PUERICULTRICE

Cours - Accueil du nouveau né en salle de naissance

I. Généralité

  • Se prépare tout au long de la grossesse (suivi médical, préparation à la naissance…)
  • Parer aux difficultés de la vie extra-utérine (pulmonaires, vasculaires liés à l'immaturité, souffrance ponctuelle …) : Matériel de réanimation au cas où
  • On ne peut pas prévoir l'État du nouveau né avant que tout soit terminé

II. Critère de risque de souffrance fœtale

1. Pendant la grossesse

  • Tabac, alcool…
  • Activité professionnelle (pénibilité) et/ou trajets longs
  • Pathologie maternelle durant la grossesse  : HTA, diabète, infection vaginale
  • Retard de Croissance intra Utérin (RCIU)
  • Problème de liquide Amniotique : Hydramnios (trop de LA)/oligamnios (pas assez) voire anamnios
  • Placenta : décollement partiel (Hématome Rétro-Placentaire souvent lié à HTA), mal inséré (risque hémorragique de la mère + souffrance fœtale)

2. Pendant le travail

  • Les problèmes survenus pendant la grossesse (HTA, diabète…) jouent sur le travail, risque de Souffrance Fœtale Aigue (SFA)
  • hyperthermie : signe infectieux
  • Rythme Cardiaque Fœtal (RCF)
    • Si bradycardie inférieure à 80bpm + supérieure à 10mn : sortir le bébé
    • Tachycardie (supérieure à 170) peut être lié à l'hyperthermie maternelle
    • Oscillation du Rythme Cardiaque y compris pendant la phase de repos. Si rythme plat même pendant contraction : déclencher le travail
  • Intensité des contractions utérines : si contracture (Utérus ‘de bois') souffrance fœtale car moins d'irrigation (ex : HRP)
  • Procidence du Cordon (cordon devant la tête du bébé et le bassin) :
    • Urgence +++ faire naître l'enfant dans le ¼ d'heure sinon il y a risque de Mort in utero par asphyxie.
    • Diagnostique au toucher vaginal+ monitoring
    • Repousser manuellement la tête du bébé pour irriguer le cordon le temps d'arriver au bloc= césarienne ou épisiotomie
  • Liquide Amniotique  : Si teinté dans 1/3 des cas on n'a pas d'explication ; Souvent le bébé é évacué de méconium (stress ? hypoxie entraînant la mobilisation de l'O2 sur les organes vitaux donc vidange du colon car pas prioritaire) Plusieurs degrés.
  • Présentation fœtale

3. Pendant l'expulsion

  • Présentation dystocique  : Front, tête mal fléchie…
  • Procidence du cordon
  • métrorragies (placenta bas inséré)
  • HRP (joue sur le cœur du bébé)
  • Circulaire du cordon (autour du cou) : Accoucher au + vite+/- forceps

III. Accueil du bébé en salle de naissance (A Orléans)

  • Bébé sur le ventre , cordon sectionné, identification par 2 bracelets (main/pied)
  • bébé sur la table de ‘réa' pendant la délivrance :
    • Score d'APGAR
    • Désobstrué (VAS)
    • Vérification de l'intégrité œsophage/estomac (test à la seringue)
    • Mesures poids, PC, température, taille
    • Vérification de la perméabilité anale
    • Collyre d'antibiotique préventif (infection à gonocoque)
    • Vitamine K1 antihémorragique (normalement 1 dose, 2 si traitement antiépileptique maternel)
  • Glycémie à 1h de vie (là où elle est la + basse)
  • mis au sein/biberon

1. Score d'Apgar

  • Découvert en 1953
  • Reflet de l'Etat de l'enfant à la naissance à 1, 3, 5 et 10 mn de vie
  • 5 critères notés de 0à2 :
    • Fréquence cardiaque (> à 100 :2, < à 100 : 1, si pas de FC : 0)
    • Respiration (si cri et mouvements respi :2, si cri faible/mvts respi lents : 1)
    • Tonus musculaire ( si bon :2, si moyen :1-flexion faible des membres + hypotonie)
    • Réactivité (si normale 2, faible 1, rien 0)
    • Coloration (si rose : 2, extrémités bleues : 1 tout bleu=0)
  • Si APGAR faible le chiffrer le plus objectivement possible. Parfois Etat de mort apparente avec APGAR à 0 puis redevient normal au bout de quelques secondes (bébé ‘Etonné')

2. Prévention de l'hypothermie

  • Lange chaud et sec
  • Vérification température de la table de réa
  • éviter les courants d'air
  • Peau à peau
  • Température du bébé

3. Prévention de l'hypoglycémie

  • prévenir l'hypothermie
  • Alimentation la plus rapide possible
  • Glycémie systématique à 1h de vie normale >ou = à 2mmol

4. Désobstruction des VAS

  • Sonde de gros calibre
  • Vérification de la perméabilité des choanes
  • Nettoyer VAS + vider l'estomac du liquide si en a avalé

5. Section du cordon

  • Coupé au moment de la naissance à 10/15cm, vérification des vaisseaux , si une artère unique vérification de la dernière echo pour détecter un pb rénal éventuellement
  • clamp
  • soin de cordon avec antiseptique
  • Clamp retiré à 24 ou 36h

6. Le premier examen clinique

En salle de naissance ; par Sage-femme ou Pédiatre

A) Inspection générale

  • malformation apparente/anomalies
  • intégrité corporelle
  • coloration
  • Etat cutané

B) Palpation

  • Tête  : Os du crâne, fontanelle (si bombée par ex), bosses séro-sanguines
  • Visage  : implantation des oreilles, présence du conduit auditif, aspect/présence/écartement des globes oculaires, fente palatine et/ou labiale
  • Abdomen  : hépato/splénomégalie, fosses lombaires (éventuelle malformation rénale)
  • Colonne vertébrale  (continuité, intégrité)
  • Intégrité des clavicules surtout si naissance difficile (radio thorax pour vérifier mais se guéri spontanément)
  • Luxation de hanche (manipulation d'Ortolali) si doute échographie de la hanche à 3 semaines de vie et si luxation : lange câlin pendant 3 ou 4 mois
  • Tonicité des membres
  • Organes génitaux (ambiguïté sexuelle, anomalie, palpation des bourses, test à la lampe de poche si hydrocèle)
  • Pouls fémoraux (recherche de coarctation de l'aorte)

La coarctation de l'aorte est une des cardiopathies congénitales les plus fréquentes. Elle se voit surtout chez le garçon et entraîne un obstacle à l'éjection du ventricule gauche qui se traduit par une hypertrophie ventriculaire gauche précoce souvent plus nette à la radio qu'à l'ECG .

C) Auscultation

  • Cardiaque  (régularité, pouls autour de 120)
  • Pulmonaire (murmure vésiculaire et non crépitement ni râle)

D) Examen neurologique

  • Réflexes archaïques  : grasping, Moro, Succion, points cardinaux + marche automatique. (Reflet de la maturité du nourrisson, disparaîssent vers 4 mois de vie)
  • Tonus  : Passif  : quand le bébé n'est pas stimulé membre fléchis sur le corps
  • Actif  : tient sa tête (axe du corps) quand on le soulève légèrement en le tenant par les mains+ si on met quelque chose contre ses pieds et qu'on pousse doit opposer une résistance active ou si debout se tient un peu sur ses pieds.
Creative Commons License

S. HERVIEU
Étudiante en Puériculture

Publicité

Commentaires (0)