CADRE

Comment devenir formateur (ou formatrice) en IFAS ou en IFSI ?

Résumé

Cet article propose un aperçu de l’organisation du fonctionnement d’un IFAS et d’un IFSI afin de mieux comprendre les rôles missions et fonctions de formateur dans chacun de ces lieux tout en donnant les explications nécessaires à la démarche d’accès à la fonction d’infirmier formateur ou de cadre de santé formateur en IFAS et en IFSI.

Introduction

En réponse à vos nombreuses questions concernant l’accès à la fonction de formateur (1) en IFAS (Institut de formation d’Aide-soignant) ou en IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers), je vous propose cet article.

Il faut tout d’abord distinguer l’intervenant ponctuel du cadre de santé formateur. L’intervenant ponctuel est plutôt un professionnel issu du domaine sanitaire et/ou social, chargé de cours en fonction de ses domaines d’exercice et dont le statut est celui d’un vacataire.

Le cadre de santé formateur est lui titulaire d’un poste et a pour mission de former des étudiants tout en organisant les conditions de leurs apprentissages. Il assure des missions transversales au cours de son activité quotidienne ce qui nécessite une certaine polyvalence.

Avant de s’intéresser à la fonction de formateur et pour en comprendre les tenants et les aboutissants, il me semble indispensable de cerner les organisations des deux types de structures où il est possible d’être formateur : les IFAS (2) et les IFSI (3).

DEVENIR FORMATEUR EN IFAS

ORGANISATION D’UN IFAS

Un IFAS peut-être soit indépendant, soit rattaché à une structure de type IFSI ou Centre hospitalier ou CHU. Son organisation sera donc différente suivant la structure donc il dépendra. Il peut être public ou privé. En IFAS les formés ont le statut d’élèves.

Le programme de formation des aides-soignants a été modifié par l’Arrêté du 25 janvier 2005 relatif au Diplôme professionnel d’aide-soignant.

Ce changement a eu pour effet de modifier en profondeur l’organisation de la formation puisqu’elle a été réduite de douze à dix mois. Ce nouveau programme décline les différentes compétences que l’élève aide-soignant devra acquérir au cours de sa formation pour obtenir son diplôme. Il se décline sous forme de modules et de stages à valider.

Par ailleurs il est également possible d’obtenir le diplôme d’aide-soignant par le biais de la VAE (4). Les IFAS proposent donc des modules de formation complémentaires pour les personnes qui choisissent cet accès au diplôme. Le choix des modules complémentaires sera fait après l’étude du dossier déposé par le candidat auprès de la DDASS. Un jury déterminera les modules complémentaires en fonction de l’expérience présentée par le candidat.

ETRE FORMATEUR EN IFAS

Un IFAS qui n’est pas rattaché à un IFSI mais plutôt à un Centre hospitalier public ou privé, est généralement dirigé par un Cadre de santé ayant des compétences pédagogiques. Celui-ci peut s’entourer de collaborateurs qui peuvent être eux-mêmes cadres ou simplement infirmiers DE.

Si vous êtes tentés par cette fonction vous pouvez donc postuler en IFAS ce qui vous permettra de réaliser une expérience pédagogique sans être dans l’obligation de posséder le diplôme de cadre de santé. Votre expérience professionnelle en tant qu’infirmier DE, peut dans ce cas, être un atout. Il vous appartient de la valoriser afin d’en dégager votre intérêt pour la formation et de présenter l’expérience que vous avez déjà eu auprès de publics aides-soignants en tant qu’encadrant. Il est important d’avoir exercé dans différents domaines et surtout d’avoir une bonne connaissance des publics formés et de leurs problématiques.

Cela peut-être une première expérience très enrichissante dans le domaine de la formation d’autant plus que le programme étant réparti sur dix mois, vous en cernerez ses composantes et son organisation de façon globale.

