MODES D'EXERCICE

Infirmières, infirmiers : pratiquez en Australie !

Cet article fait partie du dossier :

Exercice international

pratiquez en Australie !Vous avez choisi l’Australie ? Très bon choix : ils sont en pénurie d’infirmières comme chez nous, le cadre de vie est agréable et les australiens relax, vous aurez la possibilité de voyager sur tout le continent (qui est gigantesque et diversifié) à travers votre travail, et vous pourrez même exercer en Nouvelle-Zélande, les deux pays ayant des accords de reconnaissance mutuelle des qualifications.

Comment faire ? Rien de plus simple ou presque. Il est évident que comme dans tout projet, il peut y avoir des retards, des obstacles à certains stades de votre démarche, mais rien d’infranchissable !

Donc gardez confiance, et ne vous découragez pas ! Ce projet est tout à fait réalisable avec une bonne motivation, une bonne organisation, quelques économies et un peu de patience !

A. Qui est concerné ?

Les informations qui suivent s’appliquent aux Infirmières Diplômées d’Etat d’un pays de l’Union Européenne (dont bien sûr la France).
Vous devez également avoir au minimum un an d’expérience professionnelle et savoir parler anglais.

B. Le visa

Le visa le plus accessible et rapide à obtenir pour commencer est le : working-holidays visa.
Les conditions nécessaires à son obtention :

  • Il faut avoir entre 18 et 30 ans.
  • Ce visa permet de rester en Australie pour une période d’un an, et de travailler jusqu’à 6 mois avec chaque employeur.
  • La demande de ce visa doit être faite depuis la France.
  • La demande du visa working-holidays peut se faire facilement par internet. Il vous en coûtera 120 euros. Dans votre demande, indiquez que vous êtes infirmière, et allez travailler en tant qu’infirmière.
  • Un fois votre demande en ligne faite, vous aurez à passer une série d’examens médicaux obligatoires pour l’obtention du visa. Ces examens sont payants et entièrement à votre charge. Ils doivent être effectués par des médecins agrées par l’ambassade d’Australie. La liste de ces médecins est communiquée à la fin de votre demande de visa. Lorsque l’ambassade aura reçu vos résultats d’examens, elle vous confirmera par e-mail, l’obtention de votre visa.
  • Au moment de votre entrée sur le territoire australien, vous devez avoir soit la somme de 3225 euros (= 5000 dollars) sur le compte en banque avec lequel vous avez payé votre visa ; soit avoir acheté un billet d’avion aller-retour.

Une précision : ce visa vous permettra de partir en Australie avec le droit d’y travailler. Il est certes pour une période de 1 an, mais une fois que vous aurez trouvé un poste d’infirmière sur place, il sera alors facile de demander à votre hôpital de vous sponsoriser pour l’obtention d’un visa de travail prolongé.

C. Le billet d’avion

Il faut compter entre 800 et 1200 euros (voire moins sur un coup de chance) pour un aller-retour acheté sur internet, selon si vous vous y prenez à l’avance ou pas. Il y a des compagnies qui font des tarifs préférentiels pour les visas working-holidays. Renseignez-vous sur les sites web.

D. La démarche d’inscription au « Nurses Board »

L’Australie est divisée en 7 états ou territoires. Chaque état et territoire a son propre fonctionnement. Pour exercer en tant qu’infirmière, il faut être inscrite au « Nurses Board » de l’Etat ou du territoire où vous souhaitez travailler.

Les informations ci-après ne concernent que l’état du New South Wales (NSW). Pour les autres états ou territoires, les documents demandés peuvent légèrement varier.

Comment obtenir votre inscription ?

Pour commencer, envoyez un courrier en anglais au « Nurses Board », expliquant que vous êtes infirmière française, et que vous souhaitez travailler dans le NSW :
Nurses and Midwives Board – PO Box K599 – HAYMARKET NSW 1238 - AUSTRALIE.

Ils vont vous renvoyer un document jaune récapitulant toutes les pièces à fournir. Bonne nouvelle ! Avec l’Union Européenne, notre diplôme est reconnu !  Plus besoin de suivre une formation de remise à niveau dans une école australienne ! Pour simplifier et de façon précise, voici ce qu’ils demandent :

1) La feuille d’inscription au « Nurses Board » dûment rempli.

