PARAMEDICAL

L'auxiliaire de vie sociale : qui, comment, pour quoi faire ?

Cet article fait partie de l'UE :

S4 3.5 Encadrement des professionnels de soins

Le métier d’auxiliaire de vie sociale est ici décrit ainsi que les aptitudes nécessaires pour l'exercer, les lieux d’exercice, la rémunération ou la formation spécifique...

Textes de référence

Le métier

auxillaire de vie retour du marché

La profession auxilliaire de vie sociale

« Le diplôme d'Etat d'auxiliaire de vie sociale atteste des compétences nécessaires pour effectuer un accompagnement social et un soutien auprès des personnes âgées, des personnes handicapées, des personnes en difficulté sociale, des familles ou des enfants, dans leur vie quotidienne ».

Il « est structuré en domaines de compétences et peut être obtenu par la voie de la formation ou, en tout ou partie, par la validation des acquis de l'expérience.

Il est délivré par le représentant de l'Etat dans la région. »

http://www.legifrance.gouv.fr/

Aptitudes

L’intérêt pour les problèmes humains et sociaux que rencontrent les familles ou les personnes confrontées au handicap, au vieillissement ou aux difficultés sociales, mais aussi le goût pour les tâches de la vie quotidienne, permettront d’apprécier ce métier qui requiert par ailleurs beaucoup de tact et de discrétion, la capacité de travailler en équipe et une bonne condition physique.

Exercice professionnel

Le secteur de l’aide à domicile connaît un accroissement considérable depuis quelques années. Ainsi, 177.000 auxiliaires de vie sociale apportent leur soutien aux personnes fragiles que ce soit en milieu urbain ou en milieu rural. Attention cependant, ces emplois sont souvent compris entre le mi-temps et le temps complet.

Lieu d'exercice

Plus de 80 % des auxiliaires de vie sociale travaillent dans le secteur privé, néanmoins quelques-uns exercent dans le cadre de la fonction publique territoriale.

Rémunération

  • Salaires bruts dans la fonction publique territoriale au 1er septembre 2005 :
    • 1 167 Euros en début de carrière
    • 1 558 Euros en fin de carrière
  • Salaires bruts du secteur privé au 1er juillet 2005 :
    • 1 475 Euros en début de carrière
    • 1 985 Euros en fin de carrière

La Formation

Le Diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale (DEAVS) est un diplôme de référence pour l’exercice de ce métier. La mention complémentaire Aide à domicile est un diplôme de l’Education Nationale équivalent au DEAVS. Enfin, le titre professionnel Assistant de vie est également un diplôme apprécié. La formation peut être organisée sur une amplitude de 9 à 36 mois.

Dans l’institut de formation Louise Couve, la formation dure sur 9 mois en alternance cours / stages.

Elle comprend 1.064 heures : 504 heures de théorie et 560 heures de stage. Elle est sanctionnée par le Diplôme d'Etat d'Auxiliaire de Vie Sociale (D.E.A.V.S.).

Contenu de la formation

  • DF 1 : connaissance de la personne (105h)
  • DF 2 : accompagnement et aide individualisée dans les actes essentiels de la vie quotidienne (91 h)
  • DF 3 : accompagnement la vie sociale et relationnelle (70 h)
  • DF 4 : accompagnement et aide aux personnes dans les actes ordinaires de la vie quotidienne (77h)
  • DF 5 : participation à la mise en œuvre, au suivi et à l’évaluation du projet individualisé (91h)
  • DF 6 : communication professionnelle et vie institutionnelle (70h)

Sélection

Aucune condition de diplôme n'est requise pour se présenter à l'épreuve écrite d'admissibilité au concours d’auxiliaire de vie sociale.

La sélection comporte 2 épreuves :

  • Une épreuve écrite d’admissibilité (1h30) : 10 questions d’actualité
  • Une épreuve orale d’admission (20 mn) : entretien avec un jury de deux personnes à partir d’un questionnaire ouvert renseigné par le candidat