DEVENIR FORMATEUR EN IFSI

ORGANISATION D’UN IFSI

Comme pour les IFAS, un IFSI peut être soit indépendant soit rattaché à une structure de type Centre hospitalier ou CHU. Il peut être public ou privé. En IFSI les formés ont le statut d’étudiant bien qu’ils ne relèvent pas d’un système universitaire pour l’instant.

Le nombre d’étudiants accueillis par année scolaire, conditionne en partie l’organisation de l’IFSI. Ainsi on peut trouver des IFSI avec des promotions de 50 étudiants, 60, 90, 120 et ce jusqu’à 200 voire 250 étudiants. Il peut également y avoir plusieurs rentrées par an dans le même IFSI ce qui multiplie d’autant le nombre d’étudiants. Généralement les rentrées se font en septembre mais pour environ une centaine d’entre eux, elles ont lieu en février.

La durée des études d’IDE (5) est de 37 mois et demi. Ainsi un étudiant qui entre en septembre passera son diplôme d’Etat en novembre 37 mois et demi plus tard, alors que celui qui entrera en février le passera en avril de la même façon. Certaines régions ont fait le choix d’avoir des rentrées à la fois en septembre et en février de façon à avoir des sorties de diplômés deux fois par an, ce qui facilite par la suite la gestion des emplois.

Le concours a lieu le même jour pour tous les IFSI du même département. Pour multiplier ses chances de réussite, un candidat peut s’inscrire dans deux IFSI de départements différents à condition qu’ils aient une rentrée différente. C’est souvent le cas pour des IFSI situés dans des départements limitrophes et qui dépendent de régions différentes.

Les IFSI peuvent aussi accueillir un IFAS dans leurs murs, ce qui augmente de ce fait le nombre d’élèves et d’étudiants. La formation continue fait partie intégrante des missions des IFSI.

ETRE FORMATEUR EN IFSI

Un infirmier DE peut débuter sa carrière de formateur en IFSI sans posséder le diplôme de Cadre de santé. On parle alors de « faisant fonction de formateur ». Il ne peut dépasser cet exercice au-delà de deux ans, temps qui lui est accordé pour se présenter au concours de cadre dans un IFCS (6).

Une expérience professionnelle minimale de quatre ans est exigée pour pouvoir postuler en IFSI, la même que pour pouvoir se présenter comme candidat en IFCS. De même que pour le formateur en IFAS, ce qui est attendu avant tout, ce sont des compétences pédagogiques et une bonne connaissance des formés. Ainsi toute expérience professionnelle ayant eu un rapport avec ces compétences, est un atout.

Voici à titre indicatif, une liste non exhaustive de situations pédagogiques auxquelles l’IDE peut participer pour acquérir les compétences requises en IFSI :

  • Conception du projet d’encadrement des élèves et/ou des étudiants du service
  • Encadrement régulier des étudiants et évaluation de stage
  • Evaluation lors des MSP (7) formatives ou normatives
  • Jury lors des épreuves de sélection des concours IDE
  • Participation à des groupes d’analyses de pratiques
  • Participation à la préparation de stage ou l’exploitation de stage
  • Réalisation de cours cliniques ou pratiques
  • Participation au TFEI (8) en tant qu’interviewé et/ou qu’expert

Pour postuler comme formateur vous pouvez adresser un courrier motivé avec votre CV au directeur de l’IFSI que vous avez choisi d’intégrer. Il étudiera avec vous votre profil et analysera vos compétences pour vous proposer ensuite des responsabilités au sein de son IFSI en fonction de son organisation. Cela vous permettra d’effectuer une première expérience pédagogique sans pour autant effectuer toutes les missions du formateur, certaines étant réservées uniquement aux cadres. Par la suite si cette expérience vous a satisfait, vous serez alors amené à vous présenter comme candidat au concours de Cadre de santé en IFCS.

