MODES D'EXERCICE

Portrait – Yohan : sportif, soignant et globe-trotteur

Cet article fait partie du dossier :

Exercice international

Vous connaissez déjà Flo et Yo au travers de leur association « Care Conception Through the World » et des articles qu'ils publient régulièrement sur Infirmiers.com. La communauté s'intéresse aujourd'hui plus particulièrement à Yohan qui fera son entrée en Ifsi en septembre 2012 avant d'entamer son tour du monde des soins. Rencontre avec un futur « nurse-trotter »...

Portrait – Yohan : sportif, soignant et globe-trotteurDès septembre prochain, Yohan intégrera un Institut de formation en soins infirmiers afin de devenir infirmier. Âgé de 31 ans, cet aide-soignant a des rêves plein la tête. Au-delà de l'envie d'exercer en tant qu'infirmier, il souhaite également partir à la conquête du monde ; un défi qu'il compte bien relever dans trois ans une fois diplômé. Mais avant de penser à « l'aventure de toute une vie », Yo doit pour l'heure se concentrer sur ses études. Ainsi, il va devoir faire face à un double challenge : obtenir son Diplôme d'Etat d'Infirmier tout en préparant son voyage. Pour l'y aider, il peut compter sur Florence, sa femme, également étudiante en troisième année de Manipulatrice en Électroradiologie Médicale.

Derrière le sportif se cachait un soignant

Au départ, rien, ou presque, ne destinait Yohan au métier d'infirmier. Il a en effet débuté sa carrière en tant que sportif de haut niveau. Il fait remarquer que « le sport en compétition n'est pas une sinécure car hormis les qualités physiques que le sport de haut niveau demande, il faut aussi d'énormes, voire plus de qualités mentales, ce que je n'avais pas. J'ai eu beaucoup de mal à supporter la pression du public et de mes entraîneurs. Je n'étais bon dans ce sport que lorsque j'y prenais du plaisir, ce qui n'était plus le cas. Alors quand il faut s’entraîner deux fois par jour, cinq jours sur sept, être en déplacement tous les week-ends aux quatre coins de la France, ne pas avoir, ou du moins très peu de vacances, subir des attaques physiques violentes qui au fil du temps engendrent divers problèmes (j'ai des douleurs chroniques aux coudes et j'ai été opéré d'une ligamentoplastie à chaque genou), je dois avouer que mon engouement pour le sport de haut niveau s'est vite amoindri ».

« J'ai su très tôt que je voulais faire ce métier. Dés les premiers mois de ma prise de poste en tant qu'aide-soignant à vrai dire »

Se pose alors la question de la réorientation. En faisant un bilan de compétences, Yohan se découvre de réelles qualités d'écoute et d'empathie qui vont de pair avec le métier d'aide-soignant. Son choix n'est pas tout à fait dû au hasard puisque sa mère est elle aussi-aide-soignante. Il entame donc ses révisions, passe le concours et est admis en formation d'aide-soignant dans la même année.

Après cinq ans d'exercice dans différents services comme le bloc opératoire, la réanimation, la cardiologie ou les urgences, le voilà de nouveau de retour à l'école en vue de devenir infirmier. Cependant, comme il le souligne, son parcours s'avère quelque peu compliqué : « le chemin pour arriver sur les bancs de l'Ifsi a était comment dire… semé d'embûches. J'ai su très tôt que je voulais faire ce métier. Dés les premiers mois de ma prise de poste en tant qu'aide-soignant à vrai dire. Par sécurité, j'ai voulu attendre d'être titulaire de la fonction publique pour passer le concours, pour bénéficier de la promotion professionnelle et avoir un maintien de salaire pendant toute la durée de la formation. L'année de ma titularisation, j'ai vite déchanté puisque mon employeur de l'époque n'a jamais voulu me financer pour cause de manque de budget. Malgré des dossiers déposés à l'AFH, je n'ai pas pu profiter de la promotion professionnelle. J'ai donc dû faire un report de formation (j'ai eu mon concours il y a plus d'un an) et j'ai ensuite démissionné de la fonction publique hospitalière pour me débrouiller par moi-même. En ce moment, je bosse en CDD et je pourrais prétendre (normalement) à des indemnités Pôle emploi durant ma formation. Que quelqu'un ne vienne pas me dire que je suis pas motivé pour faire cette rentrée en formation ! ».

