Forum : Etudiants infirmiers (ESI)

Nous sommes le 23 Juil 2014 00:17

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar ptigreg » 01 Aoû 2005 08:19

Bonjur à tous, je suis infirmier dans un service d'admission en psychiatrie et vu les difficultés et appréhensions qu'ont certains étudiants lors de leur stage, je voudrais savoir , sutout pour les 1eres années, quelles sont vos attentes , vos craintes....
Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.....
Avatar de l’utilisateur
ptigreg
 
Messages: 15
Inscription: 08 Mar 2005 14:28
Localisation: Devant mon PC

Messagepar gagane » 01 Aoû 2005 08:36

Je suis actuellement ASH et je serai ESI l'année prochaine. Je travaille en service de suppléance et j'ai fait 2 semaines en psy. Je pense que çà dépend des hôpitaux mais ds le service où j'étais, il n'y avait pas de cas lourd. La plupart des pathologies étaient l'alcoolisme ou la TS mais les patients semblaient etre comme tout le monde, c'est bien ce qui m'a fait peur d'ailleurs :lol: . En fait je pense que çà dépend du type d'établissement et de la maladie du patient mais à présent je vais moins appréhender mon stage en psy. Je sais que je n'y ai passé que 2 semaines mais pour moi le role de l'infirmier ne comporte pas assez de soins mais surtt de l'écoute et j'ai moins aimé que le service de neuro où je suis actuellement. Je verrai bien lors de mon stage en première année :D .
ESI 3ème année
Avatar de l’utilisateur
gagane
Accro
Accro
 
Messages: 1055
Inscription: 27 Nov 2004 22:20
Localisation: Penn Ar Bed

Messagepar ptigreg » 01 Aoû 2005 08:48

c'est sur qu'en psy , c'estsurtout le reltionnel qui prime par rapport aux gestes dits "techniques"
je posais cette quetion car j'ai le sentiment que les ESI 1ere année sont souvent intimidés par la psy, surtout en sevice d'admission où on recontre tout type de patho.
Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.....
Avatar de l’utilisateur
ptigreg
 
Messages: 15
Inscription: 08 Mar 2005 14:28
Localisation: Devant mon PC

Messagepar gagane » 01 Aoû 2005 08:58

Je pense que çà dépend vraiment de l'établissement, enfin c'est mon avis. Dans l'hopital où je suis, nous n'avons pas de cas lourd et il me semble qu'ils sont orientés vers un autre établissement. Je verrai l'an prochain suivant mon lieu de stage, mais c'est vrai que je m'attendais à pire en entendant service de psychatrie. Je crois que ma conclusion était qu'ils sont trop normaux et lors des trans, je retrouvais certains traits de ma personnalité :lol: . C'est peut etre çà qui m'a fait le plus peur.
ESI 3ème année
Avatar de l’utilisateur
gagane
Accro
Accro
 
Messages: 1055
Inscription: 27 Nov 2004 22:20
Localisation: Penn Ar Bed

Messagepar litoo » 01 Aoû 2005 10:54

Je suis en première année et mon 1er stage était en psychiatrie.
Et c'est pas très évident car en cours on avait vu aucune pathologie du coup je ne savais pas à quoi m'attendre.

Ce que je souhaitait c'était pouvoir mettre en avant le relationnel et j'ai plus ou moins réussi.

Je pense que les appréhension viennent de l'extérieur car c'est vrai la psychiatrie dans la société à une mauvaise image et donc du coup on ne sais pas trop à quoi s'attendre.

Mais en fian de compte j'ai trouver ce stage intéressant et j'ai pas trouvé que dans ces services c'était des "fous" comme tout le monde le dit mais simplement des gens avec une maladie un mal être.
Resultat DE qui approche
Avatar de l’utilisateur
litoo
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 238
Inscription: 13 Juin 2005 09:53
Localisation: loire atlantique

Messagepar Vanice » 01 Aoû 2005 15:31

pfiouuuu... je suis en plein dedans !
stage en psy lourde (beaucoup de Schizo que l'on voit revenir depuis 10 ans regulièrement, et quelques uns qui reviennent d'UMD)
pratiquement que des HO, qq HDT et presque pas de HL...
Mes premiers jours ont été difficiles, même si je suis attirée par la psy et que je n'ai jamais voulu m'en tenir aux "racontars" des autres etudiants, parce que j'ai été déstabilisée par les soignants, trop peu disponibles à mon gout, avec pratiquement aucun contact avec les patients si ce n'est la très récurente gestion au compte goutte des cigarettes pour les patients.

