AU COEUR DU METIER

Ordre National Infirmier – Une élue locale accuse la Présidente

Cet article fait partie du dossier :

ONI

Très mauvaise passe pour Dominique Le Bœuf. Après l’annonce des contrats de l’Ordre avec son frère, la contestation interne s’accentue. Lettre ouverte d’une élue départementale pour demander son départ.

Ordre National Infirmier – Une élue locale accuse la PrésidenteLettre ouverte à Madame la Présidente de l’Ordre National Infirmier, Dominique Leboeuf.

Le 23 mars 2011

L’Ordre infirmier, qu’un grand nombre d’entre nous ont soutenu, risque de disparaître à jamais et vous en serez,  « chère Présidente », son premier fossoyeur.
Depuis des mois, entourée d’un quarteron d’irresponsables, vous persévérez dans des positions rigides, qui auront de graves répercussion sur toute la profession.
Mais apparemment de cela vous vous fichez comme de votre première intra musculaire…

Vous avez été élue démocratiquement, certes, mais vous n’avez jamais été un leader de la profession, contrairement à d autres collègues qui, elles, ont été évincées et pour cause …
Le montant de la cotisation - 75 euros - dès le départ signait l’arrêt de mort de l’Ordre. Ajoutez à cela vos idées de grandeur : les locaux, le matériel, les dépenses inconsidérées (frais de déplacements, indemnités diverses et variées et tout le reste … ). Le tout à crédit …..
Le bénévolat a d’emblée été proscrit et pourtant il y aurait eu des volontaires.

Un très grand nombre d’élus écœurés ont démissionné. À ces départs volontaires, il convient d’ajouter ceux de conseillers élus démocratiquement que vous avez virés au prétexte qu ils refusaient de payer les 75 euros.

Il était évident que le montant de la cotisation était l’enjeu majeur : une cotisation modeste aurait eu le soutien de la profession et raison de nos opposants. Opposants à qui vous avez offert sur un plateau la possibilité de remettre en cause ce que l’on avait eu tant de peine à mettre en place, sans parler du constat que les infirmières seraient incapables de mener à bien un projet.

Votre obstination a largement décrédibilisé un grand nombre d’élus qui eux s’étaient engagés dans leur profession de foi à soutenir une cotisation modique ne dépassant pas les 30 euros.
Vous avez une très haute opinion de vous-même, ne supportant ni remarques, ni critiques, alors que c’est tout de même grâce aux élus de base que le Conseil national que vous présidez a été élu.

Vous faites honte à la profession. Il est temps, Madame la Présidente, de mettre un terme à votre mandat, en espérant qu’il ne sera pas trop tard et que l’on pourra sauver l’Ordre de la faillite dans laquelle vous l’avez précipité.

Une question se pose toutefois : qui va payer les dettes ?

Creative Commons License
Elue Conseil départemental 76
Elue Conseil Régional Hte Normandie

Publicité

Commentaires (32)

seringuelectrique

Avatar de l'utilisateur

122 commentaires

#35

non, définitivement non à la barbarie ordinale infirmière ...

RESILIENCE, comme tout syndicat professionnel, n'a pas vocation à faire de la petite politique politicienne mais doit néanmoins tenir compte de l'environnement dans lequel il évolue, Politique notamment ...

pour les cantonales, dont chacun peut consulter les résultats, nous avions citoyennement demandé "d'aller voter pour qui vous voulez mais d'aller voter", sans bien sûr donner de consigne de vote mais quand même, de nous souvenir des misères qui nous sont faites actuellement en matière d'ordre infirmier, de conditions de travail, de lmd et du chantage à la retraite, catégorie A ou B, j'en passe et des meilleures ...

