INFOS ET ACTUALITES

Croque, déguste, apprécie, le chocolat c'est bon pour la santé !

Vous êtes plutôt oeufs ou lapins? Et oui, à Pâques, tradition oblige, les jardins fleurissent de lapins et d'oeufs en chocolat. Si les idées reçues classent plutôt le chocolat comme une gourmandise, la science ne leur donne pas forcément raison. En effet, il est d'usage que, comme toutes les sucreries, si c'est bon au goût, c'est mauvais pour la santé… Et bien non ! Le chocolat noir, c'est plein d'espoir…

Poisson avril chocolat paques

Blanc, au lait ou noir intense, le chocolat, il y en a pour tous les goûts...

Croquez donc dans un carré si le coeur vous en dit ! Votre système cardiovasculaire tout entier vous en sera reconnaissant. Plusieurs études ont en effet prouvé que les adeptes du chocolat noir présentent un risque moindre d'infarctus ou d'accident vasculaire cérébral (AVC). Ces bienfaits proviendraient des flavonoïdes, des antioxydants contenus dans la poudre de cacao. Ceux-ci réduisent la formation de LDL plus singulièrement appelé "mauvais cholestérol" et améliorent le fonctionnement des artères.

En outre, le cacao est particulièrement riche en flavanols, comme la catéchine et l'épicatéchine. Ce sont des flavonoïdes qui stimulent la fabrication d'oxyde nitrique par notre organisme, engendrant la dilatation des vaisseaux sanguins et la diminution de la pression artérielle. Le cacao permettrait donc de lutter contre l'hypertension. Des études cliniques chez l’homme ont d'ailleurs montré un effet significatif bien que modeste sur la pression artérielle systolique (cœur au repos) et diastolique (cœur contracté). Logique que la consommation de chocolat limite donc la survenue de pathologies cardiovasculaires !

Bon pour le coeur et pour l'espritEt oui, le chocolat améliorerait les capacités cognitives et lutterait donc contre le déclin cognitif lié à l'âge. C'est du moins ce que suggère notamment une étude et une autre publiée dans Neurology. Si votre plaque de chocolat préférée contient plus de 60 % de cacao, d'autres travaux publiés dans la revue Neuroregulation évoquent un effet positif sur la concentration. Selon les résultats, les amateurs de chocolat montraient des signes de...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)