès au logement différent
- Contrat précaires dans le milieu ouvrier: CDD, interim, contrats aidés, etc...
3. Accès inégal à la santé
- Consultation de spécialiste moins accessible pour les ouvriers
- Développement de maladies professionnelles (maladies cardio vasculaires, respiratoires, cancers) chez les ouvriers à cause des conditions de travail difficiles: contact avec amiante, poussière, très physique, etc... pouvant entrainer un arret temporaire voir définitif du travail
- L'arret du travail du à une maladie professionnelle peut entrainer un sentiment d'inutilité et donc peut entrainer des troubles psychologiques, dépression, etc...

Bon voila en gros, j'oublie des choses!! C'est en tout cas ce que j'ai dit!

Pour les motivations:
- Mon parcours professionnel
- Reconversion professionnelle, pourquoi?
- Qu'est ce qui me plait dans le métier d'IDE?
- Quand on est infirmier en réa face à un patient intubé dans le coma, comment fait on du relationnel?: ma réponse: par la présence, les soins (le toucher est une forme de relationnel)
- Que connaissez vous de la formation d'IDE?
- Le financement?
- Ca ne vous dérange pas de perdre du pouvoir d'achat pendant ces 3 ans?: ma réponse: non tant que je peux payer mon loyer, les charges, les factures et remplir mon frigo ça me va, je peux faire des concessions financières pour 3 ans.

Voila pour vous aider un peu!! Bref, allez y tranquille, ne pas se mettre la pression, le jury peut chercher la petite bete, il faut du répondant et rester authentique surtout!!!! :D 8)

MER.. à tous, je vous souhaite chance et réussite!!!!
:clin: :clin:
ESI 2012/2015 IFSI Toulouse Rangueil

Stage 1: SMIT
Stage 2: EHPAD
Stage 3: Maison d'accueil spécialisée (polyhandicapés et accidentés de la vie)
Futur Stage 4: UHCD urgences/réa
Avatar de l’utilisateur
anna1405
Habitué
Habitué
 
Messages: 83
Inscription: 03 Mai 2011 20:33

Messagepar ptiteluludu22 » 31 Mai 2011 20:09

Bonsoir tous le monde,

Après vous avoir tous lu pendant ma préparation à l'oral (ce qui m'a beaucoup aidé :clin: ), je viens à mon tour vous raconter mon tout premier oral, de l'unique concours que j'ai passé à Saint Brieuc (Bretagne).

Tout d'abbord, passage à 11h, on est 5 dans la salle d'attente + 1 arrivée en retard précédement.
Un silence quasiment insupportable règne dans la salle.
Puis on nous appelle pour aller à la préparation, le sujet : un texte sur les inégalités du patrimoine génétique, inégalités après par rapport à la procréation (les "grands" ont plus de chances pour se reproduire), inégalités acquises/innées.
Donc sujet assez flou mais pas catastrophique.
Au bout de 2 min, pas fini ccl, donc un peu panique et pui pas fini au bout des 10min, tempis :?

Ensuite, elle nous accompagne chacun à la porte de notre jury (moi le 2), et là tout le monde frappe en même temps à la porte.

Je rentre dans un tout petit bureau (je m'attendais à une grande salle :lol: ), là 3 femmes derrière le bureau m'attendent, très souriantes en tout cas!!
Un peu d'appréhension, car je suis à même pas un mètre d'elles!!
Elles m'invitent à m'installer, elles se présentent chacune leur tour, une cadre enseignante, une cadre IDE, et une psychologue. Je me présente à mon tour.
La psy m'avertie que je vais présenter succintement le sujet (surement parce que j'étais la dernière, et elles en avaient marre d'entendre toujours la même chose) puis que l'on passera aux motivations.

Je présente mon sujet, en les regardant bien toutes les 3, et lorsque je parle des inégalités H/F, la psy me coupe et me demande comment je me positionne en tant que femme par rappor à mon avenir pro.
Ensuite s'enchaîne des tas de questions, waouh je m'attendais pas à autant :lol:
Mais je réponds à toutes les questions.
Je ne me rappelle plus de toutes, mais voilà les questions:
-Points forts/points faibles?
-Qualités pour être IDE?
-Comment surmonter les contraintes du métier?(c'est la cadre IDE, mais elle ne me demande pas de lui citer les contraintes)
-Loisirs en dehors(Je leur cite la lecture entre autre, et leur explique que en ce moment davantage manuel scolaire, elles se mettent à rire :) )
-Formation, ce que je sais?
-Est-ce que je serais capable de faire face à la difficulté de la formation?
-Parcours scolaire?
-Qu'est ce que le W d'équipe?(je leur ai dit que j'avais fait des remplacements en M. de retraite)
-Comment surmonter les conflits dans une équipe?
-Pourquoi IDE et pas AS?
-Qu'est ce que IDE va m'apporter?
-Est ce que je suis organisée dans mon W scolaire?
-Qu'est ce que je pense de l'approche de la PA?
-Comment mes collégues de la M. de retraite me pecevait?
-Financement formation?
-Permis?Voiture?
-Est ce que je suis diplomate?
-Qu'est ce qui m'a choqué lors de mes remplacements?
Et j'en passe mais je m'en rappel plus!

On continue à discuter, un réel échange, et là on entend "toc toc" à la porte, elles me disent que c'est déjà la fin alors que la cadre IDE était sur le point de me poser une question.
Je leur dit "à c'était trop court", elle répond oui, elles rient, je leur souhaite une bonne journée, bon appétit et les remercie de m'avoir écouté.

Pour un 1er oral, je suis pas satisfaite, car je sais qu'on est jamais sure, mais agréablement surprise, elles étaient très sympathiques, souriantes et ont su me mettre à l'aise. :D :D :D
A un moment, la cadre enseignante me posait une quest et j'ai vu du coin de l'oeil, la cadre IDE, faire un clin d'oeil à la psy (bon ou mauvais signe je ne sais pas trop :? )

Voilà, dites moi ce que vous en pensez.

Je souhaite bon courage à toutes et à tous, un petit conseil, c'est de rester hyper naturelle, je pense que c'est la clè.

Et un grand M.... à tous ceux qui ont encore des oraux à passer. :clin:

Plus qu'à attendre les résultats, le 24 juin, mais maintenant je bosse le bac à fond :) :)
Dernière ligne droite!!!!

ESI 2011/2014!!( 3éme année )
ptiteluludu22
 
Messages: 8
Inscription: 06 Fév 2011 18:11

PrécédenteSuivante

Retourner vers Concours infirmiers