après les régionales de 2010 où à la Réunion, nous avions essayé de monter une liste "contre ordiste des paramédicaux" afin de remuer le monde politique et d'être entendus, (pour être trahis par notre tête de liste à 8 jours du dépôt des listes), 2011 reste un bon cru dans la contestation active pour obtenir gain de cause dans notre lutte contre les ordres paramédicaux et nous revendiquons légitimement une toute petite part de la débandade gouvernementale qui ne veut pas entendre notre demande et qui nous promène de ministère en assemblée depuis des années ...

il est clair que la manière dont on été conduites les manifestations géantes et populaires de l'automne 2010 ont plutôt fini par démobiliser les salariés car à force de défiler - parfois avec pertes de salaires conséquentes - pour ne rien obtenir au bout, laissera des traces pour des années ... quand on engage un bras de fer, on va jusqu'au bout, et dans la lutte contre l'ordre infirmier, nous irons jusqu'au bout en utilisant tous les moyens légaux pour parvenir à atteindre notre but !

la seule méthode dont nous sommes sûrs et certains qu'elle soit payante et qui nous évite de nous épuiser en défilés contestataires et autres formes de contestations non entendues par les pouvoirs publics est le vote sanction, dans les (b)urnes, celui qui nous redonne cette légitimité citoyenne et éthique qui nous appartient à chacun d'entre nous, à condition qu'elle soit utilisée ...

en ce sens la désobéissance citoyenne et éthique des resistants à l'ordre infirmier, fût-il légitimé honteusement par une loi encore plus inique car initiée sans consultation de la masse infirmière, cette désobéissance nous la porterons fièrement sur nos épaules d'illégaux jusqu'à ce que nous obtenions gain de cause ...

nous sommes plus de 500 000 à exercer et nous représentons une force citoyenne et sociale énorme, tant il est vrai que nous côtoyons au quotidien, les misères des millions de personnes que nous soignons ...

à nous de prendre conscience de cette force et de l'utiliser au mieux pour défendre La Profession Infirmière qui mérite certainement mieux que la minable considération qu'elle reçoit depuis des années, soit des pouvoirs politiques successifs, soit des pouvoirs financiers, soit encore de certains autres acteurs du monde de la Santé ...

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#34

Contre l'ordre, pas contre les personnes qui y sont

J'irais même plus loin que toi, Eusèbe. On voit que la plupart des commentaires suite à l'affaire n'accablent pas la présidente (les élus s'en chargent), mais la structure elle même.

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

270 commentaires

#33

Dur d'être pour l'oni

Ce qui est intéressant, c'est la proportion de messages pour l'oni par rapport à ceux qui sont contre. Bien sûr, on ne peut pas en tirer une vérité, mais de ce côté là, il n'y a pas photo...

Quant à la pédagogie de l'oni, laisser une des leurs vomir toute seule sa bile, ce n'est pas très courtois et encore moins efficace.

Qu'on se le dise, avec ou sans cotisation, l'ordre infirmier, c'est non !

lapikouzesimone

Avatar de l'utilisateur

31 commentaires

#32

bien dit Mr seringue electrique !

.. rien à rajouter à vos justes propos !
nous sommes ,quoiqu' en disent certaines et certains ,une immense majorité d'infrimières a ne pas accepter d'être enrolées de force et nous sommes aussi cette immense majorité à croire à la dangerosité de ce genre de structure .
et quoiqu'il en soit , nous sommes une immense majorité à trouver insuportable ce genre de contraintes qui sont indignes de l'esprit infirmier !
Si vous voulez votre ordre , pour jouer au petit docteur , faites le vous , nous ne vous empecherons de rien , nous , ni ne vous forcerons à rien !
Mais : fichez nous la paix ! nous ne sommes pas plus idiotes que vous !!!!!

seringuelectrique

Avatar de l'utilisateur

122 commentaires

#31

à florianne 75 ...

