INFOS ET ACTUALITES

Élections à l’Ordre : une participation bien meilleure que prévu.

Cet article fait partie du dossier :

ONI

    Précédent Suivant

actualité santé13,73 % : c’est le taux de participation aux élections des conseils départementaux du nouvel Ordre infirmier, qui se sont cloturées le 24 avril à midi. Soit 68 370 votants pour 498 020 inscrits.

Il est tiré vers le haut par les infirmières libérales : 21,31 %. Dans le secteur privé, 11,91 % des infirmières ont voté, et 12,64 % dans le secteur public. La barre symbolique des 10 % est donc dépassée dans les trois collèges, alors que des informations publiées en milieu de semaine dernière estimait la participation globale aux alentours de 7 % .

Pour l’APOIIF (Association pour un Ordre des Infirmières et Infirmiers de France), à l’origine du mouvement en faveur de la création de l’Ordre, « les infirmières peuvent déjà se réjouir des bons résultats obtenus aux premières élections. » D’autant que, comme le souligne le SNPI (Syndicat national des professionnels infirmiers), qui a lui aussi milité pour l’Ordre, « il conviendrait de déduire de la liste électorale les 61.247 retours d’enveloppes d’électeurs qui n’ont pas reçu leur code de vote et ne savent probablement pas qu’ils peuvent voter ! » ce qui augmenterait encore le taux de participation.

Un bémol pourtant : celui-ci est très variable d’un département à l’autre et d’un collège à l’autre, passant de 47,62 % dans le collège libéral du Territoire de Belfort à 0 % pour, par exemple, le collège du secteur privé du Lot et Garonne. La participation à Paris est globalement très faible (7,24 % pour les libérales, 5,78 % pour le secteur privé et 4,93 % pour le secteur public), alors que c’est le département qui compte le plus d’électrices.

Il ne s’agit là que de résultats de participation : les résultats nominaux (qui a été élu) sont disponibles, mais département par département auprès des DDASS. Nationalement, ne sont communiqués que les taux de participation. Pour avoir une vue d’ensemble plus précise, il faudra attendre le lundi 27 avril, à moins de faire la recherche département par département … En attendant, on notera l’absence de communiqué sur le site du ministère de la santé et la difficulté à se procurer ces quelques informations, qui explique le retard mis à les placer sur le site.

Serge Cannasse
Infirmiers.com

Retour au sommaire du dossier ONI

Publicité

Commentaires (0)