Fourni dans le document jaune.

2) La photocopie de votre passeport.

3) La photocopie de votre diplôme d’état d’infirmière.

4) Une transcription du programme clinique et théorique des études infirmières.

Fournie par l’IFSI où vous avez accompli votre formation. Il doit faire apparaître chacune des informations suivantes :

  • votre nom
  • longueur de la formation, incluant les dates de commencement et de fin
  • le contenu théorique du programme, incluant le nombre d’heures dans chaque module abordé.
  • l’expérience clinique en nombre de jours ou de semaines effectués dans chaque domaine d’activité.
  • la signature du Directeur de l’IFSI.

5) Un certificat d’enregistrement en tant qu’infirmière en France.

Avant d’exercer pour la première fois en France, il est nécessaire de se faire enregistrer au répertoire ADELI de la DDASS concernée. Vous devez demander au Directeur Départemental des Affaires Sanitaires et Sociales, un certificat d’inscription laissant apparaître votre numéro d’inscription au répertoire ADELI.

6) Un certificat de conformité aux directives européennes.

S’adresser à la DRASS de la région dans laquelle vous avez effectué votre formation, et demander un certificat de conformité de votre formation infirmière aux directives européennes n°77/452/CEE et n°77/453/CEE.

7) Vos références professionnelles.

S’adresser à vos employeurs en France pour leur demander une attestation d’emploi dans laquelle doit apparaître les éléments suivants :

  • en en-tête, le nom et les coordonnées du Directeur des Soins Infirmiers.
  • votre qualité d’employé c’est-à-dire, Infirmière diplômée d’état.
  • la durée de votre emploi
  • l’indication plein-temps ou à temps-partiel
  • les services dans lesquels vous avez travaillé.
  • la signature du Directeur des Soins Infirmiers.

Un minimum d’un an d’activité est requis par le « Nurses Board » pour accepter votre inscription. De plus, votre ancienneté est reprise par les établissements qui vous emploieront ensuite.

8) Deux attestations de votre « intégrité morale »

Deux référents de votre choix doivent attester de vos qualités humaines et morales uniquement.
Ces référents ne doivent pas avoir de liens familiaux avec vous, doivent vous connaître depuis au moins 1 an, et doivent exercer une activité professionnelle de santé (par exemple une collègue infirmière).
Ces référents devront remplir un fascicule déjà prêt et fourni dans le document jaune.

9) Vos résultats à l’examen d’anglais

Ayant choisi l’Australie, un pays anglophone, il est, vous vous en doutez, nécessaire de savoir parler anglais pour exercer notre métier.
Selon les personnes, cette étape sera plus ou moins difficile, mais ne retenez qu’une seule chose ! Elle n’est pas infranchissable !
Pour ce faire, plusieurs possibilités s’offrent à vous :
soit vous décidez de passer cet examen avant de vous rendre en Australie : la seule possibilité est alors de passer l’IELTS (« International English Language Testing System »).
Choisir le test académique.
Il faut obtenir un score minimum de 6.5 dans chaque module, avec une moyenne générale de 7.
Le British Council France organise des sessions tous les mois à Paris et Bordeaux. Il vous en coûtera 175 euros.
soit vous décidez de partir directement en Australie et de passer votre examen là-bas. Vous aurez alors plusieurs possibilités :
toujours l’IELTS.
Le test effectué par « College of Technical And Further Education » (« TAFE »).
le test de « Occupational English Test » (« OET »).

Mais celui que je vous conseille, car moins cher financièrement (environ 50 euros) et de niveau plus abordable, est celui de « Adult Migrant English Service ». Il se divise en 4 modules (écrire, parler, écouter, lire). Il faut obtenir un score de 3+ à chaque module. Les modules traitent toujours d’un sujet de santé.

Les coordonnées de chacun de ces centres sont fournies dans le document jaune.

Attention : Toute photocopie doit être certifiée « conforme à l’original ». Et tout document doit être traduit en anglais (y compris la mention « certifiée conforme à l’original »), et certifiée par un traducteur agrée (vous les trouverez dans les pages jaunes).

