IDEL

Succès pour la première journée de l’installation libérale !

Le 21 juin 2012, à Paris, Infirmiers.com et son partenaire la MACSF ouvraient la première journée dédiée à l’installation libérale. Les infirmières et infirmiers - une quarantaine - venus des quatre coins de France pour y participer sont repartis avec un projet affiné, riches d’informations précises et de témoignages de terrain qui ne l’étaient pas moins. Résumé.

journée dédiée à l'installation libérale le 21 juin 2012 a ParisTenter l’aventure libérale... l’idée semble aujourd’hui partagée par de nombreux infirmières et infirmiers qui manifestent un désir aigu de quitter l’hôpital pour exercer autrement en menant un projet plus personnel où la liberté et la qualité de vie semblent être des facteurs recherchés. A la veille de sauter le pas, forts de leur expérience développée plusieurs années durant en services de soins, ces professionnels savent que tout projet, pour être réussi, doit être largement anticipé. En la matière, s’installer en libéral s’accompagne de multiples démarches en amont et d’une bonne connaissance de l’environnement et des contraintes qui lui sont imposées.

Cette première journée de l’installation libérale proposée par Infirmiers.com et son partenaire la MACSF le 21 juin 2012 tombait donc à pic et les inscriptions, très vite bouclées (également pour la journée à venir du 18 septembre 2012), ont témoigné de la forte attente des infirmiers hospitaliers en la matière.

Bien que la journée se déroule à Paris, ils n’avaient d’ailleurs pas hésité à parcourir de nombreux kilomètres (certains participants venaient du sud-est, de l’est, du centre de la France...) pour y participer. Le programme était en effet alléchant, car très dense, abordant tout à tour les nombreuses questions liées au projet libéral : géomarketing, budget, aides à l’installation, modes d’exercices et incidences économiques, formalités administratives, assurances, couverture sociale, fiscalité... L’idée était de fournir aux participants toutes les clés pour réussir. Un panel d’intervenants a donc partagé son expertise sur ces sujets « pointus », répondant précisément aux questions posées et suscitant de nombreux débats.

une assemblée studieuse et motivée
Une assemblée studieuse car très motivée
savoir ou on va s'installer
Savoir où on va s’installer...
La question « ardue » des modes d’exercice...
La question « ardue » des modes d’exercice...

Didier Préteux, expert en financement, a notamment rappelé la première question à se poser au préalable, à savoir : comment bien déterminer les besoins de financement de son projet. « Il est important de bien estimer, d’un côté, l’ensemble des besoins du cabinet, la clientèle, le matériel, le véhicule, le mobilier, les travaux et, de l’autre, les ressources dont on dispose, sans oublier d’établir un compte d’exploitation prévisionnel (recettes et charges professionnelles et privées). Ainsi, les besoins en financement bancaire seront affinées et personnalisés ».

Philippe Fanaud, représentant de l’Agakam, association de gestion agrée des kinésithérapeutes et paramédicaux, a explicité de son côté, le choix des structures juridiques (exercice en groupe, société civile de moyens, société civile professionnelle...) et leurs incidences économiques sur l’exercice libéral. « Bien connaître les avantages et les inconvénients des différentes possibilités est important et c’est vrai que le langage utilisé, assez abscons, n’est guère familier aux infirmiers dans un premier temps. C’est ardu mais il est indispensable d’être bien conseillé en la matière... ».

La question des charges sociales, développée par Christine Glomeau, qui a longtemps exercé en cabinet libéral, a suscité également un grand intérêt. Là encore, les contraintes à connaître en amont sont nombreuses : « Couverture sociale, caisse de retraite, formation continue, accidents du travail, maladies professionnelles... le régime de l’infirmier libéral n’a pas grand chose à voir avec celui du travailleur salarié et ce changement d’univers doit être bien appréhendé afin de ne pas avoir de mauvaises surprises et garder une activité pérenne malgré l’ajustement des charges sociales de la 3e année d’exercice. Là encore, le maître-mot est l’anticipation » a-t-elle rappelé.

william dumoulin infirmier liberal boulogne sur mer
William Dumoulin infirmier libéral
installé à Boulogne-sur-mer

Marie-Laure Mollis, chargée de projets à la MACSF, a abordé quant à elle la question de la protection des professionnels de santé libéraux : protection professionnelle (locaux, véhicule), responsabilité civile, protection juridique et complémentaire (prévoyance, frais médicaux, garantie des accidents de la vie...). « Il est indispensable de bien se garantir dès le début car, là encore, l’a peu près n’est pas concevable. L’approche doit être personnalisée et les besoins élaborés avec finesse afin d’apporter des solutions adaptées ».

Pour ancrer le propos dans la réalité « vraie » et l’enrichir, William Dumoulin, infirmier libéral installé depuis deux ans à Boulogne-sur-mer, dans le Pas-de-Calais, a été le véritable fil rouge de la journée, sa présence a constitué une valeur ajoutée certaine, fort appréciée de ses collègues hospitaliers.

Il a souligné combien, au-delà de ce cadre administratif assez rigide, sa pratique "l’enrichissait dans son approche humaniste des patients", rappelant que le fait d’aller chez les gens donnait à l’acte de soin une toute autre dimension et que la reconnaissance des personnes soignées n’en était que plus importante et positive. De plus, a-t-il expliqué, "depuis que je suis libéral, j'ai l'impression d'être considéré comme un professionnel de santé à part entière de par un meilleur contact avec les médecins et les pharmaciens, kinésithérapeutes, auxiliaires de vie... Je fais partie d'une véritable équipe pluridisciplinaire et ma parole de professionnel est prise en compte dans les décisions à prendre pour les patients, cela est très valorisant".

De nouvelles programmations sont prévues, vraisemblablement fin 2012 et début 2013 et ce, à Paris et en province... Nous vous en aviserons !

A l’issue de cette journée riche en échanges et où la convivialité n’a pas fait défaut, chacun a pu repartir avec des idées très précises et surtout des éléments concrets pour envisager plus sereinement son projet d’installation en libéral. Pour certains, il ne s’agit encore que d’une idée qui commence à germer. Pour d’autres, la perspective est plus avancée et n’attendait que d’être étayée d’informations concrètes. D’autres enfin vont passer à l’acte... - au sens propre comme au figuré ! - et étudient déjà assidûment la nomenclature qui définira prochainement leurs actes de soins... Ils ont promis de nous tenir au courant et nous comptons sur eux pour venir en témoigner ici...

La prochaine journée de l’installation libérale a lieu le 18 septembre 2012 et les inscriptions sont closes depuis déjà de longues semaines. Devant le succès de cette initiative qui répond à une véritable demande, une nouvelle date, toujours à Paris, devrait s’ouvrir pour début décembre. En 2013, l’événement devrait se poursuivre en province...

espace libéral infirmiers.com

Creative Commons License
Rédactrice en chef Infirmiers.com
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

William DUMOULIN
Infirmier libéral, Boulogne-sur-mer
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Publicité

Commentaires (1)

damienide

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

Superbe

Enfin une journée dédiée à l'installation. Et quelle journée, bonne ambiance, intervenants vraiment experts dans leur domaine.
Bref une journée très enrichissante, et à recommender à tous.
Encore merci aux intervenants et à l'infirmier.com.