AUTRES METIERS

Documentaliste en IFSI : un métier à découvrir

La plupart des Instituts de formation en soins infirmiers (IFSI) sont équipés d’une bibliothèque ou d’un centre de documentation et d’information (CDI).

Les étudiants et les formateurs ont besoin d’y trouver des informations pertinentes, validées et complètes pour leurs activités, cours ou travaux de fin d’études par exemple.

Si vous avez la chance de bénéficier d’un centre de documentation tenu par un-une documentaliste, puissiez-vous en tirer profit.

La-le documentaliste, en effet, n’est pas juste là pour ranger les livres que vous empruntez, il exerce son expertise quant à l’actualisation, la véracité des flux diffusées.

Infirmiers.com souhaite apporter un éclairage sur la profession de documentaliste, au sein d’un IFSI.

Nous remercions Madame Christine PAILLARD, documentaliste au centre de documentation et d’information de l’IFSI de Nanterre (92) pour ses réponses. Avec Lydie Devulder, elle est à l'origine du site SIDOC (Soins Infirmiers Documentation). Ce site est destiné aux étudiants, aux formateurs et aux personnes intéressées par les métiers de soignants. L'objectif est de les orienter dans leurs recherches documentaires grâce à une sélection de sites, des méthodologies de travail...

Madame PAILLARD, quel est l'intitulé de votre poste ?

Technicienne supérieure hospitalière (TSH), contractuelle depuis 2005 à Nanterre, bibliothécaire par la formation continue.

Est-ce que tous les IFSI ont ce type de personnel ?

Des IFSI n'ont pas encore de centre de documentation et d’information (CDI). À Nanterre c'est la nouvelle directrice, Mme Odile DECKER qui a souhaité embaucher une professionnelle de la documentation et de l'information.

Comment devient-on documentaliste ?

IFSI de NanterrePlusieurs parcours sont possibles.

En formation initiale, il existe des écoles (École de bibliothécaire documentaliste - EBD), des pôles métiers du livre d'une université (Médiadix : qui fait aussi de la formation continue) ou des instituts professionnels avec formation en alternance (http://www.ifa-rouen.fr/irtd/fad/) , des centres de formation continue (http://www.adbs.fr/) ou des universités qui proposent des options documentation en information et communication (Université paris 13 à Villetaneuse).

Des collègues ont passé le CAFB (Certificat d'aptitude aux fonctions de bibliothécaire), diplôme délivré par l’ABF (Association des bibliothécaires français) qui permet d’être opérationnel dans un CDI. Malheureusement, celui ci n’existe plus.

Quelle est la formation  idéale ou commune ou requise ?

Il n'y a pas de formation idéale à mon sens. Ce que nous souhaitons devenir professionnellement est envisageable avec des passerelles (formation continue, congé individuel de formation, …) ou formation initiale, l'idéal est peut-être de se confronter rapidement à ce métier pour savoir si on est réellement fait pour l'exercer (stages ou contrat à durée déterminée).

En termes de reconnaissance, il semblerait que ce ne soit pas à la hauteur des espérances des professionnels. Qu'en pensez-vous ?

Vaste question. Je vais choisir un angle pour y répondre. Le contexte hospitalier, en IFSI semble en retard par rapport à l'éducation nationale qui propose un statut de documentalistes-enseignant-e-s (avec le CAPES, certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement du second degré). C'est déjà une reconnaissance, car il y a des missions spécifiques qui esquissent les fonctions du documentaliste.

Ce n'est pas du tout le cas en IFSI où tout est à faire dans ce domaine. Mais reconnaissons les avancées. Il y a un grade (TSH) où la documentation côtoie l'informatique.

Pourquoi avez-vous choisi l'exercice professionnel au sein d'un IFSI ?

Après avoir travaillé en bibliothèque universitaire (BU), en bibliothèque départementale de prêt (BDP), en médiathèque d'agglomération, je me destinais aux concours des collectivités territoriales ou d'état. J'ai répondu à une annonce et la directrice de l’IFSI de Nanterre a souhaité travailler avec moi.

