INFOS ET ACTUALITES

"Elle a donné un coup dans la mâchoire de l’aide-soignante"

Cet article fait partie du dossier:

Exercer dans le privé

    Précédent Suivant

L’Observatoire National des Violences en Milieu de Santé (ONVS) vient de publier son rapport annuel qui recense les actes portant atteinte à l’intégrité des personnels de santé. Malheureusement, cette année encore les remontées du terrain sont alarmistes, et les statistiques qui en découlent peu rassurantes. Résultat : un sentiment d’insécurité plus que compréhensible pour les soignants, que ce soient en milieu hospitalier ou à domicile.

"Elle a donné un coup dans la mâchoire de l’aide-soignante"

En tout plus de 23 000 signalements mais à peine 7% des établissements ont fait des déclarations en 2018 !

Je vais vous buter, phrase qu’il a répétée plusieurs fois en s’approchant de moi de façon menaçante.Je vais te découper la tête, je vais te retrouver... c’est quoi ton nom ?. Témoignages effrayants parmi bien d’autres recensés par l’ONVS lors de la réalisation de son nouveau rapport sur les violences en milieu de soins, que ce soit par des patients souffrant de troubles cognitifs, sous l’influence de substances diverses ou M. Tout le monde qui devient agressif.

En effet, comme l’année précédente le bilan est plutôt inquiétant : 23 360 signalements avec des cas de gravité maximale. Plus précisément, 80% des déclarations s’avèrent des atteintes à la personne dont 18% liées de façon directe à un trouble psychique ou neuropsychique. Les violences physiques et menaces avec armes (armes blanches ou arme à feu) représentent pas moins de 49% des déclarations suivies par les insultes et injures (32%) puis viennent les menaces d’atteinte à l’intégrité physique (17%).

Je vais venir t’attraper à la sortie de ton travail, sale raciste, tu vas voir ce que ça fait d’aller aux urgences, je vais te démonter la g… quand tu vas sortir de ton truc, je vais t’apprendre à vouloir faire ch… les gens comme moi. La psychiatrie, les urgences et les Ehpad : le trio perdant ! Comme l’an dernier, les services les plus touchés restent le les unités de psychiatrie (18 % des signalements), les urgences (16%), puis ce sont les unités de longue durée et les Ehpad (11%). En ce...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)