OUF ! Une fois tous ces documents rassemblés, non sans quelques difficultés parfois je l’avoue, vous pouvez tout envoyer au :
« Nurses and Midwives Board » ; ou vous rendre directement sur place si vous êtes déjà en Australie (à ce moment-là, emmenez seulement les originaux de vos documents avec vous ; pas besoin des photocopies) : Level 6, North Wing – 477 Pitt Street – Sydney NSW 2000.
Les frais d’inscription s’élèvent à 45 euros environ.

Félicitations ! Vous voilà bien infirmière australienne !

E. Les démarches indispensables sur place

1) Le « Tax File Number »

Pour pouvoir travailler en Australie, quel que soit le travail, il faut d’abord obtenir un « Tax File Number » obligatoire ! Pour cela, c’est simple ! Il suffit une fois sur place d’en faire la demande par internet.
Votre TFN sera envoyé à l’adresse postale que vous aurez indiquée en environ 10 jours.

2) L’ouverture d’un compte bancaire australien

Facile. Il suffit tout simplement de se rendre dans une banque, et d’en faire la demande.

3) L’assurance santé

Une fois en Australie, vous n’êtes plus couverte par le système français pour les soins médicaux effectués sur place. Selon les cas, votre carte de crédit française vous garantit une couverture maladie-rapatriement pour une durée limitée après votre arrivée en Australie (par exemple 90 jours avec une carte visa simple à la Banque Populaire) Renseignez-vous auprès de votre banque en France.
Pour une assurance à long terme, vous avez le choix entre vous affilier à :

  • Medicare, système de sécurité sociale australien ;
  • ou à une assurance privée internationale.

Pour vous faire une meilleure idée avant de décider, allez sur le site : http://www.australia-australie.com/ De nombreux forums traitent du sujet.

Voilà mesdames et messieurs ! Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter bon courage dans toutes ces démarches ! Et rappelez-vous, absolument rien n’est impossible ! Peut-être nous croiserons-nous un jour en Australie, qui sait ?...


La vie… bien agiter avant usage !...

Paris, 1er février 2010

Creative Commons License
Infirmière

Publicité

Commentaires (21)

Cece0184

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#21

Pas si impossible!!

Bonjour!
C est sûre que passer son équivalence n est pas facile mais tu n as pas besoin de 2 ans d études en plus. Tu as demandé dans quelle nursing board Marion?
Je suis a Perth et tout nouvellement enregistrée comme Registered nurse. Après plus d un an de paperasse il m ont demandé de reprendre les études mais que pour 3 mois et je suis diplômée de 2006 aussi. Par contre j ai du insister car au début il demande 1 an... Et même 3 mois c est déjà 8000euros!!
Ce qui est chiant avec la demande d'équivalence en Australie c est que ça dépend du nursing board et du moment où tu la passe car ça change tout le temps!!
Après une fois infirmière dans un hôpital il y a plein de petits diplômes à passer c est sûre mais normalement ils payent la formation une fois embauché...
Un conseil aussi pour être plus indépendant niveau visa, le mieux c est d'avoir min 3 ans d expérience et moins de 30 ans pour faire un independant skilled visa sinon il faut se faire sponsorisé...
Bon courage a tous!

mariong84

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#20

travailler en australie;mission impossible

bonjour a ttes et ts ,
je crois qu'infirmier.com devrait revoir sa copie de A a Z....travailler en australie c'est pas possible: a l'heure actuelle pour les infirmiers diplomes avt la reforme il n'est pas possible de travailler en tant qu'infirmiere car notre dipolme n'est tout simplement pas reconnu. Ils veulent un bachelor of nursing et bon nombre de traducteurs ici traduisent notre diplome au mot a mot: state diploma of nursing. dilploma en anglais n'est pas un titre universitaire.En ce qui me concerne je suis dipolmee de 2006, j'ai attendu 5 mois pour un refus. j'ai refait traduire mon diplome par un autre traducteur qui alleluia l'a traduit par bachelor of nursing. J'ai fait appel de la decision et ai attendu encore 5 mois pour un autre refus. 10 mois au total pour rien , bcp d'argent pour les tests d'anglais et preparation, bcp de tps aussi.... beaucoup de deception.
Enfin ils m'ont qd meme donne l'option de recommencer mes etudes mais 2 ans au lieu de 3 (c'est tres genereux) a raison de 11000 dollars par semester...faites le calcul!
Je termine en disant que meme pour les plus chanceux ou ceux diplomes d'apres la reforme pensez a mettre beaucoup d'argent de cote car quoi qu'il arrive pour obtenir cette registration il va falloir faire des cours pdt 3 mois .....trop rien vous me direz mais il faut quand meme debourser entre 12000 et 14000 $. Alors meme si l'euro est fort en ce moment par rapport au dollar ca fait qd meme bcp.
Enfin bon a savoir meme après tt ca, vous pourrez travailler mais pas faire gd chose car pour poser une sonde urinaire il faudra faire une petit formation d'1 j a vos frais bien sur. pour poser une perf...une petite formation payante..etc...etc...
a ttes et ts je vous souhaite bcp de courage !!!!!

