AU COEUR DU METIER

Résilience 1 – Ordre infirmier 0

Cet article fait partie du dossier :

ONI

Pour le syndicat Résilience, assigné par l’Ordre infirmier pour injures publiques, le soutien n’est pas tant venu des infirmières, quasiment pas mobilisées, que de l’institution judiciaire, qui fixe la date du procès au 19 mars 2013.

hugues dechilly manifestation mars 2012Place du Châtelet, 14heures, ce mardi 20 mars 2012 : un peu plus d’une vingtaine de personnes derrière quelques banderoles du syndicat Sud Santé Social et de la CGT territoriale pour soutenir Hugues Dechilly, secrétaire général du syndicat Résilience, assigné par l’Ordre au Tribunal de Grande Instance de Paris pour injures publiques. Malgré cela, l’assigné est très satisfait : il est convoqué pour le « vrai » jugement le 19 mars 2013, soit dans un an. « D’ici là, l’Ordre sera mort, » soutient Hugues Dechilly, qui ajoute : « L’Ordre n’a envoyé aucun représentant en dehors de son avocat à la convocation d’aujourd’hui. Je tiens à dire publiquement que c’est honteux. » Son optimisme a sans doute été renforcé par la lettre envoyée récemment par Xavier Bertrand, ministre de la santé, à Didier Borniche, président du Conseil national de l’Ordre infirmier : il lui demande de suspendre les procédures de recouvrement de cotisations des infirmières inscrites à l’Ordre mais qui n’ont pas effectué leur versement à l’institution ordinale, soulignant le « ton comminatoire de cet appel à cotisation tout à fait inadapté » (l’appel auquel le ministre fait référence concerne l’exercice compris entre le 1er mai 2011 et le 30 avril 2012). L’Ordre a en effet mandaté un cabinet d’avocats qui a envoyé aux infirmières une injonction à payer. Or le recouvrement des cotisations est une pièce maîtresse dans la stratégie de remise à flot financière exposée par Didier Borniche en début d’année. Reste que rien ne l’oblige légalement à obtempérer : l’Ordre est en principe indépendant... A suivre donc !

hugues dechilly mars 2012

Creative Commons License
Rédacteur Infirmiers.com
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Publicité

Commentaires (25)

moutarde

Avatar de l'utilisateur

376 commentaires

#26

Vous avez dit sécurité...

Monsieur Boularand, je n'attends pas de réponse vu qu'il fait encore jour...

Donc, je vous interrogeais il y a 2 jours sur votre "production" ordinale concernant la maltraitante chère à votre coeur, les violences faites aux IDE et leur prévention...

Je sais, vous allez encore m'inviter pour me rencontrer et en parler...

Bref, ne vous donnez pas cette peine, j'ai trouvé.

J'ai trouvé THE GUIDE POUR LA SECURITE PROFESSIONNELLE DE SANTE concocté par les autres ordres.

Je le mets dans le forum, parce qu'on s'est bien amusé et que j'aimerais partager ces instants de franche rigolade avec mes collègues.

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

271 commentaires

#25

Indépendance.

5ème mission : 5 - Il assure la défense de l’honneur et de l’indépendance de la profession d’infirmier.
Ils ont bien dit INDÉPENDANCE !? Trop drôles !!!

la fée calôme

Avatar de l'utilisateur

45 commentaires

#24

Pas de tracas.

Moi j'ai donné 75 euros à Résilience car ils méritent plus, certainement, qu'on les aide plutôt que de continuer à cautionner un Ordre qui a fait la démonstration, sous trois présidences, de son incapacité notoire à honorer les infirmières de par ses actions. C'est d'ailleurs de déshonneur dont il faut bien parler actuellement quand on pense qu'en seulement trois ans ils ont réussi à vendre la profession à une banque et à la soumettre, encore plus, aux pouvoirs publics.

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

271 commentaires

#23

Argent trop cher !

Avec mon salaire de mars, j'ai payé mes impôts (mensualisés), mes assurances, ma mutuelle, mon électricité, ma nourriture, le carburant pour mon véhicule, mon voyage à Paris (avec visite de l'extérieur du futur mausolée, rue Sainte-Anne), mes dépenses courantes et j'ai épargné le surplus (très peu ce mois-ci) ; j'ai bien sûr veillé à ne pas dépenser l'argent que je n'avais pas, ainsi que celui des autres.

Pourquoi est-il si difficile à l'oni de dire ce qu'il a fait de l'argent récupéré de mai 2010 à mai 2011 ? Nous sommes tous impatients de savoir et cela d'autant plus que la loi le demande aussi.

