BLOG

Des idées d'IDE - du grand n'importe quoi...

Des idées d'ide (le mystère est entier sur sa véritable identité) a débuté son blog en août 2011, à J-1 de sa rentrée en IFSI. Depuis plusieurs étapes dans sa vie ont été franchies et retracées par écrit dans ses articles que l'on partage régulièrement avec plaisir...

Ces derniers temps, nos cours, c’est du grand n’importe quoi. La plupart des médecins qui doivent nous faire les cours nous « lapinisent ». (du verbe « lapiniser » : poser un lapin).

  • Il y a ceux qui disent qu’ils avaient finalement un cours à la fac de médecine (mais qui ne préviennent pas l’IFSI…).
  • Il y a ceux qui avaient la volonté de venir mais qui vont à l’IFSI situé à l’autre bout de la ville ! pas de bol !
  • Il y a ceux dont on attend encore des nouvelles.

Il y  en a qui viennent, mais...

Des idées d'IDE - du grand n'importe quoi...L'intervenante qui nous a fait le cours sur l'insuffisance cardiaque nous a fait une belle démonstration de suffisance : « Les patients ne parlent pas aux bonnes personnes car c’est à vous qu’ils parlent et pas à nous les médecins !»  ou encore «Il serait temps que les IDE arrêtent de donner bêtement les médicaments.»

L'intervenant qui devait nous faire un cours sur les infections pulmonaires en une heure, nous fait au final un cours de 45 min sur les neuraminidases. Quelle est donc la différence entre une pneumopathie et la grippe ? On va se faire des petites recherches perso. La tuberculose? Qu’est ce que c’est ? A rechercher aussi !

L’intervenant de l’ARS qui devait nous faire un cours sur les outils démographiques, nous a présenté en long, en large et en travers l’organigramme de l’ARS locale. Passionnant !
J’ai envie de dire : heureusement que l'on a nos cours de pharmaco sur DVD qui sont super bien faits (pas comme l’année dernière pour la bio ou les grandes fonctions.)
Ce que je trouve dommage c’est que, les formatrices ne puissent pas assurer au pied levé un cours qui ne peut pas être donné par un médecin. L’année dernière sur les organes, elles découvraient des parties de notre anatomie.
Exemple lors d’un TD : formatrice 1 : « Les femmes ont aussi un urètre ? » formatrice 2:  « Oui je découvre ça en même temps que toi.. »

« Pour nous rassurer on nous explique que pour les cours où les médecins ne sont pas venus, on ne nous posera pas de questions aux évaluations »

Je ne connais pas très bien le métier de formatrice mais quand même, elles pourraient se répartir les organes à voir et les appendre à fond avant de nous faire les TD (et accessoirement regarder à l’avance les questions qu’elles vont nous poser). Pareil pour quelques cours importants. Pour nous rassurer, on nous explique que pour les cours où les médecins ne sont pas venus, on ne nous posera pas de questions aux évaluations. C’est bien, mais en service… ?

Je suis actrice de ma formation (la petite phrase à la mode en IFSI…) donc je vais faire mes recherches et mes cours. Mais ce qui m’énerve c’est d’avoir un mode de cours, presque par correspondance, et si je ne vais pas en cours volontairement (ce qui m’arrangerait aujourd’hui vu la tonne de neige chez moi) on m’enlève du salaire cette journée d'absence car je suis en fongecif…

Enfin, heureusement on a quelque TD assurés par des infirmiers qui, eux, sont toujours présents !


Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://ideeide.wordpress.com/

Publicité

Commentaires (4)

L&M

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#4

Lol

:O J'ai l'impression en lisant ça de me retrouver dans mon IFSI mdr
De même, quand un intervenant est absent sur un cours comme celui du cancer de la prostate, par exemple, où nous avons dû nous même faire le cours par le biais de TD, on se demande pourquoi les formateurs ne peuvent pas nous faire un cours. C'est si compliqué de nous expliquer une anatomie, une dégénérescence et un traitement ? Surtout qu'à force, ils devraient connaître tout ça...

quichou13

Avatar de l'utilisateur

58 commentaires

#3

pareil....

bah,...sur des formations de plus haut niveau on en est pas loin.....mais je dis ça je dis rien, hein... ;-)

Ayamine

Avatar de l'utilisateur

4 commentaires

#2

.

Les formateurs IFSI assurent les TD en rapport avec les cours dispensés à la Fac et assurent entièrement les apports théoriques et pratiques en rapport avec le cœur du métier : les soins infirmiers techniques, le raisonnement clinique et le diagnostic infirmier, les démarches et projets de soins et leur mises en oeuvre, les soins relationnels, collaboration avec les professionnels, les soins d'urgence et de réa etc. La majeure partie de notre formation a lieu à l'IFSI quand même !

Les facultés, elles, sont chargées des apports théoriques des unités d'enseignement dites contributives : anatomie/physiologie du sujet sain, processus obstructifs, infectieux, dégénératifs, trauma ,santé publique, initiation à la recherche, pharmacologie, handicap et accidents de la vie, psychopathologie etc..

Le fait est qu'il y a de GROSSES disparités d'un IFSI à un autre qui résultent de la manière dont les IFSI/FAC ont négocié leur partenariat. Dans certains IFSI les formateurs ont été plus destitués de leur mission éducative que d'autres et ça a un impact sur leur implication. =/
Dans d'autres IFSI, les formateurs ont réussi à se faire une place dans l'établissement du programme en constituant des trinomes de travail avec la fac.
Bref ça marche plus ou moins bien selon ce qui a été négocié à la base et selon si les formateurs se sont fait une place ou non au niveau de la fac (groupes de travail sur les contenus des cours, des TD et des évaluations etc.)

c'est l'impression que j'ai ce jour (ESI 3eme année). Dans mon ifsi il y a eut des des moments où ça a peché, mais aujourd'hui ça fonctionne beaucoup mieux qu'en première année. Tout le monde semble avoir trouvé sa place, mais ça continue a évoluer de manière positive. La réforme est encore jeune, elle n'a pas fini de se perfectionner heureusement !

Nursenightfeever

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

...

Concrètement, quels sont les missions dévolues aux cadres formateurs? Si je comprend bien votre article, les formateurs ne donnent plus de cours en IFSI. Parallèlement, dans les services de soins, les Formateurs sont totalement invisibles. Ils ne se déplacent plus, ne téléphonent pas. Ils laissent les équipes livrées à elles mêmes!