INFOS ET ACTUALITES

Décès à la maternité d’Orthez : l’anesthésiste en détention provisoire

Cet article fait partie du dossier:

Médecin

    Précédent Suivant

A la suite du décès d'une patiente ayant accouché à la maternité du centre hospitalier (CH) d'Orthez (Pyrénées-Atlantiques), l'anesthésiste a été placée en détention provisoire, a annoncé jeudi à l'APM le procureur de la République de Pau, Jean-Christophe Muller, indiquant que la praticienne était probablement alcoolisée au moment de l'accident.

iade intubation ventilation salle d'opération

L'anesthésiste, qui exerçait à la maternité d'Orthez (Pyrénées-Atlantiques), a reconnu devant les gendarmes avoir un problème d'alcool.

L'anesthésiste, mise à disposition de l'hôpital par la clinique d'Orthez, a été mise en examen et placée en détention provisoire pour homicide involontaire aggravé d'une violation manifestement délibérée d'une obligation de prudence et de sécurité. Le procureur a évoqué deux séries de manquements :

  • les premiers concernent les conditions dans lesquelles l'anesthésie s'est déroulée par rapport à l'utilisation des produits anesthésiques et la non-utilisation d'un système d'intubation et d'un respirateur ballon ;
  • les seconds touchent à l'anesthésiste elle-même. Convoquée pour être placée en garde à vue mardi matin, elle est arrivée avec 2,18 g d'alcool dans le sang et a été placée en cellule de dégrisement. Elle a reconnu avoir un problème d'addiction à l'alcool et une consommation excessive chronique.

Pour Jean-Christophe Muller, cette situation a donné un relief particulier aux déclarations faites par les personnes présentes lors de la césarienne dans la nuit de vendredi à samedi, notamment le personnel soignant. Celles-ci avaient fait état d'un comportement bizarre de l'anesthésiste et d'un problème de compréhension et de réactivité. L'autopsie a par ailleurs montré des lésions de l'oesophage qui sembleraient établir que l'intubation n'a pas été réalisée comme...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (2)

nana38

Avatar de l'utilisateur

25 commentaires

#2

prévention de l’alcoolisme au travail

Dans le monde du travail, l'alcoolisation de certains salariés est une préoccupation pour les employeurs et la collectivité de travail car l’alcoolisme constitue un facteur aggravant du risque professionnel : l’alcool est indéniablement un facteur démultiplicateur des accidents du travail dont on estime que de 10 à 20 % sont liés à l'alcool.
voir : La prévention de l’alcoolisme au travail : http://www.officiel-prevention.com/sante-hygiene-medecine-du-travail-sst/service-de-sante-au-travail-reglementations/detail_dossier_CHSCT.php?rub=37&ssrub=151&dossid=157