INFOS ET ACTUALITES

Alzheimer : des mots pour ne pas oublier le mal

par .

A l’occasion de la Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer, le 21 septembre 2014, l’association France Alzheimer & maladies apparentées renouvelle sa belle opération « Des mots pour Alzheimer » ; une campagne sensible tout autant que bouleversante menée depuis le 15 septembre et jusqu'au 10 octobre prochain.  Ainsi, de nouvelles personnalités - Julie Zenatti, Pierre Bellemare, Elisa Servier, Alex Taylor, Edouard Collin, Irène Frein ou Yoann Fréget... prêtent leur voix et leur image pour sensibiliser l’opinion publique sur une maladie qui touche aujourd’hui en France, près d’un million de personnes...

Pierre Bellemare lit le témoignage d’Angèle... 

Toi qui t'éloignes de plus en plus dans le noir, tu deviens ta propre inconnue (...) Comment peuvent tomber dans l'oubli ceux à qui on a déjà donné la vie, toi qui ne me reconnais plus...

Poème ou témoignage d’un événement de vie : à chacun sa lecture au moment de reprendre les mots couchés sur papier par une personne malade, son aidant familial ou tout simplement l’un de ses proches.  Les lectures sont bouleversantes de sensibilité, de vérité, de cruauté et surtout de souffrance. L'oubli progressif, puis massif des proches, des aimés, des enfants, des conjoints... Cette parenthèse qui débute par quelques absences pour plonger ensuite les personnes malades dans le noir de leur mémoire, effaçant tout, comme un raz-de-marée les emportant vers un ailleurs inaccessible... Ces fuites, ces fugues, cette indifférence, cette colère, cette incompréhension gangrènent peu à peu les liens, les détruisant parfois à jamais.. Etre là sans y être vraiment, étranger à soi même et aux autres... Ces témoignages sont là pour le souligner : J'en veux à la maladie d'avoir changé Mamie René ; tu es déjà partie mais tu es toujours là ; un maillage nommé cerveau, une faille nommée Alzheimer ; l'arrivée de la maladie d'Alzheimer sonna la fin de sa vie ; entre hier et aujourd'hui, il y a la maladie d'Alzheimer...

Julie Zenatti lit le témoignage de Camille...

Il ne faut pas croire que la maladie ait changé ma grand-mère, elle reste une femme indépendante qui tient à diriger son fauteuil (...) Ce qui est sûr, c'est qu'elle m'aime et qu'elle est contente de me voir...

En quelques lignes, ils ont exprimé une vive colère, un amour indéfectible, une complicité passée ou toujours d’actualité... Eux, ce sont les proches d’aidants ou de personnes malades. Des cris du cœur, couchés sur le papier, et livrés au grand public pour ne pas les oublier ...

Retrouvez l'ensemble des lectures "Des mots pour Alzheimer" réalisées par les sept personnalités des arts et du spectacle qui ont prêté leur voix aux témoignages de familles et de personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer.

Des mots pour Alzheimer

Repères sur la maladie d'Alzheimer

  • Des chiffres

    Plus de 35 millions de personnes dans le monde souffrent de démence, incluant la maladie d’Alzheimer. En France, en 2014, environ 900 000 personnes sont atteintes et la prévalence de la maladie va considérablement augmenter : on estime que 1,3 million de personnes seront atteintes en 2020 et plus de 2 millions en 2040 , avec plus de 225 000 nouveaux cas déclarés chaque année. La maladie d’Alzheimer est une maladie rare avant 65 ans. Moins de 2 % des cas de maladie d’Alzheimer surviennent avant cet âge, essentiellement chez des personnes atteintes de formes familiales héréditaires rares. Après 65 ans, la fréquence de la maladie s’élève à 2 à 4 % de la population générale, augmentant rapidement pour atteindre 15 % à 80 ans. Les femmes sont plus exposées à cette maladie : sur 25 malades, 10 sont des hommes et 15 des femmes. Mais cette différence pourrait être liée aux écarts d’espérance de vie. (source Inserm, juillet 2014).

  • La recherche de nouveaux traitements

    Les recherches fondamentales et la compréhension des mécanismes à l’origine de la maladie d’Alzheimer permettent la mise en évidence de nouvelles cibles thérapeutiques pour ralentir ou essayer de traiter cette affection. Plusieurs molécules thérapeutiques sont en cours de développement. La majorité vise à bloquer l’accumulation des peptides amyloïdes. D’autres, comme des dérivés du bleu de méthylène, cherchent à lutter contre l’agrégation des protéines tau.- L’étude INSIGHT permet de mieux comprendre les facteurs de déclenchement de la maladie d’Alzheimer.

  • Des initiatives menées
Creative Commons License

Bernadette FABREGAS Rédactrice en chef Infirmiers.com   bernadette.fabregas@infirmiers.com

Publicité

Commentaires (2)

Bernadette Fabregas

Avatar de l'utilisateur

264 commentaires

#2

Merci, nous ferons un article

Bonsoir, merci de ce partage. Nous allons le demander l'éditeur et le présenter plus amplement. La BD a l'air en effet de le mériter...