Je ne connaissais pas du tout cet univers hospitalier, je me suis très bien adaptée avec cet environnement paramédical.

Avec quels personnels, étudiants, formateurs, travaillez-vous préférentiellement ?

Bibliothèque - salle de documentationTout d'abord, je travaille très bien avec l'équipe pédagogique de mon établissement qui intègre la documentation au coeur de l'ingénierie pédagogique.

Je travaille beaucoup avec le groupe des documentalistes des écoles paramédicales en région Île de France. Ce groupe a élaboré un annuaire de ressources électroniques pour aider les étudiants dans leur recherche documentaire. De plus, des collègues partagent leurs revues de presse qui est pour les autres un énorme gain de temps.

Les étudiants en soins infirmiers sont particulièrement intéressants, j'ai de bonnes relations avec eux. Certains développent des compétences en informatique qui favorise les échanges.

Ils ont une perspective psychologique des évènements, et parlent beaucoup au retour des stages. Ils partagent et créent des dynamiques solidaires très riches. En plus des cours sur l'utilisation des outils multimédias, nous avons ensemble des projets pédagogiques, comme l'élaboration d'un wiki (possibilité de modification des pages web par les visiteurs autorisés, outil de travail collaboratif), que nous mettrons en ligne sur notre CMS (« Content management system » ou outil numérique de gestion de contenus en ligne).

Quelles sont les activités d'une documentaliste, ou une journée type ?

Chacun-une d'entre nous a des compétences différentes, utiles à notre contexte. D'ailleurs, en Île de France, nous mutualisons ces compétences pour organiser des sessions de formation continue.

À Nanterre, mes activités s'articulent autour de cinq axes :

  • Gestion bibliothéconomique (acquisition, catalogage), le prêt, gestion de la base de données documentaire ;
  • Les cours multimédias : pour la recherche documentaire, http://IFSInanterre.populus.ch/ ;
  • Création de sites et mise à jour du site de l'IFSI, veille documentaire, revue de presse, recherche d’articles (le réseau national des documentalistes hospitalier, RNDH : est très efficace pour aider les collègues à trouver une revue manquante au CDI) ;
  • Communication: diffuser les évènements de l'école (séminaires, journées portes ouvertes) ;
  • Intégrer la perspective pédagogique de la documentaliste dans le projet Foad (formation ouverte à distance), gestion des documents dématérialisés ou des signets.

Est-il facile de se faire une place dans une équipe  pédagogique au sein d'un IFSI ?

Tous les IFSI ne fonctionnement pas de la même manière. Il y a encore des représentations négatives du métier. Le documentaliste range des livres, l'étudiant va au CDI, s'il-elle arrive en retard...

Salle informatique

Il faut inventer des stratégies pour crédibiliser ce travail de gestion des documents, et prétexter des articulations entre le métier de formateur qui pourrait développer des compétences en multimédia et du-de-la documentaliste qui pourrait développer des compétences en pédagogie. Dans l’organigramme de l’IFSI de Nanterre, mes activités relèvent du titre documentaliste-formatrice multimédia.

Quels conseils donneriez-vous à des étudiants infirmiers qui ne trouvent pas l'info pertinente pour leur travail de fin d’études (TFE) par exemple ?

Qu'ils viennent voir le ou la documentaliste de leur IFSI qui leur donnera des pistes pour être autonomes.

Que diriez-vous à une documentaliste qui hésiterait venir travailler au sein d'un IFSI ?

Je ne me vois pas donner de conseils, mais, après avoir travaillé en diverses structures (avec des perspectives variées de ce métier), je dirais simplement qu'il faut aimer travailler dans un secteur où tout est à faire, dans un contexte financier difficile, que l'équipe pédagogique ne connaît peut-être pas assez ce métier incontournable et qu'il y a des challenges à relever...

Merci pour cet éclairage sur une profession que les formateurs et les étudiants en IFSI côtoient sans toujours bien savoir ce qu’elle peut apporter.

Creative Commons License

Rédacteur pour infirmiers.com Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Coordinateur pédagogique

Publicité

Commentaires (0)