INFOS ET ACTUALITES

Charline Depooter, présidente de l'UNAIBODE, en entretien avec Infirmiers.com

Cet article fait partie du dossier :

Salon infirmier

    Précédent Suivant

Un entretien vidéo avec Charline Depooter, présidente de l'UNAIBODE (Union nationale des associations d'infirmiers de bloc opératoire diplômées d'Etat), réalisé à l'occasion du Salon infirmier 2011, suivi d'une vision globale de l'animation menée par les IBODE, trois jours durant, sur leur espace dédié. Un vrai succès !

Charline Depooter est présidente de l'UNAIBODE depuis le 2 mai 2011. Nous avons saisi l'opportunité du salon infirmier 2011 pour la rencontrer et évoquer avec elle les préoccupations actuelles de cette spécialité riche de quelques 6 000 professionnels. En substance, elle nous a rappelé les attentes des IBODES, notamment sur la question de la réforme LMD qui suppose la rénovation de leur formation par le ministère de la santé, en lien avec le ministère de l'enseignement supérieur ; une question d'importance qui, pour l'instant, n'est toujours pas finalisée et à laquelle, Xavier Bertrand, ministre de la santé, en visite au salon infirmier, a été interpellé... « Le dossier sera-t-il réglé avant les élections présidentielles en 2012 », s'interroge Charline Depooter.

Réponse dans un entretien à visionner ci-dessous.

 

L’UNAIBODE est l’Union Nationale des Associations d’Infirmièr(e)s de Bloc Opératoire Diplômé(e)s d’Etat. Elle est ouverte à tous les infirmier(e)s titulaires de la spécialisation de Bloc Opératoire reconnue par l’obtention du Diplôme d’Etat d’Infirmier(e)s de Bloc Opératoire. Elle regroupe actuellement 19 associations régionales. Ses objectifs sont multiples : défendre l’exercice de la profession ;promouvoir la qualité des soins au bloc opératoire ;regrouper les IBODES de France, d’Europe et du monde ; développer la recherche en soins infirmiers au bloc opératoire ; assurer la formation continue des adhérents.

Rappelons que la spécificité de l’exercice de l’infirmier de bloc opératoire est de contribuer aux soins dispensés au patient pour une intervention dans un bloc opératoire ou en secteurs associés. La mise en œuvre simultanée d’activités et de compétences techniques, technologiques, organisationnelles et relationnelles permet de garantir des soins de qualité au patient. Les infirmiers de bloc opératoire diplômés d’État (IBODE) suivent, après leurs études d’infirmier et une expérience professionnelle d’au moins deux ans, une formation complémentaire de 1 500 heures. Celle-ci leur permet d’acquérir, un savoir essentiel sur les techniques chirurgicales, l’environnement technologique des blocs opératoires, les matériels et matériaux utilisés lors des actes invasifs et des interventions chirurgicales, et en hygiène appliquée aux blocs opératoires et secteurs associés.
L’IBODE exerce en bloc opératoire mais aussi dans des secteurs associés : stérilisation, secteurs interventionnels, hygiène hospitalière.

L'UNAIBODE a animé, 3 jours durant au Salon infirmier,un espace "dédié" dans le but de présenter le cœur de métier des IBODES en proposant notamment aux visiteurs de réaliser des actes pratiques et techniques : sutures, lavage des mains chirurgical, habillage, mise de gants stériles, pose de champs opératoires, instrumentation... bref un bloc opératoire "à ciel ouvert" qui n'a pas désempli !

Voici la deuxième vidéo qui présente l'espace "dédié".

Creative Commons License
Rédactrice en chef IZEOS
bernadette.fabregas@izeos.com
Jérôme CLEMENT
Rédacteur Infirmiers.com
jerome.clement@infirmiers.com

Retour au sommaire du dossier Salon infirmier

Publicité

Commentaires (3)

nozinan

Avatar de l'utilisateur

12 commentaires

#3

+

en tout cas pas mieux..

nozinan

Avatar de l'utilisateur

12 commentaires

#2

ouaip !

Tant que les IBODE ne recréeront pas un VRAI syndicat, elles ne seront pas entendues !

zeb24

Avatar de l'utilisateur

53 commentaires

#1

Dommage ...

Dommage que le métier disparaisse ...