DOCUMENTATION

Bibliothécaire d’hôpital : créer du lien au travers de la culture

La bibliothèque du pôle social de l’hôpital de Nanterre joue un rôle fort auprès des résidents en leur offrant un accès à la culture. Stéphanie, la bibliothécaire, y déploie des trésors de créativité...

Bibliothèque centre social hopital nanterreLa particularité du pôle social du Centre d’accueil et de soins hospitaliers de Nanterre est d’accueillir un public précaire. Plusieurs services (soins de suite, psychiatrie…) travaillent en lien avec ce public en difficulté, beaucoup de soignants sont tournés vers l’insertion, la prise en charge, enrichissant réflexion et accompagnement pour apporter, jusqu’à la vieillesse (avec une maison de retraite) un parcours de soin adapté. Dans cet îlot de professionnels et au centre de cette institution se trouve une petite bibliothèque (Beaufort avec environ 5.000 ouvrages multimedia) gérée par une jeune bibliothécaire, Stéphanie, formée à l’Association des Bibliothécaires de France et dont elle reste membre. Depuis 2002, Stéphanie accueille et accompagne ce public vers des horizons littéraires et culturels en créant des partenariats avec la ville de Nanterre (réseau des médiathèques) et en organisant des ateliers de lecture.

« Conduire chaque résident vers l’amour du livre ou l’apprentissage de la lecture... »

Accompagner un public « coupé » des autres

Stéphanie bibiothèque hopital nanterreTous les jours, Stéphanie ouvre donc les portes de cette bibliothèque hors norme et créatrice de sens. N’étant ni animatrice sociale, ni soignante, elle fait toutefois assez preuve d’humanité pour écouter et faire émerger des besoins, repérer les désirs des uns et des autres, sans jugement, pour conduire chaque résident vers l’amour du livre ou l’apprentissage de la lecture.

Rappelons que la logique de bibliothèque dans les hôpitaux n’est pas nouvelle, comme le souligne Claudie Guérin1 : des « bibliothécaires bénévoles sont depuis longtemps présents dans les hôpitaux - la première mention de leur activité remonte à 1634 - et ils sont encore les acteurs de l’offre de lecture dans la grande majorité des cas. Toutefois, même si l’hôpital a confié l’organisation de la desserte des patients à une association de bénévoles, la bibliothèque institutionnelle peut intervenir dans ce champ d’activité. L’exemple de la bibliothèque départementale de l’Hérault montre que, même dans le cadre du maintien d’une prestation gérée par des bénévoles autonomes, la bibliothèque) peut trouver sa place en ciblant bien son offre de services... ».

Le travail des bibliothécaires d’hôpitaux s’inscrit dans les principes directeurs universels où l’accessibilité à la culture est la réponse à la prise en compte de la singularité des publics. Alliant santé et culture, il s’agit de créer des liens avec d’autres services de la ville (lecture à haute voix…), d’autres associations (atelier avec Théâtre du bout du monde…) qui mettent en œuvre l’accompagnement collectif d’un public coupé de la connaissance de soi, des autres et du monde qui les entoure.

Un brassage culturel réjouissant !

bibiothèque hopital nanterreStéphanie, depuis toutes ces années, accueille les résidents avec la même attitude qui la caractérise faite de patience et de compréhension. De l’action sociale à l’accompagnement thérapeutique, elle occupe un rôle presque « invisible » dans la démarche soignante et s’inspire des logiques d’une équipe soignante pour contribuer à la qualité des services. Une autre bibliothécaire a d’ailleurs rédigé un article sur les bénéfice de cette offre culturelle au cœur même du soin. En effet, pour Évelyne Menaud2, « les services de la médiathèque représente d’abord un soutien, une source d’évasion qui peut aider à mieux supporter la maladie. L’hospitalisation renvoie à la fragilité de notre condition de mortel et à la solitude ; elle génère de l’angoisse. Au contraire, la lecture et les activités culturelles ouvrent sur l’autre et créent du lien entre le patient, les proches et le personnel soignant ». Lieu de détente, de plaisir, mais aussi de réconciliation de soi avec de l’autre, Stéphanie organise plusieurs moments culturels.

- Le Café-Lecture - Margaret Balesi et Virginie Picque, bibliothécaires de la ville de Nanterre viennent lire et présenter des textes et nouvelles. C'est une rencontre littéraire pour découvrir des auteurs et des ouvrages, avec un temps d'échanges sur les textes lus, autour d'un café. Il se déroule un vendredi après-midi chaque mois (14h à 16h30).