que penser d'un ordre qui répond amen aux propositions du député Hénart, propositions qui ne visent justement qu'à faire des IDE des "petits toutous des médecins" (pour reprendre ton expression) et les envoyer bosser là où ne veulent plus aller bosser les dits médecins ? http://www.ordre-infirmiers.fr/actualites/articles/loni-salue-les-recommandations-du-rapport-henart.html

que penser d'un ordre qui répond amen à presque tout, qui n'est pas capable de mettre un site @ en place où les IDE puissent échanger et poser des questions ? qui met 3 mois à répondre à une IDE qui veut partir bosser à Québec (parce que même pour çà on est obligé depasser par lui) tout en se vantant de : http://www.ordre-infirmiers.fr/actualites/articles/arm-france-qu%C3%A9bec-une-mise-en-oeuvre-progressive.html

que penser d'un ordre où quand on est pas d'accord avec une présidente ou un président on est démissionné d'office alors que l'on a été élu au même titre que ladite présidente ? http://syndico.exprimetoi.net/n3119-newsletter-resilience-n-17-du-15-mars-2011

seringuelectrique

Avatar de l'utilisateur

122 commentaires

#30

à florianne 75 ...

mon nom est aussi connu que mon pseudo : hugues dechilly
comme toi, je suis infirmier dans le public et à (plus que) plein temps et pas détaché à faire chier les autres comme le sont certains(es) ...
je suis comme beaucoup de nos collègues pour que notre profession soit représentée et forte face aux politiques, entre autres ...
mais pas sous la forme d'un ordre parce que les ordres (voir ordre des médecins, ordre des kinés ...) sont obligatoires et que si vous refusez d'y adhérer vous ne pouvez plus exercer et vous vous retrouvez au tribunal (clin d’œil aux 3 collègues kinés qui sont à la barre à Gap en ce moment même) ... moi je préfèrerai largement être convaincu par quelque chose d'attrayant (et à laquelle j'accepterai sans aucun problème de cotiser) plutôt que par quelque chose de contraignant ... et sur ce coup là, reconnaissez que l'ordre a plutôt raté ...
les ordres j'en veux pas et je ne suis manifestement pas le seul car ce sont des structures d'exception qui cumulent le pouvoir législatif, exemple code de déontologie (pouf, pouf, pouf), le pouvoir judiciaire, exemple les chambres disciplinaires, et le pouvoir exécutif puisque c'est l'ordre qui gère la profession de A à Z ...
en démocratie, ce type de fonctionnement devrait être interdit, il est malheureusement en vigueur avec tout ce que cela comporte d'abus et autres magouilles (demandez aux IDEL qui sont convoquées en commission de conciliation départementale ce qu'elles en pensent) ...
quand j’emploie le "nous" c'est que je parle au nom des adhérents de RESILIENCE qui je le répète est un petit syndicat qui n'a pas vocation à grossir puisque mis en place pour permettre aux opposants de disposer d'un outil pour combattre ...
et chez "nous" on y vient volontairement et pas contraint(e), c'est une forme de liberté que n'offre pas l'ordre ...
enfin, pour les misères internes à l'ordre, RESILIENCE a décidé dès le départ de laisser la justice régler ce qui est reproché à la présidente Leboeuf, nous avons assez à faire avec l'oni proprement dit ... et vous ne trouverez aucun commentaire de RESILIENCE à ce sujet hormis celui ci ...

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#29

quand on n'a plus d'argument...

on tombe dans vos propos, chère Florianne.
Si vous vous promenez un peu sur le net, vous tombez sur la profession de foi du CODI, par exemple, qui détaille bien au delà de la cotisation le refus à l'ordre (non séparation des trois pouvoirs, loi Chapellier, système pyramidal, sur représentation, corporatisme, doublon avec l'existant, etc). Idem pour l'inter syndicale, et pour Resilience qui a pour slogan que même gratuit, l'ordre c'est non...
Mais dès qu'une personne pose cette question du refus à l'ordre, on ne la revoit par la suite. Bonne continuation, donc, de la part des imbéciles qui ne pensent comme vous, mais qui sont majoritaires.

