INFOS ET ACTUALITES

Un bar à vin pour les patients en soins palliatifs

Cet article fait partie du dossier :

Soins palliatifs

    Précédent Suivant

Déraisonnable l’ouverture d’un Bar à vin au Centre de Soins Palliatifs du CHU de Clermont-Ferrand ?  « Une autre façon de penser le prendre soin de l’autre », répond le Dr Virginie Guastella, Chef de service du Centre de Soins Palliatifs  du CHU de Clermont-Ferrand  qui défend pour les patients en fin de vie  « Le droit de se faire plaisir et de faire plaisir ».

Cet article a été publié le 30 juillet 2014 par Réseau CHU que nous remercions de cet échange.

verres vin

« Un bar à vin » pour cultiver les saveurs jusqu’à la fin de sa vie

Les Français entretiennent un rapport hédonique à la nourriture et au vin, synonymes de moments privilégiés de partage et de convivialité. Pourquoi refuser les saveurs des terroirs aux personnes en fin de vie ? Rien ne justifie un tel interdit. Au contraire, une dégustation « médicalement encadrée » égaiera un quotidien souvent difficile. 

Forte de ce constat, le Docteur Virginie Guastella, soutenue par son institution, a décidé de porter le projet de création de d'un Bar à vin ; une attention appréciée des malades et de leurs familles. En effet, ces dernières pourront offrir à leur proche des cadeaux de bouche dans un environnement propice à la détente et aux échanges.L’ouverture du « Bar à vin » est prévue pour septembre 2014, une initiative qui fera du CHU de Clermont‐Ferrand un précurseur au...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (1)

dan65

Avatar de l'utilisateur

36 commentaires

#1

et le bar à chichon ?

tout à fait pour, de même que pour une conso réglementée de cannabis pour la douleur dans les hosto. Mais ça, c'est pas gagné...