anthodu25

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#19

Des feed back please...

Bonjour à tous, je viens de tomber sur la page, j'envisage également de me lancer dans les démarches pour partir en tant qu'inf en australie... je vois l'ancienneté du dernier post. Il y a t'il des retours récents de personnes étant la-bas, ou qui envisagent d'y aller...

chihiro_nice

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#18

retour d'experience

Je suis infirmière diplômée en France et je travaille maintenant en Australie.
Pour répondre a ta question, oui le test d'anglais est absolument indispensable. Tu ne peux pas déposer ton dossier si tu ne présente pas les résultats du test d'anglais. Pour l'IELTS il te faut minimum 7 dans chacune des rubriques.

Je te conseille d'aller faire un tour sur le site d'enregistrement des professionnels de santé en Australie http://www.nursingmidwiferyboard.gov.au/Registration-Standards.aspx

Sache que tu as la possibilité de travailler comme aide soignant (assistant in nursing AIN) sans être enregistré en montrant ton diplôme français. Je ne sais pas si c'est reconnu partout mais ça marche dans les maisons de retraite et je pense dans les agences d'interim.

Je veux juste ajouter que si un infirmier a des années d’expérience et souhaite tenter d'obtenir un visa longue durée, il faut se lancer dans une demande de "skilled migrant visa". Le métier d'infirmier est toujours sur la liste des métiers en demande en Australie. Il est aussi possible de se faire sponsoriser par un hôpital ou un autre employeur australien pour une durée de 2 ans. Ça permet de tenter l'aventure quand on a plus de 30 ans.

pauliner

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#17

merci pour les précieuses infos !

Bonjour,

Je suis infirmière depuis un an maintenant et ça fait un moment que j'ai lu pour la première fois l'article posté sur infirmiers.com à propos de la pratique en australie. Cet article m'a donné envie de partir et je me suis mise à fond dans les démarches. merci ;-)

J'aimerais avoir quelques précisions :
J'ai vu dans l'article que le test "adult migrant english service" était intéressant mais je ne trouve pas d'infos sur leur site, j'ai l'impression qu'ils ne proposent que des cours. De quel test plus facile que l'IELTS parliez vous dans votre commentaire?
J'ai déja passé l'IELTS et j'ai eu les notes de 8-7-6-6, je pense que ce ne sera pas suffisant, mais sont ils intransigeants sur les notes?

Dans tous les cas mon avion décolle le 10 mars pour Sydney...

A bientôt.

Pauline Renaud

soca

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#16

@ Liloubize

Merci pour ta réponse!je vais y réfléchir ce qui m'effrai un peu c'est que je suis loin d'être bilingue mais bon...j'ai encore le temps de prendre des cours!Tu y as été?

LilouBize

Avatar de l'utilisateur

4 commentaires

#15

@ Seco

Pas besoin d'équivalence. Juste la paperasse et le test d'anglais. Je conseille de passer ce dernier directement sur place si possible, à Sydney par exemple. De niveau plus accessible et moins onéreux que l'IELTS en France.
Depuis l'année dernière, l'enregistrement au "Nurses Board" est national. Plus besoin de se réinscrire dans chaque région.
Profite de l'atout que tu as d'être infirmière, un métier recherché là-bas. Le travail te semblera extrêmement enrichissant. Et, un point non négligeable, tu seras très bien payée. Donc plus de liberté!!

soca

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#13

Besoin de renseignements!!!