Ensuite, vous pouvez vérifier via l'identité de Hugues Dechilly, alias seringue, qu'il exerce bien. Si vous êtes du 75, par contre, je connais quelques personnes qui ne sont pas dans les services depuis un moment, mais que vous financez avec votre jolie cotisation...l'attaque par ce biais des opposants n'est pas bien maline, si vous voulez mon avis.

Pour conclure, l'ordre infirmier, c'est non, à n'importe quel prix et avec n'importe quel président! C'est la structure qu'il faut combattre.

migraine

Avatar de l'utilisateur

75 commentaires

#28

arf

@ floriane75
"pas seulement les ptits toutous des médecins !"
c'est ça votre argument pour cautionner l'existence d'un ordre ?
encore une élite méconnue ?

créez autant d'ordres que vous voudrez, faites toutes les formations que vous voudrez : à part faire des études de médecine (et les réussir), vous aurez toujours un médecin au-dessus de vous, en tant qu'IDE

et pour parler d'ordre, l'ordre des infirmières n'aura jamais le poids et le pouvoir de l'ordre des médecins, ne rêvez pas

florianne75

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#27

Pfff

Mon intelligence me dit de ne pas vous répondre mais ca reste plus fort que moi devant tant de bêtise...
Pour répondre sur votre même ton :
Premièrement, ce qui me dérange, M. Seringuelectrique (puisque ce n'est pas un pseudo), c'est ce "NOUS" que vous employez à toutes les sauces :"on nous impose" "nous ne voulons pas de cet ordre"....
Je suis infirmière autant que vous (si ce n'est plus car vu le temps que vous passez sur internet, vous ne devez pas voir bcp de patients !!) et je ne fais pas partie de votre "NOUS", comment pouvez-vous être persuadé d'être le messager de TOUTES les infirmières, si ce n'est en ayant vous aussi un égo surdimensionné ??
Deuxièmement, et la ca relève vraiment de la pathologie, alors je le répète, je ne suis pas élue à l'Ordre, je n'ai pas de copine à l'Ordre, je n'ai donc rien à assumer !!
Je parle en tant qu'IDE révoltée par l'inertie de ma profession et par la bêtise de vos propos car OUI moi je veux un ordre, je veux que ma profession soit représentée et défendue par une instance forte INDEPENDANTE. Je veux qu'on évolue, que nous ne soyons pas reconnue uniquement parce que nous sommes dévouées mais parce que nous sommes de vraies professionnelles et pas seulement les ptits toutous des médecins !
Pouvez-vous m'argumenter concrètement pourquoi vous ne voulez pas d'ordre, en dehors des clichés habituels des Pétains, des 75€ etc.

seringuelectrique

Avatar de l'utilisateur

122 commentaires

#26

à florianne 75 ...

2 - si nous recevons des infos internes à l'ordre, c'est bien parce que l'on nous les envoie ... donc si tu veux pas que çà continue à fuiter faut demander à tes copines de l'ordre d'arrêter de nous envoyer ...

3 - de là à penser que tes copines de l'ordre ne sont pas assez courageuses pour faire le sale boulot, aller voir Leboeuf et lui dire ce que vous en pensez entre quatre yeux, laver le linge sale en famille et qu'elles préfèrent le faire faire par les autres ...

4 - dans cette histoire, c'est bien vous qui faîtes pitié ... vous vous êtes enfoncées, malgré nos avertissements et avec la bénédiction du même ministre qui vous avait promis monts et merveilles, qui a même financé vos élections ordinales de 2008 avec l'argent du contribuable et qui maintenant pour des raisons purement politiciennes vous laisse tomber ...

5 - assumez vos erreurs, votre entêtement et ne comptez pas sur nous pour donner 1 euro ... quand à la banque qui prête 19 millions sans aucune garantie, c'est pas demain la veille que j'irai y ouvrir un compte ...

seringuelectrique

Avatar de l'utilisateur

122 commentaires

#25

à florianne 75 ...

