SCOLAIRE

Les infirmières scolaires se font entendre !

Message fort du Ministre de l’Éducation nationale en faveur de la Santé à l’École : les infirmières de l’Éducation nationale ont été entendues !

Communiqué de presse du Syndicat national des infirmier(e)s conseiller(e)s de santé (SNICS)

crédits photos © SNICSUne forte mobilisation des infirmières de l’Éducation nationale de la métropole (plus de 1.600, 1.200 selon les renseignements généraux !) soit entre 22,7% et 17,4% du corps est venu manifester le 22 novembre  2012 à Paris à l’appel du SNICS-FSU. Les infirmières ont montré leur volonté farouche de défendre une conception de la politique de santé, ancrée dans les réalités quotidiennes de l’École au service des élèves.

Depuis le début de la concertation sur la refondation de l’Ecole sur fond de rapport parlementaire sur la « médecine scolaire », de rapport de la cour des comptes et confirmé dans le dernier rapport parlementaire publié de mois-ci, les infirmières y ont vu une attaque constante des opposants au pilotage de la santé par le ministre. Cette remise en cause de la gouvernance de la santé reposait alors sur un réel déni de la professionnalité des infirmières présentes dans les lycées et collèges depuis 1945.

En répondant massivement présentes à l’appel la  mobilisation du SNICS-FSU le 22 novembre 2012, les infirmières ont démontré sans ambiguïté leur attachement  à des missions d’accueil des élèves pour quelque motif que ce soit dès lors qu’il a incidence sur la santé ou la scolarité.

Depuis le 23 juillet 2012, le SNICS n’a eu de cesse de poser la question de la gouvernance et du pilotage de la santé à l’École. C’est pourquoi, le SNICS se réjouit de la réponse qui n’a jamais été celle de la décentralisation aux collectivités territoriales.

La délégation reçue par le cabinet du Ministre de l’Éducation nationale, Vincent Peillon, a entendu ce que les infirmières voulaient voir confirmé, à savoir :

  • la gouvernance et le pilotage de la santé à l’École relève de la responsabilité du Ministre de l’Éducation nationale ;
  • la préconisation du dernier rapport parlementaire sur la création d’un corps interministériel est par conséquent écartée ! ;
  • le Ministre s’engage à mettre en place un groupe de travail avec les organisations représentatives des personnels, sur la base des textes de 2001, sur la Santé à l’Ecole et l’évolution des missions des personnels infirmiers au sein du système éducatif.


Secrétaire générale du SNICS-FSU
http://www.snics.org

Publicité

Commentaires (1)

Bernadette Fabregas

Avatar de l'utilisateur

169 commentaires

#1

Servir la cause...

Un beau reportage d'infirmier scolaire au JT de France 2 du 27 novembre 2012 ! Tant d'humanité, c'est beau et irremplaçable ! À revoir absolument en replay sur ce lien (à 31 mn) http://www.france2.fr/jt/20h/