INFOS ET ACTUALITES

Attentat contre Charlie hebdo : le point sur les victimes

Quatre victimes de l'attentat qui a eu lieu le 7 janvier 2015 contre l'hebdomadaire Charlie hebdo restaient le 8 janvier 2015 hospitalisées en "urgence vitale", a indiqué l'agence régionale de santé (ARS) Ile-de-France dans un communiqué.

AP-HP

Attentat contre Charlie hebdo : 4 victimes toujours en urgence vitale

Les quatre personnes qui ont été grièvement blessées lors de l'attaque contre Charlie Hebdo sont encore en situation d'urgencemais leur vie n'est plus en danger, a indiqué ce vendredi matin le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve.

Douze personnes, dont deux policiers, ont été tuées lors de cet attentat, rappelle-t-on. L'ARS précise dans son communiqué que quatre personnes qui étaient en urgence vitale restent le 8 janvier 2015 hospitalisées "dans des établissements franciliens". Trois d'entre elles sont prises en charge à l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), précise celle-ci dans un autre communiqué jeudi soir. Sept autres personnes en urgence relative, ont été transportées dans trois hôpitaux, selon l'ARS. L'AP-HP indique qu'il s'agit de ses établissements. Elles sont toutes à ce jour sorties, soulignent l'agence et l'AP-HP.

L'agence explique que suite à l'attentat, le Samu de Paris est intervenu immédiatement pour assurer la prise en charge initiale des victimes, leur orientation hospitalière et leur transport. Cette intervention a associé l'ensemble des moyens de secours, en coordination avec la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris, précise-t-elle. Elle ajoute qu'un accompagnement spécifique de 65 personnes pouvant présenter un traumatisme psychologique a également été assuré par la Cellule d'urgence...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (3)

furiousnurse

Avatar de l'utilisateur

32 commentaires

#3

aphp

L'APHP a un personnel au top, faut bien recevoir les patients privés du quatar
l'ordre préfère chipeauter sur des "faux" infirmiers de bloc....

Allo?_pital_?

Avatar de l'utilisateur

57 commentaires

#1

Infos - 20 min du 11/01/2015

Quelques extraits de l'article !!!!????

"Le mentor des frères Kouachi était élève infirmier à la Pitié-Salpêtrière au moment de l'attaque de «Charlie Hebdo»

"Farid Benyettou, l’émir de la filière des Buttes-Chaumont qui a radicalisé les frères Kouachi, est actuellement élève infirmier à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (13e arrondissement)"

"En effet, après sa sortie de prison en 2011 à la suite d'une condamnation en relation avec des faits terroristes, Farid Benyettou a entamé une reconversion en s’inscrivant dans une école d’infirmier. Au début du mois de janvier, il a rejoint le service des urgences de la Pitié-Salpêtrière"

"Des questions se font jour sur les conditions de sa reconversion puisqu’il faut produire un extrait de casier judiciaire pour être infirmier. Mais l'AP-HP s'est justifié: «la situation de cet élève infirmier est régulière et elle est connue depuis le début de sa scolarité, tant par la direction de l'école où il est scolarisé que des services de police»

C'est Incroyable !!!!!!!