J'espère de tout coeur qu'il n'y a pas eu de gaspillage, en ces temps de crise économique, cela serait mal venu.

Quand sera publié le bilan comptable 2010-2011 ? L'impatience nous guette.

moutarde

Avatar de l'utilisateur

376 commentaires

#22

On passe à autre chose ?

Monsieur Boularand, les choses ayant été dites de part et d’autre, peut-être pourrions-nous passer à autre chose ?

Bien. En tant que que vice trésorier de l’oni, vous serait-il possible de communiquer sur le bilan 2010-2011 qui de par la loi, et par souci de transparence doit être rendu public.

Quelques éléments même partiels du bilan 2011-2012, concernant votre gestion post restructuration sur les plans matériel et financier, seraient aussi sans doute les bien venus (par exemple, la chargée des relations internationales à 100000 € annuels (salaire brut chargé) est elle toujours salariée de l’oni ?)

Par ailleurs, du fait de vôtre petite sortie (nocturne…) d’hier dont l’un des sujets concernait la maltraitance faite aux IDE, je viens donc tout naturellement vers vous, m’enquérir de l’avancée de vos travaux en rapport avec les violences qui leur sont faites, dans la mesure où le cnoi vous a désigné “référent violence” il y a déjà (lire déjà…) 15 mois.

Je parle bien sûr des actions concrètes auprès des professionnel(le)s malheureusement concerné(e)s et non des longues pages de statistiques qui s’additionnent encore et encore lors d’ interminables réunions.

PS) Quel dommage que les IDE ne possèdent pas un site ordinal mis à leur disposition par l’ordre infirmier qui fonctionne sur un mode participatif et un échange interactif… Monsieur Amouroux, lui même, s’en était ému il y a tout juste 1 an […Le site Internet ordinal, décliné en 123 sous sites départementaux et régionaux en copie conforme, est un éloge à l’uniformité, bien loin de la richesse d’exercice pluriel de notre profession…]

Norma Colle

Avatar de l'utilisateur

86 commentaires

#21

sanction ordinale?

Mr Boularand

votre intervention montre aussi vos intentions de sanction disciplinaires que vous auriez utilisées avec délectation si vous aviez eu l'identité de ce ou cette IDE ,sanction pour motif injure,non confraternité par exemple.On le voit dans cette traque aux pseudos dérapages dans les forum que vous(= ONI) avez l'intention de nuire en faisant du ménage à votre sauce:des IDE tous formatés et muselés bien aux ordres....bref un bon copier-coller des sanctions ordinales québécoises que l'on peut consulter sur les sites ad-hoc!
Votre flicage et votre sens de la délation sentent bon certaines époques pas si lointaines ...Tout est une question de recommencement sans doute?
A moins que ce ne soit un comportement made maternelle"madame,madame, il elle m'a dit çà!!!!!!!!!!!!!!!"

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

271 commentaires

#20

Fin plus triste que prévue.

Des pires scénari de fin de cet ordre si triste, on ne pouvait imaginer celui qui se déroule actuellement devant nos yeux : un conseil aux ordres d'une banque et tout cela manipulé par une idéologie politique qui ne sait plus à quels saints se vouer pour sortir de ce bourbier (même Sainte-Anne n'en veut plus).

Une sortie digne avec le peu de fierté qu'il peut rester n'est même plus envisageable.

Les infirmiers de France n'accordent plus aucun crédit à cette organisation : vivement la fin de ce cauchemar !

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#19

la poutre et la paille...

Personnellement, j'attends un peu plus de courage de la part d'un trésorier de l'ordre.
Vous montrez aujourd'hui un échange sur le forum d'un syndicat, prouvant encore une fois que l'ordre est mis en place avant tout pour casser de l'infirmier et du syndicat, ce que nous dénonçons au codi depuis le début.

Surtout, votre silence concernant d'autres faits bien plus graves m'interroge. je vous repose donc la question: est-il vrai que certains élus ordinaux ont tapé dans la caisse ordinale pour s'avancer sur leurs frais personnels?
Si oui, tout le monde pourra juger votre priorisation des choses, capable de se taire sur des abus internes à l'ordre bien plus graves que deux mots sur un forum.

Mr boularand, vous savez très bien que les élus ordinaux devront rendre des comptes à la profession, même une fois l'ordre mort. Pour l'instant, nous continuons de résister à vos menaces.

la fée calôme

Avatar de l'utilisateur

45 commentaires

#18

Monsieur Boularand, trésorier de l'Ordre Infirmier.

