MEDICAL

Le métier de sage-femme : qui, comment, pour quoi faire ?

Il s’agit d’une profession médicale à compétence définie, le métier de Sage-femme (SF) est ouvert aux hommes depuis 1985. Ce métier consiste à accompagner la femme enceinte avant, pendant et après l’accouchement. Depuis la loi HPST de 2009, les sages-femmes peuvent également intervenir auprès de toutes les femmes en bonne santé pour leur suivi gynécologique et leur contraception.

sage femme naissance bébé accouchement

Le métier de sage-femme : qui, comment, pour quoi faire ?

Avant, elle effectue le diagnostic, la déclaration et les consultations de suivi de la grossesse à condition que la femme n’ait pas d’antécédents pathologiques (auxquels cas le recours à un médecin s’impose). Elle prescrit et pratique certains examens para-cliniques comme l’échographie. La SF assure aussi les cours de préparation à l’accouchement et peut suivre (à domicile, en cabinet ou à l’hôpital) les grossesses pathologiques en collaboration avec les médecins (obstétriciens, anesthésistes et pédiatres).

Pendant : Elle peut pratiquer les épisiotomies et les sutures du périnée. Elle surveille le travail et pratique les accouchements eutociques (qui se déroulent normalement et ne nécessitent pas de manœuvres instrumentales).

Après : la SF assure la surveillance de la maman et du bébé (jusqu’au 7ème jour de vie).

Elle donne des conseils à la maman (allaitement, soins …), assure la consultation post-natale. La SF est aussi habilitée à pratiquer la rééducation uro-gynécologique des patientes.

A noter qu'elle peut prescrire tout type de contraception à toutes les femmes en bonne santé et assurer leur suivi gynécologique de prévention

Les SF travaillent aussi dans les services d’orthogénie, de procréation médicalement assistée et de dépistage prénatal.

Pour pouvoir exercer, la SF doit être obligatoirement inscrite au tableau du conseil de l’ordre des SF.

Les études

Depuis 2002, la durée des études est de 5 ans. Le diplôme d’Etat de Sage-femme est préparé dans une école spécialisée rattachée à la maternité d’un hôpital et délivré par l’UFR de médecine de la faculté.

La mise en œuvre du nouveau programme des études à la rentrée 2011-2012 reconnaît aux étudiants futurs diplômés le grade de Master (LMD).

Un Diplôme de Formation Générale en Sciences Maïeutiques (DFGSMaïeutique) a été instauré par l'arrêté du 10 juillet 2011. Ce diplôme sanctionne le premier cycle des études par la reconnaissance d’un grade licence.

Cette réforme a pour objectif de permettre l’organisation de passerelles entrantes et sortantes dans le cursus et d’organiser les deux années d’études suivantes selon un schéma pédagogique permettant la reconnaissance du grade Master par le Diplôme de Formation Appliquée en Sciences Maïeutiques (DFASM) délivré à la remise du Diplôme d’exercice.

Un premier cycle de 3 ans dont la PACES : Consacré aux disciplines fondamentales (anatomie, physiologie, microbiologie, immunologie…), à l’acquisition des connaissances médicales de base (sémiologie, raisonnement clinique, physiopathologie des différents appareils), à l’enseignement de l’approche physiologique de la naissance (obstétrique, néonatalogie) et à la prise en charge médicale globale du couple mère-enfant.

Un deuxième cycle de 2 ans : Les enseignements du second cycle sont orientés sur l’enseignement des pathologies gynécologiques, obstétricales, pédiatriques et la psychiatrie et pédopsychiatrie, ainsi que sur la prise en charge médicale de la grossesse, l’accouchement et des nouveau-nés de femmes porteuses de pathologie(s) mais aussi à l’acquisition de compétences maîtrisées dans le domaine de la santé génésique, de la prévention en santé et de l’éducation à la planification et à la régulation des naissances.

Enfin, la validation du diplôme d’Etat est subordonnée à la validation des épreuves théoriques et de certification de synthèse clinique organisées pour le diplôme, mais aussi à celle du mémoire de fin d’études soutenu publiquement.

