COORDINATEUR SSIAD

Infirmier coordinateur de SSIAD (Service de Soins Infirmiers A Domicile)

Définition

L’infirmier coordinateur est un infirmier diplômé d’état, responsable d’un service de soins infirmiers à domicile. Il exerce sous l’autorité d’un directeur d’établissement (pour les SSIAD publics) ou d’un président d’association (pour les SSIAD privés).

Il est garant de la qualité et de la continuité des soins et de la mise en œuvre du projet d’établissement et/ou de service.Il n’existe actuellement aucun diplôme reconnu d’infirmier coordinateur.

Activités techniques

L’infirmier coordinateur décide de l’admission ou non d’un usager et de l’arrêt des interventions en fonction de critères bien définis par le SSIAD au travers du règlement de fonctionnement, du livret d'accueil ou encore du document de prise en charge (documents issus de la loi 2002-2). Il assure l’accueil et la prise en charge de l’usager.

Lors de la première visite, il évalue la dépendance et établit un projet de soins individualisé en planifiant les interventions des Aides Soignantes. Il prévoit le matériel nécessaire et assure une coordination avec les autres intervenants, sollicitant toujours la participation de l’usager et de son entourage. Régulièrement, il réévalue les besoins des usagers et les réajuste. Il garantit la qualité des soins effectués en collaboration avec l’aide soignante. Il concoure à la prévention et à l’éducation des usagers.

Il est responsable de la bonne tenue du dossier de soins infirmiers et de la qualité des transmissions écrites et orales.

Il assure la gestion du matériel (fournitures papeterie, fournitures médicales, véhicules,….)

En tant que de besoin, l’infirmier coordinateur peut assurer des activités de soins, liées au décret de compétence des IDE.

Activités administratives

L’infirmier coordinateur doit connaître les textes législatifs concernant le SSIAD et les professions infirmière et aide soignante. Il est garant de la mise en place des outils réglementaires issus de la loi 2002-2 et de ses actualisations.

  • Il élabore le rapport d’activité, le registre médical et tout autre document réglementaire.
  • Il assure le suivi des soins infirmiers, réalisés par les infirmières libérales.
  • Il participe à l’élaboration des axes stratégiques du SSIAD (projet d’établissement, budget…) en lien avec les priorités définies au niveau départementales et régional.
  • Il est responsable de tout le processus démarche qualité du SSIAD tant dans son évaluation interne que dans son évaluation externe, en collaboration avec toute l’équipe.
  • Il connaît, réalise et fait vivre l’ensemble des documents internes du service  en collaboration avec le personnel concerné. (Fiches techniques, protocoles,...)
  • Il participe à l’embauche et assure l’intégration de tout nouveau salarié.
  • Il utilise l’outil informatique afin de répondre aux obligations de fonctionnement (registre médical, indicateurs, bilan, planning, etc.…)Une délégation de signature peut être négociée avec le directeur pour certains documents, selon le fonctionnement du service.
  • Il signe les contrats  (ou documents) individuels de prise en charge. Ainsi il envoie le certificat médical et la grille de dépendance à la caisse de prise en charge de l'usager, qui renvoie l'accord ou non (rare) de la prise en charge

Activités de management de l’équipe

L’infirmier coordinateur est chargé d’établir le planning du personnel (et des étudiants), en tenant compte des besoins des usagers, des possibilités du SSIAD et des autres intervenants au domicile de l’usager.

  • Il veille à l’accueil et à l’encadrement des étudiants pendant leur stage et participe aux évaluations.
  • Il réalise et anime les différentes réunions du service avec les salariés
  • Il est chargé de maintenir l’esprit d’équipe et la convivialité à l’intérieur du SSIAD, en impulsant une dynamique d’action.
  • Il respecte et fait respecter le secret professionnel et la confidentialité par les salariés du SSIAD.
  • Il participe à l’évaluation annuelle du personnel
  • Il repère les besoins en formation du personnel et établit le programme annuel
  • Il prend toute décision concernant le management de l’équipe
  • Il informe l’équipe de la politique d’établissement.

Activités relationnelles et coordination

L’infirmier coordinateur informe les usagers et les familles de l’organisation du service et de ses limites.

  • Il participe aux réunions avec les autres acteurs du maintien à domicile et plus particulièrement le CLIC (Centre Local d’Information et de Coordination), et les établissements de santé.
  • Il concerte le directeur pour toute décision concernant l’organisation fonctionnelle du SSIAD pouvant avoir une incidence budgétaire,
  • Il participe aux réunions départementales et régionales des infirmiers coordinateurs.
  • Il est l’interlocuteur privilégié des autorités (DDASS…) et assure le maintien des relations professionnelles.
  • Il collabore avec les instituts de formation.
  • Il participe à la recherche en soins infirmiers, qualité de soins, protocoles de soins.
  • Il contribue à l’évaluation et à la reconnaissance de la profession.

Les qualités requises

Avoir une bonne maîtrise de soi, savoir se remettre en question, faire preuve de disponibilité et d’empathie :

  1. pour répondre à l’usager au plus vite
  2. pour pouvoir écouter, observer, soutenir et entourer le personnel.
  3. pour pouvoir gérer des conflits

Faire preuve de rigueur en faisant respecter les règles fixées.
Diplomatie, adaptabilité, capacité organisationnelle, sens des responsabilités, autonomie,
Savoir se former, s'informer
S'adapter : aux nouvelles techniques de : communication, soins, matériel. Aux nouvelles données économiques
Evaluer et réajuster sa fonction

Réglementation

  • LOI n° 2002-2 du 2 janvier 2002 rénovant l'action sociale et médico-sociale
  • Décret n° 2004-613 du 25 juin 2004 relatif aux conditions techniques d'organisation et de fonctionnement des services de soins infirmiers à domicile, des services d'aide et d'accompagnement à domicile et des services polyvalents d'aide et de soins à domicile
  • Décret 2004-802 du 29 juillet 2004 relatif aux parties IV et V (dispositions réglementaires) du code de la santé publique et modifiant certaines dispositions de ce code
  • Circulaire du 28/02/2005 relative aux conditions d’autorisation et de fonctionnement des SSIAD

Rémunération

Selon barème conventionnel, équivalence cadre de santé.

Documents et liens

Webographie

Creative Commons License
IDE coordinatrice au SSIAD de Vouziers - Mai 2008
vice-présidente de l’ARESSAD
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Publicité

Commentaires (0)