INFOS ET ACTUALITES

Décès d'un enfant à Saint-Vincent-de-Paul : un an de prison avec sursis pour l'infirmière

Le tribunal de grande instance (TGI) de Paris a prononcé le 22 novembre 2016 des peines de six mois à un an de prison avec sursis, pour homicide involontaire, à l'encontre de l'infirmière, de la cadre supérieure de santé et du pharmacien poursuivis à la suite du décès d'un enfant en 2008 à l'hôpital Saint-Vincent-de-Paul (Paris, AP-HP). L'Assistance publique-hôpitaux de Paris est condamnée, en tant que personne morale, à 150.000 euros d'amende.

hôpital Saint-Vincent-de-Paul

Crédit photo : Mbzt - L'hôpital Saint-Vincent-de-Paul

Amené par ses parents pour soigner une angine qui s'était compliquée, Ilyès, âgé de 3 ans, est décédé le 24 décembre 2008 dans le service de pédiatrie de l'hôpital, après l'administration par erreur de chlorure de magnésium au lieu d'un sérum glucosé (B46), en raison d'une probable erreur de livraison.

Le procès s'est déroulé devant la 31ème chambre correctionnelle sur cinq demi-journées, du 26 septembre au 5 octobre. Le jugement rendu le 22 novembre est plus sévère que les réquisitions du parquet. La procureure avait demandé six mois de prison avec sursis pour l'infirmière et la cadre supérieure de santé et une amende de 100.000 euros pour l'AP-HP. Elle avait laissé au tribunal le soin d'apprécier la responsabilité du pharmacien chef de service de la pharmacie à usage intérieur (PUI) de l'établissement.

Sylvie Fumoux, l'infirmière qui a administré le chlorure de magnésium, est condamnée à un an de prison avec sursis pour avoir, par imprudence, inattention ou négligence, involontairement et directement causé la mort de l'enfant, a annoncé la présidente de la 31ème chambre, Evelyne Sire-Marin. Le tribunal a notamment retenu que la soignante n'avait pas vérifié l'inscription figurant sur l'étiquette du flacon qu'elle avait pris dans la réserve du service.La cadre supérieure de santé,...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (2)

Antheor

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#2

Triste mais...

Triste de savoir qu'on emmène son enfant dans un centre hospitalier pour une simple angine... il serait encore vivant à cette heure si les parents avaient eu l'intelligence et l'honnêteté de l'amener chez leur généraliste ! A toujours essayer de grappiller de l'argent ici ou là et à vouloir le tout gratuit, on en oublie les règles simples de la vie et du bon sens...

binoute1

Avatar de l'utilisateur

554 commentaires

#1

et

je constate avec satisfaction que l'IDE n'est pas seule !
la CDS, le pharmacien et la personne morale ont été condamnées