1 - le monsieur qui dit beurk et qui a créé RESILIENCE avec des potes infirmiers - eux aussi contre l'ordre - l'a fait à visage découvert et ne se cache pas derrière un pseudo (la honte est pour toi) pour venir cracher sur les autres ... quand on a des positions aussi arrêtées que les tiennes (et qui se respectent) on a le courage de ses opinions ...

on veut nous imposer un ordre, nous on en veut pas, c'est aussi simple que cela et si tu es pour un ordre tu cotises et tu viens pas nous prendre la tête ...

nous sommes du côté des 90% de résistants, nous n'avons jamais écrits que nous avions 90% des contre ordistes dans notre syndicat ...

adhérer à un syndicat n'est pas obligatoire, cela reste un choix contrairement à une adhésion/cotisation ordianale qui l'est (seulement de par la loi)contre la volonté des IDE ...

et toi, t'as fait quoi pour la profession à part venir piquer ta crise ici ?

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#24

des élus qui agissent comme DLB

Des exemples ont été donnés ces derniers jours, à savoir T.A qui via le SNPI fait de la pub sur le forum d'inf.com pour la MNH, ou siège un certain T.A.
"Speedy", élu départemental qui utilise sa position pour régler quelques conflits entre libéraux...

Etc, etc, le reste sortira en temps voulu (ce n'est pas parce que ce n'est pas écrit sur internet que personne n'est informé). Surtout, quelque soit le montant, ou le magouilleur à sa tête, les infirmiers ne veulent pas d'ordre.

Marco94

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#22

ONI => ABROGATION ! ABROGATION !

ONI ? DEMISSION - ABROGATION - RENDEZ DES COMPTES A LA JUSTICE MAINTENANT CAR VOUS ALLEZ SIEGER DE L'AUTRE COTE DU BUREAU DES CENSEURS. GARE A VOUS !!!!

moutarde

Avatar de l'utilisateur

375 commentaires

#20

Buzz

Quelle amertume et agressivité !!
je te rejoins sur la honte de ce grand déballage d'individus qui essayent de sauver leur tête en coupant celle des autres, DLB pour ne pas la citer. Alors qu'ils ne valent sûrement pas mieux.. Mais c'est dans l'esprit de l'ordre la diffamation et la calomnie.

En ce qui me concerne, ne déforme pas STP [...Des contre-ordre ont l'air bien informé sur certain élus qui auraient (je cite) "des cadavres dans leur placard"...] ; j'ai juste dit qu'il n'y a peut-être pas que DLB qui a un cadavre dans le placard ce qui veut dire que les arroseurs pourraient peut-être se retrouver eux aussi arrosés...

En ce qui concerne les autres, ils ne manqueront sûrement pas de faire valoir leur droit de réponse.

Pour finir, il est temps d'en finir avec la théorie du grand complot des anti-ordres (gouvernement, syndicats, IDE...) et d'assumer TOUS, votre immense incompétence gouvernée par votre unique mégalomanie et l'intérêt de vos seuls profits et avantages tirés de cette fonction ordinale non souhaitée par la grande majorité des IDE tout simplement.

ridfa69

Avatar de l'utilisateur

114 commentaires

#19

TU AS 1 COMMENTAIRE

Tu la bien defendu ton ordre detesté, tu as 1 commentaire de noté y'à qu'aujourd'hui que tu te reveilleS trop occupé à ne pas travailler comme tes 500000 COLLEGUES
Allez rendort toi tu nous as pas manqué

ridfa69

Avatar de l'utilisateur

114 commentaires

#18

et toi florianne 75

Tu balances pas mal de nom et toi? laisse moi de deviné LEBOEUF OU Ameslant CA DEPENT DES JOURS

florianne75

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#17

le buzz qui fait pssshiit...

Ah oui ca on peut dire que c'est la honte...
La honte pour les élus de l'Ordre qui diffusent à qui en veut toutes ces "lettres ouvertes" toutes aussi pathétiques les unes que les autres !

