PUERICULTRICE

Recherche - L’utilisation de la distraction aux urgences pédiatriques

Emilie Frery vient de réussir sa spécialisation de puéricultrice à l’IFRASS de Toulouse (promotion 2011-2012). Elle partage avec nous son projet professionnel de fin d’études intitulé « L’utilisation de la distraction aux urgences pédiatriques », travail soutenu avec brio le 29 novembre 2012. Merci à elle de cette initiative et belle vie dans son nouveau parcours professionnel.

Recherche - « L’utilisation de la distraction aux urgences pédiatriques »Emilie Frery introduit ainsi son travail de recherche : « En France, un enfant sur deux est hospitalisé avant l'âge de 15 ans. Pour ces enfants et leurs parents, un séjour à l'Hôpital ou une simple visite sont souvent synonyme de crainte et de détresse, pouvant parfois entraîner des problèmes d’acceptation des soins. Par ailleurs, bien que les soins n’entraînent pas tous une douleur, ils procurent pour la plupart une angoisse. Dans un contexte d’humanisation et de qualité des soins, ce problème de santé publique est de plus en plus pris en compte. Différentes associations traitent du sujet et des moyens qui peuvent être mis en place pour répondre à ce problème de société.

L’association Pediadol est impliquée depuis de nombreuses années autour de la prise en charge de la douleur de l’enfant, pour changer les pratiques soignantes. A ce titre, chaque année, des journées nationales sont organisées, avec de nombreux apports, tant théoriques que pratiques, notamment sur les méthodes distractives. Par ailleurs, une association visant au mieux-être des enfants malade hospitalisés, l’association Sparadrap a DEC organisé un concours national ouvert aux professionnels de santé, sous le patronage du Ministère de la Santé et de la Jeunesse. Les objectifs de ce concours étaient de promouvoir l’utilisation des moyens de distraction dans la prise en charge de la douleur de l’enfant et de valoriser les initiatives des professionnels de santé pour améliorer la prise en charge des enfants lors d’examens inquiétants ou de soins douloureux. Cette association a également réalisé un film de formation sur le sujet intitulé « A vous de jouer ! La distraction des enfants lors des soins », également parrainé par le Ministère de la Santé.

Dans le cadre de ma spécialisation en vue de l’obtention du Diplôme d’État de Puéricultrice et face à ce problème majeur, je me suis interrogée sur ce qui pourrait modifier le vécu de l’enfant vis-à-vis d’une hospitalisation. Ainsi, j’ai choisi d’élaborer ma réflexion personnelle autour de la place de la distraction pendant les soins dans le but de diminuer la douleur et le stress induit par ces derniers et aussi pour dédramatiser les différents événements, ainsi que la perception et le souvenir que l’enfant en gardera.
Pour étudier ce sujet, j’exposerai d’abord le cheminement qui m’a amené à ma question de départ.

Je développerai ensuite mon cadre exploratoire dans lequel j’exposerai le contexte de mon sujet d’étude. Je présenterai également les lectures qui permettent de définir les mots-clés de ma question de départ : l’enfant, ses parents, les soignants, le soin et la distraction à l’Hôpital. Je continuerai par l’analyse des entretiens exploratoires qui apporteront la réalité de terrain.

Ensuite, je présenterai ma question de recherche qui sera l’évolution de ma question de départ suite à l’exploration de celle-ci. Cette nouvelle question sera le préalable à mon cadre conceptuel dans lequel je vais aborder la notion de « prendre soin » et celle de « communication ». Pour conclure, j’exposerai les différentes problématiques en lien avec mon sujet et une hypothèse de travail qui en émane. »

Lire le TFE « L’utilisation de la distraction aux urgences pédiatriques »

N'hésitez pas à nous adresser vos recherches et projets professionnels, à partir du moment où ils ont été soutenus, et notés, et nous les publierons sur Infirmiers.com. Pour cela, envoyez-le à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. .

Creative Commons License
Rédactrice en chef Infirmiers.com
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Publicité

Commentaires (0)