- L'atelier théâtre - Animé par Philippe Guérin, metteur en scène, Inès De Brossia et Pascal Rico (comédiens), trois professionnels de la compagnie du « Théâtre du bout du monde » cet Atelier propose aux participants de travailler sur une pièce donnant lieu à plusieurs représentations en fin d'année (mai et juin). Cette année, la pièce choisie est « Lysistrata » d'Aristophane. La troupe réunit des résidents du Cash (nom de l’hôpital de Nanterre) mais aussi des personnes venant de l'extérieur de l'établissement. Les répétitions ont lieu tous les mardis et jeudis de 14 h à 16 h. La convention entre le théâtre des Amandiers et le Cash de Nanterre permet également de bénéficier de places gratuites pour certains spectacles des Amandiers.

- L'atelier de création - Encadrée par Denise Dupuy, intervenante bénévole de l'association « Saint-Jean », cette activité est basée sur les travaux manuels et le potentiel créatif des participants. On peut y fabriquer des objets aussi divers que des carnets, porte-documents, agendas, boites, décorations, vêtements (tricot, couture et broderie), dessins personnalisés... Il a lieu le mercredi de 9h 30 à 12h 30. Un petit-déjeuner est servi pour faire le plein d'énergie avant les travaux.

- Les contées - Cette activité est animée par les conteurs et conteuses de l'association « Histoires & Cie » qui viennent à tour de rôle faire vivre des contes et légendes de tous horizons. Un moment pour se poser et écouter, hors du temps... suivi d'un goûter. C’est tous les mercredis après-midi de chaque mois (de 14h30 à 15h30/16h environ).

- Les concerts - Quelques moments musicaux ont également lieu en cours d’l'année avec Daniel, mandoliniste électro-acoustique, qui propose des morceaux de jazz manouche et des classiques de variétés version jazzy.
Farida et Zora, guitaristes et chanteuses, ont offert un moment fort, le 1er mars dernier, en interprétant des morceaux de pop, rock, reggae, variétés françaises ainsi que des compositions personnelles. Elles ont fait chanté l'auditoire et reviendront pour une prochaine date au mois de mai ou juin 2013.

- L'atelier d'écriture - De 2003 à 2009, 3 bénévoles se relayaient tous les quinze jours pour assurer un temps d'écriture et de paroles avec les résidents du secteur social. L'écriture était axée sur les parcours de vie, les personnes qui le souhaitaient pouvait raconter leur histoire et ainsi retracer leur biographie. Parler des moments joyeux ou plus douloureux de leur existence et valoriser le chemin parcouru était le but de l'atelier.

- L'atelier d'écriture avec une auteure professionnelle - En 2003 et 2004, Julia Billet, écrivain, est venue animée cet atelier. L'écriture était orientée sur des thèmes comme la poésie, les Haikus, les lieux de vie... Les textes recueillis au cours de ces deux années de travail furent rassemblés dans un ouvrage édité par la mairie de Nanterre. Chaque participant a reçu un ouvrage et a pu découvrir ses textes illustrés par la plasticienne Blandine Berne.

- L'atelier Arts Plastiques - Dominique Gamet, Séverine Bourguignon et Gilles Marais, plasticiens de l'association « Tournesol », ont dirigés chacun à leur tour l'atelier Arts Plastiques de 2007 à 2009. Des tableaux peints à cette époque sont accrochés sur les murs de la bibliothèque. De nombreuses créations furent réalisées, allant du dessin aux peintures sur toile en passant par la poterie ou la confection de vêtements en papier et tissus... Des sorties aux musées ont également été effectuées dans le cadre de cet atelier.

« La lecture et les activités culturelles ouvrent sur l’autre et créent du lien entre le patient, les proches et le personnel soignant. »

Pour ne pas conclure...

Comme d’autres bibliothèques d’hôpitaux, le fonds documentaire est constitué de dons (médiathèques de Nanterre mais aussi des Yvelines…). Stéphanie déploie toutes les possibilités, avec peu de moyens, pour atteindre un public vulnérable mais toutefois curieux, avide de lectures et de découvertes multiples. Discrète, mais néanmoins active, elle contribue, comme d’autres, à toucher et à apporter de précieux moments de partage à de nombreuses personnes exclues par ailleurs.

Notes

  1. AP-HP, voir le texte intégral dans le Bulletin des Bibliothèques de France
  2. La revue de l'infirmière. Vol 59, N° 164 - octobre 2010. pp. 43-44. Projet d'équipe La médiathèque, lieu de vie et levier du développement culturel à l’hôpital.

Bibliographie

Creative Commons License


Documentaliste Ifsi Nanterre
Rédactrice Infirmiers.com
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://www.ifsinanterre.fr
Pearl Trees - Twitter - Netvibes

Publicité

Commentaires (0)