AU COEUR DU METIER

Ordre infirmier - Reculer pour mieux sauter ?

Cet article fait partie du dossier :

ONI

L'Ordre a obtenu la prolongation de son sursis financier par son établissement prêteur, la BRED, pour une période de deux mois supplémentaires. Un nouveau conseil extraordinaire est prévu pour la fin mai.

Dominique Le Boeuf, présidente du Conseil national de l'Ordre infirmier, a adressé le 4 mai un courrier à l'ensemble des élus ordinaux pour les informer de la décision de la BRED de prolonger sa ligne de crédit jusqu'à fin juin, au lieu de fin avril prévu initialement.

Conseiller national et président du SNPI, Thierry Amouroux a déclaré à Espace.infirmiers que la décision de la banque est liée à une nouvelle convocation extraordinaire du Conseil national pour le 31 mai, à la demande d'au moins un quart de ses membres.

L'Ordre a donc deux mois pour convaincre les infirmières de cotiser en nombre suffisant pour rassurer la banque, sous peine de mise en cessation de paiement. À noter que l'Ordre n'a diffusé aucun communiqué de presse sur le sujet. Son site web est également muet.

Creative Commons License
rédacteur en chef Izeos
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Publicité

Commentaires (12)

serge cannasse

Avatar de l'utilisateur

73 commentaires

#12

une erreur

Thierry Amouroux n'est pas président, mais secrétaire général du SNPI. Mille pardons à l'intéressé et aux lecteurs !

ecureuils21

Avatar de l'utilisateur

93 commentaires

#11

lES DECISIONS SE DECIDENT DE FACON COLLEGIALE

Eh bien vous decouvrez un monde Desourcesur, aller a l'ONI,Voyre si les 3 cadres de renault ont ete balance de façon collegiale, demander aux salariée de MOLEx si leurs licenciement est une decision collegiale...rarement...c'est une personne ou maximun trois personnes qui decident...les CA sont souvent des simulacres de democratie.....Ou regarder au niveau de l'etat francais...il y a des lois decides par un seul petit Homme....

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#10

desourcessure

C'est intéressant ce que vous affirmez: Thierry Amouroux, élu du SNPI et ordinal (national) qui dit cela raconte donc un mensonge?

Desourcesure

Avatar de l'utilisateur

6 commentaires

#9

@ecureuil21 : fausse grosse intox

La BRED a un conseil (comme beaucoup de structures) où les décisions se prennent de façon collégiale (comme beaucoup de structures). Les dirigeants n'ont donc accordé une prolongation de deux mois car un conseil extraordinaire va se tenir, comme certains l'affirment, ni car les responsables à la BRED du compte ordinal ont décidé de le faire Dans la peau d'un banquier ...

Desourcesure

Avatar de l'utilisateur

6 commentaires

#8

Pénurie d'infirmiers ???

Il y aurait donc pénurie d'infirmiers dans les hôpitaux ?
Or chaque année, les statistiques officielles de la DREES (direction des statistiques du ministère) indiquent que l'effectif global des infirmiers augmente chaque. Et dans des proportions non négligeable :
- 489 000 en 2008
- 505 000 en 2009
- 515 000 en 2010

Comment alors leur prouver qu'il y a effectivement pénurie si les chiffres officiels disent le contraire ?

Aujourd'hui, il y en a une : l'Ordre infirmier a pour mission légale, entre autres, de fournir la démographie infirmière. C'est l'unique façon d'avoir des bases de discussion solides et chiffrées avec le ministère. Où sont les infirmiers (hôpital, ville, EPHAD, etc.), que font-ils (soins généraux, coordination, prévention, ETP, etc.) et quel âge ont-ils (pyramide des âges, départ à la retraite, numérus clausus

execho

Avatar de l'utilisateur

97 commentaires

#7

de quoi sont elles capables?

l'ordre infirmier par un communiqué de sa présidente a souhaité ne pas entamer de procédures pour obliger à l'inscription.De ce fait ,elle n'a pas récupéré les cotisations que la BRED pouvait attendre dans une logique:c'est la loi donc l'affaire est certaine.Sauf que ici il ne s'agit pas d'un client ordinaire qui aurait oublié d'envoyer les factures à ses débiteurs.Car,chacun:gouvernement,directeurs d'hôpitaux,uncam s'est posé la question:en cas de coup de force à l'inscription,les infirmières,de quoi sont elles capables?

mimicra

Avatar de l'utilisateur

95 commentaires

#6

Quand donc vont ils retourner ....

... auprès des patients ?

Car là, cette réunionite aigue est en passe de devenir chronique !

