INFOS ET ACTUALITES

27 propositions pour faire face à l'épuisement professionnel

Cet article fait partie du dossier:

Médecin

    Précédent Suivant

Deux députés formulent 27 propositions pour répondre aux problématiques soulevées par l'émergence du syndrome d'épuisement professionnel (ou burn-out), dans un rapport adopté le 15 février 2017 par la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale, qui sera prochainement en ligne sur son site internet.

Infirmier pensif dans un couloir d'hopital

Les soignants sont particulièrement concernés par le syndrome d'épuisement professionnel.

La mission présidée par Yves Censi (LR, Aveyron) et dont Gérard Sebaoun (SER, Val-d'Oise) était le rapporteur, a été constituée en juin 2016, dans la continuité d'une série d'initiatives parlementaires lancées depuis fin 2014 visant à faire reconnaître la réalité du syndrome d'épuisement professionnel, encore sujet à débat scientifique.

Le rapport de 112 pages, qui s'appuie sur l'audition d'une centaine d'acteurs de la santé au travail, a fait l'objet d'une relative unanimité lors de son examen par la commission, s'est réjoui Yves Censi lors d'une conférence de presse. Gérard Sebaoun et Yves Censi ont souligné la complexité de définir un phénomène qui n'est pas reconnu comme une maladie mais dont les manifestations sont bien réelles et se traduisent par une souffrance psychique des travailleurs, quel que soit le secteur concerné, sous l'effet de facteurs multiples, en particulier les bouleversements techniques, organisationnels et sociétaux intervenus dans les conditions de travail.

Aussi leur première proposition est la mise en place d'un centre national de référence sur la santé psychique au travail, partant du constat d'un éparpillement des recherches assurées par diverses institutions publiques (branche des risques professionnels de l'assurance maladie, Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles -INRS-, l'Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail -Anact-…). Ce centre serait chargé de...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)