INFOS ET ACTUALITES

Un débat ordinal met en lumière la difficulté d'écrire la coopération interprofessionnelle

Cet article fait partie du dossier:

Coopérations interprofessionnelles

    Précédent Suivant

Les modalités de mise en œuvre des coopérations interprofessionnelles prévues par la loi portant réforme de l'hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires (HPST) nécessiteront une large concertation pour être acceptées par l'ensemble des acteurs, est-il ressorti d'un débat organisé mardi par l'Ordre des médecins.

Si la coopération multidisciplinaire et interprofessionnelle fait partie des mesures phares de la loi, les intervenants ont pu mesurer la difficulté de s'accorder sur une sémantique commune et de trancher entre la "délégation de tâches" ou le "transfert de compétences", toujours polémiques.La présidente de l'Ordre national infirmier, Dominique Le Boeuf, a plaidé pour une évolution vers des "compétences partagées" par les professionnels, en soulignant que "la notion de délégation de...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (4)

ecureuils21

Avatar de l'utilisateur

93 commentaires

#4

Un debat de l'oni

met en lumiere.....mais vous vous foutez de nous. Trois clanpins reunis qui pointent des difficultes de cooperation interprofesionnelles.. Ah je suis heureux d'avoir paye ma cotisation.... Alleluia ils ont un cerveau. Mais vous n'avez pas honte de relayer de telles connerie!

dan65

Avatar de l'utilisateur

36 commentaires

#3

vous avez dit églises ?

maisons de santé "églises de demain" (Dr Vallancien), bien à propos en cette période de débat sur l'identité nationale. A quand les "minarets de demain" ? A part ça, rien de neuf sous le soleil, petit pince-fesses entre amis. Ah si, quand même, pas mal l'intervention du Dr Lucas sur le rapport de la cnom (sur la coopération professionnelle avec [b]peut-être[/b]la vision des autres ordres professionnels. Merci l'Ordre des Médecins, pour sa grandeur d'âme...

EQUATEUR

Avatar de l'utilisateur

38 commentaires

#2

Représentativité !

Je voudrais simplement rappeler que l'ordre infirmier est contesté par la majorité de la profession et des syndicats, que les conseillers ont été élu par moins de 14% des infirmières de France. Donc, si on est logique l'ordre infirmier représente une infime proportion de la profession quand il donne son avis.

Utilisateur supprimé

Avatar de l'utilisateur

43 commentaires

#1

Priorités

On voit bien ce que donne un débat entre ordres, tout ces messieurs dames discutent entre eux sans se poser la question de ce que veulent les "petites mains" et encore moins de ce que veulent les patients.
On discute entre soi et les vaches seront bien gardées.
Et SURTOUT SURTOUT, on commence par discuter du boulot en plus qu'il va y avoir à se fader, mais certainement pas du salaire qu'il y a dérrière!!! Plus besoin du gouvernement pour appliquer le slogan travailler plus pour gagner moins.
Incroyable...