INFOS ET ACTUALITES

Edito – Se rappeler d'où l'on vient pour savoir où l'on va…

    Suivant

Les années se suivent et souvent se ressemblent. La profession infirmière l'a très souvent constaté, elle qui, mois après mois, ne cesse d'attendre des signaux positifs de ses tutelles qui répondront à ses nombreuses préoccupations, récurrentes, parmi lesquelles une valorisation accrue de ses compétences accompagnée d'une reconnaissance qui tarde toujours à s'exprimer réellement. Comment l'année 2018 est-elle venue répondre, ou non, aux souhaits de la profession infirmière et comment aborder cette nouvelle année au regard des événements passés, qu'ils soient positifs – il y en a eu – et négatifs, il y en a eu également. Faisons un instant machine arrière pour pouvoir mieux avancer en 2019 et ce, en toute connaissance de cause !

Des équipes soignantes heureuses ? Cela existe !

Faut-il croire en des jours meilleurs pour la profession infirmière en 2019 ?

Nous avions choisi de commencer l'année 2018 sous l'oeil bienveillant de la photographe Sylvie Legoupi qui faisait rimer de façon réjouissante soins et humanité, expertise clinique et cohésion d'équipe en psychiatrie. Un reportage vivifiant à bien des égards qui montrait qu'il existe aussi des équipes soignantes heureuses au sein desquelles chacun travaille avec ce qu'il est, ses perceptions, sa place et participe ainsi à la richesse de l'ensemble de l'équipe, des compétences qui s'y déploient et ce au bénéfice des patients. Un sujet étayé et enrichi par la lettre d'un infirmier psychiatrique, récemment retraité, mais qui souhaitait partager son savoir avec les débutants dans ce secteur particulier des soins, leur conseillant de déployer le champ de leur curiosité et de leur connaissance, d'avoir confiance dans leurs qualités affectives, réflexives, cognitives et interactives. Une initiative qui montre combien la formation de pair à pair contribue à la richesse du métier infirmier et que nous ne pouvons qu'espérer reproductible à souhait aujourd'hui et demain, d'autant que le monde de la psychiatrie est en réelle difficultés en ce début d'année 2019 et que les 50 millions déployés par Agnès Buzyn semblent bien insuffisants !

En 2018, nous découvrions Peyo, le cheval qui parle à l'oreille des patients. Sa présence bienveillante auprès de patients vulnérables, en EHPAD, avait interrogé la notion de médiation animale au-delà de toutes les espérances. Ehpad : le mot qui fâche et qui fait tâcheDans le même temps, on sait bien que le pire peut côtoyer le meilleur. Un témoignage d'infirmière travaillant en Ehpad venait nous le rappeler plus brutalement que jamais. Dénonçant le manque criant de moyens...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (1)

brumelle

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#1

Savoir d'où l'on vient...

Pour ceux que cela intéresse de voir d'où la profession vient, un parcours de quelques décennies dans le monde soignant sous forme de petits récits :
https://www.monbestseller.com/manuscrit/9958-nuits-blanches-et-matins-blemes