MODES D'EXERCICE

Infirmière en Belgique

Cet article fait partie du dossier :

Exercice international

L'Union Européenne permet aujourd'hui à ses habitants de se mouvoir librement au sein de ses pays membres afin d'y faire leurs études ou d'y travailler. Cependant il existe des différences de formes entre les pays.

Ce dossier sera consacré au cas particulier de la profession d'infirmière en Belgique.

Nous détaillerons les études nécessaires pour accéder à cette profession,  le rôle spécifique des infirmières Belges ainsi que les spécialisations possibles et enfin, les possibilités pour des français de partir étudier et travailler là-bas.

I - Pour intégrer une école

En Belgique, il n'existe pas de concours pour pouvoir intégrer une école infirmière. Il suffit d'être titulaire du baccalauréat. Mais le nombre de place étant évidemment limité, ce sont les premiers inscrits qui ont les places.

Les inscription se font souvent lors des journées portes ouvertes des écoles. Les futurs étudiants ont donc tout intérêt à contacter les écoles pour savoir exactement quelles sont les pièces à fournir afin de se présenter avec un dossier complet lors de cette journée. Il n'y a normalement pas de limite sur le nombre d'étudiants Français pouvant intégrer une école belge, cependant il peut arriver que certaines écoles ayant une importante demande de la part de Français applique un quotas, il est donc conseiller de se renseigner à ce sujet auprès de l'école le plus tôt possible.

Les pièces à fournir sont généralement les suivantes :

  • Une photocopie de la carte d'identité
  • La copie légalisée du certificat d'enseignement secondaire supérieur (légalisé à l'administration communale du lieu de résidence)
  • Des justificatifs originaux (ou copies certifiées conformes) des activités scolaires (avec les résultats scolaires, même en cas d'abandon ou d'échec) ou des activités professionnelles depuis l'obtention du diplôme des études secondaires
  • Un extrait d'acte de naissance
  • Un certificat de bonne conduite vie et mours
  • 5 photos d'identité

Les étudiants Français doivent avoir le baccalauréat et obtenir son équivalence Belge (c'est souvent l'école qui s'occupe de cette validation).

II - Les études

Il existe deux types d'étude permettant d'accéder à la profession d'infirmière, le graduat et le brevet.

Le graduat : Le graduat est accessible aux étudiant qui ont complété avec succès leurs études secondaires, c'est à dire qu'il sont titulaire du diplôme équivalent au baccalauréat français. Le graduat permet de nombreuses spécialisations ainsi que l'accès à la licence en sciences hospitalière et en santé publique. Le graduat s'obtient en trois ans. Le graduat allie aussi bien la théorie que la pratique.

Le brevet : Il est plus restrictif, il est accessible aux élèves provenant de l'enseignement professionnel supérieur. Le brevet permet principalement l'acquisition de connaissances pratiques.

Les études consistent en un tronc commun de deux ans pour le graduat et le brevet. A l'issue de ces deux ans, le choix des spécialisations se fait.

Le passage d'une année à l'autre se fait sur contrôle continu, une note minimum de 12/20 est requise pour passer.

Pour les personnes ayant déjà une activité, il est possible de suivre un graduat ou un brevet en cinq ans, à raison de un ou deux jours par semaine.

Une année de cours représente 36 semaines. Les stages représentent 25% de la première année, 50% de la deuxième année et 75% de la troisième année.

Voici un exemple de l'organisation des études d'infirmière :

Branches1ère année2ème année3ème année

SCIENCES PROFESSIONNELLES

1

Histoire, déontologie et éthique

25 h

-

12½ h

2

Principes généraux de santé et de soins infirmiers et exercices didactiques : soins généraux et spécialités adultes

137½ h

62½ h

68¾ h

3

Identité personnelle et professionnelle

12½ h

-

-

4

Soins à la mère et au nouveau-né

 

 

 

