Soignants, trouvez votre futur poste

DOCUMENTATION

L'investigation documentaire

Les documentalistes des écoles paramédicales Île de France mettent en ligne des définitions qui peuvent s’enrichir au fil du temps pour répondre aux besoins des étudiants. Pour aider les futurs infirmiers à mieux appréhender leur travail de fin d'étude (TFE), ils partagent avec la communauté d'Infirmiers.com leur définition de l'investigation documentaire.

L'investigation documentaireEmprunté du latin investigatio, il conserve le même sens aujourd’hui. Il s’agit de recherche minutieuse et suivie. Dans le cadre de la recherche documentaire, il s’agit d’entreprendre les étapes nécessaires à la localisation de documents pertinents pour une recherche ciblée avec pour objectif de s’inscrire dans la pensée d’auteurs.

Il convient tout d’abord de cerner le sujet à partir de ses propres connaissances pour les confronter avec d’autres sources (professionnelles et/ou scientifiques). Le sujet sera traité en fonction d’un angle de travail personnel qui deviendra l’instrument de mesure d’une production littéraire adaptée, ou non. La construction d’un thésaurus sera nécessaire pour effectuer des requêtes appropriées. Il est alors important de concevoir quelles sont les modalités pratiques pour effectuer une veille documentaire et de repérer les lieux de recherche spécifiques (centres de documentation d’IFSI ou organismes spécialisés, BU, Bibliothèques spécialisées, sites certifiés…). Du moteur de recherche aux agrégateurs1, les outils (moteurs de recherche2, catalogues de bibliothèques en ligne, bases de données) et les fonctionnalités avancées comme les opérateurs booléens3 font partie du champ d’investigation. L’évaluation des sources interrogées, tout comme la connaissance de son environnement éditorial, permet davantage de mesurer les critères d’une meilleure analyse du contenu de l’information (sémantique, idéologie, philosophie, niveau de lecture, public ciblé, politique éditoriale…).

La comparaison des idées semble, à ce stade nécessaire pour contextualiser la terminologie employée dans un domaine professionnel précis. La fraîcheur de la documentation (l’actualisation) relève d’une assez haute importance et ne doit en aucun cas être négligée. Un état des lieux scientifique permet d’approfondir l’étape suivante. Il convient d’interroger les concepts, la notoriété des auteurs, de créer du lien avec son sujet de recherche. L’identification effectuée, une collecte hiérarchisée sauvegarde la documentation retenue. La gestion des références bibliographiques peut s’effectuer avec des logiciels (par exemple Zotero4), ou manuellement (Conformément aux normes d’élaboration de bibliographie). Quoi qu’il en soit, elle permet de recenser le panorama des supports mais aussi de créer une cohérence d’ensemble. L’appropriation des savoirs est introduite dans les communications (écrites, orales) par des citations, la remobilisation des connaissances d’une façon générale. Une veille documentaire collaborative favorise l’actualisation des savoirs, la confrontation des sources et s’inscrit dans la continuité  de la méthodologie de recherche. Par exemple, des portails comme les Netvibes5 incitent à la gestion des flux d’information, au partage des ressources.

Notes

  1. Application permettant de rassembler (agréger) et de synthétiser des informations publiées sur différents sites web.
  2. Par exemple, le Portail SUDOC réunissant les documents des Universités françaises
  3. La recherche booléenne est un ensemble de règles et d'opérateurs qui permettent de circonscrire une recherche.
  4. Extension gratuite du navigateur Firefox
  5. Par exemple, le Netvives du réseau de la santé mentale

Creative Commons License
Documentaliste Ifsi Nanterre
christine.paillard@ch-nanterre.fr

Retour au sommaire du dossier Documentaliste

Publicité

Commentaires (0)