Ne savez-vous pas qu’il faut laver son linge sale en famille ? Si vous avez des choses à dire à quelqu’un, vous passez souvent par les autres pour le leur faire savoir ? Quelle belle leçon de courage et de franchise !! trop fort !
La honte pour la "presse" (bien grand mot pour qualifier inf.com, actusoins et j'en passe) de relayer tous ces déballages de bas étages ! Rue89 a voulu faire le buzz mais n'est pas le Canard Enchainé qui veut...

Et tous ces gens vident qui écrivent dans des journaux creux, ne reçoivent-ils pas des informations qui seraient positives sans jamais vouloir en parler ? Tout ca est digne d'une rubrique sur les chiens écrasés !
Des contre-ordre ont l'air bien informé sur certain élus qui auraient (je cite) "des cadavres dans leur placard"... bin alors, faut balancer, quitte à faire dans le graveleux, pourquoi ne pas y aller jusqu'au bout ? Qu'attendez-vous ?
Et vous, (une élue parmi tant d'autre qui vient la ramener alors qu'elle n'a brillé que par son absence depuis son élection), vous qui êtes élue du CDOI 76 et de la région Haute Normandie (gros fief du mécontentement ordinal apparement), faites nous donc état de tout ce que vous avez fait pour contribuer à remplir les missions de l'Ordre depuis que vous êtes élue.

A quel groupe de travail avez-vous participé ? combien d'infirmier avez-vous convaincus et inscrits ? Quelles remontées de vos collègues du terrain avez-vous mis en exergue ?
Et tous les autres que l'on voit débarquer de nulle part et s'insurger à grand coup de lettre ouverte, et tous les autres (il n'y a pas que M. Amouroux, c'est lui donner beaucoup d'importance que de croire qu'il est seul à être derrière tout ca !!)
Alors allez-y, commencez votre vrai travail de propagande, soyez honnête et venez nous faire état de votre feuille de route depuis que vous êtes élus, qu'avez-vous fait depuis plus de 2 ans ?! N'avez-vous pas une haute estime de vous même que de croire pouvoir faire mieux alors que vous ne faites rien depuis 2 ans ?
La honte aussi pour nous, infirmiers et infirmières, qui n'avons toujours pas compris que tout cela est orchestré par le gouvernement qui flippe de voir 500 000 personnes regroupées sous un seul Ordre. Le gouvernement préfère mettre des batons dans les roues à la mise en place de l'Ordre afin que l'on reste éparpillées dans les pauvres syndicats infimiers qui n'ont jamais fait trembler personne (à part de rire, surtout depuis la création du syndicat resilience et de l'homme qui dit "beurk"... et qui dit avoir au moins près de 90% de la profession dans son syndicat, mouarf ah ah !).

erick

Avatar de l'utilisateur

18 commentaires

#16

petit meurtre entre amis

N'en doutons pas un instant, si l'ONI avait pu convaincre une majorité de nos collègues, jamais une telle affaire aussi pitoyable aurait fait la une d'inf.com ce jour, qui comme d'habitude a un metro de retard....

On nous prend encore une fois pour des billes, et à la question qui va rembourser la dette, je répond que c'est à l'équipe entière du beurk à rembourser, à force de dilapider l'argent qu'il n'ont pas.

Les voilà maintenant acculés à accepter ce que le gouvernement leur dit de faire, une cotiz à 30 euros, un impôt de plus qui sonne la fin de la gratuité de la gestion du fichier ADELI vers le RPPS payant.

L'ONI n'a aucune compétence en matière de promotion de santé public ni d'amélioration de la qualité des soins, il n'est là que pour appuyer les décisions des pouvoirs publiques, comme se réjouir du fumeux rapport Hénart.

Amouroux ou Le Boeuf, c'est bonnet blanc et blanc bonnet, la cotiz flambera aussitôt l'année prochaine pour cause de passif de gestion financière désastreuse.