5

Soins généraux et spécialités aux enfants et adolescents

-

25 h

-

6

Soins en santé mentale et psychiatrie

12½ h

25 h

-

7

Soins aux personnes âgées

25 h

12½ h

-

8

Soins de santé primaire et soins à domicile

-

12½ h

-

9

Hygiène hospitalière

12 ½ h

6¼ h

-

10

Secourisme et soins d'urgence

12½ h

-

-

11

Ergonomie et manutention

12 ½ h

12 ½ h

12 ½ h

12

Méthodologie de la recherche

12½ h

12½ h

12½ h

13

Travail d'intégration

10 h

10 h

10 h

SCIENCES FONDAMENTALES ET BIOMEDICALES

14

Biochimie, biophysique

18¾ h

-

-

15

Biologie

12½ h

-

-

16

Anatomie, physiologie

50 h

-

-

17

Notions d'embryologie, de génétique et de physiologie de la grossesse

12½ h

-

-

18

Bactériologie, virologie, parasitologie, immunologie et maladies transmissibles

18¾ h

-

-

19

Pathologies I : Partie 1

Maladies cardio-vasculaires

Endocrinologie

Hématologie


18¾ h
12½ h
6¼ h

-

-

20

Pathologies I : Partie 2
Gastro-entérologie

18¾ h

-

-

21

Pathologies II :
Pneumologie
Néphrologie
Neurologie
Gériatrie


-


12½ h

12½ h

12½ h

7 h

-

22

Pathologies spéciales : Partie 1
Neurochirurgie
Traumatologie
Algologie
Dermatologie
Ophtalmologie-ORL

-



-
-
-
(6¼ h)*
-



8 h
8 h
7 h
7 h
8 h

23

Pathologies spéciales : Partie 2
Oncologie
Chirurgie spécialisée
Anesthésiologie
Réanimation

-

-



12 h
12 h
8 h
12 h

24

Chirurgie générale

-

18¾ h

-

25

Pédiatrie

-

12½ h

-

26

Gynécologie, obstétrique

-

12½ h

-

27

Psychiatrie

-

18¾ h

-

28

Radiologie et techniques d'investigation

-

12½ h

-

29

Pharmacologie

12½ h

12½ h

-

30

Hygiène et prophylaxie

12½ h

-

-

31

Nutrition et diététique

12½ h

12½ h

-

32

Travail d'intégration

15 h

-

-

SCIENCES HUMAINES

33

Philosophie

18¾ h

-

-

34

Anthropologie

12½ h

-

-

35

Sociologie générale

12½ h

-

-

36

Sociologie de la famille

-

12½ h

-

37

Psychologie

37½ h

37½ h

12½ h

38

Droit et législation relative à la profession

12½ h

12½ h

12½ h

39

Principes d'administration et d'économie de la santé

12½ h

-

25 h

40

Principes et exercices didactiques d'éducation à la santé y compris prévention

12½ h

12½ h

-

ACTIVITES D'INTEGRATION PROFESSIONNELLE

41

Enseignement clinique

240 h

500 h

775 h

Soins infirmiers généraux appliqués en médecine et chirurgie : y compris stages à option

X

X

X

Soins infirmiers appliqués en psychiatrie

 

X

 

Soins infirmiers appliqués à la mère et au nouveau-né

 

X

 

Soins infirmiers appliqués en gériatrie

 

 

X

Soins infirmiers appliqués en pédiatrie

 

 

X

Soins infirmiers appliqués en extra-hospitaliers (domicile)

 

 

X

(Source ISSIG)

III - Liste des écoles en Belgique

Ceci est une liste non exhaustive :

Vous pourrez trouver d'autres adresses d'écoles sur ce site Internet : www.agers.cfwb.be

IV - L'obtention du diplôme

Pour obtenir le diplôme, les étudiants doivent réussir l'examen pratique et théorique.

Les stages sont notés par le professeur mais aussi par l'infirmière responsable de l'étudiant lors de son stage.

Comme en France les étudiants Belges on un Travail de Fin d'Etude dont ils choisissent le sujet à remettre.

V - Les spécialisations

Le brevet offre deux possibilités de spécialisation : le brevet d'infirmier(e) hospitalier(e) en soins généraux et le brevet d'infirmier(e) en santé mentale et psychiatrie.

Le graduat permet de se spécialiser dans les domaines beaucoup plus variés que sont les suivants :