Votre intervention(nisme) ici est égal aux méthodes employées par votre Ordre Infirmier = abusif !
Une fois de plus, vous abusez les infirmières, ou du moins vous essayez sans convaincre, avec des arguments de seconde zone, pour ne pas dire de caniveau, en transformant une boutade, certes maladroite, en pseudo (comme vous) incident.
Décidément, l'Ordre Infirmier est encore mieux gouverné par la BRED que par des tristes sires de votre genre. Au moins les intentions de la banque sont claires : faire du fric sur le dos des infirmières. Vous, on ne sait toujours pas comment vous avez réussi, avec vos amis du conseil national, à dilapider des dizaines de millions en seulement 3 ans. Peut être un jour en saurons nous plus ? En attendant, vous pouvez toujours ricaner sur un jugement (Châlons) que vous ne connaissez pas. Puisque le président du tribunal ne rendra son verdict que demain lundi. Mais même çà vous ne savez pas faire : respecter la justice du peuple, trop obnubilé par votre justice ordinale de pacotille dont nous avons encore eu un exemple ce midi, très documenté, et adressé à Résilience. Informations que nous ferons bien sûr partager dans les jours qui viennent à nos collègues afin qu'ils sachent, de quoi l'Ordre Infirmier est capable avec ses propres adhérents. Enfin, de quel droit revendiquez vous le plein emploi pour les infirmières au nom de l'Ordre Infirmier quand vous faîtes, tous les jours, fuir nos collègues de par votre positionnement ?

Norma Colle

Avatar de l'utilisateur

86 commentaires

#17

société 2012 et humour

Hier dans l'émission "on n'est pas couché" il a été abordé le fait que lorsqu'on faisait de l'humour il fallait désormais le préciser car il semblerait que les français,les citoyens n'aient plus suffisamment d'intelligence et d'esprit pour le comprendre seuls...Voilà encore une fois la preuve que c'est vrai et ceci dans le sein même du conclave ordinal dont les membres se croient des élites IDE! ha ha haha..Vraiment vous n'en ratez pas une pour prouver votre médiocrité.

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

271 commentaires

#16

M. le conseiller ordinal

Il me semble important de vous rappeler que :

- l'ordre infirmier est rejeté par la majorité des professionnels.

- un grand nombre d'inscrits l'a été par insouciance, méconnaissance ou, plus embêtant, avec espoir, hélas vite déçu.

- votre tentative d'édicter des règles à l'aide d'un code de déontologie a lamentablement et heureusement échoué.

- vous avez actuellement une attitude menaçante à l'encontre des membres d'une profession que vous prétendez promouvoir et défendre : vous suscitez donc plus la répulsion que le rassemblement.

- le constat est d'une simplicité enfantine et était écrit : vous avez échoué sur toute la ligne et la fin de l'existence de votre organisation sera une délivrance pour toute notre profession.

syndicat RESILIENCE

Avatar de l'utilisateur

50 commentaires

#15

à monsieur Boularand :

à monsieur Boularand :
#29

Monsieur le conseiller national, trésorier de l'ordre infirmier, le contenu de votre intervention ci-dessous est sidérant, à l'image de l'ordre dont vous êtes un des éminents représentants ...

Vous préférez parler de la forme pendant que sur le fond, l'ordre infirmier continue à collecter les pires ennuis, à commencer par les finances dont vous êtes le responsable national adjoint ...

Pour votre gouverne, le site @ de RESILIENCE est un site qui peut être modéré à postériori, contrairement à celui de l'oni où aucun dialogue/échange n'est possible, tout simplement parce que l'ordre ne dialogue / n'échange pas avec les infirmières, il préfère les matraquer et encaisser les chèques ...

Ceci dit, les propos que vous avez relevé sont inexcusables et nous vous remercions d'avoir attiré notre attention, ils viennent d'être retirés, l'intéressé a déjà pris un avertissement.

Pour ce qui est de l'audience de Châlons, nous préférons attendre la décision du juge contrairement à vous qui anticipez, une fois de plus, car nous sommes respectueux de cette justice du peuple, autant que nous méprisons la justice ordinale !

Pour votre information, encore, aucun des jugements qui ont été rendus dans les référés que nous avons intenté sur le territoire ne ressemble à un autre : la justice est ainsi faite ...