La formation de cadre de santé est généraliste. Elle vous permet soit d’être cadre de proximité en unité de soin, soit d’exercer comme formateur en IFSI. Elle dure 10 mois et peut être financée dans le cadre de la promotion professionnelle à condition que l’établissement dont vous dépendez, vous l’accorde. Pour pouvoir effectuer votre demande vous devrez motiver votre projet professionnel afin que votre employeur puisse juger de sa pertinence et vous en accorder ensuite le financement en fonction des priorités de formation continue de son établissement.

Ainsi vous pouvez vous présenter au concours de cadre de santé, le réussir et faire votre formation dans la foulée, soit garder le bénéfice du concours et la reporter d’un an au plus, en attente d’un financement.

La formation de cadre de santé vous apportera une partie des connaissances pédagogiques nécessaires en IFSI. En effet le module 5 : « Fonction de formation » pose les bases de l’exercice professionnel du formateur et permet à l’étudiant d’effectuer un stage de quatre semaines dans un Institut de formation ou tout autre organisme de formation. Le stage d’approfondissement de deux semaines qui se situe en fin de formation, peut être réalisé dans les mêmes conditions.

Certains IFCS ont fait le choix de développer un partenariat universitaire permettant ainsi de valider des ECUE (9)en Sciences de l’Education. Les étudiants cadres peuvent ainsi avoir accès à une Licence. Cette possibilité permet de développer des compétences spécifiques au domaine de la formation et ouvre ainsi la perspective d’un approfondissement des connaissances en Ingénierie de la formation. Plusieurs universités proposent des Master en Ingénierie de la formation et des compétences, en Pédagogie des Sciences de la Santé, en Education thérapeutique. Ces cursus sont particulièrement recommandés et ouverts aux personnes souhaitant former des étudiants et/ou des professionnels de la santé intervenants ensuite auprès de groupe d’apprenants. Ils permettent aussi de participer au développement de l’innovation pédagogique par la mise en œuvre de recherches et d’expériences pédagogiques. L’admission peut se faire soit directement après une licence soit sur dossier de validation des acquis auprès de l’Université choisie.

Une fois le diplôme en poche, vous pourrez exercer en IFSI où suivant le nombre d’étudiants accueillis et  les organisations, votre rôle et vos responsabilités seront différents. En général une équipe de formateurs est attribuée à chaque promotion avec un coordonnateur par année, ce qui sous entend que l’équipe change de promotion tous les ans. Parfois l’équipe de formateurs suit la promotion du début jusqu’à la fin de la formation. Il existe aussi des formateurs qui ont des missions plus spécifiques comme la gestion des stages surtout dans les grands IFSI.

Voici la liste des savoir-faire requis au sortir de la formation de Cadre de santé tels qu’ils sont listés sur la fiche métier de la DHOS (10) concernant l’exercice du cadre de santé dans le domaine de la formation

  • Concevoir un projet de formation
  • Concevoir un enseignement en fonction du contexte, des objectifs visés et de la progression des personnes en formation
  • Adapter la stratégie pédagogique aux objectifs, aux contenus et aux caractéristiques d’un auditoire professionnel
  • Animer des groupes en formation dans le cadre d’une progression pédagogique
  • Construire des outils de sélection des candidats
  • Evaluer l’adéquation de la formation avec les évolutions dans le domaine de la santé
  • Conseiller des étudiants en formation ou en stage dans leur apprentissage et élaborer un plan individuel de soutien
  • Evaluer les prestations des intervenants
  • Définir et développer des projets de recherche
  • Concevoir des documents pédagogiques permettant la traçabilité de la formation et le suivi des résultats des étudiants et des élèves
  • Développer le réseau de partenaires dans le domaine de la formation