Allez, au taf les ordinés ! Il y a pénurie d'IDE dans les services.

L'ordre reste muet ^^ A t il vraiment une voix audible ? Non parce que à part chialer ... rien entendu d'autre

@ Ce stade de la compétition, ce n'est pas une mise à mort, mais une torture que la Bred inflige à ces pauvres élus onistes.
Car, oui,DLB, thierry A et leurs potes élus, sont en plein milieu d'une tourmente financière, avec risque de poursuite à leur encontre ...

Ils ont voulus la domination, la gloire
Ils récolteront les emmerdes liées à leur stupidité d'avoir cru que nous allions nous laisser "aliéner"

ecureuils21

Avatar de l'utilisateur

93 commentaires

#5

LE GUGUS

QUI SAUTE SUR VOTRE ILLUSTRATION.....Y VA PAS SAUTER SUR L'AUTRE BERGE, ON DIRAIT.......IL VA SE CASSER LA FIGURE.......C'est UNE BONNE ILLUSTRATION POUR VOTRE ARTICLE.....TOUTE COINCIDENCE AVEC DES PRESONNAGES EXITANTS OU AYANT EXISTES SERAIT FORFUITE......

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#4

impossible pour l'ordre

Pas mal de réflexions, qui laisse sceptique sur le fonctionneemnt ordinal:

- première réaction à l'article: Amouroux ets il président du SNPI? Si c'est le cas, son cumul avec sa situation ordinale est hors la loi. Loi qu'il a pu contourner en se déclarant secrétaire général.

- enregiistrer 400 000 infirmiers, cela veut dire statuer 400 000 fois via une commission par département sur le dossier de chaque inscrit, puis encaisser le chèque seulement après. Tout cela sans indemniser désormais les élus libéraux, ni les autres. En deux mois, cela me semble juste impossible.

- désormais, la moitié des élus a un mandat qui a expiré, chaque décision est contestable.

- si l'ordre arrive en cessation de paiement, la dette sera logiquement de la responsabilité de chaque élu qui a voté le budget, c'est à dire des élus du national. amouroux en fait partie, et a donc un intérêt financier personnel à ce que l'ordre ne se meurt pas.

ecureuils21

Avatar de l'utilisateur

93 commentaires

#3

GROSSE INTOX

Meme si tous les infirmiers cotisent en mai et juin, c'est d'ailleurs mission impossible, à moins de croire aux miracles (c'est le cas des beni-ouioui de l'ordre), la dette en 2012 sera de 7 millions d'euros ...alors ce delai c'est effective une grosse ficelle du BOEUF et de ses ânes....la BRED veut arreter au plus vite cette mascarade et surtout faire payer aux ordriste la note aux responsables de ce theatre de grand guignol.....un conseil d'ailleurs aux ordristes: demissionner rapidement avec un courrier en AR pour eviter toute poursuite, prenner une assurance juridique avec des conditions generales compatibles avec leurs missions de representants de l'ordre (style assurance association)...bonne chance quand même....ah j'oubliais, de source sur, le president de la BRED ,informé de ce fiasco, a donne 2 mois de delai, non pas pour donner une chance à l'ordre, mais pour donner une chance aux managers de la BRED qui ont initie ce prêt. En interne, à la BRED, cette histoire fait de gros remous et les managers qui ont valide en 2008 ce projet sont sur la selette, c'est eux d'ailleurs qui ont negocie ce delai.......ils jouent gros. En plus de faire du foin chez les soignants, l'ONI fait du rififi à la bred. C'est vrai que la BRED est la risées de leurs concurents et cette histoire de trou de 10 patates fait sourire et rejouir beaucoups de concurent de la BRED qui est fragilise par cette aventure....les actionnaires seront informés et prendront les mesures necessaires....

aqrv

Avatar de l'utilisateur

94 commentaires

#2

PASSIONNANT

Mais comment fait elle ? Comment madame Leboeuf a t'elle pu rouler la BRED ? parce que c'est claire..c'est plié pour l'ordre...Il y a un côte KERVIEL chez leboeuf...Cette femme a de veritables talent de manipulatrice, d'illusionniste. Elle pourrait rouler dans la farine le pape ou DSK..Elle aurait du faire carriere dans la haute finance ou dans le sud de l'Italie...dommage, elle a raté sa vocation...et elle va finir comme ROMAN dans le pays de gex.....passionnant cet animal mythomaniaque et manipulateur...passionnant

ridfa69

Avatar de l'utilisateur

114 commentaires

#1

pathetique

IZNOUGOUD va vouloir la peau de dlb mais ca va rien changé au bizzness y aura toujours pas plus de cotisant voir moins a jour le 31 mai