INFOS ET ACTUALITES

Cancer colorectal : un test simple, efficace et gratuit, mais encore trop peu de dépistage

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

"Mars Bleu" était le mois consacré à la promotion du dépistage du cancer colorectal. Roche France s’est engagé activement dans cette campagne, qui visait à mieux faire connaître cette maladie et à inciter les gens à passer un test pour la dépister à temps. Une campagne qui reste d’actualité !

Cet article est une publi-information de Roche France

Un acteur de premier plan dans la lutte contre le cancer

Cancer colorectal : un test simple, efficace et gratuit, mais encore trop peu de dépistage

Si 62% des Français ont déjà passé un test de dépistage du cancer du côlon, au cours de leur vie, seuls 38% suivent la recommandation concernant la fréquence de cet examen : tous les deux ans, au minimum, pour toute personne âgée de 50 à 74 ans

A l’occasion de Mars Bleu, Roche France a ouvert plus de 120 stands à travers toute la France pour sensibiliser le grand public sur l’importance du test de dépistage du cancer colorectal. En effet, depuis plus de 50 ans, cette société française s’implique activement dans la recherche en cancérologie, pour faciliter la prise en charge des patients atteints de cette maladie. En 2014, Roche a investi 7,4 milliards d’euros dans le domaine de R & D, devenant le 5ème investisseur mondial dans ce créneau ainsi que le chef de file des biologies et de la recherche en cancérologie, au niveau international.

Dépisté à temps, le cancer colorectal se guérit dans 9 cas sur 10

Au-delà de la production de médicaments, Roche France informe, et accompagne les personnes souffrant de maladie chronique ainsi que les professionnels de la santé et les aidants. Elle édite plusieurs sites web et un blog, ainsi qu’un magazine virtuel "Voix des Patients". Le but de cette plateforme dont la finalité affichée est Mieux vivre la maladie chronique, vise à permettre aux personnes atteintes du cancer colorectal et à leurs proches d’échanger entre eux. Quant au "Blog de RobertPensées philosophiques et colorectales, il sensibilise les internautes, de manière subtilement humoristique, au dépistage colorectal.

Un test simple, efficace et gratuit, mais encore trop peu de dépistage

Des statistiques à considérer…

Le cancer du côlon est une maladie des cellules qui tapissent l'intérieur du côlon ou du rectum. Il se développe à partir d'une cellule initialement normale qui se transforme et se multiplie de façon anarchique, à la suite d'une mutation. Il met du temps à se développer et peut être efficacement pris en charge grâce à un dépistage précoce. La recherche de saignements dans les selles constitue aujourd'hui le meilleur moyen de dépistage. Les polypes les plus volumineux peuvent être éliminés par chirurgie.

Il a été observé que le manque d’activité physique, une alimentation déséquilibrée et la consommation excessive d’alcool contribuent à augmenter le risque de développer la maladie. Selon les statistiques récentes de la Ligue contre le Cancer

  • 42 000 nouveaux cas de cancer colorectal sont diagnostiqués chaque année. Il s’agit de la troisième forme de cancer la plus fréquente chez l’homme, et la seconde chez la femme ;
  • cette forme de cancer cause 18 000 décès par an ;
  • si 62% des Français ont déjà passé un test de dépistage du cancer du côlon, au cours de leur vie, seuls 38% suivent la recommandation concernant la fréquence de cet examen http://www.roche.fr/pharma/cancer/depistage-cancers-france/cancer-colorectal/test-immunologique.html : tous les deux ans, au minimum, pour toute personne âgée de 50 à 74 ans.

Les principaux facteurs de risque prouvés

Cancer colorectal : un test simple, efficace et gratuit, mais encore trop peu de dépistage

Le dépistage à domicile, plus facile que jamais

L'Institut National du Cancer (INCA) a établi que le cancer colorectal peut être guéri dans une proportion de 9 cas sur 10… s’il est diagnostiqué précocement grâce au dépistage. Chacun peut obtenir un kit de dépistage après avoir consulté son médecin de famille. Ainsi, le test immunologique est réalisé, à domicile, par la personne elle-même et l’échantillon selles prélevé envoyé à un laboratoire médical. Environ 95% des résultats sont négatifs ; si le résultat est positif, une coloscopie est habituellement prescrite par le médecin.

Pour tout savoir sur le cancer du côlon et son dépistage, visitez le site web de Roche France

Roche France

Retour au sommaire du dossier Formation en ifsi

Publicité

Commentaires (0)