INFOS ET ACTUALITES

Chirurgie ambulatoire : renforcer les liens hôpital/ville pour une sortie du patient optimisée

par .

Cet article fait partie du dossier:

Médecin

    Précédent Suivant

S'il semble aujourd'hui établi que le virage de l'ambulatoire est bel et bien pris, pour atteindre l'objectif de 70 % des actes, il faut développer une "véritable culture de l'ambulatoire" et "lever les derniers freins réglementaires". Voilà, en substance, ce que les participants aux Journées Nationales de Chirurgie Ambulatoire (JAB), les 30 et 31 janvier dernier au Palais des Congrès d'Issy-les-Moulineaux, ont affirmé de concert.

chirurgien

La sortie du patient après une chirurgie ambulatoire est un moment critique qui, si elle est mal organisée, peut conduire à des ruptures dans la continuité des soins et à des ré-hospitalisations évitables.

Pour l'Association française de chirurgie ambulatoire (AFCA), organisatrice de ce JAB 2019, il faut rappeler d'emblée que, par essence, la chirurgie ambulatoire place le patient au cœur du dispositif dans une logique de parcours de soin. Pratique moderne et innovante, la chirurgie ambulatoire repense en profondeur les approches : organisationnelles, structurelles, médicales. Et de souligner que le développement de la chirurgie ambulatoire implique une totale réorganisation des soins au patient, alliant travail en équipe et pertinence, une planification des soins selon le modèle du chemin clinique, guidé par les objectifs de chaque étape de la prise en charge, et nourri par des recommandations scientifiquement fondées.

Au fur et à mesure des années, le rôle des professionnels a également évolué en la matière, au premier rang desquels celui de l'infirmier. Il est en effet le véritable pivot dans le parcours ambulatoire, accompagnant le patient tout au long de son parcours, jouant un rôle de coordination en orchestrant les différentes interventions. Pour l'AFCA, l'hospitalisation étant par définition de moins de 12 heures, l'infirmier effectue moins d'actes techniques au profit de tâches dédiées à l'accueil, l'écoute et la transmission d'informations et l'éducation au patient qui devient un des acteurs de sa prise en charge. Autre évidence : la ville et notamment l'infirmier libéral (IDEL) peuvent être associés pour assurer la continuité des soins. Le Pr Corinne Vons, Présidente de l'AFCA, souligne que les passerelles doivent encore toutefois se développer pour que l'équipe de l'hôpital puisse travailler en étroite liaison avec les professionnels de santé en ville afin que ces derniers connaissent les actes réalisés en ambulatoire, leurs suites habituelles et les symptômes devant donner l'alerte. De ce point de vue, il est évident que la nomenclature des soins et actes réalisés par les IDEL doit être mise à jour pour prendre en compte le suivi d'une intervention réalisée en ambulatoire.

Les passerelles doivent encore toutefois se développer pour que l'équipe de l'hôpital puisse travailler en étroite liaison avec les professionnels de santé en ville afin que ces derniers connaissent les actes réalisés en ambulatoire, leurs suites habituelles et les symptômes devant donner l'alerte Cette nouvelle grille de lecture s'applique également à la manière dont les professionnels de santé appréhendent eux-mêle le patient et son intervention. En effet, explique le Pr Corinne Vons, les...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)