INFOS ET ACTUALITES

Dans la vie des hôpitaux - actualités

actualité santéRetrouvez régulièrement les actualités des hôpitaux : chantiers, financement, organisation, conditions de travail...

BRETAGNE/SAINT-BRIEUC/PLATEAU TECHNIQUE

Le centre hospitalier (CH) de Saint-Brieuc dispose d'un nouveau plateau technique au terme d'une opération d'extension et de restructuration de locaux existants, pour un coût de 25 millions d'euros financée en partie par le plan Hôpital 2007.

Cette opération, la troisième majeure à l'hôpital Yves Le Foll en une décennie, a permis de répondre à l'évolution des normes, de l'activité et des besoins. Elle a conduit à créer de nouvelles salles d'intervention, à porter le nombre de postes de surveillance post-interventionnelle de 14 à 21, à redimensionner les locaux de la stérilisation, à centraliser le lavage de l'instrumentation, à respecter les conditions techniques de la réanimation, à transférer le service de médecine nucléaire ou encore à créer 10 places d'hôpital de jour en médecine physique et réadaptation.

Le chantier se traduit par une augmentation d'environ 30% des surfaces. Des équipements nouveaux ou renouvelés et un système d'information "performant" ont accompagné les transformations architecturales. Le plateau technique continuera ensuite à être développé par l'ouverture d'un nouveau bâtiment de cardiologie interventionnelle, l'implantation d'un second scanner, l'acquisition d'un PET Scan dans le cadre d'un Groupement d'intérêt économique (GIE) et par la poursuite de la téléimagerie et de la télédialyse.

"Au-delà du plateau technique, l'opération majeure d'investissement des années à venir sera la construction de la cinquième aile du bâtiment principal", essentiellement consacrée aux activités de jour et aux explorations fonctionnelles, précise le CH dans un communiqué.

NORD-PAS-DE-CALAIS/LENS/BETHUNE/DIALYSE

Le CH de Lens, le CH de Béthune et la polyclinique du Bois-Bernard se sont associés pour ouvrir un centre de dialyse répondant aux besoins de traitement de l'insuffisance rénale chronique des habitants de Lens et de ses environs et offrir de l'hémodialyse en unité de dialyse médicalisée (UDM).

Le centre a été installé au CH de Lens pour des raisons de proximité. Les deux CH ont constitué pour cela une seule équipe médicale, rattachée au CH de Béthune mais exerçant pour le compte du CH de Lens. L'équipe médicale de la polyclinique du Bois-Bernard participe également à l'activité, suivant des plages définies et réparties "équitablement".

Ce partenariat a pris la forme juridique d'un groupement de coopération sanitaire (GCS), structure déjà expérimentée par le CH de Lens et la polyclinique de Bois-Bernard dans le cadre du développement d'une activité de chirurgie cardiaque.

La construction du centre de dialyse a représenté un coût de 2,5 millions d'euros pour une surface de 960 m2. Son budget de fonctionnement est estimé à 3,2 millions d'euros, réparti entre le CH de Lens et la polyclinique. Le centre peut accueillir au maximum 32 patients par jour du lundi au samedi compris et devrait pouvoir réaliser environ 10.000 séances de dialyse par an.

LIMOUSIN/LIMOGES/CLACT

La direction générale du CHU de Limoges et les organisations syndicales ont signé un contrat local d'amélioration des conditions de travail (Clact), doté d'un financement de 355.000 euros sans compter un soutien éventuel de l'ARH.

Le contrat vise quatre grands objectifs: réduire la pénibilité du travail de jour comme de nuit, améliorer la santé au travail et prévenir les risques professionnels, améliorer les relations humaines dans les unités et les pôles de travail, prévenir la violence.

Différentes actions sont associées à ces objectifs dont certaines induisent l'acquisition de matériels ou d'équipements adaptés ainsi que le renforcement de la formation des personnels et de leur protection.

Le contrat prévoit ainsi de doter les services de matériels adaptés à la manutention, d'acquérir des équipements pour les patients obèses, de poursuivre le remplacement des écrans informatiques à tube cathodique par des écrans plats, mettre en place une permanence hebdomadaire d'un psychologue, renforcer la radioprotection des personnels de l'hôpital de la mère et de l'enfant, former les personnels à la sécurité incendie ou encore développer la formation continue des cadres à l'animation d'équipe et à la gestion des conflits.

Publicité

Commentaires (0)