Enfin, en matière d'insultes et autres joyeusetés ordinales, nous en reparlerons d'ici quelques semaines, si vous le voulez bien, et vous serez certainement moins fier à venir, ici ou là, pavaner.

migraine

Avatar de l'utilisateur

75 commentaires

#14

eh bé !!!

monsieur le trésorier adjoint de l'oni, qu'essayez-vous de faire en recopiant les commentaires du forum de Résilience ?
je trouve votre comportement bien indigne de votre "rang"

vous dérogez aux règles de votre code de déontologie pour la 2° fois

à moins que vous ne considériez cela comme une forme de délation, ce qui, pour le coup, en fait partie à tel point que vous la prônez

d'autant que ces "indiscrétions" sont lisibles par tout le monde, même pas la peine d'être inscrit

alors si c'était sérieux, pensez-vous que ce serait affiché à la face du monde ???
êtes-vous aussi naïf que vous nous le laissez croire ?
ou êtes vous si gêné aux entournures que vous avez perdu tout sens de l'humour ? (chacun son niveau d'humour, je vous l'accorde)

mais ça schématise bien ce que l'ordre attend de nous : tous en rang en silence et pas un cheveu qui dépasse, et surtout ne pas avoir d'avis personnel, ça ferait tâche dans le tableau

et les comptes 2010/2011 ? ils en sont où ?

vous aurez vos 6 000 cotisations d'ici avril ? si vous ne les avez pas , il se passera quoi ??

bonne nuit à vous aussi , mais je pense que les vôtres sont un peu moins sereines que les nôtres

mimicra

Avatar de l'utilisateur

95 commentaires

#13

Mais ??

Quand on prend quelques minutes pour regarder autour de soi, de tester de dire les mots "ordre des infirmiers", on se rend vite compte que cela fait l'effet d'un gros mot hilarant.
Un peu comme mes neveux de 4 et 6 ans qui se poilent de rire au son de "prout" ou de "rot". ..
Qui que ce soit à la tête de cette chose, il est indéniable qu'il manque à cette personne la lucidité de voir que le ridicule est le qualificatif qui lui colle le mieux à la peau.

Mais quelle crédibilité croient ils avoir ?

Est ce si dur à comprendre que le côté risible et maillon faible vient de leur part ?

Le lien du pdf donné par Mme Fabregas est très interessant : il montre bien que Borniche ne veut pas se retrouver dans la mouise financière. Pas pour l'ordre, dont il se fout royalement, mais à titre perso :

" Un quelconque manquement aux engagements de baisse des charges et d'augmentation des recettes, outre qu'il engagerait la responsabilité de l'ordre des infirmiers et celle de son président ... " !!!!!!!

Les places pour le cirque sont vendues à quel prix ??

emmanuel boularand

Avatar de l'utilisateur

14 commentaires

#12

eh bé

je cite :
".cedr1c.


a Boularand
#22
Il reste qu'aujourd'hui resilience peut continuer de parler pendant que l'ordre doit verser des sous.
Quand votre oni aura des resultats, faites nous signe.
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
je vous fais signe
je cite:
"de
ordreinfirmieralapoubelle


le caducée RESILIENCE arrive !

Je vais en prendre une vingtaine et les écouler ce week end au CHU. La première pétasse qui refuse de m'en prendre un :je la baffe. On va leur apprendre à ces jeunes comment on lutte pour défendre des valeurs qui ne soient pas de la merde ordinale !"
xxxx xxxxx xxx
voilà donc que vous baffez qui vous contredit et que vous collègues sont des pétasses........on croit rêver...vous-révélez vous enfin?

je re-cite:
"de seringuélectrique, dans le texte:Etat qui rappelle à RESILIENCE que les lois sont faites pour être respectées (point barre) lors de l'audience à Châlons, hier au tribunal administratif (délibéré lundi) " car Mr Dechilly s'est fait admonesté par le Président du Tribunal, si j'ai bien été informé.

mais de tout ceci vous ne désirez il semble point informer les "pétasses (dixit ordreinfirmieralapoubelle)" , qui pourraient s'en étonner.

allez bonne nuit, et surtout le plein emploi pour toutes les IDE et une vie heureuse.

la fée calôme

Avatar de l'utilisateur

45 commentaires

#11

L'honni ONI.

L'honni ONI est décidément insupportable de par son comportement. Odieux avec les infirmières, idem avec les pouvoirs publics, il n'y a qu'à sa banque qu'il fait allégeance. Et pour cause il y a certainement un arrangement là dessous. Non ?

Phil

Avatar de l'utilisateur

7 commentaires

#10

Qui nous débarrassera de cette Tique ?