Bonjour!
Je souhaiterais partir vivre 1 an en australie et y travailler dans le cadre du visa "working holiday".
Diplômée de 2006, dois-je passer une équivalence?ou suffit-il de faire la paperasse et l'examen d'anglais cité plus haut?
Qu'est ce que la "nurses board" exactement? à part une autorisation de travailler en temps qu'infirmière.Est-ce un ordre infirmier?un genre de ddrass?
Si je veux voyager à travers l'Australie par exemple aller à Sydney, Brisbane, Melbourne etc...dois-je faire ces démarches à chaque fois que je change de région?
Pensez-vous que ce soit vraiment faisable sans trop de prise de tête de vouloir faire mon métier dans ce pays?ou devrais-je plutôt envisager une autre activité plus facile d'accès pour vivre?comme la restauration par exemple?
Je vous remercie d'avance pour vos réponses

LilouBize

Avatar de l'utilisateur

4 commentaires

#12

@poupougne

Salut!!
Je ne vais parler que de ce que je connais. En 2006, quand je suis partie bosser en Australie, ils demandaient 1 année d'expérience professionnelle infirmière pour pouvoir être enregistré à l'ordre, et être autorisé à travailler. Cela a peut-être changé depuis. Renseigne-toi auprès du "Nurses Board".
Effectivement, une fois que tu es enregistrée au "Nurses Board", tu peux postuler dans n'importe quel hopital.
Pour l'examen d'anglais, je ne peux pas te conseiller car pour ma part, je l'avais passé directement sur Sydney.

poupougne

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#11

encore quelques questions...

bonjour, alors moi je suis étudiante infirmière dans la nouvelle réforme donc grade licence et mon copain part en australie ou il a déja un boulot. puis je paritr directement en aout après le diplome ou alors est ce vraiment impossible?
et si j'ai bien compris, il n'y plus 7 semaines d'école la bas, on arrive et on travaille comme infirmière directement (lorsque l'ensemble des papiers sont fait)??
et qu'est il plus conseillé comme test d'anglais: ielts ou oet?

beilmoustik

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#10

Pas si facile!

L'article est treès intéressant mais parrait un peu trop "facile".
L'Australie est un pays merveilleux mais il est loin d'être facile d'y faire reconnaitre son diplome.
Tout d'abord l'examen d'Anglais il y a 2 options:
IETLS comme expliquer dans l'article. Mais il faut un minimum de 7 à toutes les parties ( Compréhensin à l'audition, à la lecture, un écrit et une interview)
Ou OET ( plus spècifique aux profession médical), ou le score est de minimum B, de nouveau à toutes les parties!
De plus il faut avoir un bachelor en soin infirmier de niveau universitaire ( ce qui n'est pas le cas de la france ou de la Belgique) ou être capable de prouver que votre bachelor est de niveau universitaire!
Il vous faudra du courrage mais ça en vaux la peine!!
Pour m'a part je n'y suis pas encore car je n'arrive pas à passer l'examen d'anglais malgrès le faite que je vis dans le pays depuis 2ans et que j'ai pas de contact en français ou très peu!
Mais ayant des copines dans le metier, j'ai plein d'echo...meilleur salair, meilleur considération,...
Un minimum d'une année d'experience en tant qu'infirmière dans votre pays d'origine facilite le processus!
Bon courrage à tous!

LilouBize

Avatar de l'utilisateur

4 commentaires

#9

@ magikkceriise

Salut!
Effectivement, la limite d'âge concerne uniquement le visa working-holidays. Le plus facile et rapide à obtenir pour les plus jeunes.
Pour les moins jeunes, le mieux serait, une fois que vous êtes enregistrés au Nurses Board, de vous faire parrainer par un employeur, en l'occurrence un hôpital ou une agence d'intérim, pour l'obtention d'un visa de travail banal. Vous pouvez vous rendre sur place une première fois, et procéder à des entretiens d'embauche, ou tenter de prendre contact directement par téléphone depuis la France, avec les DRH.
Voilà!!
A Heurtebize