Le Beurk ne peut que faire ce que le gouvernement lui dit de faire et rien d'autre
Abrogation de la loi portant création à l' Ordre des Infirmiers

"La honte de la profession", un slogan sorti tout droit du CODI, un plagiat!

Fin du Beurk.

migraine

Avatar de l'utilisateur

75 commentaires

#15

stop !

arrêtez de stigmatiser Madame Le Boeuf et de jouer les vierges effarouchées
elle est loin d'être la seule à avoir saboté l'ordre
vous avez tous, les élus, cautionné les dysfonctionnements de l'ordre, ne serait-ce que par votre inertie
le problème de la cotisation et de la communication, vous sont reprochés depuis le début
ce n'est pas une découverte

alors maintenant, arrêtez de pleurer et assumez vos erreurs

aqrv

Avatar de l'utilisateur

94 commentaires

#13

UNE COTISATION

TROP ELEVE...MAIS AUSSI TROP DE DIRECTEURS DE SOINS ET DE CADRES SUP AU SEIN DES CONSEILS....UNE BONNE FOIS POUR TOUTE LES DIRECTEURS DES OISNET LES CADRES SUP SONT DES MANAGERS HOSPITALIERS PAS DES INFIRMIERS PAS DES INFIRMIERS SI IL Y A ENCORE CES %MANAGERS NOUS N ADHERONT PAS NOUS N ADHERONT PAS

frondupepagiline

Avatar de l'utilisateur

16 commentaires

#12

nous ne sommes pas des oies blanches !!!

qq que soit le montant que vous voulez arracher de notre compte en banque , n'oubliez jamais que la quasi totalité des infirmières n'ont jamais demandé d'oni !!!!
Stop aux ronds de cuir , stop aux fainéants ,stop aux fanatiques , stop à toutes celles et ceux qui prétendent parler pour nous !!
nous refusons de travailler durement pour des personnes qui ne font que parler en nous demandant de payer pour elles !!!!!
aujourd'hui elle veulent 30 euros démagogiques , demain , et pas plus tard qu'en 2012 , cela sera bcp plus !!!!!!! NE SOYEZ PAS DUPES DE LEURS MANŒUVRES INTERNES !!!!
Laissons l'oni disparaitre !

momo973

Avatar de l'utilisateur

14 commentaires

#11

indigestion chronique!

Cette organisation n'a pas son pareil... elle a eu le mérite d'exister pour nous montrer une fois de plus, la gabegie humaine, fut elle soit disant infirmière ... beurk !!!

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#10

suite des rectifications

Les présidents n'étaient pas convié à la réunion de février 2010 concernant cette cotisation? Les élus du national sont élus par qui?
Qui menace les infirmiers sur le terrain, quand "speedy" menace ses collègues, et règle ses comptes de libéral en même temps, c'est à cause du national? Ce n'est pas aussi un conflit d'intérêt?

Pour la motion de 30€, la première, celle des élections vient bel et bien du SNPI, qu'il a diffusé aux élus une fois ceux ci en poste, mais son origine est bien là. Je vous conseille d'ailleurs les dires de Monsieur Charniguet, du cdoi 90, qui l'avait signé tout en disant qu'il s'agissait là d'un chiffre qui n'était pas viable, mais d'un objectif...

30€, ce n'est pas viable à la naissance, mais ça le devient lorsque l'on est endetté de 10 millions? Faut m'expliquer, comme me dire pourquoi le cdoi75 oublie de mentionner les primes de responsabilité dans son communique et son hypothèse budgétaire. Il est certain que se dédouaner alors que l'on touche une prime de ce nom est plus dur.

nass1059

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#9

rectification

La cotisation est votée par les conseillers nationaux (qui ne sont pas pour la majorité des présidents de région ou département) .....Vous etes mal informés...Et si on avait écouté les cdoi et croi la cotisation aurait été différente.....Et la motion à 30 euros n'a pas été porté que par le snpi.....

