INFOS ET ACTUALITES

Dis moi ce que tu portes, je te dirais si tu es compétent

Ce que les médecins portent en consultation importe beaucoup plus que les soignants l’imaginent et probablement les patients aussi. D’après une nouvelle étude, la plus étendue sur le sujet, un tiers des patients sont influencés par la tenue de leur médecin.

Soignant en blouse tablette

L’effet blouse blanche a encore des impacts insoupçonnées…

L’habit ne fait pas le moine mais la blouse fait le médecin… En effet, les praticiens seraient jugés par leurs patients en fonction de leur tenue vestimentaire. C‘est du moins ce que révèle une étude récente réalisée par des chercheurs de l’Université du Michigan (Etats-Unis) et publiée dans le BMJ Open.

Ces travaux de grande ampleur montrent que sur plus de 4000 patients interrogés dans différentes cliniques, centres médicaux ou hôpitaux, un tiers d’entre eux admet que l’habillement des praticiens affecte leur niveau de satisfaction concernant les soins prodigués. Plus précisément, les répondants ont tous reçu un questionnaire avec des photos de praticiens dans des tenues diverses et variées : tenue formelle ou décontractée avec ou sans blouse, tenue bleu hospitalière… Les patients devaient noter les compétences, la bienveillance, ou si le médecin leur paraissait digne de confiance selon les photos.

Tenues soignants

Copyright : the BMJ Open

Des variantes selon le lieu et la spécialité des praticiens

De manière générale, c’est la tenue formelle avec la blouse blanche qui a acquis le plus grand nombre de suffrages (44%), elle était particulièrement populaire chez les plus de 65 ans. Elle est suivie par la tenue bleu hospitalière accompagnée de la blouse blanche qui a recueilli 26 % des voix.

Si les résultats variaient peu en fonction du genre du médecin (homme ou femme), on constate des disparités en fonction du lieu et du mode d’exercice. En effet, la tenue bleue hospitalière seule récolte l’approbation de 34% des interrogés pour les chirurgiens ou les urgentistes. En parallèle, c’est surtout dans les établissements hospitaliers que la blouse semble indispensable. Pour 62% des patients, un médecin devrait la porter, alors qu’ils sont 55% à penser de même lors des consultations en cabinet.

En médecine, le « dress code » est assez hétérogène, mais en tant que praticiens nous devons nous assurer que notre apparence reflète un certain professionnalisme

Les patients moins sous tension face à un infirmier

Certains indices portaient déjà à croire que la tenue des professionnels de santé avait un impact non négligeable sur les patients avec la découverte de l’effet blouse blanche. Ceci peut aller jusqu’à engendrer des mesures de tension erronées car la personne a une tension plus élevée quand elle est mesurée par un médecin, on parle d’HTA de la blouse blanche. Or, cet effet est moindre face aux infirmiers : la tension artérielle est moins élevée quand elle est prise par les paramédicaux que par les médecins ! A croire que les praticiens intimident leurs patients, d’ailleurs une enquête récente avait démontré que les Français craignaient le jugement de leur médecin et se confiaient davantage aux infirmiers.

Creative Commons License

Journaliste infirmiers.com roxane.curtet@infirmiers.com  @roxane0706

envie de changer de poste

Publicité

Commentaires (0)