LilouBize

Avatar de l'utilisateur

4 commentaires

#8

@ Stef53

Salut!
Beau projet hein! Tu verras, une nouvelle vie très sympa!
Je vais essayer de répondre à tes interrogations....
D'abord oui, ils recherchent des IDE dans tous les domaines. Et une petite modif' par rapport à ce que j'ai écrit dans l'article, une fois enregistré au Nurses Board, vous le serez pour tous les états et provinces d'Australie. Une réforme est passée en juin dernier. De ce fait, les documents demandés pour l'inscription auront peut-être légèrement changé. A voir.
Question salaire, les infirmières sont beaucoup mieux payées dans l'Outback, pour compenser l'isolement et attirer des travailleurs dans ces zones reculées. Mais même dans les grandes villes, les salaires sont supérieurs à nos payes en France et sont versé tous les 15 jours. Les heures sup' sont très très bien payées, sur volontariat.
Question ambiance, les australiens étant un peuple d'immigrés, ils sont de nature conciliante à l'égard du nouvel arrivant et de ses difficultés d'élocution en anglais. J'ai toujours été chaleureusement accueillie. Pour tout te dire, c'est vrai qu'à ma première relève, je n'ai pratiquement rien compris. Surtout qu'ils utilisent le passé composé pour les transmissions. Surprenant! Mais ils prennent le temps de répéter, adorent aussi notre accent et aux bout de quelques jours à peine, tu t'y fais. De plus, beaucoup de termes médico-techniques sont quasiment les mêmes (d'origine latine), et ils fonctionnent avec le nom des molécules pour les médicaments. Tu t'y retrouves donc facilement.
Question conditions de travail, ils sont aux 39H/sem biensûr. Une infirmière a en charge peu de patients, comparé à notre chère métropôle... : en chir, j'avais GRAND maximum 6 patients à charge. En néonat' 3 ou 4 nouveaux-nés. 1 ou 2 si c'était des réas. Dans un des services où je travaillais, nous pouvions programmer nous-même notre planning pour le mois suivant. Le matériel médical est très similaire au nôtre, voire identique. Ils sont en avance sur nous pour certaines choses, légèrement en retard pour d'autres. Rien d'extraordinaire.
Biensûr je ne fais référence qu'à ma propre expérience. Et les situations peuvent apparaître différentes pour d'autres.
En espérant t'avoir éclairé sur certains points! Bon courage pour votre projet d'expat'!
A Heurtebize

Rednight

Avatar de l'utilisateur

9 commentaires

#7

Bonne nouvelle

Partir travailler en Australie est un de mes rêves. Si je pouvais réussir mon concours d'infirmière cette année, devenir infirmière et partir en Australie je serais l'infirmière la plus heureuse du monde !

stef53

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#6

SUPER

Bonjour, merci beaucoup pour toutes ces infos. Nous devons partir avec mon mari dans un an et demi sur l'australie, je suis infirmière et je reprend les cours d'anglais depuis six mois.
Je souhaiterais avoir des infos sur la pratique infirmière en australie, est ce la même façon de travailler ? le salaire ? recherche ti'l des inf dans tous les domaines ? comment se fait l'intégration dans les services ? J'aimerais bien avoir des témoignages d'inf qui travaillent actuellement en australie. En vous remerciant pour vos précieux conseils.
Stéphanie

magikkceriise

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#5

rectification

christian_troy

le critère d'âge n'est pas pour y aller mais simplement pour l'obtention de ce visa
je pense qu'il en existe d'autre pour aller y travailler

fanmapuce

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#4

Farès

j'en connais un à qui ça va plaire....

glifanan

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#3

comme en Suiuissse!

eh ! ils n'ont pas besoin de vendangeurs aussi ... j'ai des amis espagnols qui sont libres en ce moment !!! et en france nous ferons venir des i d e bulgares et des plombars polonais , je vous jure ;-((

christian_troy

Avatar de l'utilisateur

25 commentaires

#2

degouté

Je suis vert de terre c'est quoi ce critère d'âge absurde...J'ai 32 ans

saxogreg

Avatar de l'utilisateur

7 commentaires

#1

Excellent article

A nous les plages australiennes !

Excellent "tuto-article".

Merci beaucoup pour la démarche et les infos. Reste plus qu'à nous dire comment est la pratique infirmière là-bas, le salaire, les conditions d'évolution/formation. Merci !