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#8

manoeuvres et mensonges

C'est quand même un peu trop gros: hier la lettre du SNPI, celle du cdoi75, puis un élu qui dénonce la présidente...demain on présente Amouroux?
Manoeuvre pitoyable qui montre bien plus que les dérives actuelles à quel point cette structure est pourrie.

Que cette élue n'oublie pas que le montant de la cotisation est voté par les présidents de cdoi, et qu'il est validé par la commission des comptes ou siège son fameux "leader de la profession".

Qu'elle n'oublie pas enfin que si la motion à 30€ vient du SNPI, la présidente de l'ordre aussi est issue de ce syndicat à l'ex président cumulard.

lapikouzesimone

Avatar de l'utilisateur

31 commentaires

#7

NOOOOOOOOOON !!!!

jamais nous ne pourrons faire confiance a des inconnues qui nous force à payer pour qq chose que nous ne désirons pas et qui mettent le pied , la jambe puis l'huissier dans la porte!!!! mais quelle sont ces manières ??????? rien d'autre que de l'extorsion de fond .... pognon pognon pognon et encore pognon ! le fondement unique de l' oni c'est : extorquer du pognon aux infirmières ,pour on ne sait quoi !
l'oni a assez fait de mal et de stress à ceux qui travaillent au bien être et au soulagement des malades !
non à l'oni ; qq soit la dirigeante !

nass1059

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#6

écoeurement

Je peux comprendre les réactions diverses.Je fais partie de cette institution et je suis écoéurée.Je me sens trahie car jamais nous n'avons été mis au courant de cette filiation.....Quoiqu'on en dise nous avons travaillé dur pour l'Ordre et la les choses doivent changer.....Nous sommes passés à coté des préocupations de nos consoeurs et confrères et il est temps que les choses changent .Il y a au sein de ce conseil des gens motivés soucieux de notre profession sans attache syndicale .Le temps du changement est venu du moins je l'espère.Nous devons etre responsable et humble .Cela passe par reconnaitre nos tords nous remettre en question pour ainsi prouver à la profession que l'Ordre est utile et nécéssaire .

ridfa69

Avatar de l'utilisateur

114 commentaires

#5

c'est cela!!!

avec le boeuf ou x ou y ont veut pas de cette ordre dictatorial menteur et repressif
Un peu d'honneur fermer boutique

frondupepagiline

Avatar de l'utilisateur

16 commentaires

#3

au fait : pour le dette :

PAS NOUS LES VRAIES INFIRMIÈRES QUI TRAVAILLONS AU SERVICE DES MALADES POUR 1600 EUROS !!!!!
QUELLE HONTE QUAND ON CONNAIT LE SALAIRE DES NANTIS DE L' ONI !!!!! QUELLE HONTE !!!!!!

(7000 euros pour certaines !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! et nous n'avons pas fini de tout découvrir !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!)

frondupepagiline

Avatar de l'utilisateur

16 commentaires

#2

pour être gros .. c'est gros !!!!

mais qui peut être dupe de tel propos !!!!
si l'oni n'avait pas coulé , vous encenseriez votre cheffe DLB !!!!
.... vous voulez éviter de couler avec le titaniconi .. et une fois de plus , vous prenez les infirmières de base pour des buses !!!!!
l'oni est inutile et néfaste pour nous qui sommes à la base , et qui ne devons être pour vous , qu'un moyen de renflouer vos caisses ! et de payer vos bureaux et vos indemnités !!!
NE TOMBEZ PAS DANS LE PIÈGE ! AVEC DLB OU SANS : RAPPELEZ VOUS BIEN : NOUS N'AVONS JAMAIS DEMANDE D'ORDRE INFIRMIER !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

moutarde

Avatar de l'utilisateur

375 commentaires

#1

A d'autres !

C'est cousu avec des gros fils, ça...
Ils veulent plutôt charger la mule et prendre sa place !!
Et puis il n'y a peut-être pas que DLB qui a un cadavre dans le placard...