  • Spécialisation en un an dans l'enseignement supérieur : Cette spécialisation donne le titre d'infirmier(e) gradué(e) spécialisé(e), elle peut se faire en :
    • pédiatrie
    • psychiatrie
    • gériatrie
    • salle d'opération
    • soins intensifs et aides médicales d'urgence (SIAMU)
    • oncologie
    • réadaptation
    • imagerie médicale et radiothérapie (= spécialisation dans les techniques de diagnostic fournissant une image visuelle des différentes parties du  corps et dans les traitements par rayons)
    • santé communautaire (= promotion, maintien de la santé et prévention).
  • Spécialisation dans l'enseignement de promotion sociale :  cette spécialisation d'une durée de deux ans permet de devenir :
    • enseignant dans une école infirmière
    • cadre de santé
    • directeur de maison de repos/retraite
    • infirmier(e) de référence clinique (= infirmière experte dans un domaine de soins qui fait office de « référence » pour les collègues de son équipe)
  • Spécialisations dans l'enseignement universitaire : permettent d'obtenir une licence (généralement d'une durée de deux ans mais certaines écoles demandent une année préparatoire en plus) :
    • en sciences de la santé publique
    • en sciences familiales et sexologie
    • en sciences du travail.
    • en politiques économiques et sociales (FOPES)
    • en politique et pratiques de formation (FOPA)
  • Infirmière accoucheuse : Cette spécialisation est un peu particulière. En effet, elle entre dans le cadre d'un cursus spécial dans l'enseignement supérieur paramédical. Seule la première année est commune avec la première année du graduat ;

Le site http://www.isei.be/index.html détaille toutes les spécialités.

VI - Aller travailler en Belgique

Législation :

Selon l'article 2 de l'arrêté ministériel fixant la liste des diplômes, certificats et autres titres d'infirmier responsable des soins généraux délivrés par les Etats membres de la Communauté européenne, l'infirmier français qui veut partir en Belgique doit fournir les pièces suivantes :

  • Une attestation des autorités compétentes de l'Etat membre ayant délivré ce diplôme, certificat ou titre et certifiant que le bénéficiaire a satisfait à toutes les conditions de formation

ou

  • Une attestation des autorités compétentes de l'Etat membre d'origine ou de provenance certifiant que le bénéficiaire s'est consacré effectivement et licitement aux activités d'infirmier responsable des soins généraux pendant au moins trois années au cours des cinq années précédant la délivrance de l'attestation et que ces activités ont compris la pleine responsabilité de la programmation, de l'organisation et de l'administration des soins infirmiers au patient.

Pour retrouver tous les textes concernant l'exercice de la profession d'infirmière en Belgique vous pouvez consulter cette adresse : http://www.health.fgov.be/AGP-Lex/pageframe-fr.htm

Compétences :

Les compétences d'une infirmière française sont les mêmes que celles d'une infirmière Belge, il est donc relativement facile pour une infirmière française d'aller travailler en Belgique.

VII - Conclusion

On peut dire que l'accès dans une école infirmière en Belgique est plus facile qu'en France, du fait qu'il n'y ait pas de concours. Mais attention, les études ont la réputation d'être plus pointues. Il y a deux MSP (Mise en situtation professionnel) à chaque fin d'année dans lesquelles il faut avoir au moins 12/20 de moyenne et il n'y a pas de rattrapage ce qui entraîne une sélection souvent sévère. Par contre pour les élèves qui atteignent la troisième année, le taux de réussite au DE est proche de 100%.

Il est possible pour les personnes qui ont fait leurs études en Belgique de venir travailler librement en France et inversement il est possible pour un(e) diplômé(e) français(e) d'aller travailler en Belgique (c'est le cas pour n'importe quel pays appartenant à l'Union Européenne).

Mais comme dans de nombreux pays, la pénurie d'infirmière existe en Belgique ce qui fait que les conditions de travail peuvent être parfois pénibles. Les infirmières Belges ont d'ailleurs déjà manifestée leur mécontentement dans les rues de la capitale à plusieurs reprises.

VIII - Liens utiles

Creative Commons License

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Infirmiers.com Mars 2003

Publicité

Commentaires (28)

Mily30

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#28

Problemes d'équivalence bac pour la belgique

Bonjour,
Je suis française et j'ai réussis a avoir un rendez vous pour m'inscrire en Belgique. Cependant j'ai effectuée un paiement en ligne pour ma demande d'équivalence du baccalauréat Français pour introduire la haute école libre de Bruxelles en belgique et lors des étapes de paiement, je me suis présentée comme une "une école de la Fédération Wallonie-Bruxelles" et non comme un "particulier".
Est ce un problème majeure ou le paiement est valable de la même façon dans les deux cas ?
Aussi, je n'ai pas de justificatif sur l'année de formation en soins infirmier que je vais entamer l'année prochaine étant donné que le rendez vous aura lieu le 4 septembre et a était pris par téléphone et que le secretariat est fermé jusqu'en aout qui aurait pu prouver que ma demande a pour but la recherche d'une formation professionnelle. Merci et bonne continuation :)

Auree.lia

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#27

Infirmière en Belgique

Bonjour, je suis actuellement en terminale ST2S en France. Je n'ai donc pas encore le BAC. C'est pourquoi je voulais savoir si il est possible d'intégré une ISFI en Belgique avec uniquement l'obtention du brevet des collèges ?