Sont dispensés de l'écrit les candidats titulaires de

  • Diplôme d’Etat d’Aide Médico-Psychologique
  • B.E.P. Carrières sanitaires et sociales
  • B.E.P. Agricole, option services, spécialité services aux personnes
  • B.E.P. Agricole, option économie familiale et rurale
  • C.A.P. Agricole, service en milieu rural
  • C.A.P. Agricole et para-agricole « employé d’entreprise agricole », option employé familial
  • Diplôme Professionnel d’Aide-soignant
  • Diplôme Professionnel d’Auxiliaire de Puériculture
  • C.A.P. Petite Enfance
  • C.A.P. Employé technique de collectivité
  • Titre d’assistant de vie
  • Titre d’employé familial polyvalent
  • Brevet d’aptitude professionnel d’assistant animateur technicien

Sont dispensés de l’épreuve écrite, les titulaires des titres ou diplômes suivants

  • Brevet des collèges ou B.E.P.C.
  • Diplôme, titre ou certificat homologué au moins au niveau V

Sont dispensées de l’épreuve orale, les personnes titulaires de

  • Attestation de formation d’assistant maternel
  • Certificat de compétences professionnelles « assister une personne dépendante ou âgée » ou « assurer la garde active des enfants et des bébés à leur domicile »
  • Certificat de qualification professionnel de la F.E.P.E.M.
  • Personne en fonction depuis au moins trois ans dans l’aide à domicile

Cependant, tous les candidats dispensés de l’épreuve orale auront un entretien de motivation qui sera noté sur 20.

Les écoles

http://www.metiers.santesolidarites.gouv.fr/

La VAE

Conditions requises

Pour être candidat à l’obtention du DEAVS par la VAE les conditions requises sont les suivantes :

  • Afin que votre demande de VAE soit recevable, vous devez justifier d’au moins 3.000 heures d’activités salariées, non salariées ou bénévoles, exercées sur une période d’au moins 3 ans au cours des 10 dernières années.
  • Ces activités doivent avoir un rapport avec le diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale.
  • Les activités exercées dans un cadre familial, les périodes de formation initiale ou continue ainsi que les stages et les périodes de formation en milieu professionnel effectuées pour la préparation d’un diplôme ou d’un titre ne sont pas prises en compte dans la durée d’expérience requise.
  • A compter du 1er septembre 2007, le rapport direct avec le diplôme est établi lorsque le candidat justifie avoir exercé au moins trois activités réparties dans au moins deux des fonctions du référentiel d'activités :
  • accompagnement et aide aux personnes dans les actes essentiels de la vie quotidienne ;
  • accompagnement et aide aux personnes dans les activités ordinaires de la vie quotidienne ;
  • accompagnement et aide aux personnes dans les activités de la vie sociale et relationnelle ;
  • participation à l'élaboration, à la mise en oeuvre et à l'évaluation du projet individualisé ;
  • communication et liaison.

Documents nécessaires

Pour déposer une demande de VAE, vous devez compléter le livret de recevabilité (livret 1) et joindre les pièces justificatives nécessaires à l’examen de votre candidature (la nature de ces pièces est précisée dans le livret 1). Notice d’accompagnement (Document PDF 89 Ko)

Lorsque vous aurez rempli votre dossier, réuni l’ensemble des preuves et signé la déclaration sur l’honneur, vous pourrez envoyer votre dossier au service chargé de la réception des candidatures (auprès duquel vous pouvez obtenir des informations sur les modalités pratiques de dépôt de dossier) :

CNASEA - Délégation VAE - Service Recevabilité - 15, rue Léon Walras - CS 70902 - 87017 LIMOGES Cedex - N° de téléphone : 0810.017.710 (N° Azur).

Vous recevrez la décision de recevabilité dans un délai de 2 mois à compter de la date de réception de votre dossier complet (livret 1 renseigné et pièces justificatives nécessaires).
Le courrier de notification de cette décision vous apportera des informations utiles pour la suite de la démarche (dépôt d’un livret de présentation des acquis ou livret 2 et entretien avec un jury).

L’absence de réponse dans ce délai vaut décision implicite de rejet.

Creative Commons License

Rédacteur en chef infirmiers.com

Cet article fait partie de l'UE :

S4 3.5 Encadrement des professionnels de soins

Publicité

Commentaires (1)

cb64800

Avatar de l'utilisateur

4 commentaires

#1

Autres soignants ?

Juste pour faire remarquer que cet article, intéressant au demeurant, ne devrait pas figurer dans la rubrique "autres soignants".
Les AVS sont des professionnelles de l'aide, mais ne font pas partie des personnels soignants. Évitons de renforcer la déjà trop grande confusion entre l'aide et le soin. Ce qui n'enlève rien à leurs qualités.
Merci.