Objectifs de la formation

A l’issue de sa formation, la sage-femme doit être capable de :

  • Prévenir, informer, éduquer dans les domaines de la sexualité, la fécondité et l'infertilité, de la gynécologie et de la pédiatrie.
  • Assurer la surveillance clinique et paraclinique de la grossesse.
  • Dépister les situations à risque médical, psychique ou social et orienter les patientes vers un niveau de soin adapté.
  • Assurer la surveillance du travail et de la vitalité fœtale par les moyens cliniques et para cliniques.
  • Pratiquer l'accouchement normal et sa délivrance.
  • Accueillir et assurer les soins des nouveau-nés.
  • Participer à la sécurité physique et psychologique de la mère et du nouveau-né à la naissance.
  • Assurer la prise en charge globale de la mère et de l'enfant.
  • Favoriser la relation mère-père-enfant.
  • Participer à des programmes de recherche et d'évaluation des pratiques professionnelles, de développer des actions en partenariat avec d'autres professionnels de santé et acteurs sociaux, pour l'amélioration de la qualité des soins.

La formation

Formation1ère Phase2ème Phase
Enseignement théorique : Cours magistraux, Enseignements dirigés, Travaux dirigés, Travaux de groupe, Groupe de raisonnement clinique, Travaux de recherche, Evaluation 27 semaines (1040 heures) 24 semaines (780 heures)
Enseignement clinique : Stage, Gardes, Groupe de raisonnement clinique, Staff, Evaluation 54 semaines 51 semaines
Révisions 1 semaine 1 semaine
Vacances 22 semaines 16 semaines
Total 104 semaines 92 semaines

Délivrance du DE

Les étudiants doivent avoir validé :

  1. les unités d’enseignement
  2. les stages
  3. le mémoire
  4. l’examen final de la 2ème année de la 2ème phase comprenant des épreuves écrites et orales ainsi qu’une épreuve clinique.

Rémunération des étudiants sages-femmes (arrêté du 28/11/2013)

  • 100 €/mois la 1ère année de la 2ème phase
  • 200 €/mois la 2ème année de la 2ème phase

Formation après le DE

Les SF peuvent préparer le DE de puéricultrice, d’IADE ou d’IBODE.

Elles bénéficient de dispenses de scolarité pour les études :

  • de masseur kinésithérapeute (dispense de première année) sous réserve d'avoir satisfait à l'examen de passage en deuxième année ;
  • d'ergothérapeute (dispense de premier cycle) sous réserve de réussite à l'examen organisé en fin de premier cycle ;
  • d'infirmier (dispense totale : les sages-femmes peuvent se présenter directement aux épreuves du diplôme d'Etat), sous réserve d’effectuer un stage à temps complet de soins infirmiers d'une durée de deux semaines.

Les sages-femmes peuvent accéder de plein droit en licence de sciences de l'éducation ou en licence de sciences sanitaires et sociales.

Les SF peuvent aussi suivre des DU (échographie obstétricale par exemple).

Exercice Professionnel

  • Il y a environ 20.000 SF en activité en France.
  • 60% des SF exercent l’hôpital, 20% dans les cliniques ou hôpitaux privés, 13% en libéral, 5% en PMI et 2% des activités diverses (enseignement, directrice de crèche….)
  • Il est régi par le CSP (Code de la Santé Publique) et le code de déontologie.

Rémunération des sage-femmes

Le salaire varie selon le secteur d'activités, l'ancienneté et la fonction exercée.

En moyenne, la rémunération mensuelle net s'échelonne entre 1 700 euros en début de carrière et 2 900 euros en fin de carrière.

Dans la fonction publique, les SF occupent un emploi de catégorie A dont l’indice majoré va de 348 (SF de classe normale) à 733 (SF cadre supérieur).

En conclusion

Le métier de SF est une profession dite « réglementée », c’est-à-dire dont l’exercice est régi par la loi et des règlements et, à ce titre, est « protégée », interdisant à toute personne non titulaire du diplôme d’Etat de SF et ne remplissant pas les conditions prévues de pratiquer les actes réservés à cette profession.