Merci

doria13

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#26

financement ifsi belge

bonjour,

j'envisage d'entrer en ifsi belge pour la rentrée 2013/2014, je voudrais savoir quels sont les types de financements?
sachant que je n'ai pas droit au chomage.
ya t-il une bourse d'étude? ou autre?

merci pour vos réponses !

eteux

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#25

Intégrer école infirmère Belge avec DAEU

Bonjour à tous! Pour ma part je suis française, et je passe actuellement un DAEU A(diplôme d'accès au études universitaires) en France, qui est l'équivalent du BAC Littéraire. C'est-à-dire que j'ai le droit de me présenter aux concours IFSI, BTS,licence ect... Pensez-vous que ce diplôme est reconnu en tant qu'équivalent du bac en Belgique? Merci par avance pour vos réponses!

Keroro01

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#24

Infirmier Belge

En ce qui concerne les études d'infirmier belge, il faut bien vous dire que le brevet est une branche qui n'est pas réservée qu'aux étudiants sortant du secondaire professionnel supérieur car beaucoup d'étudiants Français ayant le BAC s'y inscrivent, la seule et unique chose c'est qu'au niveau Brevet, il n'y a pas les cours de biochimie ainsi un accès à certaines spécialisation, mais qu'aux niveau des normes EUROPEENNES c'est la seule filière à être aux normes.... L'infirmier breveté est un infirmier reconnus européennement.

Saske

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#23

aide financière

Bonjour,

Je pense sérieusement à m'inscrire en école de soins infirmiers en Belgique.
Malheureusement, je ne trouve pas d'information concernant les éventuelles aides financières auxquelles je pourrais prétendre pendant mes études.
Comment avez-vous financé vos études ?
Je vous remercie d'avance pour vos réponses.

Lola971

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#22

repartir en France après le diplome

bonjour,l
je souhaiterais m'inscrire en Belgique mais je voudrais savoir si quand on obtient le diplome on peut repartir tout de suite en France sans faire d'année en Belgique?

bouboul

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#21

après 1ere année étude

bonjour,
étant titulaire d'un bac j'envisage de partir vers la belgique l'année prochaine, toute fois, j'aurais voulu savoir si après la première année on est reconnu comme dans les IFSI aide-soignant?
merci pour votre réponse ^^.

cmodes01

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#20

candidat des dom-tom

Bonjour je suis un jeune homme de 18 ans domicilié en Martinique. Dans mon cas j'aimerais savoir comment accéder à une IFSI en belgique, quels papiers fournir, ou les fournir et quand les fournir, enfin tout ce que je dois savoir. C'est pour l'année 2012/2013.

ninine355

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#19

IFSI Ste Julienne

Bonjour,
j'aimerais prendre contact avec des étudiantes françaises en école d'infirmière a Ste Julienne, avoir leur témoignage ainsi que leur conseil pour l'inscription car cela m'a l'air bien compliqué, je nage un peu dans toutes ces formalités.
Merci d'avance

Amandiiine

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#18

ESI Belge

Et bien, dans mon école, il y a certaines divergences par rapport aux cours présentés ici (même s'ils y sont tous). Notamment au niveau des heures, comme Méthodo qu'on a pas en 1ière année. C'était le cas avant, dommage que çà ait changé.

nuna

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#17

renseignements

bonjour je viens de m'inscrire à iesca de saitn philippe pour cette rentrèe ... y'en a t-il cela serait sympa que l'on se contacte?

ameliedu80

Avatar de l'utilisateur

24 commentaires

#16

merci

merci, je demanderai plus de renseignements à l'iesca d'hornu l'an prochain si je loupe une nouvelle fois mon ocncours

Hodrey

Avatar de l'utilisateur

42 commentaires

#15

Erasmus

Bonjour,

"Tous les étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur titulaire d’une charte universitaire Erasmus.
Les universités ne sont pas les seules concernées, les instituts, les écoles, les conservatoires et les lycées (pour les cursus de BTS) ont accès à la charte universitaire Erasmus."

Donc il vous suffit de savoir si votre IFSI en Belgique est titulaire de la charte.
Bien cordialement.

ameliedu80

Avatar de l'utilisateur

24 commentaires

#14

erasmus

est-il possible de bénéficier du programme erasmus si on va dans une école d'infirmières belge?

ameliedu80

Avatar de l'utilisateur

24 commentaires

#13

réponse

merci pourlaréponse!
Comment le bac est-il rendu équivalent?

