IDEL

Cardiologie : de l'intérêt du suivi infirmier à domicile...

Une étude australienne souligne les vertus d'un suivi infirmier à domicile des patients insuffisants cardiaques.

Un programme de suivi des patients insuffisants cardiaques chroniques reposant sur les infirmières avec des visites à domicile a été associé à une réduction importante des durées de séjour hospitalier par rapport à un suivi externe en centre spécialisé, dans une étude australienne présentée lors du congrès européen sur l'insuffisance cardiaque à Göteborg,en Suède.

L'étude WHICH? a randomisé 298 patients insuffisants cardiaques chroniques à leur sortie d'hôpital, entre un programme de suivi basé sur des visites du patient dans un centre spécialisé et un programme reposant sur des infirmières avec visites à domicile.

Il n'y a pas eu de différence statistiquement significative entre les deux groupes à 12-18 mois de suivi en termes de survie, ni sur le risque de ré-hospitalisation, ni de survie sans événement, selon le diaporama présenté par Simon Stewart du Baker IDI Heart and Diabetes Institute à Adelaïde (Australie.

Cependant,les durées d'hospitalisation ont été significativement réduites dans le groupe de suivi à domicile, de 35% (934 jours d'hospitalisation au total) pour les séjours hospitaliers de toute cause, de 30% (668 jours) pour les séjours de toute cause non programmés et de 37% (590 jours) pour les séjours liés à un problème cardiovasculaire.

D'autres analyses de l'étude doivent fournir une évaluation du rapport coût/efficacité et des préférences des patients concernant ces deux stratégies de suivi de l'insuffisance cardiaque.

Publicité

Commentaires (0)