Liste des écoles

01 - RHONE ALPES
CH Fleyriat
900 route Paris
01012 Bourg en Bresse Cedex
Tél : 04 74 45 46 47
06 - PROVENCE ALPES COTE D'AZUR
Ecole de Sages-femmes de Nice
236 bis route de Grenoble
06 200 NICE
Tél: 04 92 29 09 01
13 - PROVENCE ALPES COTE D'AZUR
Hôtel Dieu
Centre de formation de Sages-femmes
6 place Daviel
13001 Marseille
Tél : 04 91 38 13 27
14 - NORMANDIE
CHUR
Avenue Clemenceau
14033 Caen Cedex
Tél : 02 31 93 07 30
21 - BOURGOGNE
CHUR "Le bocage"
10 bd de Lattre de Tassigny
21033 Dijon Cedex
Tél : 03 80 29 33 66
25 - FRANCHE COMTE
Ecole de Sages-femmes
Pavillon "la mère & l'enfant"
2 place St Jacques
25030 Besançon Cedex
Tél : 03 81 52 33 22
29 - BRETAGNE
CHU de Brest
UBO - Faculté de Médecine
22 avenue Camille Desmoulins
BP 815, 29285 Brest cedex
Tél : 02 98 01 71 65
30 - LANGUEDOC ROUSSILLON
Ecole de Sages-femmes
3 bis rue Kléber
30000 Nîmes
Tél : 04 66 27 41 11
31 - MIDI PYRENNEES
CHUR "La grave"
Place Lange
31052 Toulouse Cedex
Tél : 05 61 59 11 33
33 - AQUITAINE
CHUR Pellegrin
Place Amélie Rabat Léon
33076 Bordeaux Cedex
Tél : 05 56 96 83 83
34 - LANGUEDOC ROUSSILLON
CHUR
13 rue du père Soulas
34295 Montpellier
Tél : 04 67 33 88 59
35 - BRETAGNE
CHUR
2 rue de l'hôpital Dieu
35064 Rennes
Tél : 02 99 38 23 23
37 - CENTRE
CHUR Bretonneau
23 avenue de Roubaix
37100 Tours Cedex
38 - RHONE ALPES
CHUR
Avenue de Kimberley
38120 Echirolles
Tél : 04 76 76 51 26
44 - PAYS DE LA LOIRE
CHU
Pavillon "La mère & l'enfant"
7 quai Monceau
44093 Nantes
Tél : 02 40 48 33 33
49 - PAYS DE LA LOIRE
CHUR
1 avenue de l'Hôtel Dieu
49000 Angers
Tél : 02 41 35 32 32
51 - CHAMPAGNE ARDENNE
CHUR
45 rue Cognacq-Jay
51092 Reims
Tél : 03 26 06 96 33
54 - LORRAINE
Maternité régionale
rue du Dr Heydenreich
54000 Nancy
Tél : 03 83 34 43 22
57 - LORRAINE
CHUR
28 rue du XXè corps américain
BP 90770
57019 Metz
Tél : 03 87 63 13 13
59 - NORD PAS DE CALAIS
Faculté libre de Médecine de Lille
56 rue du port
59037 Lille Cedex
Tél : 03 20 13 47 36
59 - NORD PAS DE CALAIS
CH Saint Philibert
115 rue du grand but
59160 Lomme
Tél : 03 20 93 74 00
63 - AUVERGNE
CHUR
34 avenue Vercingétorix
63003 Clermont-Ferrand Cedex
Tél : 04 73 26 83 25
67 - ALSACE
CHUR
1 place de l'hôpital
BP 426
67091 Strasbourg Cedex
Tél : 03 88 36 71 11
69 - RHONE ALPES
Hôtel Dieu
1 place de l'hôpital
69288 Lyon Cedex 1
Tél : 04 78 42 70 80
75 - ILE DE FRANCE
Hôpital Saint Antoine
Pavillon Meyer
184 rue du Fg St Antoine
75012 Paris
Tél : 01 49 28 27 35
Ecole Cochin-St Vincent de Paul
82 à 86 av. Denfert Rochereau
75014 Paris
Tél : 0l 58 41 13 92
76 - HAUTE NORMANDIE
CHR Charles Nicolle
1 rue Germont
76031 Rouen
Tél : 02 35 08 81 81
78 - ILE DE FRANCE
CHI Poissy / St Germain
"Jeanne Sentubery"
10 Chemin du champ Gaillard
78303 Poissy Cedex
Tél : 01 39 27 51 11
80 - PICARDIE
CHUR
124 rue Camille Desmoulins
80000 Amiens
Tél : 03 22 95 24 24
86 - POITOU CHARENTES
CHUR La Miletrie
Pavillon le Blaye sud
BP 577
86021 Poitiers Cedex
Tél : 05 49 88 02 10
92 - ILE DE FRANCE
CMC Foch
40 rue Worth
92151 Suresnes
Tél : 01 46 25 25 34
97 - DOM TOM
CHD Felix Guyon
97405 Saint-Denis Cedex
Tél : 02 62 21 24 99
97 - DOM TOM
UER Médecine - Tours
BP 1984
Papeete / Tahiti
Polynésie française
97 - DOM TOM
CHU
route de Redoute
97261 Fort de France Cedex
Tél : 05 96 71 08 11
   