#So#

Avatar de l'utilisateur

60 commentaires

#12

Réponse

En principe la notion de photocopie certifiée conforme n'est plus en vigueur en France. Vous devez simplement certifier sur l'honneur de fournir des documents photocopiés valides. Toutefois votre mairie peut apposer sur vos documents une attestation de conformité réalisée par un agent assermenté qui valide la photocopie par rapport à l’original.

ameliedu80

Avatar de l'utilisateur

24 commentaires

#11

Conformité des diplomes

Bonjour,
Je voudrais savoir comment rendre les photocopies du bacs conformes par la mairie et quelle mairie il s'agit? (site internet de l'Iesca)
Comment les bacs sont-ils rendus équivalents?

beautiful

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#10

réponse à linde2

je suis étudiante Française en 3ème année pour le brevet d'infirmière hospitalière en Belgique, il faut que tu prenne contact avec une école de ton choix pour voir si il t'accepte ou pas,il y a une fille de ma classe, qui était en 3ème en France ils l'ont accepté en 3ème ici donc essaye, qui ne tente rien n'as rien, mais sa reste une mesure exceptionnelle.

linde2

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#9

etudiante infirmiere en france 3eme annee

bonsoir
je étais étudiante infirmière 3eme année en France.suite a un interruption de scolarité pendant un an j ai voulu reprendre mes études cette année.
je n ai pas pu faute de place dans les ifsi .
j aimerais savoir si quelqu'un a une expérience pareille.
cependant j aimerais intégrer une école d infirmière en Belgique mais je ne sais pas comment faire pour faire valoriser mon niveau d étude.
je me demande s il faudra reprendre le cursus en 1ere année ou je serai admise en 2eme ou 3ieme année.
j espère avoir des réponses a mes questions car c est urgent
merci

Julylb

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#8

équivalence obligatoire

non c'est impossible dérogation de dépôt de dossier jusqu'à début novembre mais faut se dépêcher une copine s'est fait recaler à cause de ça...

L.N

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#7

titre d'équivalence

est il possible d'étudier dans un ifsi en belgique sans avoir fait la demande de dossier d'équivalences?
Merci

annaelle83

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#6

question ?

Bonjour , j'aimerais savoir quand a lieu les portes ouvertes des ecoles infirmiers en Belgique ? et quand a lieu la rentrée belge ?

minimoys

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#5

...

Bjr,jss de l'île de la Réunion,et j'aimerais intégrer une école en Belgique,mais jsais pas vraiment vers quel organisme me tourner pour les aides et tout...Si quelqu'un pourrait me renseigner,merci davance

ASSC

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#4

suisse à l'école d'inf. en belgique?

Bonjour,
Je suis étudiant en Suisse. Début juillet je serais certifié ASSC (Assistant en Soins et Santé Communautaire). Ce titre est équivalent au statut d'infirmier assistant.
Je n'ai pas fait de formation en France donc je n'ai pas de baccalauréat français.
Cependant, ayant un diplôme d'études secondaire en Suisse, est-ce possible d'intégrer une école d'infirmier en Belgique?

jjland83

Avatar de l'utilisateur

263 commentaires

#3

AS vers IDE

Le Bac reste pour la plupart des formations infirmières en Europe le niveau universitaire minimum. Plus largement, tous les diplômes qui permettent d'accéder à des études universitaires dans son pays sont considérés comme des niveaux Bac.

En France les AS ou AP justifiant d'au moins 3 ans ETP, bachelière ou non, peuvent présenter un examen spécifique d'admission en IFSI.

Anna29

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#2

Réponse

"Les étudiants Français doivent avoir le baccalauréat et obtenir son équivalence Belge (c'est souvent l'école qui s'occupe de cette validation)."

La réponse est donc non. Mais par contre, il me semble que c'est possible de passer le concours en France, à condition d'avoir travailler un certain nombre d'années en tant qu'aide soignant(e).

zez59

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

Infirmière en belgique sans baccalauréat

Bonjour,
je suis française, j'habite donc en France et j'ai fait des études d'aide-soignante.
Pourrais-je intégrer une école d'infirmière en Belgique, en sachant que je n'ai pas le baccalauréat ?
Mes diplômes acquis sont le BEP Carrières Sanitaires et Sociales, et le diplôme d’état d'aide-soignant.
Merci, bonne continuation à tous.