IDEL

Agnès Buzyn veut repenser l'organisation territoriale des soins

Cet article fait partie du dossier:

Compétences infirmières

    Précédent Suivant

Le 6 février dernier, Convergence infirmière, syndicat d'infirmiers libéraux, a signé une charte permettant la mise en place d'un plan de renforcement de l'accès aux soins sur le territoire. Ce document, sorte de contrat entre l’État et les syndicats représentatifs des professionnels de santé, les engage mais ne les dispense pas de rester vigilant, ont-ils souligné dans un communiqué. En parrallèle, le mardi 13 février, le gouvernement a annoncé ses priorités pour réformer l'hôpital et le système de santé. L'organisation territoriale des soins faisait partie des principaux chantiers évoqués. 

clé pour meilleur accès aux soins

Pour lutter contre la désertification médicale et permettre l'accès aux soins à tous, le ministère des Solidarités et de la Santé met en place un plan de renforcement territorial.

A première vue, le phénomène de désertification médicale prend de l'ampleur. Les mesures mises en œuvre pour inciter les médecins à s'installer dans des zones défavorisés n'ont pas eu l'impact escompté. Au contraire, les déserts médicaux se multiplient. C'est pourquoi la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, a réuni les principaux acteurs (professionnels de santé, associations d'élus locaux, patients) afin de lancer un premier comité de pilotage national du plan de renforcement de l'accès territorial aux soins et de ratifier une charte pour la mise en oeuvre de ce plan. Parmi ces signataires figurent les trois syndicats d’infirmiers libéraux représentatifs de la profession (Convergence infirmière -CI-, la Fédération nationale des infirmiers -FNI-, et le Syndicat national des infirmières et infirmiers libéraux -SNIL-). 

Un plan de renforcement ambitieux

Les délais d'attente pour obtenir un rendez-vous s'accroissent de manière constante, difficultés pour joindre un médecin après 17 h ou durant les périodes scolaires, force est de constater que les obstacles rencontrés par la population en matière d'accès aux soins sont réels.Face à ce bilan, la ministre s'est montré très volontariste et désire un changement de paradigme en matière d'accès aux soins. Ainsi, il s'avère nécessaire de permettre une formation de niveau...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)