PSYCHOLOGIE

Psychomotricien : qui, comment, pour quoi faire ?

Réconcilier le patient avec son corps, tel est l'objectif du psychomotricien. Sur prescription médicale, il aide les personnes souffrant de différents troubles psychomoteurs - c’est-à-dire confrontées à des difficultés psychologiques exprimées par le corps - en agissant sur leurs fonctions psychomotrices : difficultés d’attention, problèmes pour se repérer dans l’espace ou dans le temps…

psychomotricien enfant

Dans le cadre de séances de rééducation individuelles ou collectives, ce spécialiste évalue les capacités psychomotrices de son patient et recherche l’origine de ses problèmes

L’activité motrice est essentielle à tout individu pour son développement et son adaptation à l’environnement. Le développement psychomoteur résulte des fonctions neurophysiologiques et de leur maturation en interaction avec le vécu affectif et le développement cognitif. Ainsi, l’enfant chemine à chaque âge vers un équilibre psychomoteur sous l’effet des stimulations de son entourage affectif et social. Il s’agit là des fondements d’un développement qui ne cesse de se poursuivre et de se réajuster avec les expériences qui accompagnent l’adolescence, l’âge adulte et la sénescence.

Qu’est ce que la psychomotricité ?

La psychomotricité est une approche globale de la personne. Elle considère que les fonctions motrices et l'état psychique, affectif et relationnel sont en lien et ont des effets l'un sur l'autre. Elle est l’expression corporelle de notre vie psychique, affective, intellectuelle et relationnelle, tant dans son fonctionnement que dans sa structure.

Qui peut en bénéficier ?

La psychomotricité s'exerce sur prescription médicale. Elle concerne  :

  • tout enfant dont les parents s'inquiètent de son développement ou de son comportement ;
  • toute personne (enfant, adolescent ou adulte) présentant des troubles tonico-émotionnels: instabilité, nervosité, agressivité ou, au contraire, inhibition, passivité, lenteur... ;
  • tout enfant en retard dans ses acquisitions psychomotrices: marche, propreté... ;
  • toute personne en difficulté d'apprentissage ;
  • toute personne stressée, déprimée, ayant des difficultés d'adaptation personnelle ou professionnelle ;
  • toute personne mal latéralisée, perdue dans le temps et l'espace ;
  • toute personne maladroite, dyspraxique ;
  • toute personne présentant des difficultés d'adaptation liées à un handicap mental ou moteur ;
  • toute personne âgée préoccupée par la réduction de son autonomie.

Le bilan psychomoteur

Le bilan psychomoteur consiste en un examen approfondi des difficultés et des capacités de la personne. C’est le premier outil du psychomotricien. En fonction de l’âge du patient ainsi que de l’indication de consultation, le bilan n’est pas le même mais il reste un élément incontournable et un outil fondamental basé sur des tests et épreuves.

Il se divise en trois temps :

  • le premier entretien : premier contact, rencontre. Le patient ou la famille explique ce qui les amène, l’histoire du patient ;
  • épreuves et tests : différents items sont observés : tonus, motricité globale et fine, équilibre statique et dynamique, coordinations, orientation dans l’espace et le temps, schéma corporel, capacité d’attention et qualité de la relation avec les autres ;
  • restitution : compte rendu du bilan discuté avec le patient et la famille pour les enfants.

Un bilan psychomoteur se déroule généralement sur deux ou trois séances.

Comment travaille le psychomotricien ?

Le psychomotricien agit par l'intermédiaire :

  • du corps suivant des techniques particulières : relaxation, technique d'expression, technique rééducative, graphomotricité... ;
  • du jeu spontané et de l'activité symbolique ;
  • du plaisir sensori-moteur dans l'espace.

Cela se fait en séances individuelles et de groupe, avec ou sans médiateur spécifique.

Creative Commons License

Fédération française des psychomotriciens http://www.psychomotricite.com/ffp/logo fédération française de psychomotriciens

Retour au sommaire du dossier Psychiatrie

Publicité

Commentaires (0)