L'Ordre n'a pas d'autre choix que d'envoyer d'odieuses lettres de recouvrement..?

Raison de plus pour l'abroger !

Bernadette Fabregas

Avatar de l'utilisateur

188 commentaires

#9

Didier Borniche répond à Xavier Bretrand

L'Ordre national infirmiers nous adresse aujourd'hui, vendredi 23 mars 2012, le courrier que Didier Borniche, président de l'ONI, adresse à Xavier Bertrand, ministre de la santé en réponse à ses interrogations du 16 mars 2012 "quant à l'action de recouvrement des cotisations engagée récemment par le Conseil national de l'Ordre des infirmiers". Vous pouvez le lire sur le lien suivant : http://www.infirmiers.com/pdf/lettre-monsieur-ministre-bertrand-2012.pdf

Norma Colle

Avatar de l'utilisateur

86 commentaires

#7

absence des grands jours

je cite Vésunna24:
""
Bien sur c'était les vacances, il y avait des trombes d'eau, les CRS avaient bloqué les rues, les trains étaient en retard, etc, etc....
Ou peut être que les infirmières n'ont pas bien compris que monsieur Dechilly, fort d'une intelligence supérieure qui doit éclairer l'humanité besogneuse de l'infirmière de base, voudrait les faire sortir de leur ignorance intrinsèque.
Quel désastre!
Elles sont vraiment connes!""

Et les responsables ordinés ,ils étaient où? Tous occupés à colmater les brèches du rafiot qui prend l'eau de partout, à éponger les dettes ? Pas un seul de disponible pour venir au tribunal?

la fée calôme

Avatar de l'utilisateur

45 commentaires

#6

Peu importe le nombre !

Peu importe le nombre !

La qualité était au rendez vous, semble t-il, et l'ordre infirmier était de toute façon, une fois de plus, lui absent !
Ce matin, dans son message, le secrétaire général de Résilience titrait : "Ordre Infirmier : la honte !"
Rien d'autre à ajouter.

loulic

Avatar de l'utilisateur

184 commentaires

#5

à Vesunna

Et elle était où la foule des infirmiers qui plébiscitait l'ordre ?

migraine

Avatar de l'utilisateur

75 commentaires

#4

tiens...

vesunna le retour ...nouveau pseudo mais même langage : insulter les IDE

en attendant vous aimeriez bien être débarrassé de lui (et de nous) : pourquoi donc si on est si insignifiants ??

et où était l'ordre aujourd'hui ??? pas au tribunal en tout cas : un comble pour l'attaquant !!!
ah oui , il y avait le conseil national, qui bien sûr ne pouvait absolument pas être reporté ou avancé pour cette grande occasion

au fait ?? les comptes 2010/2011 ? vous les avez ??


la vidéo Actusoins :

http://www.dailymotion.com/video/xpknvy_resilience-attaque-pour-injure-publique-meme-pas-peur_news

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#3

vesunna

Vous pensez que seul resilience s'oppose â l'ordre?

Norma Colle

Avatar de l'utilisateur

86 commentaires

#2

% de votants pour les élections ordinales?

Vésunna 24
Rappelez-nous le pourcentage des votants pour les pseudos élections ordinales?
Rappelez-nous le % des IDE non cotisants?
Rappelez-nous le % des des IDE contraints à s'inscrire?
Rappelez-nous le % des IDE contraints à s'inscrire mais qui ne cotiseront jamais?

Pas besoin d'aller dans la rue manifester,pas besoin d'aller engendrer des frais de train de la province vers Paris pour manifester.
La puissance du refus ne se situe pas dans la rue mais bien dans vos caisses vides d'euros!

Rappelez-nous enfin donc le montant de vos dettes!

Ah oui j'oubliais tout l'argent économisé pour aller à la manif a été reversé par les IDE dans les caisses de résilience...et ceci sans menaces ni contraintes.

vesunna24

Avatar de l'utilisateur

16 commentaires

#1

La foule des grands jours

Il ne représente donc rien, même déguisé en infirmier...mais il fait beaucoup de bruit!
Bien sur c'était les vacances, il y avait des trombes d'eau, les CRS avaient bloqué les rues, les trains étaient en retard, etc, etc....
Ou peut être que les infirmières n'ont pas bien compris que monsieur Dechilly, fort d'une intelligence supérieure qui doit éclairer l'humanité besogneuse de l'infirmière de base, voudrait les faire sortir de leur ignorance intrinsèque.
Quel désastre!
Elles sont vraiment connes!