Yo, un soignant aux multiples facettes

En soi, si la formation ne lui fait pas peur, Yohan redoute tout de même la partie théorique. Fort de son expérience d'aide-soignant, il sait que cela ne peut qu'être une valeur ajoutée durant ses études en soins infirmiers. Le passage d'aide-soignant à infirmier sera l'occasion d'étoffer ses acquis et d'aller plus loin dans le soin. Ne pas comprendre certaines pathologies ou certains soins techniques se révélait en effet frustrant. Pendant trois ans, « Les cahiers de l'infirmière » sont pour lui un véritable support d'apprentissage et ses collègues infirmiers se montrent très pédagogues en lui prodiguant des conseils avisés. Mais ce type de formation atteint vite ses limites et est loin de satisfaire sa soif de connaissance du soin. Le cycle révisions, concours, admission se renouvelle donc encore une fois. Il compte bien utiliser l'expérience acquise durant ses trois années d'étude lors de son voyage autour du monde prévu pour 2015.

« L'aventure de toute une vie »

Au-delà de son désir de devenir infirmier, Yohan a un tout autre projet qu'il expose régulièrement dans ses articles publiés sur Infirmiers.com. Depuis 2011, il est l'initiateur avec sa compagne Florence de l'association « Care Conception Throug the World » dont le but est de faire découvrir comment se déroule le soin dans le monde. En faisant le tour du globe, il espère bien en apprendre le plus possible et découvrir de nouvelles cultures. Au programme, l'Europe, l'Asie, puis la traversée de l'Amérique du Nord et du Sud, le tout dans un van aménagé ! Mais avant d'entamer ce long périple, Flo & Yo vont se limiter à la France et aux régions frontalières durant leurs études. Au travers d'articles, de vidéos, de photos, ils comptent bien retranscrire le plus fidèlement possible ce qu'ils auront vu et appris.

« Je veux avoir le temps d'apprendre des autres, voir comment ils vivent, comment ils mangent, je veux sourire, je veux pleurer… »

Afin de vivre au mieux cette expédition, obtenir le Diplôme d'Etat Infirmier est capital pour Yohan. En effet, comme il le souligne : « une des missions de l'association est aussi de travailler et d'aider les Organisations non gouvernementales (ONG) autour du monde, de voir comment elles travaillent, comment sont dépensés les dons. Nous allons donc mettre la main à la patte, et cela par des soins techniques ou par des actions de santé publique. Donc il faut que je parte avec la tête bien pleine pour pouvoir être le plus utile possible ».

Yohan : sportif, soignant et globe-trotteur

Cette aventure, qu'il espère riche en émotions, est l'occasion de se recentrer sur ce qui est réellement fondamental à ses yeux : l'être humain. Il précise notamment : « durant nos voyages, je souhaite retrouver des valeurs plus importantes à mes yeux que celles que je côtoie tous les jours actuellement et cela au travail comme dans ma vie personnelle. Je veux prendre mon temps, le temps de vivre, avancer à mon rythme, aider des gens qui sont peut-être moins exigeants qu'en France, échanger des sourires, des poignées de mains, faire connaissance avec des milieux et des cultures radicalement différents des nôtres, retrouver cette envie de faire les choses parce que j'ai envie de les faire, et non plus par nécessité. Je veux avoir le temps d'apprendre des autres, voir comment ils vivent, comment ils mangent, je veux sourire, je veux pleurer… ».

Il ne fait aucun doute que pour nos « nurse-trotters », il y aura un avant « Care Conception Through the World » et un après . Peut-être un projet plus fou encore ? Pour Yohan, une chose est sure, l'entraide et le soutien des autres fera toujours partie intégrante de sa vie. Mais pour le moment, il profite de l'instant présent. Carpe diem donc...

Flo & Yo - Deux soignants à la conquête du monde !

En novembre 2011, Yohan, 31 ans, aide-soignant et Florence, 28 ans, étudiante manip radio en 3ème année, férus de voyages et d'expériences insolites ont créé « Care Conception Through the World », une association loi 1901 dont le nom peut être traduit en français par « La conception du soin autour du monde ». Son but ? Réaliser des reportages photos et vidéos, à travers le monde, sur les différentes façons de concevoir le soin. En résumé : voyager, découvrir, et surtout partager avec la communauté soignante et même au-delà ! Ils nous ont présenté leur projet récemment sur Infirmiers.com, partenaire de leur aventure à venir. Retrouvez l'intégralité de leur projet sur www.floetyo.com

Creative Commons License


Rédactrice Infirmiers.com
aurelie.trentesse@infirmiers.com

Retour au sommaire du dossier Exercice international

Publicité

Commentaires (0)