Textes législatifs

  • Arrêté du 23 février 2004 modifié par l'arrêté du 12 octobre 2005 fixant la liste des médicaments que peuvent prescrire les sages-femmes.
  • Loi 2004-806 du 9 août 2004 art. 101-1et 101-2 relatifs à la déclaration de grossesse et à la consultation postnatale
  • CSP : 4ème partie : Professions de santé
  • LIVRE I - Professions médicales
  • Titre I : Exercice des professions médicales
  • Titre II : Organisation des professions médicales
  • Titre V : Profession de sage-femme
  • Article 4111-1 et suivants
  • Article 4112-6
  • Article 4121-1 et suivants
  • Article 4127-301 et suivants
  • Article 4221-12
  • Articles 4151-1 à 4151-13
  • Arrêté du 11 décembre 2001 (J.O. du 19 décembre 2001) relatif au programme des études
  • Décret n° 2003-19 du 3 janvier 2003 modifiant le décret n° 85-1046 du 27 septembre 1985 relatif à l'organisation des études de sage-femme et à l'agrément et au fonctionnement des écoles de sages-femmes

Liens Internet

Creative Commons License

Rédacteur Infirmiers.com http://www.infirmiers.com Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Publicité

Commentaires (6)

ninia 33

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#6

demande information

j'ai 13 ans et j'ai une grande envi d'etre sage femme je voudrai savoir si apres l'accouchement une sage femme ne devrait elle pas aider les jeune maman a elever leur bébé? vous parlé de les conseillé mais notre but et aussi de lai aider si elle sont tres jeune et seule les maman aurons beaucoup de mal non? j'aimerai une reponse au plus vite s'il vous plait

elisadu24

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#5

trop

j ai 11 ans je rêve d être sage-femme .

j ai une question a vous poser : pourquoi 5 ans d études ?

futuresagefemmedu12

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#4

petit service s.v.p !

bonjour, j'ai 14ans et cela fait 6 ans que je rêve d'être sage-femme(et pourquoi pas être spécialiser pour les grossesses prématurées) et j'aimerai faire appel a des sages-femmes pour quelles m'enseignent quelques petits conseils pour mes études a venir !
ps: votre site est très complet !!
merci beaucoup d'avance a celles
ou ceux qui me renseignerons
d'avantage sur mon futur métier !

jjland83

Avatar de l'utilisateur

263 commentaires

#3

Passerelles

Bonjour,
il n'y a pas actuellement de passerelle prévue entre les deux métiers.
L'évolution des différentes filières permet de penser que dans l'avenir on trouvera sinon des passerelles au moins des tranferts d'UE validées.
Jérôme

Karima93

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#2

ETUDE

Bonjour,

je voudrais savoir est-ce que du métier d'infirmière on peut basculer au métier de sage femme .

sage__femme

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

super

merci bien moi j'adore le metier de la sage femme et j'ai le plaisir de le pratiquer