Contrairement aux idées reçues, le formateur n’est donc pas seulement chargé de dispenser des cours mais il est engagé dans une démarche d’ingénierie pédagogique complexe qui nécessite une bonne connaissance des problématiques du métier d’infirmier, et du système de santé dans lequel celui-ci évolue, son objectif étant de former des futurs professionnels aptes à s’intégrer dans le monde de la santé. Pour cela vous devrez présenter des compétences organisationnelles, pédagogiques et relationnelles. (Voir article sur les compétences du formateur)

Vous ne travaillerez pas seul mais vous serez intégré dans une équipe pédagogique. Lors de l’organisation des stages, vous serez en lien direct avec des directeurs de soins et des cadres de proximité. Lors de la planification de programme et de leurs contenus, vous solliciterez des intervenants extérieurs à la structure selon leurs champs d’expertise. Vous pouvez aussi être amené à rencontrer des partenaires engagés dans des associations professionnelles pour échanger sur l’évolution du métier et de la formation comme par exemple le CEFIEC (11) ou le GIPSI (12).

Vous effectuerez également des déplacements, en particulier lors de l’évaluation des étudiants en stage. Cela peut être très variable d’un IFSI à un autre. Pour les formateurs travaillant dans des IFSI périphériques et éloignés des CHU et dont les lieux de stage sont répartis sur un plan large plan géographique, cela peut représenter parfois jusqu’à 500 Km lors de certaines semaines de MSP. Cela nécessite aussi une souplesse au niveau des horaires de travail car une semaine ne ressemble pas forcément à une autre. Vous pouvez très bien démarrer votre journée vers 6h30 du matin pour finir aux environs de 18h30 en n’ayant qu’une pause rapide pour le déjeuner. Les activités en fonction des périodes, sont diverses et variées et les journées ne se ressemblent pas. Plusieurs activités peuvent se superposer en particulier lors des périodes de concours et de sélection des candidats et en période de DE (13) . En effet celui-ci a lieu en même temps que l’accueil de la nouvelle promotion d’étudiants de 3ème année. (Voir article sur une journée de formateur)

Par ailleurs les IFSI ont pour mission la formation continue des personnels. Vous pouvez donc être sollicité pour des missions de formation ponctuelles.

Perspectives d’avenir

L’intégration de la validation des acquis de l’expérience dans la formation, la régionalisation des formations, le développement des nouvelles technologies en informatique et en enseignement à distance, l’évolution des profils des étudiants, le changement de programme prévu pour 2009 et l’évolution de la formation professionnelle vers l’universitarisation et l’Europe, sont des changements pour lesquels de nouvelles compétences seront nécessaires :

  • Connaissance de la réglementation sur la formation et les modes de financement
  • Modification de la conception de la formation avec individualisation des parcours de formation
  • Elargissement des réseaux de partenaires institutionnels
  • Elaboration de programmes de formations basées sur les compétences et en lien avec les universités, les partenaires européens et interprofessionnels
  • Réalisation d’activités de recherche dans le domaine pédagogique

Voilà en conclusion autant d’enjeux auxquels vous serez confrontés dans un proche avenir en tant que formateur et pour lesquels un solide bagage professionnel sera nécessaire.

ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES

Notes

  1. Lire partout Formatrice
  2. Institut de formation d’Aide-soignant
  3. Institut de Formation en Soins Infirmiers
  4. VAE : Validation des Acquis de l’Expérience
  5. IDE : lire partout infirmier(e)
  6. IFCS : Institut de formation de Cadre de santé
  7. MSP : Mise en Situation Professionnelle
  8. TFEI : Travail de Fin d’Etudes Infirmier
  9. EC : Eléments constitutifs d’unité d’enseignement
  10. Direction des Hôpitaux et de l’Organisation de la Santé
  11. CEFIEC : Comité d’Entente des Formations Infirmières et Cadres
  12. GIPSI : Groupement d’intérêt professionnel en soins infirmiers
  13. DE : lire Diplôme d’Etat d’Infirmier

Webographie

Creative Commons License
Rédacteur, Infirmiers.com

Publicité

Commentaires (1)