INFOS ET ACTUALITES

Baisse d'au moins 15 % de la couverture vaccinale contre la grippe

Les chiffres de vaccination contre la grippe en France sont actuellement inférieur d'au moins 15% par rapport aux années précédentes, suggérant qu'un nombre important de personnes à risque ne sont pas encore vaccinées.

C'est ce que rapporte le Parisien dans son édition du 16 décembre.

Jusqu'à présent, 5,5 millions de personnes parmi les personnes auxquelles l'assurance maladie envoie un bon de vaccination se sont fait vacciner, ce qui représente une baisse de 15% par rapport aux années 2007 et 2008 (2009 étant une année particulière en raison de la pandémie A(H1N1)), selon les dernières données citées par le quotidien.

Des données concordantes, mais non confirmées par la CNAMTS

Un porte-parole de la Caisse nationale d'assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) n'a pu être joint jeudi matin pour confirmer ces chiffres. Cependant, il y a trois semaines, lors d'une réunion du Groupe d'expertise et d'information sur la grippe (GEIG), le Pr Bruno Lina, président du conseil scientifique de ce groupe, avait indiqué que la campagne de vaccination 2010 avait démarré lentement par rapport à ce qu'on voit habituellement mais que, depuis, le taux de vaccination restait soutenu, laissant espérer un rattrapage.

Il s'avère désormais que ce rattrapage n'a pas eu lieu. Interrogé par l'APM, le Pr Lina confirme que les chiffres venant de différentes sources (assurance maladie mais aussi ventes en pharmacie et chiffres des producteurs), bien que différents car ne mesurant pas tout à fait la même chose, vont tous dans le même sens d'un "retard clair". "On retrouve les niveaux d'il y a plus de 10 ans", s'inquiète le spécialiste en parlant de "recul sanitaire".

"Ce retard de la vaccination, cela veut dire que de nombreuses personnes à risque ne se sont pas fait vacciner et c'est inquiétant car elles risquent de faire de formes graves".

Dans le Parisien, le directeur général de la santé (DGS), Didier Houssin, rappelle qu'"il n'est pas trop tard", la vaccination pouvant se faire jusqu'à fin janvier 2011. Il rappelle que depuis début septembre, au Royaume-Uni, 10 personnes sont décédées de la grippe, dont huit du virus A(H1N1). Il rappelle également qu'à la Réunion où l'épidémie a eu lieu cet été, il y a eu six décès liés à cette grippe, chez des personnes à risque non vaccinées.

Le Pr Lina a indiqué à l'APM que sévissait actuellement au Canada une épidémie de grippe due au virus H3N2, souche qui est également présente dans le vaccin saisonnier. En Europe, l'épidémie n'a pas commencé mais, comme outre-Manche, déjà quelques cas graves sont déjà observés, a-t-il ajouté.

Publicité

Commentaires (2)

Sancho

Avatar de l'utilisateur

183 commentaires

#2

....

Sans aller jusque la, peut être que la communication misérable de notre gouvernement lors de la campagne de vaccination H1N1 n'aide pas la population à y voir très clair dans le bénéfice de la couverture vaccinale anti grippale annuel. (Pour les personnes a risque bien sur)

La grippe saisonnière tue ...

barney

Avatar de l'utilisateur

127 commentaires

#1

...

Ben peut-être que tout simplement, les gens n'ont pas envie de servir de cobayes pour les laboratoires...