Je ne les entendais que répéter encore et encore "attendez un peu monsieur Truc, on est en pause...attendez 5 min on est en trans....je verrai tout a l'heure, là on est en Staff...etc etc..."
Finalement la journée se passait et tous les monsieurs truc l'avaient passée à attendre (rien) :? :?
pas d'activité, pas de moment a discuter...juste l'aide a la toilette et servir les repas...

puis je me suis imposée, avec diplomatie, pour faire mes activités, parler avec les patients, sortir de cette salle de pause toujours enfumée...je me suis cachée derière mon statut d'etudiante et ma msp, pour dire que je devais faire ces activités car on allait me reprocher de ne pas d'etre interressée suffisament au service, et que de toute façon il fallait que mes activités soient au point pour la msp....

ca a marché....ils m'ont laissée faire et je mène ma barque, sans me mettre en danger bien sur.... ca a du leur plaire, ils m'ont demandé de travailler pendant mes vacances....

j'aime bien ca moi, la psy..... :D
On peut rire de tout mais pas avec n'importe qui -P.Desproges
CLASS- Centre de Lutte Anti SMS : the fight goes on
Avatar de l’utilisateur
Vanice
VIP
VIP
 
Messages: 3433
Inscription: 12 Jan 2004 11:39
Localisation: Côte d'Azur !

Messagepar litoo » 01 Aoû 2005 15:49

J'ai les observation que toi je trouvais que certains infirmiers ne faisaient pas attention aux patients et était trop souvent en pause. :?
Resultat DE qui approche
Avatar de l’utilisateur
litoo
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 238
Inscription: 13 Juin 2005 09:53
Localisation: loire atlantique

Messagepar gagane » 01 Aoû 2005 20:20

Je n'ai pas la même expérience que toi Vanice. Nous dans le service nous avons une ergothérapeute qui propose tous les jours des activités comme le dessin, la peinture, la pyro, les perles... Du coup les infirmiers "se contentent" de passer les entretiens. Les AS n'avaient qu'une seule toilette à faire, honnettement çà ne donne pas envie d'y travailler...
ESI 3ème année
Avatar de l’utilisateur
gagane
Accro
Accro
 
Messages: 1055
Inscription: 27 Nov 2004 22:20
Localisation: Penn Ar Bed

Messagepar tatanne11 » 01 Aoû 2005 21:41

Bonsoir,

Je viens de cloturer mondernier stage de 1ère année par le stage de psychiatrie. :lol:
J'étais dans un service hospitalier où l'on traite la crise aïgue. Donc beaucoup de TAD, de dépressifs, d'alcoolisme, quelques schyzophrènes, maniaco-dépressifs...
Je dois avouer que la psychiatrie me faisait peur avant d'y entrer. Les 2 premiers jours de stage je n'étais pas à mon aise car je ne savais pas comment aborder ces différents patients et puis au fur et à mesure j'ai pris mes marques et je me suis vraiment éclater.
L'après midi, je faisais beaucoup de relationnel, je jouais aux cartes avec eux et autres jeux, le rôle infirmier n'est pas du tout technique mais le relationnel fait aussi parti de notre futur métier et c'est ça qui est génial !
Le matin, je faisais quelques soins techniques : pose de perfs, prise de sang et de nouveau du relationnel mais relationnel au cas par cas : on passait dans les chambres et on prenait le temps de discuter avec chaque patient de l'effet du traitement, de comment il se sentait dans la structure, etc...
Franchement je me suis éclatée et j'ai obtenu un 16/20 en note de stage. N'hésitez pas allez au devant des patients ils vous donneront beaucoup et vous apprendrez beaucoup grâce à eux ! :clin:
- IDE depuis novembre 2007 -
Avatar de l’utilisateur
tatanne11
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 199
Inscription: 07 Nov 2003 18:17
Localisation: 11


Retourner vers Etudiants infirmiers (ESI)