INFOS ET ACTUALITES

A la télé – « La maison des hommes violents » : un documentaire sur la violence conjugale

Que se passe-t-il dans la tête d’un homme qui bat sa compagne ? Peut-on se soigner lorsqu’on est violent ? Depuis dix ans, le Home des Rosati, à Arras dans le Pas-de-Calais, alternative à la prison, héberge des hommes auteurs de violences conjugales. Accompagnés par une équipe éducative, ces pensionnaires font l'objet d'un travail socio-psychologique visant à les faire sortir de la spirale de la brutalité. Mais si certains montrent une réelle volonté de changer, d'autres sont persuadés d'être des victimes… "La maison des hommes violents", un documentaire édifiant sur un fléau social préoccupant, à découvrir mardi à 23h20 dans Infrarouge sur France 2. 

violences homme

Chaque année, 216 000 femmes subissent des violences domestiques, et plus de 150 d’entre elles en meurent.

A quel moment vous avez réagi ? demande-t-on lors de son entretien d'accueil à Kevin, accusé d’avoir porté des coups-de pied au visage de sa compagne et de l’avoir tirée par les cheveux. Je ne sais pas si j'ai encore réagi en fait, répond l’homme. Je suis honnête avec vous. Je suis encore en colère... C'est peut-être méchant de dire ça, mais de dire qu'elle a mérité ce qu'elle a eu, j'en suis encore là. En France, une femme sur dix se déclare victime de violences conjugales. Une femme sur deux admet l’avoir été à un moment de sa vie.

Chaque année, 216 000 femmes subissent des violences domestiques, et plus de 150 d’entre elles en meurent. Depuis 2004, le nombre de condamnations pour violences conjugales a doublé. Ces chiffres révèlent à eux seuls l’ampleur du phénomène, trop longtemps délaissé ou ignoré par les pouvoirs publics. Ils soulignent aussi l’urgence de le prendre en charge. C’est ce qu’a voulu montrer Marie-Christine Gambart, réalisatrice du documentaire "La maison des hommes violents". Pour comprendre le mécanisme de la violence, elle a posé sa caméra au Home des Rosati, à Arras, un lieu unique en France, né il y a dix ans à l'initiative de magistrats, qui héberge en permanence huit hommes pour des séjours de trois semaines à plusieurs mois. L’objectif de cet établissement ? "Soigner" ces hommes et éviter par là toute récidive.

Pour l'équipe éducative du Home, soigner les hommes est la première prévention contre la récidive. Que se passe-t-il dans la tête d’un homme qui bat sa compagne ? Quels sont les mécanismes qui président à la violence conjugale ? Peut-on se soigner et si oui, comment ? Si j’ai voulu faire découvrir le Home des Rosati, c’est aussi parce que j’y ai rencontré un véritable enthousiasme à l’idée d’un projet de film documentaire, raconte la réalisatrice....

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)