PUERICULTRICE

Examen de fin de formation

Les modalités d'obtention du diplôme d'état de puéricultrice se définissent comme suit :

  • Un contrôle continu des connaissances à l'école et des apprentissages en stage dont la moyenne est prise en compte pour la délivrance du diplôme.
  • Trois épreuves de synthèse vérifient les acquisitions durant la formation en mobilisant les capacités professionnelles nécessaire à l'exercice de la profession de puéricultrice :
    1. La résolution d'un problème de soin auprès d'un enfant ou d'un groupe d'enfants mobilise les capacités à identifier les besoins d'un enfants à évaluer les risques, à prendre des décisions adéquates, à mettre en oeuvre un projet de soin et à évaluer les résultats.
    2. L'action d'information en matière de santé (AIMS) : mobilise les capacités à identifier les besoins de santé d'une population, à construire un projet d'action à réaliser avec les familles et les professionnels, à transmettre un message et à animer une séance d'information. (Il s'agit d'un travail collectif  : groupe de 4 à 7 personnes)
    3. L'élaboration d'un projet professionnel : travail écrit personnalisé. Il mobilise la capacité de la candidate à prendre place dans la profession de puéricultrice. Ce travail comporte l'élaboration et la rédaction du projet professionnel et l'argumentation orale du travail écrit.

Le diplôme d'état est délivré aux candidates ayant obtenu :

  • La note médiane, soit 15 /30 à chaque épreuve de synthèse
  • La note moyenne des 3 contrôles organisés dans l'année à l'école
  • La note moyenne des appréciations de stage

 

Publicité

Commentaires (0)